Expressions et mots chéris
#1
J'ai passé quelques semaines avec une personne francophone mais dont le francais n'était pas sa langue maternelle.
On a passé pas mal de temps à échanger et apprendre des mots et je me suis rendu compte que les langues sont magnifiques.
Je lance ce topic pour partager les expressions, tournures, métaphores et mots que l'on aime.
Que ce soit du vieux francais, de l'argot ou des belles lettres: partagez.
Vous pouvez expliquer votre choix autant que vous le voulez, mettre des images ou autres Big Grin

Je commence:

"mettre le doigt dans l'engrenage"
Quand l'horloge est cassée il faut bien que quelqu'un aille y mettre les paluches.
On a toutes les chances de se faire pincer mais aussi le plus de chances d'arriver à un résultat.

Et juste un mot:
"Novlangue"
C'est un univers de mots à lui tout seul
  Répondre
#2
Astwogate a écrit :"mettre le doigt dans l'engrenage"
Quand l'horloge est cassée il faut bien que quelqu'un aille y mettre les paluches.
On a toutes les chances de se faire pincer mais aussi le plus de chances d'arriver à un résultat.


Vous avez commandé une pinaillerie?

ça tombe bien je suis pinailleur professionnel^^, vous avez de la chance en ce moment j'ai du temps libre^^!

mettre le doigt dans l'engrenage[Image: audio.png] v.
[Image: body.png] [Image: options.png] [Image: addVocab.png]
1. être entraîné dans un enchaînement de situations, généralement désagréables, auquel on ne peut échapper
2. se lancer imprudemment dans une action dont les conséquences seront néfastes, sans pouvoir s'en sortir

Une rumeur tenace indique que la tyrolienne n'a pas été inventée au Tyrol, mais en Chine lorsque l'inventeur de l'engrenage s'est coincé le doigt dedans.
Si cela est probablement faux, une chose est sûre, c'est qu'un système d'engrenages de grande taille (dans un moulin, par exemple), peut devenir mortel pour peu qu'une partie d'un bonhomme (un membre, un vêtement) y soit happé, entrainant le reste du malheureux à se faire partiellement broyer dans cette mécanique stupide à laquelle ne vient même pas l'idée d'arrêter rapidement son mouvement.

C'est simplement de l'image de cet entraînement irrémédiable et non maîtrisable dans un enchaînement de situations désagréables que vient notre expression qui date du milieu du XIXe siècle.

Le 'doigt' y symbolise le début de ce qui a été entrepris à tort, sans penser que le bras et le reste du corps pouvaient être entraînés à la suite, sans échappatoire possible ;



EDIT:
N'hésitez pas à commander votre pinaillerie sur mesure, livraison gratuite en maximum 30 min, si jamais vous êtes livré au delà de ce délai, une deuxième pinaillerie vous sera offerte !
  Répondre
#3
"foutrecul" mais celui-là il est pas correct... ^^'

Sinon j'admire la capacité du mot inusité à s'autodéfinir.
Let it flow =^ω^=
  Répondre
#4
Figure de pain sucé.
  Répondre
#5
Les trucs que disait ma grand-mère bretonne avant qu'elle ne les évince lamentablement de son vocabulaire pour faire plus chic et que je tente de réhabiliter petit à petit :
Ma doué (qui doit vouloir dire "Mon Dieu") et son petit diminutif "Madou" , "Ah bah dame" et "Abadam ça..."

J'aimais tellement ces petites allocutions qui se calaient à merveille dans ses phrases, j'pense que j'vais les usiter à nouveau...
It went back, maniacally, to further earlier events in this gnashing huge movie of earth only a piece of which here's offered by me, long tho it is, how wild can the world be until finally you realize "O well it's just repetitious anyway."
  Répondre
#6
mes grand parents c'était plutôt "a dam bon dou/diou", usite les usite les, ça fait très vintage Wink. J'adore !

