S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[MDMA + Ké + Weed] Ego Death sereine...

#1
Ola!

Deuxième TR posté ici, plus une soirée bien longue et complexe qu'un TR combo, mais je pense que tout le shmilblick a bien influencé l'état final Rolleyes
TR horaire, bicoz ca va etre long ! Deux parties à séparer, l'apéro MD et le sérieux psychonautisme de la K

22H on part en soirée, pour une soirée en inté dans une salle grenobloise. Ce soir c'est techno electro hartek, avec le passage d'Anticeptik, un DJ qui envoie la sauce.
On arrive, on fume tranquille. Ca pleuvait, d'où une certaine affluence: les teuffeurs pas très courageux ont preféré venir taper du pied sur du sol lisse...

23H Je m'achète un G de MD et 1G de Ké à un mec que je connais assez bien. Toujours eu de la top qualité, et c'est pas ce soir qui va faire défaut.
Je me remplis une gélule que je dirais entre 0.1 et 0.2.

00H ~
Ca veut pas monter.
Un peu plus tard, je vais fumer, ce qui aura pour effet de me faire partir loin, loin, loin...
Le petit instant de la montée très désagréable ou on angoisse salement est pour moi TRES TRES long. Heureusement le tarpé me propulse. C'est pour ça que je l'ai cité dans le titre du thread!

La md est plus que correcte, je me sens bien , très à l'aise. Je n'en avais pas pris depuis 3 mois!
Je me pose au son, je pars... Tout va pour le mieux, alors je me met pieds nus. On est carrément mieux!

2H30 Je redrop un pti poil, genre moins que 0.1 je pense. Histoire de rester dans le mood!
Je suis au son, je sens la vague de plaisir qui me traverse, l'amour à l'état pur...

Ce moment là c'est tout ce que je recherche dans la MD. La plénitude totale, qui permet tout en étant au summum de son plaisir, de réflechir sur de nombreuses choses. La musique me berce dans un sommeil plein de rêves. Je réflechis sur moi, sur le monde. Je relativise sur l'experience. Quand le bad pointe son nez, ou les boucles que je me prends souvent sous MD, je sors fumer un petit pèt'.
La weed me permet de rester sur un côté absolument positif. La MD seule à un effet un peu LSD-like sur moi, or je ne recherche pas cela dans ce genre de soirée.
J'suis venue pour m'amuser bordayl! :grin:

3H30 Je redrop un 0.1 car c'est bientot Anticeptik, et que je sens un peu de fatigue. Je danse, pieds nus tout trempés. Je parle à mes potes, on se fait des calinous.
Bref la soirée stéréotype md calin choupinet, mais ça fait pas de mal un peu de niaisance de temps en temps :twisted:

5H On sort de la boite. Anticeptik était génial. On aura beaucoup parlé avec lui pendant la nuit, mec bien Smile
Je remet les godasses, je perds des affaires ( qui vont de paire avec ma tête, que je perds souvent avec les cristaux magiques ).
On rentre chez moi pour l'after. L'after qui s'annonce poney-esque.

7H Après un petit temps de repos quand à la soiée et à la MD, et aussi pour se sécher car on était trempés jusqu'aux os, mes potes et moi on se pose et on commence les choses sérieuses.
V a déja tapé, P et T non, T2 va dormir. Deux autres potes sont présents mais s'endorment vite et n'interviendront pas ici!

Deux traces moyennnes pour V et moi, deux versions "débutant" pour P et T.

Ca fait 6 mois que j'en ai pas pris.
J'accepte avec un grand plaisir la décontraction que m'apporte la ké. Mon corps se relache, mes joues et mes lèvres arrêtent de me faire souffrir (je les dévore sous MD).
On essaye de se lever, on titube mais avec aisance. Pas encore handicapés pas la poudre à poney, on profite de l'ahurissement.

Mais ce soir, je suis la pour le K-HOLE. Une expérience que je souhaites vraiment vivre. Dans un esprit anti RDR saisissant, je me ressers bientôt une trace.

