[JEU] C'est l'histoire d'un psychonaute
#1
Racontons nous une histoire. Après avoir eu cette idée super originale ^^ je suis allez vérifier et j'ai vu que Ouroboros avait déjà tenté un cadavre exquis rapidement avorté.

Je relance donc un biniou du même genre.

Principe : écrire ensemble une histoire en apportant chacun notre tour notre contribution sur l'action, le passé, les caractéristiques du personnage principal, ajouter d'autres personnages.

Ça risque de devenir un joli bordel mais je ferai l'effort régulièrement d'éditer le premier message pour rassembler toutes les éléments apporté par chacun.

Pas de règle particulière, mais si vous pouviez éviter d'envoyer un énorme pavé d'un coup pour faciliter la lecture du topic ou encore de tuer (tout de suite) notre gentil (méchant?) psychonaute, ce serait sympa ^^



Je commence :

"C'est l'histoire d'un psychonaute qui se promenait à cheval, c'était un jeudi."

A votre imagination!
  Répondre
#2
Il était vêtu d'un vieux châle, et radotait ceci:
  Répondre
#3
"Et merde, j'en ai bien trop pris !"
  Répondre
#4
Son cheval lui sourit : "Tu vois je te l'avais dit"
  Répondre
#5
Effectivement, les 60kg de provisions ramenées du marché pour son village situé à 30km de là sont trop lourds pour sa pauvre monture qui n'est plus toute jeune.
"Et zut je vais devoir faire du tri !"
"Can't find a line between what I use and abuse"
  Répondre
#6
Il se débarrassa donc d'un kilo de radis.
  Répondre
#7
Il les donna à Lucien (le chwal), qui lui répondit "merci bien l'ami, ça me donne de l'énergie, je me sens léger comme un colibri. Ce qui serait encore plus gentil, c'est que tu finisses à pied toi aussi."
  Répondre
#8
Mais le vieux psychonaute en avait vraiment trop pris. Regardant à droite et à gauche dans cette étendue désertique du nord du Mexique, les pierres commençaient à prendre des teintes aussi vives que sur son poncho. Tandis que le soleil jouait aux fléchettes sur son chapeau,
"Crazy Horse dreamed and went into the world where there is nothing but the spirit of all things. That is the real world that is behind this one, and everything we see here is something like a shadow from that one." -Black Elk-

"La paix intérieure ne vient qu'à celui qui prend conscience que nous sommes un avec l'Univers et toute chose qu'il contient." -Veilleur-
  Répondre
#9
Étourdi par son étourderie. Il décida qu'il était temps de changer de chemin et d'aller voir ce qui se cachait derrière la roche bleu sacré du Mexique (qui venait de jaillir devant lui).
  Répondre
#10
Au loin, une silhouette apparue à l'horizon, comme sortie d'une zonzon. Un chaman ...
"Tu préfères embrasser et lécher les crapauds ou es tu un végétarien ?"
  Répondre
#11
"Tout ce que je sais c'est que je refuse de manger des ravioles, mais je peux vous parler de madame Philippé, elle s'est fait refaire les nichons."
Ensuite il changea de chemin pour aller voir cette pierre bleu se trouvant juste devant lui. C'est de la pierre , c'est bleu... coïncidence? il ne croit pas. Il décida donc de passer par derrière et il y trouva un tunnel tout sombre et qui ne sent pas très bon. D'un coté son cheval chargé de victuailles qui lui parle, de l'autre le chaman qui entame une danse du "sapo" et troisièmement une voix intérieure se demandant ce qu'il y a au bout du tunnel... Et s'il avait eut un téléphone portable, il aurait pu écouter sa femme l'engueuler de s'être encore paumé pendant 5 jours après avoir bu du thé au cactus pour faire passer une poêlée de champignons.
  Répondre
#12
Mais à quoi bon ? Le psychonaute voulait savoir, connaitre la "vérité". Pas ce succédané passé au travers de siècles de religions monacales devenues des dictatures. Il voulait comprendre, mais tel l'ermite dans la prison dorée de sa caverne intérieure, il ne pouvait expliquer son obsession et transmettre son message ...
  Répondre
#13
Ainsi dans l'impossibilité qu'il était de mettre des mots sur sa profonde sensation de mal-être, il décida de jouer son sort au hasard car lui seul, à travers les temps, a su rester juste. Il sortit une pièce de sa poche et...
« Les Barbares s’entre-regardèrent silencieusement. Ce n’était pas la mort qui les faisait pâlir, mais l’horrible contrainte où ils se trouvaient réduits.
La communauté de leur existence avait établi entre ces hommes des amitiés profondes. Le camp, pour la plupart, remplaçait la patrie ; vivant sans famille, ils reportaient sur un compagnon leur besoin de tendresse, et l’on s’endormait côte à côte, sous le même manteau, à la clarté des étoiles. Puis, dans ce vagabondage perpétuel à travers toutes sortes de pays, de meurtres et d’aventures, il s’était formé d’étranges amours, — unions obscènes aussi sérieuses que des mariages, où le plus fort défendait le plus jeune au milieu des batailles, l’aidait à franchir les précipices, épongeait sur son front la sueur des fièvres, volait pour lui de la nourriture ; et l’autre, enfant ramassé au bord d’une route, puis devenu Mercenaire, payait ce dévouement par mille soins délicats et des complaisances d’épouse. »
  Répondre
#14
...la lança au ciel... Un oiseau passant par là s'en empara et vola à tire d'ailes jusqu'au sommet de la roche bleue...
"Je ne vais pas développer ici la grande thèse de la liberté. Les hommes libres l’ont depuis longtemps décidé. Qui affirmera que la volonté du Christ à sacrifier sa vie fut immorale, parce qu’elle déroba un contribuable à l’État ?

