Planète Kéta : Métropole Alien Organique & unité des âmes
#1
Bonsoir à tous,

voilà encore un T.R. sur la Ké, donc on place déjà le décor :

• Dose : 1 grosse poutrasse de pure kéta fraîche encore toute chaude de la poële
• Autres produits ingérés : beaucoup d'alcool / de la bonne weed
• Lieu : chez moi + 2 personnes

Par où commencer ? J'ai été immédiatement PROPULSEE dans le trou noir \-K-/ ...
Déjà la ké descend dans la gorge, sensation d'ivresse intense qui monte et donne des vertiges / tête qui tourne, on se sent partir...
Je me retrouve, un peu comme dans un autre T.R., comme si j'étais une molécule macroscopique. Dans un univers totalement organique. Très sombre, gore, sanglant, rouge, noir... Des veines, des molécules qui circulent, en fait, toute la planète s'est transformée en une sorte de gigantesque corps vivant animé auto-alimenté où chaque molécule avait sa place...Son rôle à jouer, quazi aussi important que toutes les pierres d'un édifice, comme si chaque molécule faisait partie d'un TOUT GLOBAL qui fait qu'il n'y a aucune entité propre à personne, mais qu'au final nous formions une seule et même identité, dont CHAQUE grain de sable était une clé de voûte de cet équilibre universel, régi par le Système de la Vie, un système non économique mais organique, nous formions la planète, nous sommes Elle, je suis la planète, tu es la planète, mais aussi tu n'es rien ni personne tout comme moi et les autres...MAIS NOUS SOMMES L'ORGANISME GEANT !!!

Comme une cité Alien, un endroit GIGANTESQUE (toujours avec la ké, des dimensions extraordinaires dans l'infiniment grand ou petit ou en alternance...) Il y avait ce rapport très rapproché entre le microcosme de ce que nous formions en tant que molécules relié directement à notre dimension macrocosmique qui fait que nous sommes l'Univers... La boucle est totalement bouclée, les deux "bouts" de l'infini sont un cycle perpétuel inébranlable et infini, éternel, instoppable, comme une machine parfaite qui serait l'évidence même de ce qu'est LA VIE. Je pense à toutes ces dimensions d'époques et de lieu (temps et espace), et j'arrivais à visualiser le Tout dans toutes ses dimensions de temps, d'espace, de distance, d'heure, d'années, comme un univers infini car replié sur lui même et donc sans bout.

Je ressens les frottements de mon """corps""" (si je puis appeler ça comme ça???!) contre les parois organiques, quand je traversai une veine, quand d'autres molécules me poussaient, je sentais mon corps totalement élastique qui se compressait, s'étirait, s'écrasait, s'allongeait, un peu comme du chewing-gum humide, nous étions en même temps des molécules de forme ronde mais en même temps un FLUIDE CONTINU, exactement comme le SANG. J'avais l'impression d'être projetée à l'intérieur de moi-même, des artères de mon propre cerveau, mais de ressentir sa connection avec les autres cerveaux comme si ce monde organique symbolisait les connections infinies des êtres, inter-connectés, autant dans la chair que dans l'esprit... La chair directement connectée à la pensée... Les pensées télépathiques ont formé un monde « palpable ». Une boucle bouclée, car nous avons chacun un rôle qui est de fluidifier cette connection spirituelle, l'infini car dans chaque molécule se trouve un esprit, qui fait partie d'un tout de molécules formant un seul spirit, qui pense à toutes les molécules qui pensent à lui, bref, très dur à expliquer mais j'espère et je pense que vous voyez plus ou moins où je veux en venir ! Je pourrai essayer de retourner des phrases dans tous les sens et trouver à chaque fois une nouvelle subtilité à rajouter à cette métaphore vivante, mais bon, ce serait peut-être brasser du noir pour une expérience qui ne peut tout simplement qu'être vécue. Mais entre shépers on se comprend, on va tous plonger dans les abysses de notre introspection, on en ressort avec une unité entre chacun, bref, mdr, j'suis un peu dure à suivre parfois xD !!!

Envie de vous lire et savoir ce que vous pensez de tout ça, ainsi que vos réactions via mon TR !!!!!Big Grin Bonne journée à tous !!
Tout est fractale
Répondre
#2
AbSINth a écrit :entre shépers on se comprend, on va tous plonger dans les abysses de notre introspection, on en ressort avec une unité entre chacun (...) bref, très dur à expliquer mais j'espère et je pense que vous voyez plus ou moins où je veux en venir !
Tout à fait. Dingue de voir que même si la ké est à mon sens une des drogues dont les effets sont les plus aléatoires, il y a tout de même des sortes de constantes qui se retrouvent et se répètent d'expérience en expérience. Dingue de se dire qu'une simple molécule peut nous immerger dans des mondes qui ressemblent à ça.

