S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Alcool et Cannabinoide de synthèse inconnue.

#31
Du coup osef non ? Tu ne veux pas d'elle et elle ne veut pas de toi, tout est bien qui finit bien
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#32
Oui, c'est juste très marrant le nombre de gens qui m'ont limite pousser a tenter un truc alors je savais très bien que non :kappa:
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#33
Ça n'a surtout rien à voir : les autres essayaient de te convaincre de ne pas renoncer à la possibilité de l'amour à cause d'un bad trip débile.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#34
Bah c'est pas tant elle, c'est plus dans l'absolu. T'as pas l'air bien dans tous les cas. Et tu laissais supposer des choses, genre que t'as eu pleins de relations foireuses, enfin c'est ce que j'avais cru comprendre. Et que donc tu en souffrais.

Juste comme quelqu'un m'a dit, on peut choisir de faire ou de ne rien faire, dans les deux cas on peut éprouver du regret, mais le regret de n'avoir rien fait est souvent pire que celui de s'être trompé en faisant.

Mais si tu es du genre solitaire et bien en étant seul, alors cette discussion n'a effectivement pas lieu d'être. Et tu as le droit d'être comme ça, comme le disait Tridi, la relation n'est pas une fin en sois et chacun sa vie ! ^^

Si on aspirait tous aux même choses dans la vie, tout le monde se ressemblerait et ça serait bizarre...

Et ouais c'est comme dit Tridi, t'as pris un produit très fort et tu viens en pleurant nous dire que c'est horrible, que t'as foiré avec une meuf, bah on vient juste te dire que s'pas forcément le cas, maintenant si t'en à rien à foutre en vrai, bah tant mieux lol ! On essayait juste de t'aider, mais c'est pas Meetic, c'est psychonaut, on essaie pas de te caser tkt.
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#35
Et bien oui je m'en veux que dans un moment de panique avec une fille qui me plaît j'sois même pas capable de lui faire confiance 30 s pour me poser.

Car je l'aurai écouté de suite, j'me serai poser dans l'herbe avec elle et j'en aurai moins chier.

C'est surtout qu'je suis incapable de faire confiance au gens, à n'importe qui. Et ça c'est chiant car c'est pas spécialement saint de faire confiance à absolument personne.

Car même lorsque j'avais fumé du 5F, en monté d'acide et en ayant prit un DOC et un Taz, sans avoir dormi bah, j'avais fait plus confiance au gens avec qui j'étais.

Par contre j'avais badder à cause d'une fille présente à ce moment là.


Quand je fait le calcul, presque tout mes bad trip ou mes moment pas bien qui ne mérite pas de s'appeller bad trip : C'était à cause des filles.

Donc quand on fait un produit en croix des plus basiques. Il est évident que j'ai un problème avec les filles et qu'il faut que je m'en éloigne.

Si c'est pour me bouffer le cerveau et que lorsque je prend des trucs je peux finir à l'HP à cause de ça, c'est qu'il y a un léger problème.


Et j'pensais surtout à un pote, ancien psychonaut a qui j'en ai parler en vocal, par écrit etc. Lui il était persuadé que j'avais une chance, j'avais beau lui dire que non. Il m'a sortie des arguments du contraire, même à balle d'md j'y aurai pas cru 8)

Et comme j'ai dit au début du récit. C'est une catharsis. Fallait que je couche des mots pour m'aider à évacuer.

Et j'suis saouler des gens.

Genre mon coloc, il est à moitié misogyne, il enchaîne les conquêtes.

Es-ce-que ce monde est sérieux?

Après il y a une dichotomie profonde en moi.

Entre une part de moi qui veux pécho, avoir une copine, partir sur la route toute la sainte journée...
Et mon enfant intérieur qui s'est fait violé et qui lorsqu'il faut être un peu plus tactile avec les gens, il s'y refuse. La question du consentement est super importante chez moi. Mais vraiment. Les petites magouilles de drague, ça me nique le cerveau mais genre vraiment. Entre la génétique qui essaye de gérer toute seul pour me faire baiser et mon cerveau qui met des gros coup d'frein.

Alors oui j'ai apprit à être seul. Quand tu es incapable de faire confiance au autre, que tu refuses tout contact avec les gens. On te refoule. C'est normal, j'en veux à personne.

Alors oui, je suis bien avec mon chien. Je joue au jeux vidéo, j'suis modo sur un discord d'une grosse communauté, j'fait de l'interim tout les 36 du mois et puis basta.