9H
Quoi? Le temps passe incroyablement vite. On papote, on se balade, on commence à perdre nos notions de réel mais tout cela est encore gentil. T2 se réveille, on lui fait essayer la ké. Syndrome du "mais ca me fait rien moi!". Nufnufnuf, ça durera pas. Mais être en décalé avec son trip sera chiant.

On se lève difficilement, et on se balade dans mon appart. Complêtement déchirés, on attrape des objets divers. On marche, on tombe. On s'asseoit sur le canap, on s'effondre. La dissassociation commence. Mes mains ne m'appartiennent plus, ni mon corps. Je peux encore bouger, mais je ne considère plus rien comme "moi".

Seul mon esprit et le "reste" existe. Je me frappe, pour voir. Peu de douleur. Mais je reste consciente, et je veux vivre mon K-HOLE.

10H Une trace et une poutre devraient m'y envoyer.
Je ferme les yeux, souhaite un bon voyage à mes potes et ZIOOOOOOOOOOOOOOUF
Je sens mon esprit s'enfoncer dans mon corps, dans du noir à perte de vue... Mais la musique, ou les amis, m'en sortent à chaque fois.
Trop de distractions! JE N'ARRIVE PAS à faire mon hole.

Je décide de m'isoler. En m'isolant dans ma chambre, j'ai le malheur de me regarder dans un miroir.
Je ne me reconnais pas, je vois une abominable loque aux cheveux emmelés, aux cernes profondes. Un oeil apparait au milieu de mon front. Je m'observe, créature à trois yeux. Je me jette sur le lit, effrayée.
Je ferme les yeux pour accéder au trou, mais le bad me saisit immédiatement. Je décide de laisser tomber et me traine vers mes amis.

P a 4 yeux, bien superposés. T est présent à deux endroits de la place simultanément. Mes amis se déplacent étrangement dans la pièce. Je les tiens au courant du bordel dans ma tête, et bem, encore une dernière trace.
Le temps d'un clignement d'oeil et tout a changé autour de moi. 5 minutes d'absence et rien ne change.
Ma perception du temps est chamboulée. Plus rien n'est logique, plus rien ne se suit. Le temps n'existe plus ici, car j'en suis la matrice. Tout se déroule à mon rhythme, au tempo de mon esprit. Le temps n'existe plus

Des hallucinations grotesques remplissent mon champ de vision. Mon couloir me semble infini, les murs rétrecissent, la distance entre ma tête et mes pieds s'allonge et se rétrecit. Je n'ai plus aucune notion de perspective. L'espace se crée et se détruit devant mes yeux. Des dimensions s'ajoutent de partout, chacun de mes actes crée une nouvelle réalité. Je suis dans un univers quantique, ou mon choix définit une nouvelle voie.
Je suis une sorte de chat de Schrodinger, à la fois mort, vivant, ici, la bac, hier, aujourd'hui, demain, présent, absent... Je suis tout et rien à la fois. L'espace n'a plus de sens

En fait, je ne sais plus du tout reconnaitre le réel de l'hallucination. Quelle réalité est la vraie? Je ne retrouve plus mon chemin.

Je cherche à me rattacher à ce que je sais réel: moi. Mais moi n'existe plus au milieu du multivers.
J'accepte alors calmement ma mort. Je ne suis plus ce qui me caractérisait, je suis désormais un bateau à la dérive, qui cherche à s'ancrer mais est balloté d'univers en univers, perturbant.

Alors la vient THE pensée qu'on a tous eu: je vais rester perché, je redescendrais pas, j'vais finir mes jours en HP.
Après tout, ce qui me caractérisait c'est euh... c'est vrai, c'est quoi? Ben voilà, j'ai perdu le petit côté illogique qui fait que l'on est nous mêmes. Voila, j'ai compris qu'en fait, bah on est rien.
Ca m'attriste un peu. Je m'aimais bien avant... Je pense à mes parents, qui vont rentrer dans deux jours et me voir à terre, en train de regarder mes mains en marmonnant des phrases incompréhensibles. Est ce qu'il vont me reconnaitre?
Je me dis alors que vu que je suis morte dedans, pourquoi pas dehors? Comment pourrais je accomplir mes rêves maintenant? Devenir artiste? Bah bien sur, avec les chipolatas glissantes qui me servent de doigts. Faire le bien? Je doute qu'une carcasse comme la mienne y arrive. Merde, je sers strictement plsu à rien, autant crever.
Je m'y résigne. J'attends patiemment la mort. Elle vient pas, flute. J'attendrais l'HP.

