S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


(Empêcher, éviter, réduire) la neurotoxicité de la MDMA

#1
Non, non, non il n' y a pas de formule magique pour que la MDMA ne soit pas neurotoxique, enfin pas vraiment. Quoique.

Qu'est ce que la neurotoxicité ?

Selon Wikipédia :

La neurotoxicité est l'action d'un poison (ou substance neurotoxique) sur le système nerveux. Il peut s'agir d'éléments chimiques comme les métaux lourds, de composés chimiques ou de substances biologiques comme les neurotoxines. Une substance neurotoxique agit habituellement en perturbant ou en paralysant l'influx nerveux, en agissant notamment sur les émetteurs ou les récepteurs synaptiques.

Quid de la neurotoxicité avec la MDMA ?


La MDMA est en elle-même n'est pas neurotoxique. Je me permet un copier coller de l'article tout sur la MDMA sur ce même forum :

Pour commencer, la MDA est un métabolite actif de la MDMA, induit par le traitement du cytochrome CYP2D6 (le même qui est en cause pour le DXM et le DXO). Donc, usage de MDMA veut dire usage de MDA (la MDA étant le métabolite majeur de la MDMA lors de la consommation de cette dernière).
Les études démontrent, que la prise de MDMA ou de MDA provoque une dégénérescence au niveau sérotoninergique/dopaminergique. Mais, c'est plus compliqué que ça. L'injection de MDMA ou de MDA directement dans le cerveau, démontrent que ces molécules n'ont pas de neurotoxicité directe. En effet, aucune dégénérescence au niveau synaptique dans ce cas. Les métabolites de ces deux molécules seraient donc en cause.
Donc il faut bien comprendre que la MDMA et la MDA ne sont pas neurotoxiques en tant que telles, mais que ce sont la formation de métabolites in-vivo qui créent cette neurotoxicité.

Comment se produit la neurotoxicité de la MDMA ?


On sait aujourd'hui que la neurotoxicité est bien réelle, mais les études ont toutes été faites sur des rats ou des souris avec des dosages bien plus élevées. De l'ordre de 20mg/kg tandis que nous c'est +/- 2.5mg/kg.
On sait que la neurotoxicité de la MDMA est causé par l'oxydation de plusieurs substances dans le cerveau. [1] Il y a une immense débat sur lesquelles substances sont à mettre en cause.

"One theory is that a hepatic metabolite of MDMA, being uptaked into the serotonin axon, gets oxidized into damaging hydroxyl radicals. Another theory is that dopamine is the substance to blame for the oxidation. Another theory is that MDMA itself is reuptaked into the axon, being broken down by MAO-B. More likely is that it is a combination of substances being oxidized into harmful hydroxyl radicals." Si quelqu'un connait les termes techniques en français inclu dans la phrase, faîtes signe, je parle des reuptake etc. Je modifierai par la suite, j'attends les commantaires des professionels.
Article entier : [a]

Quelle est le dénominateur commun de toutes ces théories ? La température du corps. De base, le corps produit ce qu'on appelle des antioxydants. Lorsque votre température corporelle augmente, la production d'antioxydant est alors en constance baisse. La baisse de l’efficacité est exponentielle, Plus votre température corporelle augmente, plus vite sont crées des dérivé réactif de l'oxygène et donc oxydation et cela endommage votre cerveau. Pas une seule étude à montré la neurotoxicité quand la température du corps était garder stable, pas une. Jolie preuve que la neurotoxicité est dû à la thermogenèse.

Preuve par l'appui on a placé des rats dans une pièce à 20-24 degrés. On a donné au rats une dose de forte de MDMA, donc neurotoxique (20mg/kg). Il s'est avéré qu'il n'y avait aucune trace de neurotoxicité chez les rats. On a donné la même dose au rats mais cette fois ci, on les mis dans une pièce à 26-30 degrés et cette fois ci, il s'est avéré que toutes les régions du cerveau ont été affétée par la MDMA. [2] Un seul changement de deux petits degrés est fatal.

Pour résumer, nous savons que la neurotoxicité de la MDMA est dû à :

1- La surchauffe, l'augmentation de notre température corporelle.
1.5- L'oxydation de substances dans le cerveau. De base notre corps produit des antioxydants pour se défendre mais sous l'influence d'un narcotique comme la MDMA il y a beaucoup plus d'oxydation potentielles possibles. Et qui plus c'est une amphétamine donc le corps chauffe et la production d'antioxydants devient de moins en moins efficace en équalité exponentielle avec la chaleur. C'est donc à double tour. Plus de dérivés réactifs de l'oxygène et moins d'antioxydants.
2- Et donc, du fait de la surchauffe du corps, notre corps produit moins d'antioxydant ce qui peut provoquer des dégâts. Qui plus est, la production d'antioxydant est exponentielle vis à vis de la suchauffe d'ou l'importance cruciale de bien boire de l'eau, garder une bonne température corporelle et prendre des antioxydants.


Le guide basique pour chaque narcotiques :

- Apprendre à aimer la MDMA pour ce qu'elle est. Elle n'est pas supposée vous exploser le cerveau, elle est "conçu" pour être une remarquable expérience lucide, limpide. Si vous souhaitez accéder au niveau suivant, les dissociatifs sont là tout en y ajoutant un minimum de complications.
- Controle de soi. C'est essentiel pour toutes les drogues, mais pour une aussi excellente que la MDMA avec la possibilité de supprimer votre capacité à en jouir, c'est particulièrement pertinent. Également, s'amuser avec la MDMA pour ce qu'elle est, résister à la forte envie de redrop, et résister au désir ardent d'en prendre souvent.
- Bien manger, faire du sport, et bien dormir. Ce sont des essentiels de tous les jours, mais comme vous allez en faire voir à vos organes c'est d'autant plus le moment.