Merci de ton TR en tout cas.
Répondre
#3
je vous tout à fait la ou tu veux en venir.
un peu trop même...
Répondre
#4
Flowy powaaa a écrit :je vous tout à fait la ou tu veux en venir.
un peu trop même...
Sans avoir jamais pris de K, je crois également que je vois très bien où en venir.
Magnifique Tr en tout cas, j'trouve quand même que c'est ça le plus beau sous psyché, comprendre l'unité et sa place à travers..
D'autant plus envie de tester tout ça moi..


Tout est Touts-Possibles.
Répondre
#5
C'est très beau, l'unité entre l'infiniment petit et l'infiniment grand, tu le décris très bien, on est beaucoup à te comprendre.

Pour ma part, ayant vécu ça déjà, ma plus grande question juste maintenant rejoint celle de Schtroumpfette:

schtroumpfette a écrit :Dingue de se dire qu'une simple molécule peut nous immerger dans des mondes qui ressemblent à ça.

A lire ce TR j'en suis sûr, le ça dont tu parles, c'est ce à quoi on aboutit après plusieurs années de méditations, d'oraison, de pratique mystique. La conscience de faire partie d'un tout, d'être une partie et le tout en même temps, donc de n'être pas grand-chose, en tout cas certainement pas notre petit égo du quotidien.

Donc, avec la drogue, on peut aller là où vont les yogis, les bonzes bouddhistes et les derviches tourneurs avec leurs méthodes à eux.

Ma question maintenant: Qu'est-ce qu'on en fait de ça? Est-ce que ça nous pousse efficacement à changer nos vies, à créer du lien, à accepter nos erreurs et à nous améliorer, patiemment?

Car, une fois qu'on y est venu, justement, comme flowy Powaa:

Flowy powaaa a écrit :je vous tout à fait la ou tu veux en venir.
un peu trop même...

Un peu trop, oui... comme si trop d'extase tuait l'extase?
Répondre
#6
Styloplume a écrit :
schtroumpfette a écrit :Dingue de se dire qu'une simple molécule peut nous immerger dans des mondes qui ressemblent à ça.

A lire ce TR j'en suis sûr, le ça dont tu parles, c'est ce à quoi on aboutit après plusieurs années de méditations, d'oraison, de pratique mystique. La conscience de faire partie d'un tout, d'être une partie et le tout en même temps, donc de n'être pas grand-chose, en tout cas certainement pas notre petit égo du quotidien.
Euh, non, j'en doute.
Autant ce que tu dis est sans doute valable pour les "révélations" philosophico-mystico-métaphysiques que j'ai pu avoir grâce au LSD ou à d'autres psychédéliques non dissociatifs, autant pour la kétamine, non, désolée mais ça n'a rien à voir. Un trip psychédélique "classique" te laisse un sentiment chaleureux d'extase et de fusion cosmique. Tandis qu'on sort d'un k-hole avec une impression de bizarrerie pas forcément agréable : celle d'avoir été propulsé par hasard dans une dimension supérieure, gigantesque, mais finalement assez froide, conçue par un architecte un peu tordu, voire sadique, qui s'amuserait à te faire un pied de nez : "Hin hin, laisse tomber gamin tu peux pas test! T'as rien à faire ici, toi et moi on est pas du même monde :twisted: ". La légende dit qu'avec la kétamine, on peut rencontrer Dieu. En ce qui me concerne, je ne crois pas en Dieu, mais en tout cas j'ai rencontré quelque chose d'approchant... Et ce quelque chose était pas vraiment "amical".
Répondre
#7
D'ac, merci pour la réaction.

Ce que tu dis confirme ce que raconte Leary à propos des différents niveaux de fonctionnements qu'on atteint avec différents prods. Les dissos conduisent à la révélation du divin et si on n'y est pas préparé ça peut faire mal. La même chose est décrite dans la faq DXM à propos de psychonautes qui rencontrent des extraterrestres au plateau 4.

Je trouve maintenant une sorte de point commun entre ce que tu racontes de la ké et ce que moi j'ai vécu avec le DXM. Là où le LSD nous emmène gentilment en nous prenant par la main et en nous expliquant tout au fur et à mesure, le DXM me laisse me démerder et me propulse direct là où... où exactement? Ca te parle?