Je suis morte. Bon, ça me panique pas tant que ça mais ça me perturbe, alors j'essaye de me reconstruire. Mais impossible. Tout est trop flou, trop bordélique, je n'ai pas de point d'accroche.

Je me laisse alors aller avec le courant. Même si je bougeais encore et que j'étais à peu près consciente, est ce ça le k-hole? Perdre pied avec la réalité, au point de ne même plus s'y considérer comme part?


12H La ké redescent, je commence à ne plus voir toutes les réalités en même temps. J'arrive à me fixer sur un univers. Je reviens doucement, la tempête dans mon crane se calme.
Quel plaisir! :grin: Je savoure ma recorporation, je suis tellement heureuse de sentir à nouveau le poids de mon corps, de me reconnaitre!
Ce que j'était me revient doucement. Je reprends goût à ma vie en douceur. Mes aspirations reviennent, j'ai de nouveau un but. L'ambition me revient. Ce n'est pas un sentiment négatif, au contraire! Mieux vaut être ambitieux qu'avoir perdu sa raison d'être... Rolleyes

Je me suis sortie de l'ouragan du multivers, je me suis sortis de la mort de mon ego, me revoila. Ma vue ne me joue plus de tours. Je mange un peu, je reprends contact avec mes sens. Je dessine pour me rappeller mon but dans la vie. Je souris, j"écoutes de la musique.
Une renaissance. Que la vraie vie est belle!

Une renaissance dans la douleur et la difficulté, mais me voila sauvée! L'ego est mort, vive l'ego!

Descente
Très difficile, mais surtout à cause de la MD qui à cet effet sur moi (et de l'abus de ké, je sais pas combien j'ai tapé...). En gros, j'ai été incapable de bouger de mon lit de dimanche vers 15h à mardi midi. J'ai vomi en non stop, sueurs froides, rien pu boire et rien bu manger... Ca m'apprendra dis! Tounge

Plus tard


Cette expérience est probablement une des plus fortes qu'il m'ait été donné de vivre.
Je suis encore surprise du calme que j'ai gardé. J'aurais pu partir très mal.

Mais je sais depuis longtemps, et grace à d'autres expériences- avec ou sans drogues -, que la mort ne m'effraie absolument pas. J'ai un rapport avec elle d'amitié. Enfin bref c'est bizarre, mais il faudrait une section pour faire des "TR sobres" sur ce forum, je pourrais expliquer mieux ^^
A vrai dire le côté très perturbant, c'était de devenir une carcasse qui n'avait plus rien à voir avec moi.
Pendant le trip, j'avais peur que l'ersatz d'esprit que j'étais devenu réintegre mon corps, et que du coup pad, ce soit foutu. Heureusement mon égo s'est soigné avant de se réincorporer. Sinon, serais je restée shepper?

En tout cas après une expérience pareille, bah je me sens très bien ^^ En paix avec moi même. Bien quoi.

Quand on se sort de l'enfer, le monde réel apparait comme un paradis... Heart

BONUS
dessins sous ké!

[Image: 1236249_10200999474202426_637925511_n.jpg][URL="https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10200999474162425&set=a.10200203185815714.1073741825.1034085669&type=1&relevant_count=1"][Image: 1240608_10200999474162425_1610370521_n.jpg]

[/URL]





[URL="https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10200999474162425&set=a.10200203185815714.1073741825.1034085669&type=1&relevant_count=1"]

[/URL]




A vous pour des questions, et désolé si mon style est chiant! Ca fait longtemps que j'ai barré "écrivain" de ma liste de futurs jobs cool Happywide

duck
#2
FunkyDuck a écrit :
Je me pose au son, je pars... Tout va pour le mieux, alors je me met pieds nus. On est carrément mieux!


