S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


E-Cig et DMT

#1
Bonsoir les amis, alors voici l’objet de ma question; 
J’ai en ma possession 200mg de DMT, après pas mal de renseignement j’ai cru comprendre que la vaporisation à la pipe était au final la meilleure façon de gâcher son produit, du moins dans les débuts .
 
Du coup. Sur internet j’ai pas mal entendu parler de gens qui la consomment avec une Cigarette Électronique. Je me demandais si un petit modèle assez basique suffisait pour l’opération et si oui, je me demandais dans quelle quantité d’E Liquid devrais-je diluer 200mg de DMT de façon à avoir un liquide pas très chargé, qui demanderait quelques grosses taffes pour bien sentir les effets, histoire d’éviter d’en prendre trop, trop vite, par erreur . 
 
Je serais aussi preneur s’il faut une teneur spécifique en PG/VG . Aussi j’imagine qu’il faut un liquide sans nicotine ou on s’en fout ? 
 
Merci d’avance Smile
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#2
Oui la teneur c'est 30/70 PG/VG et pour 200mg il te faut entre 0.2 et 0.4 ml de liquide. Ça dépend si tu veux break directement avec deux taffes ou si tu veux avoir un trip moyen. Pour 0.2 ml il faut deux taffes pour break complètement.

Je te conseille quand même une vraie e-cig, enfin un truc pas trop naze quoi...

Et tu mets le tout à 40w. Après toi qui fume de l'herbe je sais pas si c'est rentable de faire comme ça ou si tu ne devrais pas prendre un vaporisateur d'herbe style Crafty ou Mighty avec les pastilles de paille d'acier pour vaporiser les huiles et autres liquides. Tu gâchera encore moins de produit, que ce soit DMT ou weed.

Moi j'ai fais comme ça car j'avais une e-clope sous la main vu que je vapote, mais je compte me payer un vaporisateur. Comme ça je vape de l'herbe ou de la DMT comme je veux et je ne me ruine plus les poumons dans tous les cas.

J'ai surtout vu des review très positifs sur le Crafty ou le Mighty, mais si tu n'as pas l'argent et que tu te dis pourquoi pas et que tu vises un autre vaporisateur moins cher, il faut à tout prix qu'il soit compatible avec les huiles et liquides.

Comme j'ai pas de thune, pour moi ça va attendre...
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#3
Merci pour ta réponse, je partirais plutôt sur 0.5-0.6ml, malheureusement je n’ai pas les moyens d’acheter un bon vapo pour l’instant . 
Ma e-cig affiche 4.8V à son maximum et je n’ai pas très bien compris comment convertir en Watt .
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#4
C'est pas très important, juste si ça t'arrache la gueule tu baisses la puissance et à l'inverse si t'as l'impression que ça se vaporise mal, tu augmentes.

Normalement ça doit être comme respirer de l'air sauf que t'as un nuage de vapeur dans les poumons, d'ailleurs retiens tes taffes bien 20 secondes.

Et perso je mettrai pas plus de 0.4, après ça risque d'être trop dilué. Essaie de choper une seringue avec la prise d'air assez large, mais graduée au ml.
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#5
Merci
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#6
Après avoir dilué 100mg dans 0.3ml de liquide, le résultat était très peu concluant, je ne sais pas si j'ai trop dilué ou si ma cigarette électronique n'est pas assez puissante, mais j'ai du prendre 10 grosses gaffes pour avoir un effet léger, surtout physique avec quelques OEV et CEV très léger .

J'en ai aussi sniffé une très petite quantité genre 20mg, j'avais lu que ça marchait autour de 50mg en sniff, je voulais surtout évaluer la douleur au nez . Et sérieusement, la douleur était violente, pendant une petite dizaine de minutes . Trop violente je trouve, ça ne vaut pas le coup . 

