5-meo-mipt -étrange-
#1
Oï, ce produit étant peu connu j'apporte ma contribution, ayant commandé par erreur des buvards de 5mg de 5-meo-mipt, also known as moxy, au lieu de buvards de 25c-nbome, j'ai décidé de les essayer en compagnie de mr-bathory.
Sur internet, certaines personnes disent que les doses de shulgin sont légères (a savoir 6mg, comme dose strong), on a choisi de prendre 5mg, puis de redrop en fonction des effets.

Donc on a mangé chez moi, on est sorti dans la campagne, on est allés assez loin dans un champ joli comme tout avec des lièvres, des anes, des vaches et tout et tout, on a gobé, on s'est posé en attendant la monté en discutant, on a fumé un joint, et on a collé une douille chacun, c'est après cette douille que je me suis pris une grosse claque, genre zioup.

Je suis allé me promener en écoutant archive, je regardais un chardon que je caressait et puis je lui ai mis un gros kick juste après, on a écouté un peu de musique puis on a décidé de rentrer parce qu'il commençait a faire froid, pendant le chemin du retour j'étais bien a l'ouest, j'avais un peu de mal a marcher et je savais pas trop ou j'étais, quand je regardais mr-bathory, il allait trop bien avec le paysage, genre énorme focus sur lui et le fond flou, on aurait dit un flim; et quand je tenais le bang il fusionnait dans mes mains.
Mon acolyte quant a lui ne ressentait que très peu d'effets, il a décidé de reprendre 5mg, qui ne lui feront pas grand chose, on est en suite rentrés chez moi, dans une pièce pleine de tags/graff, des canap et du wifi, on a écouté la musique, je n'ai pas ressenti d'extase particulière, j'étais dans un état étrange, pas mal, mais pas bien non plus, je n'arrivais pas à rester en place, donc je dessinais, je roulais des clopes ou des joints, j'avais un peu de mal a parler, et je répétait que j'étais dans un était bizarre.

On a coulé de nombreuses douilles du coup on était assez raidos, on est allés sur pown.it et on a bien rigolé quand même, on avait super faim et la nourriture passait très très bien, par contre on a mis vraiment longtemps avant de s'endormir chacun de notre coté, on avait tous les deux du mal a trouver une position confortable pour dormir, mais le lendemain j'étais clean, j'ai enchainé sur une soirée bédo/tise et je me suis couché a 5h du matin.

Certains disent que ça met le ventre en vrac, apparemment c'est vrai mais mon transit intestinal est en bordel depuis environ un mois, ça aura pas changé grand chose ahahah.

Après cette note de poésie (^o^), je finirais par dire que je ne conseillerais pas cette molécule, elle est ni introspective, ni réellement plaisante et les visuels sont inexistant, ce fut juste assez bizarre.
Il doit y avoir masse de RC plus intéressants, je ne l'aurait jamais essayée si je n'avais pas commandé par erreur, je ne regrette pas, mais je n'en garderais pas un souvenir excellent....

T'chou
Rave : On
  Répondre
#2
Je me permet d'ajouter ma pierre à l'édifice, bien que ce trip fut peu intéressant.
Après avoir drop les 5 mg, rien de concluant ne s'est passé, pas d'interactions spéciales avec la musique. Après environ une heure j'ai redrop 5mg. Je commence à me sentir bizarre, j'essaye d'analyser cette sensation, mais la seule définition est bizarre. Ni bien, ni mal. Juste légèrement à côté de ses pompes.

Voyant le manque d'effet je décide de reprendre 5 mg, ce qui fera 15mg pour ma part. Certains utilisateurs paraissaient vraiment enthousiaste vis à vis de cette molécule, alors bon autant essayer. Je me sens vraiment bizarre. J'essaye de dessiner, voyant light-my-fire concentré sur sa feuille. Bizarrement (encore une fois), tout ce que je dessine semble phallique (vraiment spécial comme réflexion, mais bon ça semble de pair avec cette molécule de toute manière), une bougie, de vagues formes allongées.

