S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Grave dépendance au crack + troubles psychiques...

#1
Besoin d'avoir vos témoignages et conseils pour arrêter tranquillement...
#2
Y a quelques infos dans ce topic :

http://www.psychonaut.com/flood-et-jeux/...rquoi.html
Le Plus Appelle Le Plus
#3
http://www.psychonaut.com/stimulants/425...entie.html

Salut à toi la bleue, où que tu sois.


Sinon bah je peux te donner mon expérience perso. Pour moi le crack n'a jamais été un problème dans ma vie, à part financièrement. En une session de quelques jours ça fait des gros trous dans mon compte en banque. C'est ptet ce qui m'a sauvé d'ailleurs, les remords que j'avais quand je devais taxer un peu de thunes à ma mère, qui en a très peu, pour finir le mois. Du coup j'avais mal au cœur quand je lâchais 50 balles dans 3 cailloux qui allaient me tenir quelques heures.

Pi on se sent tellement comme une merde en descente... Moi c'est les opiacés qui m'ont accrochés pour de bon, c'est eux qui correspondaient à mon mal-être et comblaient les manques que j'avais d'origine dans le ciboulot.

Bref j'accepte le concept d'être très très accroché au crack et d'avoir beaucoup de mal à s'en défaire, mais je ne peux pas le comprendre subjectivement. A mon humble avis non-éclairé ça reste psychologique, c'est lié surtout je crois à un mode de vie, ton mode de vie actuel.

Quand je suis en descente je vais marcher pendant 30 minutes en enchaînant quelques clopes, je bois une bière et en général l'envie d'en racheter me passe.

Je suppose que quand t'es dedans depuis très longtemps, quand t'arrêtes tu dois te sentir comme une merde et n'être plus capable de rien faire ni rien apprécier pendant un bon moment. Mais c'est un moment qui passera, si tu décides de le subir.
Un moment à s'en remettre physiquement et psychologiquement, en alternant repos intensif et activités physiques / activités satisfaisantes.
Malheureusement, il faut avoir la chance d'avoir le temps, l'endroit pour le faire, et les bonnes personnes : des personnes qui tiennent à toi, ou du moins qui veulent t'aider, et qui ne consomment RIEN. Car si tu vois quelqu'un consommer quelque chose pendant ton sevrage ça peut tenir un temps mais je pense que ça met de gros bâton dans les roues de la réussite.

Essaye d'accepter les objectifs qui te viennent si tu t'imagines dans une vie meilleure et réussie, crois-y, ne te crois pas incapable de les atteindre. Tu peux faire ce qu'il te plaît. Il faut que tu commences par lâcher l'entourage glauque et le petit monde du doseur, qui occupe certes, mais bon voilà, tu l'as vu, t'as fait ton tour, pourquoi ne pas explorer d'autres facettes de l'univers ?
Tout est vrai.
« Il arrive que la folie soit partagée par tous, on l'appelle alors la normalité. »
Artisan de Liberté
« La discipline est la différence entre ce que tu veux maintenant et ce que tu veux le plus. »

Anna
Le partage crée l'abondance.
#4
j'suis dans ma chambre x( Je m'ennui à mourir sans mon freebase le matin :'( à mourir d'ennui :'(
#5
Bichoune a écrit :
arrêter tranquillement...


Ben oui mais non. Malheuresement les gens n'ont pas de solutions miraculeuses. Surtout par le biais du virtuel.

Je te conseil personnelement de prendre rdv avec un psy si tu ne l'a pas déjà fait.

Si tu veux un peu de réconfort tu peux en trouver ici mais pour te sortir de ce merdier va falloir prendre des mesures de vie plus radicales.

Si tu souffre de problèmes psy je te suggère d'en parler avant à ton medecin avant tout arrêt brutal. Te faire violence tant sur le plan physique que psychique ne servira à rien.

Si tes problèmes psy t'handicapent au point que même voir un medecin te semble insupportable essaye d'en parler à des proches pour qu'ils réagissent "à ta place". Parfois un soutien est nécessaire avant même d'entamer une thérapie.