Les conseil plus ou moins avancés :

- Ne pas prendre de la MDMA avec les les drogues qui ont un effet sur la dopamine. Cela risque en plus d'augmenter la température de votre corps et vous savez désormais que c'est mal.
- Si vous avez l'attention de quitter la fête après votre trip, prenez un SSRI, en français ISRS, un Inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine.
- PDE5 inhibiteur comme le VIA-GRA augmente la (libération, la sortie) des antioxydants naturels et protège les espèces chimiques dans le cerveau. Ceci à empêché un déficit de sérotonine chez les rats. [3]
- Le 5HTP vous aide à vous sentir meilleur le second jour et peux aider à réduire les la nocivité des métabolites uptake comme ça a été démontré chez les rats. [4] Je recommande vivement 100mg/jour pour le jour d'après.
- Les compléments de magnésium aide à diminuer le bruxisme. (Le serrage de mâchoire) causé par la MDMA. C'est un bon complément aussi.
- Aidez les autres personnes à en prendre de manière sécuritaire. C'est de la simple courtoisie, mais si vous pouvez vous renseigner avec des faits alors vous pouvez obtenir leurs écoute et vous serez peut-être capable de leurs dire d'arrêter de s'endommager le cerveau. Et quand ils voteront dans 10 ans, il seront moins susceptible de penser : Je ne pouvais pas contrôler ma consommation, la MDMA devrait rester illégal parce que les autres ne le pouvais pas non plus.
La connaissance est inestimable.

Maintenant, détaillons ce qu'on doit faire pour prendre de la MDMA en étant très safe et en maximisant les chances qu'elle soit très peu neurotoxique :

- Conservez votre température corporelle stable et peu élevée.
- Conservez vos niveaux d'électrolydes équilibrés. Restez hydraté mais assurez-vous d'avoir les électrolydes équilibrés avec de l'eau.

- Restez cool, frais, et bien hydraté. Boire une quantité raisonnable d'eau fraiche. Vous avez préservé votre argent de l'alcool alors n'essayez pas de sauver votre argent en économisant ici même si ici l'eau coute très très cher. Votre santé est hors de prix.  Gardez à l'esprit qu'il est possible de boire trop d'eau, vous devez boire une quantité d'eau approprié pour ce que vous faites. 1L/H est à peu près la limite maximale quand l'environnement est chaud et 0.5L par heure lorsque l'environnement est plus frais.
- Prenez du magnésium glycinate [m] avant et pendant le trip. Cela vous aidera pour empêcher l'exitotoxicité à vos canaux caliques. ainsi que de ralentir l'accoutumance et le tolérance.
- Prenez beaucoup de vitamine C, grape seed extract, d'acide lipoïque, d' epigallocatechin gallate, avant et pendant le trip. Ces antioxydants vous aideront à faire attention contre tous les radicals. (radicaux libres) [r]

Certains noms de substances sont des noms anglophones, faut trouver les équivalents français, au boulot, bon oui oui, je vous aides aussi, pas de problème. Happywide

- Antioxydants. L' acide lipoïque et la vitamine C (Soluble dans l'eau) sont pas cher du tout et fournissent un vaste panel d’antioxydants. Ajouter de la vitamine E est aussi judicieux. Tous devraient être pris avec votre dose de MDMA.
- NE PAS REDROP. Si vous le faites, ne pas le faire à T+1.5 heures et assurez-vous que le redrop n'est pas plus élevée que la première dose.

Concernant le redrop, mise au point :
--> Discussion :
A : Est ce que quelqu'un peux m'expliquer ce qui est si mal avec le redrop ?
B : Je dois dire ça, comme ça les gens réaliseront les risques associés aux redrop. Cela dit, moi je redose tout le temps. Tant que tu es raisonnable, que ton corps conserve une température basse, que tu prends des antioxydants. Je pense sincèrement que ça devrait bien se passer. Le redosage est simplement plus dangereux car on ajoute la possibilité d'avoir plus de dérivés réactifs de l'oxygène alors qu'a ce moment là le corps est déjà bombardé par eux. C'est aussi plus suspectible d'augmenter la température du corps après que vous ayez déjà trippé et dancé pendant un moment.
C'est donc déconseiller, ou alors faire attention, très attention.

- Prenez des doses aussi faibles que possible. Je vois des gens faire des choses très idiotes comme prendre un demi gramme. VOUS ETES DES IDIOTS, ET VOUS DEVRIEZ VOUS SENTIR MAL.
- THC. Il a été démontré que le THC à fait disparaitre la toxicité chez les souris. [5] Je parierais que d'en fumer avec du tabac annule les effets positifs pour le cerveau par ces effets négatifs ailleurs.
- Acheter du piracetam. C'est un neuroprotectant et il potentialise votre trip. Si vous n'en prenez pas avant le trip, prenez en avant d'aller vous coucher.
- Quelques jours après le trip, prenez du 5-HTP avec de l'epigallocatechin gallate [e] [e1] et de la quercétine. La MDMA baisse la tryptophan hydroxylase (TPH), donc restaurer vos vésicules sera difficile avec seul le tryptophane. Le 5HTP saute cette étape, mais seulement s'il joint votre cerveau.
- Donc prendre de l'EGCG et de la quercétine pour bloquer les enzymes et donne une chance au 5HTP de traverser la barrière hémato-encéphalique.
- Prenez bien le soin d'acheter tout ça en avance, pour être pret le jour ou vous en prenez.


