S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Lumiere Naturelle vs Lumiere Artif.

#1
Bonjour à tous !

Je me posais la question ce matin avec mon café.
Pourquoi tous les constructeurs de systèmes led/hps/HM etc nous balancent des chiffres dans tous les sens de Kelvin et autre spectres lumineux ?
En effet, lorsque des plantes(pas que celle qui nous intéresse) sont en serre, elles ne disposent pas desdits spectres, uniquement un rayonnement lumineux mais elles se développent malgré tout? Est ce mieux ou c'est juste du baratin ?

Vous avez deux heures !!!Wink
#2
J’m’y connais pas mais le spectre solaire naturel ne comprend pas que la lumière visible. Il est beaucoup plus complet que la plupart des éclairages synthétiques.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#3
Pareil je m'y connais pas beaucoup, mais de ce que j'ai compris , differents type de source lumineuse apporteront une largeur de spectre différente. Comme l'as dit Tridi, le soleil va des Infrarouges aux UV, on ne peut pas en dire autant de nos éclairages artificiels (et ça peut être un avantage dans certaines conditions).
La plage en kelvin te permettra d'avoir une idée de la "couleur" de ta lumière, et te permettra de t'adapter aux PAR différents que peuvent nécessiter certaines plantes. Vu que certaines poussent à l'ombre, d'autre au soleil, dans certaines régions du globe, etc...

Si ça peut t'aider:
https://www.neherpetoculture.com/vivariumlighting101

Mais en gros, c'est pas juste du baratin Smile
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#4
(28/10/2020 12:35)Cookies a écrit :
Pareil je m'y connais pas beaucoup, mais de ce que j'ai compris , differents type de source lumineuse apporteront une largeur de spectre différente. Comme l'as dit Tridi, le soleil va des Infrarouges aux UV, on ne peut pas en dire autant de nos éclairages artificiels (et ça peut être un avantage dans certaines conditions).
La plage en kelvin te permettra d'avoir une idée de la "couleur" de ta lumière, et te permettra de t'adapter aux PAR différents que peuvent nécessiter certaines plantes. Vu que certaines poussent à l'ombre, d'autre au soleil, dans certaines régions du globe, etc...

Si ça peut t'aider:
https://www.neherpetoculture.com/vivariumlighting101

Mais en gros, c'est pas juste du baratin Smile


Je comprends bien que le spectre est utile, ce que j'ai du mal a comprendre c'est comment les plantes peuvent aussi bien se developper sous serre et donc sans ce fameux spectre.
C'est pas très clair mais pourquoi se prendre la tête a essayer de restituer un spectre si sous serre elles poussent tres bien.
#5
non tu te trompe, sous serre comme dit plus haut le spèctre est complet puisque c'est la luimière du soleil.

apres pour ta question

"C'est pas très clair mais pourquoi se prendre la tête a essayer de restituer un spectre si sous serre elles poussent tres bien."

sous serre tu à tout le spèctre lumineux, sous lampes aussi mais exprimer diferament!

par exemple les hps délivres tout le spectre, mème si elle sont très forte pour le rouge, les mh délivres aussi tout le spèctre, mais sont forte pour le bleu.

après y'a aussi un coté marketing je crois, car les hps on un très mauvais spectre lumineux, dans le sens ou le spèctre est complet mais pas asser dans le bleu et ça pousse tres bien sous hps, et fleurie encore mieux, c'est due à la puissance de la lampe.

pour info, les lumière artificielle sont indispensable en interrieur , quand y'a pas asser de lumière naturelle là ou tu veux faire pousser tes plantes, exemple si je me tape un apratement au ré de chausser avec une fenêtre orienté au nord, je pourrais faire pousser que de la salvia correctement, ou du piper betel, mais pas de ganja, ou alors faut aimer les feuilles......
Crime Pays, But Botany Doesn't!

vote for me, vote jo bide!!! Big Grin

 
#6
(29/10/2020 17:45)PSYCHOCRACK a écrit :
non tu te trompe, sous serre comme dit plus haut le spèctre est complet puisque c'est la luimière du soleil.

apres pour ta question

"C'est pas très clair mais pourquoi se prendre la tête a essayer de restituer un spectre si sous serre elles poussent tres bien."

sous serre tu à tout le spèctre lumineux, sous lampes aussi mais exprimer diferament!

par exemple les hps délivres tout le spectre, mème si elle sont très forte pour le rouge, les mh délivres aussi tout le spèctre, mais sont forte pour le bleu.

après y'a aussi un coté marketing je crois, car les hps on un très mauvais spectre lumineux, dans le sens ou le spèctre est complet mais pas asser dans le bleu et ça pousse tres bien sous hps, et fleurie encore mieux, c'est due à la puissance de la lampe.

pour info, les lumière artificielle sont indispensable en interrieur , quand y'a pas asser de lumière naturelle là ou tu veux faire pousser tes plantes, exemple si je me tape un apratement au ré de chausser avec une fenêtre orienté au nord, je pourrais faire pousser que de la salvia correctement, ou du piper betel, mais pas de ganja, ou alors faut aimer les feuilles......