Non ; la vie d’un homme lui appartient, et il a le droit de la détruire comme il l’entend, à moins qu’il n’empiète beaucoup trop sur les privilèges de ses voisins."
Aleister Crowley


"Si la ligne droite est le plus court chemin entre deux points, alors la ligne droite en y allant plein pot serait un chemin encore plus court"
Hunter S. Thompson
  Répondre
#15
Pas évident tout ça. Il tente quand même de poser la question à l'oiseau : pile face ou tranche? Et là il se dit qu'il est quand même un peu dans la désordre, car il n'avait de toutes façons pas attribué de choix à l'une de ces possibilités.
  Répondre
#16
C'est alors que la roche Bleue se mit à parler ...

"Gode damn it in my ass, je crois que tu en as vraiment trop pris psycho!"

Et comme pour choisir à sa place, l'oiseau jette la pièce sur la roche bleue, qui tombe sur ...
CastlesMadeOfSand a écrit :Ne les suis ni ne les fuit, laisse-les naturellement libres.


Citation :Le kick du champi qui te murmure à l'oreille : La vie est belle, arrête de pleurer, tu es grand car tu es vivant.

  Répondre
#17
Un interstice de la roche. Le psychonaute s'approche et constate qu'elle est tombée sur la tranche ...
  Répondre
#18
Il s'apprêtait à la ramasser quand soudain un Père Noël indigo venu de mars dégringola de son traineau et tomba pile sur la pièce, face contre terre
«Reste idiot, sinon tu pars trop loin
  Répondre
#19
"On dirait que le hasard se refuse à toi, Space Cowboy" dit une voix...
  Répondre
#20
Le psychonaute rétorqua que le fait qu'un Père Noël indigo venu de mars atterrisse juste devant était était quand même un putain de hasard.
  Répondre
#21
Si tu penses que c'est un hasard, considères donc que tu as de la chance, petit psycho, quel est ton nom?
  Répondre
#22
J'ai oublié, dessines-moi un nom Smile
  Répondre
#23
[ATTACH=CONFIG]16177[/ATTACH]
  Répondre
#24
"Je sais que je suis perché, mais je suis un chien et ma queue remue", déblatéra le psychow enivré.
  Répondre
#25
Tu es ce que tu veux être, Perrito !
  Répondre
#26
Je veux être un Ane :prayer: Oui, je me ferais damner pour un burr... Burrito.

En effet, le psychonaute n'avait pas mangé depuis quelques temps ...
Le Père Noel se métamorphosa en légo.
-NON ! PAS TOI !
  Répondre
#27
Mais si, je suis l’ego, je suis ton ami, tu dois juste apprendre à m'aimer, comme ta bite ^^
  Répondre
#28
Le psychonaute répondit: "Ducoup, si je joue avec toi, toi aussi tu vas grandir?"
  Répondre
#29
Oui, et il va neiger, c'est ça l'esprit de Noël.
  Répondre
#30
"Et ce serait possible d'aller faire un ptit tour de traineau?"
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  L'Histoire sans Fin - lecture psychédélique Stylo 2.0 1 1,712 15/07/2013 09:46
Dernier message: Simba

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)