Je garde le reste pour quand j'aurais compris comment et avec quoi le dissoudre dans du tabac ou des herbes contenant de la Harmala .
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#7
Ah oui trop dilué je t'ai dis 0.2 voir 0.4 max pour les 200mg, 0.2 pour break en deux taffes. Là t'as mis 100mg pour 0.3 :x

Je pense que le mieux avec ce qu'il reste c'est de faire ce que tu as dis, préfère prendre une herbe à harmala. Le tabac ça défonce la gorge et tout ça au bang ou à la pipe et pareil retenu 20 secondes.
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#8
Bonjour chez vous Smile Je viens apporter quelques précisions issues de ma propre expérience avec la DMT vaporisée avec une e-cig (une quinzaine de grammes consommés avec cette ROA). Tout d'abord, les dosages/proportions en DMT et PG/VG restent assez relatifs et à dosage équivalent, les effets pourront être plus ou moins intenses selon les réglages et le potentiel de l'e-cig. Pour ma part, je suis plutôt sur une dilution de type 1g pour 3 ou 4ml de PG/VG. Je conseille vivement d'utiliser le mode TC, qui est certes plus compliqué à mettre en oeuvre proprement, mais permet d'être plus précis et d'éviter de cramer le produit. Un wattage/voltage défini, tel quel, ne veut rien dire. Certaines combinaisons box/clearo n'iront même pas jusque 40w, et pour d'autres, ce wattage/voltage sera insuffisant. Il faut un réglage qui soit adapté au matériel utilisé. Si on ne sait pas précisément ce qu'on fait, utiliser le mode classique watts/volts avec une valeur arbitraire peut amener rapidement à cramer la chère substance, ou à l'inverse, ne pas être asez efficient. Il n'y a PAS de réglage type et généralisable, ça dépendra toujours du matériel utilisé. Selon l'intensité de l'effet voulue, j'utilise mon e-cig sur une plage qui va grosso modo de 190° à 230° (résistance en SS calibrée à 20°). Plus la température sera élevée, plus l'e-cig va dégager de vapeur, plus l'effet, et donc la quantité de DMT consommée, seront élevés. Quelques considérations personnelles en passant : je privilégie un jus plutôt bien dilué pour plusieurs raisons. La première c'est que ça limite la casse/perte en cas de mauvaise manips ou de fuites du clearo (j'y reviens après); ensuite, une plus faible concentration du jus peut être compensée par les réglages  de la box; et pour finir, vu que je fais aussi tourner mon e-cig chargée à la DMT à des novices de cette substance, ça leur permet d'entrer progressivement dans son univers. Cette ROA est tellement simple d'utilisation (une fois calibrée) qu'on peut facilement aller où on veut avec la DMT, y compris au breakthrough. C'est infiniment plus simple, même quand on est déjà sous l'influence du produit, d'appuyer sur un bouton et d'aspirer que de gérer un joint de DMT, pour lequel il faudra gérer un briquet, reposer le joint pour pas se cramer le pull etc. Et puis une fois qu'on a fait son mélange, ses réglages, on peut facilement en consommer discrètement n'importe où, genre se poser dans un parc et se faire un p'tit voyage.

Sinon, le setup que j'utilise est le suivant : une istick pico 75 et un clearo Vaporesso Veco de 2ml (existe aussi en 4) qui présente 2 avantage : il existe des résistances compatibles avec le mode TC (SS316), et il est garanti zéro fuites (airflow situé en haut); quoi qu'il en soit, je préconise un clearo de petite capacité, on peut plus facilement "racler" le fond du clearo alors que sur un gros clearo (4ml ou plus), on peut se retrouver avec un fond de produit plus difficile à exploiter (plus (+) de produit étalé en fond de clearo qui aura du mal à imbiber la mèche de la résistance - je possède également le même clearo en 4ml, et l'usage m'a fait préférer le petit en 2ml). 