Alors je me suis mal exprimé, lorsque je parle de serre, je parle des serres dans les jardins qui ont un voile ou une toile sans etre transparentes elles ne laisse pas passer les rayons il me semble.
Et donc ma question, comment font les plantes pour bien se developper sans tous les spectres ?
#7
si, elle laisse passer les rayons, mais moins,

c'est ,le principe du blanchiment, on blanchie les serres et tunnels avec un produit blanc, ainsi les plantes on moins chaud en été (le printemps??? je ne sais pas).

si non les plantes cuisent en plein soleil sous serre.
Crime Pays, But Botany Doesn't!

vote for me, vote jo bide!!! Big Grin

 
#8
S'il y a de la lumière dans la serre c'est que certains des rayons passent. Par contre, ce n'est pas parce qu'un voit de l'obscurité que les rayons ne passent pas.

De la même manière, c'est pas parce qu'il y a de la lumière dans la serre que tous les rayons passent. Par exemple, la plupart des vitres sont équipées d'un filtre anti-UV qui est totalement absorbant pour les courtes longueurs d'onde, mais laisse passer quasi la totalité du spectre visible.

Effectivement quand on blanchit les serres, c'est pour renvoyer une partie des rayons (= un % différent pour chaque longueur d'onde du spectre d'origine). D'ailleurs cette pratique contribue au rebond au sol de... l'effet de serre (même s'il ne se nomme pas ainsi pour ça).

La température de couleur (en °K) ne veut rien dire en terme de spectre. C'est en gros une quantification de l'impression qu'on a d'une ambiance lumineuse, plutôt chaud ou plutôt froid. Des spectres extrêmement différents (même uniquement dans le visible) peuvent avoir des températures de couleurs similaires.

Quand on est dans le domaine du spectre visible, on a le CRI (Color Rendering Index) qui est un nombre évaluant la capacité d'une source lumineuse à permettre une appréciation optimale des couleurs. Un CRI proche de 1 est signe d'une très bonne cohérence du spectre, mais ça n'évalue que le spectre visible.

Pour les besoins professionels d’éclairage (culture, industrie...) les constructeurs livrent le document "ultime" : le spectre d'émission de la source lumineuse, qui est en général évalué au delà des longueurs d'ondes visible. Après, l'autre question, c'est "de quoi ont besoin mes plantes pour avoir une croissance optimale".
#9
(30/10/2020 22:10)xyzt_ a écrit :
S'il y a de la lumière dans la serre c'est que certains des rayons passent. Par contre, ce n'est pas parce qu'un voit de l'obscurité que les rayons ne passent pas.

De la même manière, c'est pas parce qu'il y a de la lumière dans la serre que tous les rayons passent. Par exemple, la plupart des vitres sont équipées d'un filtre anti-UV qui est totalement absorbant pour les courtes longueurs d'onde, mais laisse passer quasi la totalité du spectre visible.

Effectivement quand on blanchit les serres, c'est pour renvoyer une partie des rayons (= un % différent pour chaque longueur d'onde du spectre d'origine). D'ailleurs cette pratique contribue au rebond au sol de... l'effet de serre (même s'il ne se nomme pas ainsi pour ça).

La température de couleur (en °K) ne veut rien dire en terme de spectre. C'est en gros une quantification de l'impression qu'on a d'une ambiance lumineuse, plutôt chaud ou plutôt froid. Des spectres extrêmement différents (même uniquement dans le visible) peuvent avoir des températures de couleurs similaires.

Quand on est dans le domaine du spectre visible, on a le CRI (Color Rendering Index) qui est un nombre évaluant la capacité d'une source lumineuse à permettre une appréciation optimale des couleurs. Un CRI proche de 1 est signe d'une très bonne cohérence du spectre, mais ça n'évalue que le spectre visible.

Pour les besoins professionels d’éclairage (culture, industrie...) les constructeurs livrent le document "ultime" : le spectre d'émission de la source lumineuse, qui est en général évalué au delà des longueurs d'ondes visible. Après, l'autre question, c'est "de quoi ont besoin mes plantes pour avoir une croissance optimale".



C'est complet(peut etre un peu trop meme !!Wink
Merci je comprends un peu mieux !


Topics apparemment similaires...
  Pas de lumière = Longe tige ! oui mais ? MushWeed 19 26,812 10/09/2012 09:34
Dernier message: MushWeed



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.