Perso, mes expression c'est plus "on fait ti", en réponse à la fameuse question "on fait quoi?" et en référence à une blague carambar, "parce que les con fait ti". Ou quand un truc m'énerve, "nom de dieu d'bon dieu de bordel", la j'aime beaucoup la surimpression Wink.
Et dans mes mots chéris, y'a quand je dit bonne nuit : "nenui" et d'autres qui ne me viennent pas à l'esprit "ti-suite-maint'nant"
human mind is a incredible treasure with all the richess of the world... have that in mind when you use your credit card

[MaNaissance][TR 01][ReNaissance][Expérience]
  Répondre
#7
Sinon j'aime bien :
- truc de taré-dingue
- l'expérience du monde
- philosophie philosophante (entendu aujourd'hui dit par Michel Onfray sur France Culture rpzzz tavu)
- impacter
- affect
- troglodyte
- structure
Ah, et die Seelische Extase (expression germanoforme. Ici Seelische veut dire "intellectuel, spirituel", mais le See rappelle la mer (Die See). C'est l'extase de Camus, le oui nietzschéen de tout l'âme au monde en un "non" à l'absurde. Bref. Trouvé il y a bien longtemps un été sur la plage bretonne sous JWH avec Sok.)
It went back, maniacally, to further earlier events in this gnashing huge movie of earth only a piece of which here's offered by me, long tho it is, how wild can the world be until finally you realize "O well it's just repetitious anyway."
  Répondre
#8
"Lâche pas la patate", expression typique du français d'Amérique du Nord Heart

Vive le Québec libre, et n'oubliez pas : THE SOUTH WILL RISE AGAIN

[video=youtube;Zg61Z4XHrwk]https://www.youtube.com/watch?v=Zg61Z4XHrwk[/video]
  Répondre
#9
"Foutrecul" j'aime bien.

@Larry : Je l'avais entendue à Toulouse, celle-là ! E porta me la clau. Hihihihi.

Avec ma copine étrangère, je redécouvre la langue française. Par exemple, on se sert de l'anglais "insecure", vu qu'il n'y a pas vraiment de mot français qui exprime le concept aussi directement (d'ailleurs, on se sert du terme en psychologie du développement). On prononce donc : "insécure".
Dans le même genre de trucs à moitié corrects :
- Il n'y a pas le problème
- Il faut que je dise à toi

Quand j'étais gamin, j'aimais me répéter le même mot jusqu'à ce qu'il perde tout son sens, mais la sonorité reste jolie et sonne comme une incantation zoulou. Par exemple :
- Kilotonne
- Maniaque
- Quanta
- Y'a ma moto qu'a capoté (ça ça sonne plutôt japonais)

J'aime beaucoup les mots improbables de choses n'existant pas vraiment :
- Orgasmatron - Musicotron
- Prothèse-O'matic

Et puis, bien sûr, les mots scientifiques à rallonge qui ne servent jamais :
- Anosognosie
- Triskadékaphobie
- Chronotachygraphe


Et puis, les mots dont on ne se sert jamais mais qui sonnent tellement jolis : vilipender. Hihi. Vilipender. À dire avec une voix de gamin pleurnichard : "Maman m'a vilipendé !" (ça aussi ça sonne zoulou)
Pas con l'idée de Sludge. Voilà un lien vers la rétrospective de mes TRs : https://www.psychonaut.com/Thread-Sommai...ip-reports

Paix et amour et ainsi de suite.
  Répondre
#10
Métempsychose.

La première fois dans ma tête ça s'écrivait métampsychose soit : méthyl-alpha-méthyl-psychose, et jme disais ha ouais, ça c'est de la psychose de compétition. Et en fait, bah non, pas du tout.

Métempsychose : migration des âmes après la mort vers un nouveau corps.

Ha en fait, c'est donc un gros dissociatif ce truc.

Oh putain les conneries qui me passent par la tête parfois...
Melody Neslon a les cheveux rouges, c'est leur couleur naturelle...
  Répondre
#11
amour & beauté.. 2 mots bourrés de valeurs à mon sens !
  Répondre
#12
Il ne faut pas oublier la gloire non plus
"Can't find a line between what I use and abuse"
  Répondre
#13
Aha stylo 2.0 ! ca me fait bizarre de lire ça : "Quand j'étais gamin, j'aimais me répéter le même mot jusqu'à ce qu'il perde tout son sens, mais la sonorité reste jolie et sonne comme une incantation zoulou." Je me suis toujours demandé si j'etait le seul a faire ça . (nucléotide nucléotide nucléotide nucléotide ... )

sinon quand je suis trop bourré je me met facilement a vomir ( problème a l'estomac de naissance ) et ça peut durer longtemps , alors au lieu de badder je gueule : " c'est ca d'etre un tauren !!! " ( je jouait a WOW fut un temps ) ça m’empêche pas de continuer a vomir pendant 1 heure mais au moins je rigole en même temps ! :grin:

et j'adore l'expression japonaise : midori ni yasashii = être gentil avec le vert = protéger la nature . kitsch a souhait !
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)