As ton réellement encore besoin des relations humaine alors que la VR va bientôt dominer le monde? Qu'avec les future pandémie on pourra plus allez en concert ou chacun dans des bulles en plastiques?
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#36
Moi non plus je ne fais confiance à personne, je ne me prend juste plus la tête avec les gens, je m'attends à être déçue et j'essaie juste d'être plus tactique. Genre au boulot même si je trouve quelqu'un super sympa, je suis une huître.

Il n'y a que si la relation perdure une fois l'emploi quitté, que je considère que c'est quelqu'un qui ne fait pas parti de mon entourage pro et que je sais que je peux m'ouvrir un peu plus et cela dépend encore des cas de toute façon. 

Mais dans l'absolu je ne fais pas confiance et en même temps j'agis comme si, tout en acceptant le fait d'être déçue tôt ou tard et de renoncer dès le début à ce qu'une relation dure. Du coup j'accepte dans le doute de m'ouvrir aux autres, sur des choses qui je sais, qu'elles ne pourront pas se retourner contre moi d'une façon ou d'une autre. 

Je n'essaie plus de donner mon avis sur rien, de participer aux débats, de donner le bâton pour me faire battre en sommes. Je n'essaie surtout plus de changer le monde. Je n'essaie plus que de me changer moi, en espérant que le reste suive. 

Pour résumer, si les gens me déçoivent j'en ai plus rien à foutre et s'ils ne le font pas, tant mieux ! ^-^

Petit à petit j'ai rencontré des gens avec qui ça le fait, mon cercle d'amis est très réduit et parfois même après des années, je n'ai pas été à l'abri de surprises. Dernièrement une amie s'est fait manipuler par sa meuf, du coup même après des années de confiance relative mais quand même, bah on s'est déchirée violemment. 

Donc personnellement je ne trouve pas ça forcément malsain, au contraire c'est pour moi de la prudence, car les gens sont ainsi fait, on est pas dans le monde magique des bisounours. 

Perso j'aurais probablement réagi de la même façon à ce produit aux vues des circonstances... ^-^

Cela ne m'empêche pas d'avoir des relations, bien au contraire. Et maintenant je n'en souffre plus, j'ai juste arrêté de me donner corps et âme dans une relation qu'elle, qu'elle soit.

C'est pas toi qui a un problème, comme tu l'as souligné c'est les gens. Donc ne te prends pas la tête avec ça, ne culpabilise plus. C'est justement en étant plus détaché, que finalement on arrive à avoir des relations plus profonde. Car on attend plus rien.

Et surtout on se protège ! ^-^

Ouais en général les gens 'qui en veulent' au détriment des autres, ils finissent par arriver à leurs fins plus facilement que les 0.1% qui ont plus de scrupules. On est pas dans un conte pour enfants ou le gentil gagne contre le méchant à la fin.

Cela ne veut pas dire qu'ils faut s'abaisser à être comme ça. Juste attendre de trouver des gens comme soit, à même de comprendre ce manque de confiance d'ailleurs.

J'dis pas ça en parlant d'une relation amoureuse, mais pour tout type de relation. C'est bien triste oui, mais c'est comme ça et t'y peu rien, tu peux juste essayer de trouver comment ne pas être affecté par ça.

C'est pas forcément en refusant de vivre des relations, ça peut être en refusant de souffrir dans une relation qu'elle, qu'elle soit, pour des gens qui n'en valent pas la peine. 

