S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Kanna en nasal

#1
  • Substance(s) : kanna et une flasque de porto ;
  • Dosage(s) : grosse trace ;
  • Corpulence : 50kg
  • Set (état d’esprit) : ça va
  • Setting (environnement) : petite soirée
  • Traitements médicamenteux : 80mg de propranolol/j (effet hypotenseur)
Il est 22h et mon voisin de table a sorti une petite boîte contenant du kanna en provenance de chez Zamnesia. Le produit se présente sous forme d'une poudre verte très fine. Il me le décrit comme un stimulant dans le genre du café, avec des effets sérotoninergiques. Je lui demande si je peux goûter, et il me fait part de son intérêt pour la voie nasale. Why not ?

Ne sachant pas comment doser le produit, je me prépare une trace qu'on pourrait qualifier de "grosse". La poudre est irritante mais pas corrosive.
Assez rapidement, je ressens une montée assez entactogène, pour ne pas dire "horny". Mon autre voisin semble content de discuter avec moi et je le suis tout autant. Malheureusement, à cet état succède bientôt une légère nausée accompagnée d'une sensation de lourdeur et d'ennui. J'ai du mal à réfléchir et les sensations sont oppressantes. Le bruit, les gens, la vue. Ayant prévu de me coucher tôt, je me dis que ce stim est nul et que je serai mieux chez moi. Je me lève pour quitter la soirée et respirer de l'air frais.
Marcher est très fatigant, je suis essoufflé, et en prenant les escaliers je ressens ce qu'on pourrait interpréter comme des effets sérotoninergiques mais qui m'ont plutôt fait penser à une surdose d'opiacés : énorme chute de tension, perte de lucidité, les couleurs s'inversent (le noir devient blanc et vice-versa), j'ai la nausée et je suis ébloui. Je manque de me casser la gueule et j'échoue lamentablement sur le trottoir, sur lequel je m'allonge comme un shlag le temps de reprendre mes esprits.
Une fois en état de me déplacer, je prends le chemin du retour, un peu abattu. Il est minuit.

Oh ce petit lit bien chaud, hé bien non, impossible de dormir et, en prime, des tensions musculaires débouchant bientôt sur une céphalée bien irritante. De guerre lasse, vers trois heures du matin, je prends 10mg d'oxazépam et 30mg de codéine. Non seulement ça ne me couche pas, mais on dirait que ça me requinque. Malgré l'épuisement les idées fusent, je passe cinq heures au téléphone et je m'endors vers 10 heures du matin, pour me réveiller quatre heures plus tard, à 14h, dans un état qu'on pourrait qualifier de lamentable.


Conclusion, c'était pas top.
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »

Mignonne allons voir si la la kétamine
Peut faire office de vitamine
- Skruffy
#2
Ouais c'est bizarre ce produit.
Les extraits sont cools pour le côté horny effectivement (surtout que la mésembrine dedans a un effet inhibiteur PDE-4, un peu comme le Viagra qui lui inhibe le PDE-5 mais les effets sur l'érection sont assez semblables).
Par contre les nausées effectivement c'est un dealbreaker pour beaucoup. Je trouve que c'est supportable mais c'est quand même bien ennuyant. Je me demande si la mesembrine pure provoque autant de bodyload.
Self-made chemist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#3
Ce serait possible d’exraire à ton avis ?
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »

Mignonne allons voir si la la kétamine
Peut faire office de vitamine
- Skruffy
#4
oui c'est possible, une teinture à l'alcool à 97° (dure à trouver en France de l'alcool à 97........)

tu la fais évaporé une fois finie et tu gratte la plaque, tu obtient un extrait full spectrum que l'on peut théoriquement sniffé.

c'est moins hard que de sniffé du kana (plein de microbe) "fermenté" qui sent bon la pisse d'animal disparus et est plain de terre au fond du sachet.

parais que l'alcool à 90° de supermarché contenant de l’acétone était top pour un extrait sec de tout ce que tu veux, sauf peut être exception.

c'est un ami irl qui me l'a rapporté.

apres y'a le naphta à condition qu'il soit d'une grande pureté, ou les deux naphta et alcool, mais peut etre pas en mème temps, je précise je suis pas un as des extraction, je raporte juste ce que j'ais lue ou entendue de bonne sources.
j'suis huggy, la pooky!!!