Sinon, Indica, ton dosage c'est plus ou moins celui que j'utilise, et avec ma configuration, ça marche très bien. Si tu n'as pas eu d'effet satisfaisant, c'est probablement du aux réglages et/ou au matériel utilisé.  Pour le sniff, je crois que seul la DMT sous forme fumarate peut fonctionner, mais ça reste une ROA peu courante car peu efficiente comparé à la vaporisation.
#9
Merci pour les précisions, je suis bien d'accord au niveau de la simplicité .
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#10
Ouah clair grand merci à toi !
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#11
Du coup, Timide Jovial et Aishkynê, après expérience, est-ce que vous recommenderiez encore les autres modes de vapo, ou êtes-vous entièrement en faveur de la clope électronique ?
Ça me simpliera BEEAAUUUUUCOUP de questions à l'avenir, quand j'irai rendre visite à mon vieil ami Dimitri.
Pas con l'idée de Sludge. Voilà un lien vers la rétrospective de mes TRs : https://www.psychonaut.com/Thread-Sommai...ip-reports

Paix et amour et ainsi de suite.
#12
Alors tu perds un peu de produit par rapport à the machine ou autre, mais perso j'ai cramé 2g pour rien avec the machine, alors qu'avec la cigarette électronique c'est tellement simple et c'est comme aspirer de l'air !

Avec the machine des fois j'me demandais si j'allais pas crever... Bon j'ai les poumons fragiles mais...

Bref je ne consomme que comme ça, en plus tu passes inaperçue si tu veux triper dehors ! Wink
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#13
Yep bah The Machine ou le GVG sont très efficaces mais nécessitent une certaine dextérité et on a vite fait de pourrir le produit si on s'y prend mal. Les pertes avec l'e-cig sont vraiment minimes si on s'y prend bien. Elle se font essentiellement lors du remplissage, et aussi en fond de clearo si on en est à la dernière fournée (tant qu'on a de quoi recharger, le fond de clearo n'est pas un problème). D'où les 2 précisions que j'apporte dans mon post au dessus : jus dilué = moins de pertes potentielles lors des manips, et moins de pertes en fond de clearo; et puis je pense aussi que c'est important de miser sur un clearo garanti sans fuites, parce que perdre du jus par une fuite via l'airflow ça fout un peu la rage - ça peut arriver facilement en été, quand les températures sont plus élevées et les jus plus fluides Smile Pour moi il y a pas photo, l'e-cig est LE mode d'administration idéal pour la DMT. Selon moi, la plus grand difficulté avec l'e-cig c'est la prise en main initiale, surtout si on a pas un passif de vapoteur. La vape c'est un univers à part entière. Le mode TC (Temperature Control) nécessite de se documenter un peu sur le fonctionnement de la technologie pour bien comprendre ce qu'on fait. Ce n'est pas une sonde de température qui est à l’œuvre mais un calcul par rapport au propriétés physiques du métal utilisé (généralement : Nickel, Inox ou Titane). En gros, la box estime la température par rapport à l'impédance de la résistance, qui varie selon les degrés. D'où l'importance de bien calibrer la résistance pour donner une valeur "étalon" qui servira de base de calcul pour la box. Une fois que c'est fait et qu'on a bien réglé la température, plus aucun risque de cramer le produit. Le mode watts/volts ne permet pas de donner une limite de température : plus on laissera le doigt sur le bouton, plus la température de la résistance va monter, avec le risque de cramer le produit. Techniquement, c'est plus simple à appréhender, ça fonctionne aussi, mais c'est moins propre qu'avec le mode TC. Bon je vais pas entrer plus dans le détail sur ce point, tout ça est suffisamment documenté sur le net.  Un autre avantage, si on est pas encore certain de ce qu'on fait avec l'e-cig, c'est qu'on peut faire des essais "à blanc", avec un jus sans DMT. Bon et pour finir, le côté pratique est évidemment incomparable avec les autres ROA. Discret, efficace, prêt à dégainer en toute occasion. En plus, on peut moduler l'intensité de l'effet selon la température définie et la concentration du jus. Il est très facile de passer au niveau supérieure si le compte n'y est pas : press button -> aspire. Si on n'est plus capable d'appuyer sur le bouton et d'aspirer la vapeur, c'est que le compte y est sans doutes Smile Évidemment, comme avec The Machine ou le GVG, il est important de garder la vapeur le plus longtemps  possible dans les poumons. Avec un dispositif bien réglé, c'est du gâteau, c'est tout doux (on peut même ajouter une pointe d'arôme de menthe si des gens sont un peu sensibles ou irrités par le PG/VG). En fait, c'est très simple : DMT + e-cig = le combo gagnant.




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.