Pour ça je pense qu'il faut le vivre avec un certain détachement et un certain renoncement. Y z'on raison dans fight club, faut perdre tout espoirs. Ça évite les désillusions.
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#37
I feel you c'est vraiment difficile de se laisser approcher quand on a subi des violences (moi aussi j'ai connu les viols, quoi que pas dans l'enfance). Et ça a un nom (le stress post-traumatique). Et les psychés peuvent affreusement potentialiser ça. Je me suis déjà trouvé en situation de flash-back en pleine montée de LSD à cause d'une gentille attention masculine et vlà la dissociation affreuse qui te tombe dessus, le mode de survie, les pensées à 100 à l'heure, et impossible de se calmer même en rationalisant... Surtout que comme tu dis c'est très compliqué de demander de l'aide à ce moment-là. En plus la honte s'en mêle, etc.
On te l'a sûrement demandé déjà plein de fois, mais t'as déjà pensé à demander de l'aide psychologique pour ça ? Moi j'avais commencé à faire de l'EMDR, entre les grèves et le coronavirus ça a capoté mais... la piste semblait intéressante. Je me suis bcp documenté à une époque sur les mécanismes du trauma, c'est assez libérateur de comprendre ce qu'il se passe et sur quels leviers jouer. On passe d'une malédiction stigmatisante, ineffaçable, à une mécanique à réparer, ça fait du bien.
En tout cas, de mon côté ça commence à s'améliorer (surtout depuis un an), au fil des chouettes rencontres on apprend à poser ses limites, à différencier le désir de la soumission... rencontres pas forcément amoureuses d'ailleurs, j'ai une reconnaissance éternelle pour notre super admin qui m'a ramené sur terre lors du flash-back sus-mentionné, grâce à lui ce qui aurait pu être un traumatisme de plus s'est transformé en trip résilient ^^
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#38
La justice m'avait imposé de voir un psy deux ou trois fois. Au final j'y suis allez pendant un an.
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#39
(21/06/2020 23:05)Tridimensionnel a écrit :
I feel you c'est vraiment difficile de se laisser approcher quand on a subi des violences (moi aussi j'ai connu les viols, quoi que pas dans l'enfance). Et ça a un nom (le stress post-traumatique). Et les psychés peuvent affreusement potentialiser ça. Je me suis déjà trouvé en situation de flash-back en pleine montée de LSD à cause d'une gentille attention masculine et vlà la dissociation affreuse qui te tombe dessus, le mode de survie, les pensées à 100 à l'heure, et impossible de se calmer même en rationalisant... Surtout que comme tu dis c'est très compliqué de demander de l'aide à ce moment-là. En plus la honte s'en mêle, etc.
On te l'a sûrement demandé déjà plein de fois, mais t'as déjà pensé à demander de l'aide psychologique pour ça ? Moi j'avais commencé à faire de l'EMDR, entre les grèves et le coronavirus ça a capoté mais... la piste semblait intéressante. Je me suis bcp documenté à une époque sur les mécanismes du trauma, c'est assez libérateur de comprendre ce qu'il se passe et sur quels leviers jouer. On passe d'une malédiction stigmatisante, ineffaçable, à une mécanique à réparer, ça fait du bien.
En tout cas, de mon côté ça commence à s'améliorer (surtout depuis un an), au fil des chouettes rencontres on apprend à poser ses limites, à différencier le désir de la soumission... rencontres pas forcément amoureuses d'ailleurs, j'ai une reconnaissance éternelle pour notre super admin qui m'a ramené sur terre lors du flash-back sus-mentionné, grâce à lui ce qui aurait pu être un traumatisme de plus s'est transformé en trip résilient ^^

Content d'avoir pu changer la donne ce jour là ? ça a fini par être un moment bien cool au final !
#40
Citation :Content d'avoir pu changer la donne ce jour là ? ça a fini par être un moment bien cool au final !

Oui, et clairement y’a eu deux facteurs :
- que tu aies été disposé à me venir réellement en aide (pas un « ça va ? » de circonstance mais un réel souci et une discussion à l'écart) ;
- que j’aie une assez grande connaissance théorique et pratique de ce qui m’arrivait pour être en mesure de rechercher et accepter ce qui pouvait me faire du bien.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »


Topics apparemment similaires...
Exclamation DPT - alcool - graines de cebil ( problèmes d'effets secondaires) Lunatic 4 397 19/04/2020 16:24
Dernier message: Tridimensionnel
  3-MEO-PCP / 2C-P / Cannabis / Alcool / Diazepam Framboise 11 1,157 17/05/2019 21:19
Dernier message: Framboise
  2-CB-FLY-NBOMe / 3-MEO-PCP / 2C-E / O-PCE / Cannabis / Alcool / Diazepam / Alprazolam Framboise 21 1,684 12/05/2019 22:20
Dernier message: Framboise
  3C-P / Escaline / MDMA / Kétamine / DPT / Coke / Alcool Framboise 0 455 08/05/2019 17:17
Dernier message: Framboise
  DXM et alcool, les mêmes erreurs...mais qui paient? Skruffy 3 493 06/06/2018 09:30
Dernier message: GuyGeorge
  [Alcool, joints, champis et MDMA] La fille, le paradis, et la descente aux enfers. Xamg 22 3,768 23/04/2016 17:51
Dernier message: SAMBAATA
  Petit TR : Pourquoi le rire - proto/cannabis/alcool Lepidoptera 3 1,279 21/01/2016 17:38
Dernier message: Lepidoptera
  [ecstasy, speed, cocaïne, joint, alcool, LSD] Le jour où j'ai visité l'enfer Mero 37 14,849 24/11/2015 08:37
Dernier message: Sludge
  cristal meth/CC/XTC/LSD/alcool/cannabis @§§@ pas RDR du tout bobby briggs 2 1,462 04/02/2015 09:30
Dernier message: Sludge
  [3-meo-pcp/Hshit/Alcool] Limitless xp ou la traque d'un mojo psychédélique BrusqueArabesque 2 1,366 17/10/2014 20:14
Dernier message: BrusqueArabesque



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.