S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Ketamine - effet Anti depresseur

#1
Bonjour,

Voilà bientôt 1 mois que j'ai découvert la keta.

Je me suis procuré de la S-ketamine.

J'ai fait mes tests à hauteur de 2 sessions par semaine (le week-end) en evotant d'en prendre la semaine.

La semaine dernière je me suis aperçu d'un effet anti depresseur assez puissant. Lundi je chantais à tue tête dans le métro. Ça donne une sacré pêche. Et je ne suis pourtant pas d'un naturel dépressif...

Je voulais savoir si ça le faisait à tout le monde. J'ai lu des articles là dessus, et ça m'a pas l'air volé comme réputation.

J'ai quand-même l'impression que c'est assez sournois parce qu'on pourrait se faire une petite session Après le travail, juste comme ça, comme on fume un joint...

Ça paraît assez safe et pourtant j'ai l'impression qu'on peut accrocher facilement.
Durée courte, descente douce, réveil pas difficile.

J'ai testé seul et avec des amis. Les effets sont assez imprévisibles et sont allé chez moi d'une simple détente, à un catapultage assez costaud, loin très loin de moi ou très profond, je ne saurais dire.

J'évite donc d'en prendre la semaine et je compte faire une longue pause quand le pochon sera nettoyé.

J'ai surtout peur pour les reins en fait. Je voulais savoir, à partir de quand il faut vraiment s'inquiéter ? 2 sessions par sem est-ce raisonnable ou c'est déjà trop ? J'aimerais avoir un ordre d'idée, afin de pas deconner sur les consos et rester prudent.
#2
Effectivement le seul problème qui semble se poser dan les thérapies ketaminées serait le risque de plaisir/affinité/accoutumance si mes souvenirs de lecture sont bons. D'où aussi l'idée d'utiliser des psychédéliques, avec afterglow plus long -mais rapidité d'action moindre (j' crois qu'ils ont montré qu'une injection de k enlevait tout envie de suicide en à peu près une demi heure)

Ketamine bonne mine.. Smile

Pour les reins je t'avoue ne pas savoir à partir de quelle fréquence ca peut devenir dangereux -mais m'en vais chercher de ce pas- je te conseille de bien boire pour évacuer ca au mieux.

Et effectivement fais une pause à la fin de ton pochon, déjà de par la nature addictive du produit mais aussi de sa tolérance grandissante, et qui met longtemps à redescendre (pas.trop de risques qu'elle vienne sur de l'occasionnel mais sur des prises répétées oui)

Edit: du coup je trouve pas grand chose sur le dosage/temps à respecter pour préserver ses reins (et en fait pas trop le temps de chercher là) mais les hospitalisés semblaient consommer quelques grammes quotidien.
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
#3
Ouais mais sur une période de cure en gros et non renouvelé avant un baille.

Le soucis comme tu l'as dis c'est l'addiction trop facile avec la Ké.

Pour les problèmes physiques, j'en sais rien du tout non plus...

Perso j'ai grave abusé, je sais pas si j'ai des domages mais mentalement j'ai mis du temps à récupérer mes émotions dèjà.

Ça dissocie quand même bien durablement à la longue !
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#4
Alors pour la tolérance, je peux confirmer, j'ai fais 6 sessions depuis que je l'ai, et je peux vous dire que déjà je la sens.

Mes traces commencent à grandement s'épaissir .

D'ailleurs c'est un peu le problème parce qu'on ne sait jamais vraiment comment doser.

Samedi, j'ai voulu m'en faire une, de taille moyenne (un auriculaire, en longueur, assez fine ) et j'ai pas réussi à partir, juste la sensation d'avoir le crâne dans un étau, de lourdeur et d'apaisement habituel, du coup au bout de 20 minutes, ça n'avait pas fini de monter que je m'en suis fait une autre, diminuée de 20% par rapport à la première trace, et hop 2e montée surpuissante qui m'a scotché au canapé ! mon corps commençait à se disloquer et l'effet psychédélique avait pointé le bout de son nez .

Franchement la K, j'ai mis un peu de temps à l'apprivoiser, mais à un certain dosage c'est quand même très psyché. on part dans un état de conscience très bizarre, loin de soi-même, ou à coté, plutôt comme si le corps s'enroulait autour de l'esprit. Les CEV (assez peu colorées en fait) te font passer dans des maelstrom multi-dimensionnels et en terme d'OEV, une déformation de la taille des objets et des proportions avec de légères respirations des objets, comme une petite montée d'acide quoi.

J'ai remarqué qu'en terme d'intensité c'est extrêmement puissant (presque plus que tout ce que j'ai testé jusqu'à présent à part la DMT) sauf qu'on est tellement à côté de ses émotions que badder me parait très difficile (mais pas impossible je pense). Et pourtant je n'ai pas fait de K-hole.

C'est sur ce point je pense qu'on a peut-être tendance à sous estimer le truc.