Résumons :

Donc la MDMA peut-être neurotoxique ? Bien sur qu'elle peut, et il y a beaucoup d'études qui le prouvent.
Peux-on éviter, empêcher la neurotoxicité ? Bien sur qu'on peut. S'IL VOUS PLAIT, n'essayez pas de convaincre les gens en disant qu'il n' y a pas de preuve de la neurotoxicité et que les études ont été faussés.
Nous ne voulons pas qu'une personne mal informée dite ça et qu'elle ignore les précautions necessaires pour se protéger à cause de ce genre d'information propagées !
La connaissance est inestimable, elle n'a pas de prix.


Cet article est une synthèse de plusieurs articles lues sur le World Wide Web, les sources :

Research Suggests no Neurotoxicity in MDMA : Drugs
https://www.erowid.org/chemicals/mdma/mdma_faq3.shtml
A step-by-step guide to reducing MDMA neurotoxicity. : Borax
https://www.erowid.org/chemicals/mdma/mdma_faq2.shtml

Toutes les sources ne sont pas encore présentes, je réserve une dernière partie à cet article avec une vrai programme pour les prises d'antioxydants. C'est également une traduction.
Il est important de traduire ce genre d'information en Français pour notre communauté. Tout est en Anglais dans ce monde, et particulièrement sur Internet.

Précisions partielles et temporaires :

L'article est encore en cours de maniement. J'ai encore quelques recherches à effectués. Cependant si des volontaires pourraient m'aider à corriger les quelques erreurs sur les termes techniques et les explications parfois un peu laborieuse j'en serai heureux. Je parle ici du métabolite, des reuptakes, des oxydations. Des mecs qui s'y connaissent dans ce domaine quoi. Comme un projet libre, il peut être copié, distribué et surtout amélioré, je compte sur les quelques connaisseurs de ce forum.
"L'effet est comparable à celui d'un  microscope. Quand vous observez quelque chose au microscope, vous  découvrez soudain un monde invisible autour de vous. C'est la même chose  avec les drogues psychédéliques." Timothy Leary.
#2
*Place du guide pour les prises d'antioxydants.*
"L'effet est comparable à celui d'un  microscope. Quand vous observez quelque chose au microscope, vous  découvrez soudain un monde invisible autour de vous. C'est la même chose  avec les drogues psychédéliques." Timothy Leary.
#3
Le vie-a-gras en plus d’être un inhibiteur de la PDE5, est aussi un vasodilatateur puissant, qui, il me semble, associé avec la MDMA provoque des risques cardiovasculaires non négligeables.

Merci pour ce petit thread informatif. Tu précise bien que réduire sa neurotoxicité n'est pas un encouragement à en prendre plus. Par contre, dévaliser la pharmacie et les dealers pour réduire la neurotoxicité induite par la MDMA à coup de joints, de pirocetam, d'EGCG, de quercétine et de vie-a-gras me parait pas non plus super safe. Qu'en est-il avec les interactions ? On ne parle pas non plus que des récepteur 5-HTP ou d’oxydation, le problème est bien plus compliqué.
human mind is a incredible treasure with all the richess of the world... have that in mind when you use your credit card

[MaNaissance][TR 01][ReNaissance][Expérience]
#4
Excellent sujet ! C'est celui de prédilection pour moi en ce moment, ayant connu une affreuse déprime l'année dernière par mésusage de MD : 200mg 3 jours d'affilés. Cette année je compte bien reprendre de la MD, mais en utilisant les connaissances disponibles que j'ai pu grappiller sur le net.

Si je peux rajouter donc ma pierre à l'édifice, ayant fait moultes recherches sur le sujet.

Un des mecanismes majeur induisant une baisse de Serotonine est bien la neurotoxicité par stress oxydatif. Pas l'utilisation de la serotonine en elle même.
Donc les antioxydant apparement oui, ca marche, ca a été vérifié experimentalement. Le meilleur etant en effet l'Acide Alpha Lipoique.
MAIS, pas n'importe lequel !!! L'acide Alpha lipoique possède deux énantiomère, le L et le R. Seul le R est éfficace, donc dejà, ne pas acheter un melange "racémique" c'est à dire 50/50% des deux.
Ensuite, le R est instable, et vite dégradé dans l'organisme, il faut donc acheter sa forme stabilisé, le Sel de Sodium de l'enantiomère R de l'Acide Alpha Lipoique. Ce qui nous donne du Na-R-ALA (en anglais pour Natrium (Sodium) R Alpha Lipoique Acid). Il parait que le Na-R-ALA serait 10 fois plus biodisponible que le racémique de l'ALA. Tappez Na-R-ALA dans google et faites vos courses !

Ensuite la Vitamine C est un super antioxydant aussi, et devinez quoi, le Na-R-ALA permet de mieux recycler sa Vitamine C !
Alors foncez à la Pharmacie, et gobbez les deux Avant, pendant et un peu après le Tripp.

Et en principe rien qu'avec ca, ca evite dejà énormement la neurotox et donc la déprime. Pour peu de frais en plus...


Certains rajoutent du 5-HTP (precurseur de la Sérotonine) après le tripp pour refaire leurs stock.