Pas très RdR ça...Happywide


Gros trip en tout cas, ta mort en direct live !
Le Plus Appelle Le Plus
#3
Pas mal cool le TR et le coup des deux paires d'yeux c'est type kétamine ^^'


Sinon je trouve ça assez normal que tu es refait le point avant de te réincorporer. Fin quand on se laisse allez et qu'on panique pas, le corps refait bien tout dans l'ordre.

Et je crois pas que tu sois resté perché sinon une bonne paire d'entre nous serait déjà dans des états très avancer.
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#4
Oui justement, c'est précisément car ça m'a pris un sacré bout de temps à me retrouver que ça a été aussi bon de revenir. Mais je crois que si j'étais resté dans le même état mental, sans effort, j'aurais surement eu des séquelles après! :?

Ah ouais quand j'y repense j'avais la totale niveau hallus à la con: les plusieurs yeux, les gens présent partout, ceux qui disparaissent/apparaissent, les "traces" derrière les gens qui bougent, les couleurs qui changent... C'était un peu Picasso tout ça, des fois je voyais une personne sous tous les angles à la fois...
Et ausi un truc drole: je regardais ma main, en pensant "ouverte" je la voyais instantanément ouverte, "fermée" et je la voyais en poing. Mais sans mouvement entre les deux, juste TAK, ça se transforme.

@Laura
Arrête c'est le pied les salles comme ça pieds nus, dehors c'est tout trempés tu rentre et paf, vague de chaleur qui te monte par les petons (bon j'ai du marcher dans pas mal de vomi et de sueur, mais comme on dit les pieds ça se lave ^^)
#5
Bah cette effort mental, comme tu le dit, fait parti du processus, je dirais même des effets de la drogue.
Donc ça sert à rien de stresser quand ton mental à balle de drogue est un peu confu.
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#6
FunkyDuck a écrit :
Arrête c'est le pied les salles comme ça pieds nus, dehors c'est tout trempés tu rentre et paf, vague de chaleur qui te monte par les petons (bon j'ai du marcher dans pas mal de vomi et de sueur, mais comme on dit les pieds ça se lave ^^)


Ah oui c'est vrai que t'as les pieds palmés toi mrgreen

Je pensais plutôt au bout de verre et autres trucs coupant, mais j'oubliai que maintenant il n'y avait que des gobelets en plastiques en soirée !
Le Plus Appelle Le Plus


Topics apparemment similaires...
  3-MiaHole (3-meo-pcp dose massive + weed) Eden The Lysergic 19 2,175 25/06/2017 13:40
Dernier message: Eden The Lysergic
  Weed + Shit + MD spacefriend 2 1,616 10/01/2015 23:05
Dernier message: BrusqueArabesque
  Dxm + weed = salvia ?? |-COCKMAN-| 6 1,734 13/07/2014 12:24
Dernier message: Artisan de Liberté
  [Champis + Weed] So Hippie Together ! Spicy Wimey 4 2,226 19/09/2013 19:13
Dernier message: Spicy Wimey
  [K + weed] Des traces et un royal Lotre 9 3,001 16/05/2013 03:13
Dernier message: Lotre
  Une soirée dans une after | Champi+MDMA+Alcool/Weed. Mr.G 5 2,495 18/11/2012 14:16
Dernier message: Laura Zerty
  DXM + Weed, le combo ultime ?! Krix 6 2,511 02/10/2012 16:20
Dernier message: Roc
  [TR] Weed + Bad, MD, MDMA + LSD, Yopo et pills Habenaria 4 2,441 07/03/2012 16:35
Dernier message: Habenaria
  salvia divinorium + weed ikea 38 10,489 24/01/2012 22:01
Dernier message: Sludge
  [TR:Weed+MDMA] 24h, StoneXY est un junkie... Mr.G 26 4,024 26/12/2011 15:19
Dernier message: Mr.G



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.