Par exemple, moi qui apprécie l’effet de la weed que moyennement et à petite dose, passé un cap ça peut vite m'angoisser voire m'oppresser (mon pochon peut en témoigner, il se fane de jour en jour...).

Alors que la K j'pourrais en prendre sur un coup de tête. C'est à mon avis l'effet pervers de cette substance, elle est un peu trop amicale pour l'intensité du trip qu'elle procure.
#5
Yes man, j'sais pas d'où tu viens mais t'as tout dit.
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#6
C'est pas rare de croiser des gars qui tapent 200/300mg en une trace pour avoir des effets légers. J'ai même croisé quelques mecs qui m'ont dit taper des demi meuge en entier pour avoir des effets légers. Je crois que pour que des tolérances comme ça disparaissent ça peut prendre des années. Attention donc, pense a te défoncer durablement (trop de défonce maintenant = plus de défonce à long terme).

Après c'est clair que la ke c'est ultra kiffant Wink
"Le coffre de la voiture ressemblait à un labo ambulant de la brigade des stupéfiants : nous avions deux sacoches d'herbe, soixante-quinze pastilles de mescaline, cinq feuilles d'acide-buvard carabiné, une demi-salière de cocaïne, et une galaxie complète et multicolore de remontants, tranquillisants, hurlants, désopilants ... sans oublier un litre de tequila, un litre de rhum, un carton de Budweiser, un demi-litre d'éther pur et deux douzaines d'ampoules de nitrite d'amyle."

                                                                                                                                                                                                          - Hunter S. Thomson,  Las Vegas Parano

Soundcloud: https://soundcloud.com/user-572537051
#7
Beaucoup de disso ont cet effet anti-dépresseur les lendemains, je pense que c'est l'effet dissociatif en lui-même qui procure cet état de sérénité et de bien-être, puisqu'on le retrouve avec les psychés et n'importe quelle autre drogue qui ait amené l'usager à dissocier et donc se voir sous un autre jour, plus plaisant (sur le plan psychologique, après en terme de chimie j'en sais rien).

Le problème c'est effectivement l'accoutumance et la dépendance quand t'en viens à t'envoyer des grOsses traces et que t'es déçu de ne pas tripper comme avant, et à force d'en prendre en augmentant les doses tu te sens juste piégé, bref c'est l'addiction, et ça c'est plutôt déprimant.

Disons que tant que t'es dans une lune de miel avec le produit tu tireras de tes défonces un bénéfice parce que le ration plaisir/déplaisir penche vers la kiffe sur le moment et le lendemain. Mais une fois que t'es dans une routine de défonce, si les facteurs de ta vie ne sont pas très cool pour mille et une raison, là tu peux commencer à déprimer de consommer malgré toi au lieu de kiffer ça, et les lendemains peuvent être sacrément déprimant, ce qui n'aide pas à faire en sorte d'aller mieux en changeant son cadre de vie, en vue de l'améliorer.

Donc l'effet anti-dépresseur de la Ké dépend des hauts et des bas de sa vie, de sa tolérance et de la fréquence de ses prises. La ké a autant moyen de redonner le goût à la vie à un dépressif que de rendre pessimiste un optimiste. Ce qu'il faut voir c'est l'évolution de sa relation avec le produit en essayant d'anticiper les salles bailles et les moments où ça sera kiffant.

Pour les reins, faudrait en consommer plus et plus longtemps pour que ça te les abîme je pense, en tout cas n'hésite pas à boire pas mal d'eau avant, pendant et après tes consos comme ça a été conseillé.
Le Plus Appelle Le Plus
#8
A mon sens, la ké a un potentiel addictif trop fort pour pouvoir être utilisé d'une manière thérapeutique sans suivi psychiatrique . Fais attention à ne pas masquer un mal-être sous la drogue quand même .
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#9
Les dissociatifs permettent a faire du NPL, neuro-programmation linguistique. Bien sur pour pouvoir le faire il faut etre bien avisé dans le domaine. Pour moi, perso, l'effet anti-depresseur vient de la. Tout simplement on efface tout et on recommence à 0. La renaissance si vous voulez vulgariser. Evidemment ce que ca produit comme effet a mi, long-terme c'est qu'on trouve des forces a surmonter les obstacles qui paraissaient insurmontables precedemment. Apres faites attention a l'addiction au NDE (near-death experience). Je propose un hypothese assez volatile ici, c'est que si la vie est en effet mise en danger et EN MEME TEMPS il y a consommation d'une quantité substantive d'un disso qui provoque soit une K-hole (la decorporation noire avec la lumiere au but du tunnel) soit une White-hole (une sensation d'eureka a la puissance million accompagné d'un mini crise psychotique aigu) le resultat sera un vraie NDE. Et c'est a vous d'en faire votre force ou bien votre faiblesse pour tackler les problemes de la vie reelle par la suite.
#10
Pour ceux dont les propriétés anti depressantes de la K intéressent, voici un documentaire que jai récemment capté à la télé qui traitait justement de la question, car oui elle devient de plus en plus présentes dans les traitements contre la dépression chez certains sujets chroniques.
Dites moi si le lien marche, je ne sais pas si vous pouvez regarder hors Canada puisque c'est la chaîne nationale et je suis du Québec mais cest un docu super interessant.