D'autres prennent un ISRS (Anti Depresseur type Prozac ou Seroplex/pram) après pour conserver leurs stock et stopper l'action de la MDMA par inhibition competitrice sur le transporteur de la Sérotonine. Une sorte de porte de sortie quoi. Mais la ca devient des médicaments, c'est un autre jeu que des complements alimentaires...


Voici l'article (en anglais) d'où je tire toutes ces infos, c'est la meilleure synthèse que j'ai pu trouver à ce jour sur "comment éviter la déprime post-MDMA" (partant du principe qu'elle est due à une neurotox par stress oxydatif).
Tout ce que le mec avance est sourcé. C'esst précis, clair, et conci, juste l'essentiel quoi.

http://www.reddit.com/r/DrugNerds/comments/15m9sf/mdma_supplementation/

Bonne lecture.
Je compte bien tester donc cette technique cet été, je vous donnerai des nouvelles Wink .
#5
Hypnoziss a écrit :
Le vie-a-gras en plus d’être un inhibiteur de la PDE5, est aussi un vasodilatateur puissant, qui, il me semble, associé avec la MDMA provoque des risques cardiovasculaires non négligeables. Merci pour ce petit thread informatif. Tu précise bien que réduire sa neurotoxicité n'est pas un encouragement à en prendre plus. Par contre, dévaliser la pharmacie et les dealers pour réduire la neurotoxicité induite par la MDMA à coup de joints, de pirocetam, d'EGCG, de quercétine et de vie-a-gras me parait pas non plus super safe. Qu'en est-il avec les interactions ? On ne parle pas non plus que des récepteur 5-HTP ou d’oxydation, le problème est bien plus compliqué.

J'imagine que le phénomène est plus compliqué ce qui se passe dans notre corps et jamais simple, on arrive jamais à vraiment cerner un problème. Mais effectivement il y peut-être des choses à retirés. A voir, tout du moins ce que je sais, c'est que la neurotoxicité de la MDMA est bien majoritairement provoqué par des réaction d'oxydoréduction, et de ce fait il faut garder une température du corps stable et peu élevée.
AlexDeLarge a écrit :
Excellent sujet ! C'est celui de prédilection pour moi en ce moment, ayant connu une affreuse déprime l'année dernière par mésusage de MD : 200mg 3 jours d'affilés. Cette année je compte bien reprendre de la MD, mais en utilisant les connaissances disponibles que j'ai pu grappiller sur le net. Si je peux rajouter donc ma pierre à l'édifice, ayant fait moultes recherches sur le sujet. Un des mecanismes majeur induisant une baisse de Serotonine est bien la neurotoxicité par stress oxydatif. Pas l'utilisation de la serotonine en elle même. Donc les antioxydant apparement oui, ca marche, ca a été vérifié experimentalement. Le meilleur etant en effet l'Acide Alpha Lipoique. MAIS, pas n'importe lequel !!! L'acide Alpha lipoique possède deux énantiomère, le L et le R. Seul le R est éfficace, donc dejà, ne pas acheter un melange "racémique" c'est à dire 50/50% des deux. Ensuite, le R est instable, et vite dégradé dans l'organisme, il faut donc acheter sa forme stabilisé, le Sel de Sodium de l'enantiomère R de l'Acide Alpha Lipoique. Ce qui nous donne du Na-R-ALA (en anglais pour Natrium (Sodium) R Alpha Lipoique Acid). Il parait que le Na-R-ALA serait 10 fois plus biodisponible que le racémique de l'ALA. Tappez Na-R-ALA dans google et faites vos courses ! Ensuite la Vitamine C est un super antioxydant aussi, et devinez quoi, le Na-R-ALA permet de mieux recycler sa Vitamine C ! Alors foncez à la Pharmacie, et gobbez les deux Avant, pendant et un peu après le Tripp. Et en principe rien qu'avec ca, ca evite dejà énormement la neurotox et donc la déprime. Pour peu de frais en plus... Certains rajoutent du 5-HTP (precurseur de la Sérotonine) après le tripp pour refaire leurs stock. D'autres prennent un ISRS (Anti Depresseur type Prozac ou Seroplex/pram) après pour conserver leurs stock et stopper l'action de la MDMA par inhibition competitrice sur le transporteur de la Sérotonine. Une sorte de porte de sortie quoi. Mais la ca devient des médicaments, c'est un autre jeu que des complements alimentaires... Voici l'article (en anglais) d'où je tire toutes ces infos, c'est la meilleure synthèse que j'ai pu trouver à ce jour sur "comment éviter la déprime post-MDMA" (partant du principe qu'elle est due à une neurotox par stress oxydatif). Tout ce que le mec avance est sourcé. C'esst précis, clair, et conci, juste l'essentiel quoi. http://www.reddit.com/r/DrugNerds/comments/15m9sf/mdma_supplementation/ Bonne lecture. Je compte bien tester donc cette technique cet été, je vous donnerai des nouvelles Wink .