Bon courage
#6
J'accepte de me sevrer moi...
J'ai des rendez vous avec des psys et des addictologues j'ai pas mal de benzos aussi... Je pense que marcher et fumer une clope c'est pas une mauvaise idée....c'est le bazar chez moi je vais m'activer un peu... :x <3
#7
Bon bah si tu fais déjà ce qu'il faut c'est cool. Vu que t'as posté dans urgence médicale me suis dit que tu devais pas être dans une dynamique de soins IRL.
Autant pour moi et encore une fois bon courage.
#8
Ptain j'aurais tellement du expliquer que je consommais aussi occasionellement de l'héroine on m'aurai surement donné lamethadone :'(
#9
:'(oui l chemin de la véritey passe par la redeadredemption :'(
lik si t dakor
poce bleu
#10
Groovie a écrit :
:'(oui l chemin de la véritey passe par la redeadredemption :'(
lik si t dakor
poce bleu


pocebleuaussi
#11
quelle misère
#12
Bichoune a écrit :
quelle misère

Grave!
T'as vu ce recalage que Phoenix elle m'a mis ?!! pfff...
Et toi c'est quoi ton souci ?


edit: Oops, j'ai confondu avec le coin des déprimés, les problèmes de crack ça m'intéresse que peu autant pour moi ^^
#13
la durée du temps d'action du produit
#14
Bichoune a écrit :
la durée du temps d'action du produit

Ah.
Bah le temps que ton produit il monte, je tenais à te présenter mes excuses pour avoir rigolé sur le topic de tes chaussures.
Mais c'était rigolo c'est vrai. Tu m'en veux pas, hein ?


edit : Oops, durée d'action t'as dis ! faut vraiment que j'aille dodo !
#15
le meilleur moyen pour niquer une grille c'est de griller autre chose que du crack dessus bouchage garanti
#16
Shala a écrit :
Grave!
T'as vu ce recalage que Phoenix elle m'a mis ?!! pfff...
Et toi c'est quoi ton souci ?


Ah, c'est vraiment cool de parcourir ce forum et voir mon nom partout dans tes cris de désespoir. J'ai pas besoin de drogues, Psychonaut nourrit mon ego.
Je vois ce que je crois.
This too shall pass
You are not going through it, It is going through you.
Soyez à vous-même votre propre refuge. Soyez à vous-même votre propre lumière. - Bouddha
Be dragged or Let Go
#17
Bichoune a écrit :
Ptain j'aurais tellement du expliquer que je consommais aussi occasionellement de l'héroine on m'aurai surement donné lamethadone :'(

T'es complètement à côté de la plaque mon gars.
Tu crois qu'on file de la méthadone au 1er venu qui dit consommer occasionnellement de l'héroïne ? C'est un traitement pour les gens qui en ont réellement besoin, pas un "délire" pour planer.
Faudrais que tu fasse un effort je sais pas si tu le fait exprès mais tes posts sont carrément limite. Mettre un "smiley triste" parce que t'aurais voulu de la méthadone :Oo:
Tu crois que c'est à prendre à la légère ? C'est pas du tout anodin.
Entre ça et le "bain chaud" de xanax, je t'invite à revoir ton approche sur ce forum parce que ça commence à faire beaucoups...
On parle de réductions des risques ici, pas de "comment profiter du système médical pour se défoncer inconsciemment"

Si t'as un problème avec une substance, en premier lieu tu vas voir un addictologue.
Si t'as des problèmes psychiques, en premier lieu tu vas voir un psychologue.
Si tu viens demander de l'aide c'est parce que tu es dans une vraie démarche de soin. Si c'est juste pour attirer l'attention sur toi tu t'es trompé d'endroit.
C'est des problématiques sérieuses tout çà, c'est pas un jeu
#18
the_seeker a écrit :
T'es complètement à côté de la plaque mon gars.
Tu crois qu'on file de la méthadone au 1er venu qui dit consommer occasionnellement de l'héroïne ? C'est un traitement pour les gens qui en ont réellement besoin, pas un "délire" pour planer.
Faudrais que tu fasse un effort je sais pas si tu le fait exprès mais tes posts sont carrément limite. Mettre un "smiley triste" parce que t'aurais voulu de la méthadone :Oo:
Tu crois que c'est à prendre à la légère ? C'est pas du tout anodin.
Entre ça et le "bain chaud" de xanax, je t'invite à revoir ton approche sur ce forum parce que ça commence à faire beaucoups...
On parle de réductions des risques ici, pas de "comment profiter du système médical pour se défoncer inconsciemment"

Si t'as un problème avec une substance, en premier lieu tu vas voir un addictologue.
Si t'as des problèmes psychiques, en premier lieu tu vas voir un psychologue.
Si tu viens demander de l'aide c'est parce que tu es dans une vraie démarche de soin. Si c'est juste pour attirer l'attention sur toi tu t'es trompé d'endroit.
C'est des problématiques sérieuses tout çà, c'est pas un jeu

Mais merci quoi... Tout a été dit là je crois...
#19
pas une bonne idée de s'aider d'un opiacé pour décrocher comme le proposait mon message a la base, mea culpa
#20
Malheuresement pour preconiser un truc comme ça faut connaitre la personne à qui tu donne ce conseil.