Et bien, merci pour la distinction que tu fais entre LSD et kéta, du coup j'essaierai la K un jour quand je serai plus en forme dans ma tête et que je serai prêt à me prendre ma prochaine claque mystique.

En attendant ça me semble pas une mauvaise idée de faire le ménage dans ma tête avant, parceque vu ce que vous me décrivez Confusedhock:
Répondre
#8
Nan mais après, personnellement, et même si c'est une impression bizarre et très perturbante sur le moment (on se demande un peu dans quel merdier on foutu les pieds), j'ai pas trouvé cette expérience particulièrement traumatisante... Je me rends compte que mon message précédent induit peut-être en erreur, donc je vais tâcher d'être plus claire. C'était pas du tout un bad trip, à aucun moment je ne me suis sentie réellement en danger lors de cette expérience, tout au plus dans un peu inconfortable. La kétamine est beaucoup moins anxiogène que ne peut l'être le LSD, sans doute grâce à ses propriétés anesthésiantes ET dissociatives.
Répondre
#9
Pas de souci là-dessus, j'ai bien compris.

Reste qu'une expérience extrême genre mystique, j'ai pas envie de la taper sans la comprendre un minimum à côté, et avoir quelques clés. Enfin, y'a plusieurs états mentaux dans lesquels on peut avoir une perche cosmique, et je préfère que ça se passe le mieux possible pour moi, parcequ'avec mon habitude de tout cogiter, j'ai pas envie de me retrouver à penser que le monde n'existe pas ou quoi... s'il n'y a pas de la joie derrière.

Voilà, merci du retour en tout cas, ça me permettra de visiter Mme K dans les meilleures conditions plus tard!
Répondre
#10
(je n'ai jamais pu tester la Ké, mais j'ai eu peu lu sur le sujet... je connais bien le DXM et je compte tâter la MXE un jour)

Stylo, vu qu tu connais bien le DXM, ce genre de trips est nouveau pour toi ? Personnellement ce qui est décrit me rappelle pas mal mes dex. J'arrive dans des dimensions étranges, radicalement différentes. Sans être totalement effrayantes (pas d'anxiété spéciale), elles ne mettent pas vraiment à l'aise. Et quand il y a des êtres dedans, la communication est quasi-impossible à cause de notre nature entièrement à part l'une de l'autre, d'où l'absence de contact amical (mais il n'y a pas non plus d'agressivité, en fait généralment il n'y a pas d'interaction... et surtout pas de sentiment de leur part, ou alors que je ne peux percevoir/comprendre).
"J'étais jeune autrefois,
Marchant seul avec moi-même,
Ainsi pris-je de mauvais chemins.
Je me sentis riche
En trouvant quelqu'un d'autre,
Car l'Homme est la joie de l'Homme"

Odin (Havamal, 47)
Répondre
#11
Yop, j'ai fait un tour dans le monde ultra-zarbi du DXM, à 760 mg, mais mon expérience ne saurait être un bon point de repère: setting bon mais set pourri, du coup j'ai vu que je la daube, tantôt des halus grossières et dégueu qui je pense venaient de moi, et tantôt des visions cosmiques sans grosse significations mais immenses, qui venaient de plus loin (inconscient collectif je pense). TR ici.

Du coup pas grand-chose à voir avec ce que décrivent Absinth et Schtroumpfette... du moins pas dans le fond. Mais à mon avis on parle du même domaine quand même.

J'ai pas envie d'y retourner avant un moment. Bien sûr c'est là où on est en contact avec des choses au-delà de soi, que l'on rencontre des figures célestes et des extraterrestre.... boarf. J'ai pas le niveau je crois. Si j'y retourne je vais encore foirer quelque chose. Je suis mieux à débugger mon propre inconscient avant de le dépasser.

Ah, sinon, pour répondre à ta question, oui, les figures qu'on y trouve ne montrent pas d'émotions, on est au-delà du bien et du mal (confère le personnage lego que j'ai rencontré dans les chiottes sur la fin de mon trip, hin hin)
Répondre
#12
Sous DXM j'ai remarqué que mes visuelles dépendaient beaucoup de ce que j'avais vu la journée, et j'ai pu le vérifier plusieurs fois d'ailleurs, après il y'a aussi une part importante du subconscient évidemment Smile
Répondre
#13
Hmmm, je crois que je comprends mieux tes TR, à présent. En fait jusque là je collais beaucoup mon expérience du dex sur ce que tu racontais.