Merci beaucoup. Tu vois c'est cet article là que je voulais traduire pour nous francophones. Happywide Sinon pour l'acide alpha lipoique merci beaucoup, je connaissais pas tout ces détails. Je vais également tester ce planning et pouvoir rapporter nos expériences après. Mais d'après tout ce que j'ai vu, ça marche et bien même.
GuyGeorge a écrit :
Prendre du piracetam en descende de tout stimulant/empatho ça enlève clairement l'effet "mais putain de quoi je parlais", et provoque un trip plus clair au niveau du ressenti. Par contre je crois pas qu'il existe des sources sérieuses avançant que le piracetam bloque la neurotoxicité de la MDMA! Ducoup recommander le combo, je sais pas... Et le délire "prendre des antioxydants pour diminuer la neurotoxicité", c'est pas vraiment du sur. Je me rappelle notemment d'une étude montrant qu'une supplémentation en mélatonine (substance antioxydante aussi) augmentais la neurotoxicité de la méthamphétamine, c'est pas si simple, si seulement Smile (neuroprotecteur c'est moins moche que neuroprotectant, sinon bonne initiative)

De tout les lectures que j'ai pu faire, tous à l'unissons disais qu'il fallait prendre des vitamines et des antioxydants et garder une température stable. Après évidemment il y a surement encore quelques risques d’interaction non prévu, mais globalement je pense que c'est assez sur. Toute manière ces infos sont générales, mais je vais inclure le lien reddit de AlexDeLarge dans le post, ce lien est une mine d'or et doit être traduit pour toucher notre communauté. Smile
"L'effet est comparable à celui d'un  microscope. Quand vous observez quelque chose au microscope, vous  découvrez soudain un monde invisible autour de vous. C'est la même chose  avec les drogues psychédéliques." Timothy Leary.
#6
GuyGeorge on est plus precis que ça : "Et le délire "prendre des antioxydants pour diminuer la neurotoxicité". Perso je dis prendre le sel de Sodium de l'énantiomère R de l'Acide Alpha Lipoique. Ne nous fait pas passer pour des gens délirant, on est au contraire très precis.
Et c'est pas une legende comme l'aspirine, c'est une experience faite sur des rats : Alpha-lipoic acid prevents 3,4-methylenedioxy-me... [Neuroreport. 1999] - PubMed - NCBI

De plus perso, je dis bien qu'il ne s'agit en plus pas de n'importe quel forme d'Acide Alpha Lipoique, histoire d'être le plus précis possible. La forme racémique non stabilisé (sel de Na) est bien moins potente, je le souligne aussi.

On n'est pas en train de "prendre n'importe quoi pour se donner bonne conscience" comme tu le dit.
Perso j'ai pas dit buvez deux gorgées de jus multivitaminé et vous aurez pas de descente. J'ai pas dit ca.
Je le repète, j'ai dit prenez du Na-R-ALA avant pendant et un peu après le tripp. Et je renvoie à un article qui recommande, experience personnelles à l'appui de prendre 100mg de Na-R-ALA avant, et toutes les deux heures pendant.
C'est pas bien de démonter sans argument, ça s'appelle de la désinformation Wink . Et la désinformation "c'est pas un argument ça^^"

Enfin, la Vitamine C marche en pratique dans les experiences sur les rats aussi. Il faut evidemment des retourx d'experiencex sur les Humains.
Regarde ce graphique mettant en lumière la relation entre l'administration concomitante de Vit C et de MDMA, et le taux de sérotonine intracérébrale :

[Image: mdma_article3_chart2.gif]
#7
GuyGeorge a écrit :
Oui mais c'est pas pasque tout le monde dit de la merde qu'il faut la suivre, c'est pas un argument ça^^ Prendre des vitamines c'est bien beau, mais c'est pas en prenant un cachet de multivitamine juste avant ta MD que ça va diminuer les risques. C'est une alimentation équilibrée sur la durée qui fait qu'au moment de la prise tu sera dans les meilleures dispositions pour accuser du choc que te fais subir la MDMA. Exemple, c'est très bon le magnésium, mais pour rattraper une carence, ça peut durer 3 mois de prises quotidiennes. Je doute de l'efficacité de prendre un cachet de multivitamine... Je dis pas que t'as tout faux, je suis pas là pour faire chier, j'essaye juste de pointer le fait que prendre n'importe quoi pour se donner bonne conscience (et peut être ducoup pousser a consommer plus) n'est pas le comportement le plus idéal. Je me suis renseigné aussi à ce niveau, et y'avais aussi la prise d'aspirine qui étais théoriquement envisagée pour contrer la montée de température. La sélégiline aussi, par son action IMAO permet de réduire le stress oxydatif provoqué par les produits métaboliques des neurotransmetteurs.



Certes. Mais ce que j'avance est sourcé, d’où les liens entres crochets. Concernant l'alimentation équilibrée je suis évidemment d'accord. Mieux vaut commencer à prendre cela des semaines avant et bien se nourrir mais ce sont des basiques ça.
Rien à voir avec une bonne conscience, au contraire même. Ça s'appelle de l'information et si tu doutes, regarde les articles annexes en source, qui ont même ont leurs sources de neuro-report donc c'est pas du blabla avancé au hasard.

Le but est commun, le RDR réduire les risques et pouvoir en prendre de manière plus sure. Je regrette juste que tu dises que c'est des bullshits, car c'est sourcé.
Avec mon respect. Smile

Tiens, à balles de sources pour toi : Tounge

http://www.rollsafe.org/
http://matznerd.com/how-to-safely-take-mdma/
https://www.erowid.org/chemicals/mdma/md...cle3.shtml
http://www.reddit.com/r/DrugNerds/commen...mentation/
"L'effet est comparable à celui d'un  microscope. Quand vous observez quelque chose au microscope, vous  découvrez soudain un monde invisible autour de vous. C'est la même chose  avec les drogues psychédéliques." Timothy Leary.
#8
GuyGeorge: Je suis d'accord avec toi, par contre le Rodhiola a un effet IMAO, donc je ne le conseillerais pas avec une amphétamine (risque de syndrome seroto selon le topic des interactions), ça m'est arrivé d'avoir une insuffisante rénale (ou hépatique je ne sais plus) après avoir bu de l'alcool jusqu'à ma limite de "bien-portance".
Donc bon, ça reste suivant les batch et les dosages l'engin je ne recommencerais plus.