Sinon t'as une chance sur deux de voir le résultat inverse. Ou pire de déclancher une polytox.

Donc c'est con parce que nous autre les tox on adore jouer les docteurs du dimanche avec les autres tox. Mais faut pas oublier qu'on parle à des gens.

Et le fait d'écrire en rouge ne change rien au propos. Hahaha je joue au doc en prévenant avant que j'en suis pas un. Comme ça je suis couvert. Je connais bien.
#21
Hm j'ai hésité avant de publier ça, c'est vrai que pour le cas de Bichoune ça risque d'être une tres mauvaise idée, mais y'a d'autre lecteurs, j'ai partagé la maniere dont j'ai arrêté, qui m'a plutot pas mal aidé. Je vais evntuellement éditer et supprimer, tu as raison, c'est peut être une mauvaise idée de publier ça. je verrais en rentrant des cours
#22
Sandman président des SansDents !

wizonatrip a écrit :
Hm j'ai hésité avant de publier ça, c'est vrai que pour le cas de Bichoune ça risque d'être une tres mauvaise idée, mais y'a d'autre lecteurs, j'ai partagé la maniere dont j'ai arrêté, qui m'a plutot pas mal aidé. Je vais evntuellement éditer et supprimer, tu as raison, c'est peut être une mauvaise idée de publier ça. je verrais en rentrant des cours


Bah ouais, c'est un conseil de merde, mais t'en fais pas, c'est pas le premier conseil réellement crasseux que tu donnes.

Ca me fout un peu les boules de te lire, surtout quand tu imposes ta réalité de la défonce a des gens qui sont la pour des conseils, pour une aide. Mets de l'eau dans ton vin.
#23
Les attaques ad hominem sont pas tres utiles par contre. Surtout quand la personne vient de reconnaitre que c'était pas une bonne idée. Faire des erreurs c'est normal. Faut juste se corriger.
#24
Oui, mais c'est pas la première fois. Sur d'autres sujets aussi les gentils conseils sont très mal avisés, alors j'assume le rôle du sale type relou.

Faire des erreurs pour soi c'est OK, en faire concernant la vie des autres moins.
#25
J'approuve c'est clairement des conseils à côté de la plaque, surtout sur ce topic. Cette fois je censure pas, parce que toute expérience est intéressante lorsqu'elle est bien contextualisée, mais la prochaine fois trouve un topic + approprié pour rapporter ton expérience personnelle wizonatrip.
Nouveau ? Viens vite lire les règles => http://www.psychonaut.fr/announcement-4.html
 
"Vous étiez l'évidence
Vous n'êtes plus que l'énigme
Vous étiez l'éternité
Vous n'êtes que dépassé"
#26
wizonatrip a écrit :
ATTENTION : Je parle ici d'utiliser un opiaté pour adoucir la periode de décrochage au crack, ça peut etre potentiellement une TRES MAUVAISE IDEE, ça m'a aidé moi, mais ma dynamique c'était pas remplacer un truc par un autre, juste adoucir la periode d'arret. Les opiatés creent tres vite une LOURDE DEPENDANCE PHYSIQUE ET MENTALE, ce serait con de remplacer une béquille par une autre. bref, se creer un planning strict et sur une courte durée est OBLIGATOIRE.


Des opiaTés tu dis ? ^^
#27
Citation :Des opiaTés tu dis ? ^^

My bad, Opiate en anglais, mais Opiacés en Français ! Faut toujours que je la ramène avec mon bilinguisme en carton.

Ca marche, je réfléchirais mieux avant de lacher un conseil comme celui ci. Mea Culpa

Edit : J'essaie pas d'imposer quelquonque réalité, je n'avais pas vu les choses comme ça, je réfléchirais mieux avant de dire un truc.

Je vous trouve cassant quand même, je suis sûr que ça apporte un plus de pas trop se lacher sur les gens, j'aurai moins de mal a accepter que je lache des conseils de merde si on me le dis de façon moins condescendante.

Enfin, c'est compris ! Je vais faire gaffe
#28
En tout cas je n'ai pas voulu te casser. Je dirais même que je comprend totalement ton conseil (même si c'est quand même pas très safe) IRL si tu connais bien la personne ça peut passer, c'est juste que c'est pas l'endroit mais je pense que tu l'as compris.