#5
Et ouais bien sûr en chimie on peut tout faire éhé.
Mais faut les moyens.
Une extraction pour de la mesembrine pure doit être compliquée, mais effectivement pour une extraction simple full spectrum une décantation dans de l'alcool à 96% puis une filtration par filtre à café puis filtre toupies pour virer les bactéries ça serait pas mal.
Pour isoler la mesembrine faudrait d'autres solvants, de quoi faire une chromatographie flash (colonne en verre + billes de silice) et de la CCM pour vérifier que l'extraction est viable. Mais c'est du boulot ça haha.
Self-made chemist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#6
Citation :Pour isoler la mesembrine faudrait d'autres solvants, de quoi faire une chromatographie flash (colonne en verre + billes de silice) et de la CCM pour vérifier que l'extraction est viable. Mais c'est du boulot ça haha.
encore faudrait il comprendre ce que ça veux dire Big Grin
j'suis huggy, la pooky!!!

#7
Aie comment une trace innocente peut moitié pourrir ta soirée
Moi, j'ai utilisé que la plante sous forme d'infusion ou mâchée, enfin si j'avais essayé de le fumer mais je supporte pas, un peu comme ce que tu décrit mais en bien moins violent ou qu'en j'en prenais vraiment trop .
En oral / sub j'avais un peu de nausées aussi et oui c'est assez aphrodisiaque
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#8
Le trottoir est ton ami.
C'est étrange comment les opiacés peuvent avoir un effet stimulant parfois.

T'as mis longtemps avant de vraiment te sentir hors d'effet?
#9
En quelques heures je me sentais normal, mais l’insomnie était logiquement un effet du prod
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »

Mignonne allons voir si la la kétamine
Peut faire office de vitamine
- Skruffy
#10
J'avoue que c'est pas top (après jamais testé de gros extrait) ,a part un arrachage de tarin mémorable ,je me rappèlle pas avoir sentis grand chose,j'avais carrement preferé en infu ,y'avait un leger petit air de benzo derrière.
Je preferait l'utiliser pour faire des blends de cannabinoide a l'époque (damiana/kanna/lotus bleu
At Lien de mon ARTICLE écrit pour A.S.U.D MAGAZINE (n°60) sur la DMT :
http://www.asud.org/2017/12/28/la-dmt-n-...ritualite/
                                                                    
Lien vers le flyer écrit pour Techno+ sur la DMT :
https://technoplus.org/dmt/
                                                                                     "TOUT CE QUE JE SAIS C'EST QUE JE NE SAIS RIEN" Socrate Heart
                                          
                                                    
#11
(30/05/2021 11:31)Acacia a écrit :
Aie comment une trace innocente peut moitié pourrir ta soirée


Mais est ce vraiment possible que ce soit innocent ? Tounge
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#12
Citation :
Mais est ce vraiment possible que ce soit innocent ? undefined

Comme dirait Tridimensionnel....

Citation :Il me le décrit comme un stimulant dans le genre du café, avec des effets sérotoninergiques / Why not ?

Comparer un prod au café je trouve c'est lui donner un (faux) air tout léger et innocent ^^
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#13
D'un autre côté, une trace de caféine ça ne met pas bien non plus.
Non c'est vrai que j'ai été trop confiant, le gars ne savait visiblement pas de quoi il parlait (nouveau dans l'univers des drogues, plein d'enthousiasme), j'ai suivi ses indications sans utiliser ma propre tête. Mais j'avais pas envie d'être frustré.
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »

Mignonne allons voir si la la kétamine
Peut faire office de vitamine
- Skruffy
#14
Pour me préparer à taper des plantes je sniffe toujours un peu de clou de girofle.
Comme ça je suis sur de pleurer d'avoir l'encéphale en feu et de voler le pavot du sorcier de l'hero au fusil qui a un cochon.
Seulement à ce moment précis je suis prêt à recevoir le Sceletium.
#15
Le benzo qui requinque, comme un air de déjà-vu ^^

Merci du retour, si je teste un jour je pense que ce sera en infu à petite dose du coup
Tu es nouveau et tu ne peux pas poster de topic ? => Consulte la FAQ
Et n'hésite pas à te présenter et à lire la sainte charte !

"Voir la paille dans la narine du voisin et ne pas voir la poutre sous la nôtre."




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.