Nitrous: C'est très bien comme initiative Wink, mais, je pense que tu oublies certaines choses, comme la cardiotoxicité des amphétamines, le phénomène d'usure des récepteurs (surtout que la MDMA joue sur beaucoup de mécanismes au niveau des récepteurs (j'ai lu des études qui parlaient de ISRS, d'agonisme et d'antagonisme, après toutes ne sont pas à coup sur exacte, comme celle sur l'injection de MDMA dans le cerveau de rat). Et aussi le fait que la MDMA joue beaucoup sur la neuroplasticité (et ce n'est pas anodin) cf un topic post-it sur le forum (je le retrouverais quand j'aurais le temps..)
[Image: 210402043927252168.png]
#9
Que se passe-t-il si on boit du jus de pamplemousse blanc 4h avant de prendre de l'mdma? Rolleyes
#10
Redrop, festivals, ultra rdr :

Dosage de 20mg (bon, 10mg pure d'un labo suffirait, mais en réalité c'est jamais très pure... ), plus exercice pour demultiplier l'effet (faire monter l'exitation via kundalini / trance / ... ). Quand on se connait, c'est assez facil, les 20mg aidant a ouvrir la voie...
Encore plus util si combiné avec LSD ou autre psyché , une petite dose fera carrément l'affaire !
Avantage : aucun effet secondaires, possibilité de redrop après 6h ; possibilité de tenir TOUT un festival de 5 jours, mais à la foi, ca te laisse dormir quelques heures chaque nuit. TRES peu de tolérance meme le 5eme jour, et toujours pas d'effet secondaire a la clé !
Evidement, ca marche mieux pour les gens qui ne consomme pas des masses de stimulant et sont assez sensibles. Et l'effet empathogène est plus confortable comme ca, vu que je suis dejà assez ouvert a la base, avec une dose complète ya le risque de devenir un peu trop "lover" ... 20mg c'est tout juste, pleine confiance en soi, pleine energie, enthousiasme et bonne vibes sans etre too much
This is a block of text that can be added to posts you make. There is a 1024 character limit.
#11
Euh Quetzal tu parle de MD ?
#12
Hello à tous,

Consommateur de MD depuis quelques mois, je me suis décidé à suivre les conseils de Nitrous, et plus largement du super post publié sur Reddit.

Nous avons donc expérimenté une partie du cocktail ce WE avec ma copine, en l'occurence (étalée avant et pendant le trip) :

- Vitamine C (3 comprimés)
- Vitamine E (1 comprimé)
- EGCG (2 comprimés)
- OPC (2 comprimés)

Pour les doses, j'ai croisé les informations disponibles sur psychonaut, sur reddit, et plus largement sur wikipedia pour éviter tout excès.

Avec ma copine, nous avons pris chacun 0,15. Et c'est surprenant, car notre trip a été radicalement différent de nos fois précédentes.

1) Une montée beaucoup plus rapide. Environ 45' alors que d'habitude, je suis plutôt autour d'1h30
2) Des effets très courts et relativement légers. Je dirai 2H max, alors que d'habitude le trip dure bien 4-5H.
3) Une descente qui passe crème. Aucun point négatif, alors que ma nana badtrip généralement (grand sentiment de fatigue, pas envie de parler, juste de se poser et de dormir).

Du coup, selon vos expériences, pensez-vous que cela vienne du produit (qui affiche pourtant une qualité >80% selon un test kit), du cocktail de vitamines (qui pourtant me paraît léger) ? D'une accoutumance (ce qui me semble bizarre, car nous n'en avons consommé que 5 fois, réparties sur les 6 derniers mois) ?

Car je ne vous cache pas qu'une descente comme celle-ci j'en redemande Smile par contre j'aimerai bien une montée un peu plus explosive et un trip qui dure... à la fin j'en arrivais à être fatigué de danser.
#13
Y a le magnésium super utile pour les serrages de dents.

Sinon suit les conseils de ce site:
[URL="http://www.rollsafe.org/"]RollSafe - Safety and Supplements for MDMA/Ecstasy/X
[/URL]
#14
@Fightwar : c'est prévu pour la prochaine prise Wink En fait j'attendais de recevoir tous les produits. Notre cocktail devrait alors combiner Vitamine C,E, Magnesium, EGCG, OPC,5HT, Quercetin,Na-R-ALA.

@GuyGeorge voici le lien reddit. L'EGCG c'est du gallate d'epigallocatechine, qui agit en tant qu'antioxydant et diurétique. Quant à l'OPC pour oligo proanthocyanidines, c'est de l'extrait de pépins de raisin, également un puissant antioxydant.

Concernant la variable "vendre vide / plein" dont tu parles, je ne la prends pas en compte. Je ne suis pas partisan des mecs qui se défoncent le ventre vide pour ensuite danser pendant des heures. Je mange sainement, quelques heures avant chaque prise.

Oui le batch était le même. Très blanche. Je ré-essaierai la prochaine fois avec un batch de rousse.

GuyGeorge a écrit :
Est-ce que le fait de prendre des vitamines après la montée te permet de diminuer la descente sans niquer ta montée?