J'espere ne pas avoir pris un ton trop condescendant mais si c'est le cas je m'excuse et je te remercie d'avoir édité ton post.
#29
Non du tout Mr sandman, vous avez bien fait de me rappeler qu'on est sur un forum public ornicar Couac et toi, et qu'effectivement je devrais mettre un peu d'eau dans mon vin,

c'est une phrase d'Ornicar qui a un peu piqué mon ego, la forme était pas tres sympa mais je suppose que le fond était vrai. C'était pas malin de ma part de dire ce que j'ai dis legerement comme ça.

En tout cas, ton message m'a fait plaisir !

Et pour revenir sur le sujet initial, le cannabis a tres bien fonctionné avec moi pour atténuer le sale mood que j'avais certain lendemain de Cocaïne/crack, c'était pas la salvation, mais ça m'a aidé.
Je suis pas un gros consommateur de cocaïne cependant.
#30
Le problème c'est que le cannabis ne remplace rien.

Enfin il remplace dans le cadre d'une mauvaise habitude, genre quand tu jongle entre pleins de prod et que tu désire faire une pause sans trop ressentir l'ennui. Mais sur une addiction très lourde il à autant de poids qu'un bon repas ou une branlette. Un simple plaisir d'usage. Ça atténue les douleurs certes mais ça n'efface rien du need.

Je pense que je pourrais conseiller le cannabis pour certaines douleurs physique liées au manque mais pour l'addiction psychologique avec des prod aussi lourd que le crack ou l'héro ça ne feras pas grand chose. Ça peut même entretenir une forme d'addiction car il est auto médiqué dans la plupart des cas. Et un substitut sans le reste de l'accompagnement thérapeutique et hors d'un cadre social (et donc socialisant) ça reste une drogue de plus à laquelle tu t'accroche pour sortir d'une autre et au final ça n'en finit pas.

Le seul sevrage possible se trouve dans la socialisation des addicts. On peut toujours essayer des voies plus simples mais ça ne seras toujours qu'une aide temporaire et non un vrai changement de vie.

Le problème c'est que les tox veulent toujours la voie de la facilité. C'est normal on est tous faible, surtout quand on consomme des produits dans l'optique d'effacer temporairement cette faiblesse. Je suis moi même concerné c'est un constat. La voie de la facilité est toujours un échec.

On trouve toujours des personnes empathiques comme toi pour vouloir résoudre ce problème sans réelles solutions et sans qualifications pour le faire et c'est toujours agréables parce que ça montre que le probleme ne concerne pas que les gens qui en souffre mais aussi des gens gentils comme toi qui veulent aider.

Mais crois moi le meilleur que tu puisse offrir à quelqun qui souffre d'une addiction lourde ce n'est pas des conseils mais juste de la bienveillance et de l'amour. Éventuellement un soutien dans le quotidien pour les prises de rendez vous avec des addictos ou des psys par exemple. Juste faire savoir à la personne que tu est la si elle à besoin, rester à son écoute, juste l'écouter vraiment pendant quelques instants. C'est frustrant mais nous ne sommes pas habilités à faire autrement donc c'est les seules choses concrètes qu'on puisse faire.

Dans le cas de Bichoune c'est compliqué parce que malgré qu'elle ai écrit ça en réaction à mon post:

Bichoune a écrit :
J'accepte de me sevrer moi...
J'ai des rendez vous avec des psys et des addictologues j'ai pas mal de benzos aussi... Je pense que marcher et fumer une clope c'est pas une mauvaise idée....c'est le bazar chez moi je vais m'activer un peu... :x <3


Je pense que c'est un semi mensonge vu qu'elle poste une urgence sur un forum (le recours au virtuel dans ce genre de cas est TOUJOURS un palliatif à une absence). Je pense qu'en vrai elle est seule face à son addiction et que la détresse était réelle.

Mais l'aide s'arrete la. On peut pas traverser l'écran pour faire des calins. J'espere au moins que discuter avec nous auras réduit sa solitude pendant l'instant ou le manque ce faisait trop pressant.


Topics apparemment similaires...
  3fpm et nombre de jours avant dépendance physique Loulana in the sky 4 315 23/09/2019 17:08
Dernier message: Ornicar
  Au Brésil, pire que le crack : l'oxidado bisounours-world 20 5,246 06/07/2011 00:15
Dernier message: 5tr4t0
  différence entre la coke et le crack ? Xon 34 7,603 22/10/2009 14:31
Dernier message: Deleted
  Dépendance à la c ? schtroumpfette 10 4,126 13/01/2008 23:03
Dernier message: Temujin
  crack--coke yopla 12 4,477 03/12/2005 04:06
Dernier message: yopla



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.