https://ici.radio-canada.ca/tele/decouve...AutoPlay=1
Break On Through.
#11
Attention, je vois beaucoup de mise en garde concernant les dangers de la ké sur les reins, mais beaucoup moins connus et pourtant bien existants, il y en a aussi pour le foie. Peut-être à un stade de consommation supérieur je ne sais pas, où alors c’est moins fréquent, mais quoi qu’i en soit on en parle moins voir pas du tout et pourtant la ké peut aussi être toxique pour le foie.

J’en ai fait l’experience après une longue période de conso quotidienne et dans des proportions complètement démesurées (tolérance oblige...) et je me suis retrouvée à l’hopital pendant presque 10 jours avec une cytolyse hépatique importante (une hépatite quoi), d’origine toxique donc, et ils ont été formels, pour les médecins l’origine en était la prise de kétamine.

Voilà désolée ça n’a pas  grand chose à voir avec le sujet de base mais il me semblait important de le mentionner car à chaque fois qu’on parle ké on parle des dangers pour les reins/vessie mais jamais vraiment des dangers concernant le foie, qui même s’ils sont moins courants existent bel et bien.
#12
De ce que je comprends, les problèmes physiques, qu'ils sont reinaux et hépatiques ne surviennent qu'après des doses excessives du genre impensables sans tolérance. Il faut alors davantage pour tripper mais le corps se trouve avec d'énormes quantités à métaboliser


Du moment que tu n'en prends pas tous les jours durant de longues périodes, que tu te fais pas des traits de calibre étalon et que tu ne souffres pas de problèmes ou prédispositions aux reins, vessie ou au foie, je pense que tu risques peu. En gros n'en abuse pas

Ces temps ci j'ai un peu de kéta et malgré des problèmes de vessie que je traîne depuis au moins 5 ou 6 ans, j'en fais quelques fois par semaines, dosages raisonnables, et pas de symptômes particuliers encore...faut dire que je joue avec le feu mais je suis particulièrement sensible a ces problèmes de vessie et elle tient bon. Donc pour le commun des mortels ca devrait aller
Ne pas en prendre chaque jour, en quantité raisonnable et surtout ne pas se former une tolérance. Et boire de l'eau à flot quand on en fait.
Break On Through.
#13
Merci pour la vidéo, elle laisse rêveur !
Le Plus Appelle Le Plus
#14
(29/11/2018 12:34)Laura Zerty a écrit :
Merci pour la vidéo, elle laisse rêveur !


Tant mieux, franchement je pensais pas qu'elle fonctionnerait de l'autre côté de l'ocean!
Break On Through.
#15
C'est internet gars, ça fonctionne partout où y a du réseau Smile

Ce n'est pas la première fois que je regarde des émissions canadiennes avec ce présentateur, les informations sont souvent pertinentes à propos de sujets actuels.
Le Plus Appelle Le Plus
#16
Je rajoute ce reportage, qui relate à peu prêt la même chose avec quelques précisions intéressantes :

https://www.youtube.com/watch?v=OsahpFwLnLk


Sinon ce n'est pas à propos de la dépression, mais ce reportage traite des problèmes d'addiction liés à la ké :

https://www.youtube.com/watch?v=S_q04tUa1uA
Le Plus Appelle Le Plus


Topics apparemment similaires...
  Ketamine et test salivaire Skruffy 1 105 27/06/2020 13:13
Dernier message: Morning Glory
  Pour en finir avec la kétamine S snap2 18 590 25/06/2020 21:23
Dernier message: snap2
  La kétamine, remède miracle pour soigner les enfants suicidaires ? Laura Zerty 6 793 20/03/2020 12:25
Dernier message: Personne_
Thumbs Up S-Ketamine : management urinaire et rénal BoobaGump 4 1,088 06/02/2019 23:33
Dernier message: BoobaGump
  Ketamine Jaune HardCorePsycho 75 15,494 29/01/2019 01:27
Dernier message: Biquette
  Légendes autour de la Kétamine Fustigo 2 642 05/11/2018 22:29
Dernier message: Fustigo
  Kétamine IV, à quoi s'attendre ? Doggysnow 76 10,119 08/03/2018 12:27
Dernier message: Me7h0dz
  Ketamine et coupe XxJoRgxX 2 806 21/09/2017 19:51
Dernier message: luxxxure
  La ketamine en IV. Légendes urbaines & Mythes. Lucid2.0 38 2,981 11/08/2017 00:09
Dernier message: Anaclitique
  Ketamine - Questions et mises au point Saankan 221 69,236 29/04/2017 15:31
Dernier message: Kethrope



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.