Bah pour être franc la montée m'a semblé être similaire aux précédentes prises. Plus forte pour ma copine qui voyait trouble, et a même ressenti une envie de vomir (1ère fois que ça lui arrive en quelques années de prises). Quant à la descente, à vrai dire il n'y en a pas vraiment eu, pour le coup c'était royal. Mais bon c'est plutôt le délire du trip qui ne dure que 2H qui est frustrant.

GuyGeorge a écrit :
T'es tu penché sur l'utilisation d'un antidépresseur en redescente pour prévenir la neurotoxicité de la MDMA?


Oui c'est prévu pour notre prochaine prise, avec l'utilisation du 5HTP (pendant 3 à 5J après la prise, à compter du lendemain de la prise, combiné avec de l'EGCG + Quercetin).
#15
Je ne peux rendre compte que d'une expérience sur ma propre personne, mais comme il y a peu de retours dans ce topic, ça re-lancera peut-être la discussion. Pour situer les choses, il s'agissait d'une prise de 0,11g de MD en para après 9 mois d'abstinence. Les deux premières prises 0,15g puis, 5 mois après, 0,1g, se sont toutes deux soldées par une descente de trois jours durant lesquels je me sentais faiblarde psychologiquement, pas mal mais à fleur de peau, l'impression d'être encore un peu légère, un peu absente de mon corps. Bref.

Les différentes bombes étaient composées comme suit, d'avance :
- 250mg - Alpha Lipoic Acid
- 100mg - Grape Seed Extract (pour la vitamine E)
- 500mg - Acetyl-L-carnitine (pour la synergie avec l'alpha lipoic acid)

T-1h : 300mg de Magnésium + Vitamine B6.
T-30min : premier cocktail.
T : para avalé.
T+1h30 : deuxième.
T+3h : troisième.
T+4h30 : dernier.

Le bruxisme a semblé inchangé. Le para a tout à fait fait effet. Contrairement à la prise de 0,1 précédente, je n'ai eu aucun moment de "arf, c'est en train de descendre, bouuuh", ça s'est fait dans une continuité tout à fait salvatrice. J'ai très mal dormi, comme d'habitude, forcée à me coucher trop tôt par rapport à la stimulation résiduelle. Aucune présence de cette espèce de "faiblesse" évoquée plus haut. Comme s'il ne s'était rien passé ! Et donc pas de moral dans les chaussettes. Par contre, ça n'a pas fait disparaître les... et là c'est un peu compliqué à décrire. C't'une espèce de sensation dans le crâne, comme si il y avait soudain un vide à la base et que ce qu'il y avait au-dessus tombait pour le combler. Eh bien, ça me fait ça par intermittences, pas trop rapprochées, plus quand je suis couchée, et pendant les trois jours qui suivent (les trois fois).
#16
Testé par une amie. Elle a quelques expériences avec la molécule à son actif, qui se sont toujours soldées par une descente pas facile facile. Y'a quelques jours, elle a pris 0,12g après 7 mois sans rien, accompagné suivant le même timing des mêmes antioxydants en para' mais pas de magnésium. Résultat : une espèce d'afterglow plutôt pas désagréable le lendemain matin et rien de plus.
#17
Ca doit réduire effectivement les dégâts. D'où le fait, cumulé à la grosse pause, que ca passe bien.

Après c'est pas miraculeux, faut pas se mentir. Mais toujours bon à savoir.
Non, moi j'crois qu'il faut qu’vous arrêtiez d'essayer d'dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c'que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse... j'pourrais vous tuer, j'crois. De chagrin, hein ! J'vous jure c'est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens
#18
Tout à fait. C'pas miraculeux. Par contre, quand tu parles de grande pause, ni pour elle ni pour moi ce n'est tout à fait le cas : c'est un rythme de consommation plus ou moins "normal" (établir une normalité sur moins de dix prises...) Donc les comparaisons (hyper pas nombreuses et à prendre avec des pincettes) ne se font pas entre période d'abus avec descente hardcore et période tranquille, plutôt entre deux moments plus comparables.
Le ressenti est tel que je n'en reprendrai pas sans toute ces conneries. Ça a un côté drôle et rassurant cette ritualité.
#19
Si chaque descente est l'occasion de bader sur certains trucs en particulier, y'a pas de secret, faut régler les problèmes !
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#20
Quand je pense descente pas facile, cela comprend l'impression de s'être intoxiqué la veille, une faiblesse générale et la sensation d'être à fleur de peau, pas une espèce de soudaine révélation de problèmes pas réglés. C'est, pour moi, inintéressant. Pire, ce serait le témoignage de dégâts liés à l'usage : la seule raison de vouloir les conserver, c'est dans le cas où il y aurait besoin de cet état négatif immédiat pour contrôler ses délais de consommation et le risque d'utiliser l'absence de descente de façon à légitimer les abus...
#21
Sans retour de bâton il n'y a pas d'abus, l'abus c'est justement quand on sait que le prix à payer sera fort.

Pour moi c'est un juste équilibre, c'est comme la fatigue après l'effort. Là c'est la désintox après l'intox !
Bienvenu sur psychonaut.com, forum d'auto-support dédié au psychédélisme et à la RDR (Réduction Des Risques) liés à l'usage de drogues.
Pour les nouveaux membres, venez vous présenter >ici< ! Vous trouverez les règles du forum >là<.