Je ne pense pas sous DXM, au final. Le DXM me balance plein de sensations, d'images, de lieux, d'êtres, de distortions et de modifications de mon environnement, mais je n'ai guère que quelques instants de lucidité par trip, où je n'ai qu'une unique pensée qui vient puis est balayée avant qu'une seconde puisse arriver pour bâtir un raisonnement. L'intérêt psychonautique du trip ne vient qu'après, dans l'étude et la réutilisation comme matériel artistique de tous les éléments que le DXM m'a jetés à la gueule. En fait c'est comme si en une nuit je tapais une dizaine de super rêves comme j'en ai un ou deux par mois. Si pensée il y a, c'est une pensée physique : le dex matérialise mon raisonnement sous forme d'endroits, d'évènements et d'entités, et je "pense" en agissant sur cet environnement. Comme si je manipulais (dans le sens étymologique, hein, avec les mains) ma pensée.

Par contre j'ai plus ou moins l'impression d'être seul dans ce cas. Ce que me décrivent mes amis ressemble bien plus à ce dont tu parles dans la plupart de tes TR, alors que perso je fais toujours plus ou moins ce que tu décris pour ton 760 (ou ce dont parle Absinth).

Je dois taper un dex à plusieurs d'ici environ deux semaines, peut-être que la convergence des trips m'amènera à quelque chose de différent. D'ici là, pour me détendre entre les révision de partiels, je ferai peut-être mes TR de DXM en retard...
"J'étais jeune autrefois,
Marchant seul avec moi-même,
Ainsi pris-je de mauvais chemins.
Je me sentis riche
En trouvant quelqu'un d'autre,
Car l'Homme est la joie de l'Homme"

Odin (Havamal, 47)
Répondre
#14
Tu n'es pas seul ! Enfin, le dxm, j'ai arrété pour l'instant, parce que justement, trop de flou pour réaliser quelque chose de véritablement concret à travers ce flou. En revanche, j'associe tout à fait le 2c-e (complétement différent hein ne nous méprenons pas) à ce que tu dis, on ne pense pas mais on peut apprendre inconsciemment, via ces quelques images idées qui nous viennent..
et pas de dxm avant les partiels ! Tongue


Tout est Touts-Possibles.
Répondre
#15
Ma plus haute dose de MXE m'as donné la sensation d'un espèce de recablage dans mon cerveau, comme si le produit le réparait en mode automatique, cette sensation accompagnée d'une bonne dose d'euphorie. J'ai aussi eut ce sentiment avec le DXM mais de façon plus fugace et moins "automatique", c'est grave docteur?^^

Citation :le dex matérialise mon raisonnement sous forme d'endroits, d'évènements et d'entités, et je "pense" en agissant sur cet environnement. Comme si je manipulais (dans le sens étymologique, hein, avec les mains) ma pensée.
Ouais tu arrive bien a mettre les mots sur l'expérience. Tout deviens imagé en XXL, avec un contrôle que tu peux avoir mais vraiment pas évident à mettre en oeuvre. Se laisser couler est vraiment plus facile, mais t'as le sentiment que tu pourrai recabler ton ciboulot à ta guise, enfin c'est mon ressenti, je sais pas si c'est trop clair^^ :roll:
Répondre


Topics apparemment similaires...
  La Kéta IV : je comprends mieux pourquoi il faut une administration lente Percheman 7 821 12/08/2017 19:21
Dernier message: Percheman
  Kéta TGV il a pas voulu m'en donner Bichoune 5 1,420 06/02/2017 07:59
Dernier message: Sludge
  1ère fois à la kéta ! Moz09 30 7,509 22/11/2015 00:31
Dernier message: Pardon
  Keta Paëlla Fauna 4 2,423 22/12/2013 21:52
Dernier message: Laura Zerty
  [Kéta] Schtroumpfette in the Wonder Hole schtroumpfette 40 11,811 28/01/2012 20:32
Dernier message: ToTo
  KETA I.V. -Gre- 6 3,281 28/01/2012 17:51
Dernier message: benzos
  [Kéta] K-hole : un truc de FOU AbSINth 26 21,029 16/06/2010 20:10
Dernier message: Williamsïï



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

à propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'autosupport francophone dédiée à l'information et à la réduction des risques sur l'usage des substances psychoactives.

              Quick Links

              User Links