>[Erowid : plantes et molécules psychoactives] >[NeuroSoup : about harm reduction on drug use and psychedelism]
>[Technoplus : association RDR dans le mouvement techno] >[Scamlogs : vérifiez vos shops]
>[Mes trips reports] >[A propos du bad trip] >[Dessins] >[Dépression, dépendances, hôpital psychiatrique et régénération]
#22
tartopom a écrit :
Sans retour de bâton il n'y a pas d'abus, l'abus c'est justement quand on sait que le prix à payer sera fort.

Malheureusement le ressenti ne rend pas compte parfaitement de la nocivité d'un produit, nocivité qui se doit d'alors d'être objectivé par des études dont on pourra interpréter diverses directives. Dans le cas de la MD c'est : malgré les antioxydants, l'action reste à peu près similaire sur le cerveau, à savoir une décharge massive de sérotonine. Du coup, il est toujours nécessaire de recommander du repos, pour laisser le temps aux neurotransmetteurs et récepteurs de s'tranquilliser. Du coup, il est possible de parler d'une forme d'abus (pas un gros énorme très beaucoup abus, mais une forme de...) si je redrope le lendemain, même si je ne peux pas conscientiser les dégâts occasionnés parce qu'ils échappent à mes sens. Il pourrait y avoir des coups de bâtons insidieux.

> Edit : Et ensuite j'arrête de répondre du tac-au-tac, on pourrait croire que je me défends, alors que ce sont juste des interrogations, de la curiosité ou des précisions... ><
#23
Pour apporter ma pierre a l'édifice, la prise de supplément influe énormément sur mon état le lendemain (je suis feignant donc j'ai acheté une RAVEBOX toute prête), pas de gros mal de tête, en forme et de bonne humeur malgrès le peu de sommeil dans la voiture. Toujours le même S&S et le même batch, je bois tout le temps 0.5l (environ) d'eau par heure

Par contre pour la neurotixicité, peut être que ça aide, peut être pas ça on en sait rien.
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#24
50cl d'eau par heure? Mais c'est énorme Oo.

Perso la MD depuis que je prends moins de 150mg, je n'ai aucun after effect.

C'est quoi une ravebox Oo.
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#25
Gilles a écrit :
C'est quoi une ravebox Oo.


Est-ce que ce serait pas çà : ravebox ?
À l'heure actuelle, il est d'accord.
#26
Yup c'est bien ça Smile

Pour l'eau, je trouve pas ça énorme sachant que je je bouge beaucoup pendant 5-6h je préfère bien m'hydrater pendant ce laps de temps, au final c'est une moyenne, je bois quand j'ai soif je me force pas non plus, j'écoutej uste mon corp, quitte a devenir un robinet ambulant (d'ailleurs j'ai remarqué que les supplément aident a pisser sans attendre une demi heure a regarder les toilettes)
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#27
Hors de prix par rapport aux éléments séparés cette ravebox, m'enfin pourquoi pas.
#28
Si c'est ça.
La mienne est en cours d'acheminement.. je sais pas vraiment à quoi m'attendre mais pour un si petit prix et en écoutant l'argument du " t'auras pas de descente et un bête d'afterglow " j'en ai commandé, on verra bien Smile
#29
Petit prix? 15/20 fdp inclus, y'a pour 1 euro de composant et un beau packaging...
Je m'étais penché la dessus il y a de ça 7/8 ans, ici même, en testant des stacks similaire (a peu près) à ce que propose la box.

Le "t'aura pas de descente et un bête d'afterglow" je crois que tu rêves.

Tu nous fera un retour. Smile
HELP KOKOPELLI!
Un des enjeux du siècle  Ici.
OOOOh la jolie maison Botmobil
" Le plus haut degré de tyrannie dans une société n’est pas l’exercice du pouvoir par les armes. Il réside dans la manipulation psychologique de la conscience, qui débouche sur le fait que la réalité est définie de telle façon que ceux qui la vivent, ne se rendent même pas compte qu’ils sont dans une prison. " Claude Rifat El-Sayed
#30
Guigz a écrit :
Petit prix? 15/20 fdp inclus, y'a pour 1 euro de composant et un beau packaging...
Je m'étais penché la dessus il y a de ça 7/8 ans, ici même, en testant des stacks similaire (a peu près) à ce que propose la box.

Le "t'aura pas de descente et un bête d'afterglow" je crois que tu rêves.

Tu nous fera un retour. Smile


ouaip c'est assez cher pour ce que c'est et tu t'y gagnera a commander des supplements chacun dans leur coin. Les ravebox, c'est bien pour tester et si t'as la flemme de te faire tes propres stacks.

Apres pour la descente et l'after glow, je pense que ça dépend aussi pas mal de la qualité de ton prod et de ton métabolisme (et de combien tu mange dans la soirée, faut pas attendre des miracles si tu bouffe 1 demi gramme de md)
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos


Topics apparemment similaires...
  Eviter la descende de MDMA ? Bladinium 42 6,976 26/02/2013 16:01
Dernier message: ArchitektorMaran
  5-IAI (infos, neurotoxicité ?) clubkids 12 6,014 03/01/2013 21:50
Dernier message: Simba
  [MDMA] Eviter à coup sur les vomissements bisounours-world 110 37,208 09/11/2011 12:44
Dernier message: PinkieDeL
  Comment réduire la neurotoxicité de la MDMA ?! white_euph0ric 11 10,101 31/08/2009 14:09
Dernier message: ToToro
  [MDMA] Des effets d'une faible dose de MDMA sur des novices Cadavre 33 14,365 29/05/2009 13:44
Dernier message: Sebastian



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.