Puis environ 1h après le dernier drop, je peine à me concentrer sur mon comparse, j'ai les yeux dans le flou. Je remarque alors que quand je cesse de me concentrer, la scène se transforme en dessin animé, ou peut-être en BD très colorée mais ce fut une vague impression, très anecdotique et très courte en fin de compte. Nous partîmes alors nous coucher et comme lui, j'eus beaucoup de peine à bien m'installer pour dormir.

Molécule étrange, pas très agréable. Peut-être que certains membres pourront eux aussi partager leur expérience avec Moxy.
"Je suis aveugle on me plaint,
Et moi je plains tout le monde"

  Répondre
#3
SWIM avait, il y a 5-6 ans, exploré cette molecule.
le mode de consommation pour les premières expériences etait en fumée. gout horrible, montée rapide avec gros body load pas forcément agreable. swim se souviens que ca devenait plus agreable 10 minutes apres l'avoir fumé (le bodyload diminuait).
au début, swim a surtout utilisé cette substance dans un but de *recherche sexuelle" avec sa copine. recherches qui furent fructueuses ceci dit.

mais swim m'a dit d'écrire cela car il se souvient encore tres bien de sa dernière expérience avec cette molécule : un soir d'été, swim avait absorbé 15mg de cette substance et avait atteint un état que très peu de molécule lui on fait entrevoir par la suite (avec le recul, swim serait tenté de le comparé avec les effets que produisent la mescaline sur lui, en moins long) : euphorie mystique, pensées mystiques, visuels yeux ouverts tres legers mais yeux fermés explosion de visuels appaisant mystiques, révélations mystiques, enfin assez mystique quoi.

tout cela pour dire que swim avait certes forcé sur la dose, mais qu'il garde un souvenir lumineux (et mystique) de cette expérience
it gwine red down here inna Babylon
So me give it to ya in a parable :
Old time people them used to say :
When short mouth tell you you can't hear
so when long mouth tell you ya a go feel it, feel it
You talk too much, you will pay for what you don't eat
Goat never know the use of him tail till the butcher cut it off
  Répondre
#4
En tout cas le mot SWIM ne sert à rien Tongue
Hell, It's about time!
  Répondre
#5
fctpntm a écrit :En tout cas le mot SWIM ne sert à rien Tongue


je sais mais en lisant les reports de la serviette, je me suis rapellé que je trouvais ca drole... j ai tenté
it gwine red down here inna Babylon
So me give it to ya in a parable :
Old time people them used to say :
When short mouth tell you you can't hear
so when long mouth tell you ya a go feel it, feel it
You talk too much, you will pay for what you don't eat
Goat never know the use of him tail till the butcher cut it off
  Répondre
#6
SWIM c'est has been, maintenant c'est AFOAF (A Friend Of A Friend) le terme hype.

Trève de plaisanterie : Me semble que c'est utilisé pour des questions juridiques, AKA "SWIM" n'a pas la portée de "Je". Mais bon j'pense pas que le risque d'avoir des problèmes pour avoir avoué se défoncer sur le net soit super élevé.
  Répondre
#7
Ben ouais, on peut tous très bien mentir. EN FAIT, on est peut etre TOUS des RG en recherche de drogués à maltraiter. Comment ça jsuis grillé ? [Image: mrgreen.gif]
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
  Répondre
#8
5 MEO MIPT.
Je dépoussière ce thread.
J'ai reçu un gramme des pays de l'est ! Une quantité énorme pour une telle substance!
Qu'est-ce que je vais faire de tout ça?!
N'ayant pas de balance adéquat, je ne peux pas l'essayer.
Les dosages sont trop bas pour faire à l'oeil.
Je compte en prendre sans jamais dépasser les 7 ou 8 mg.
Selon ma compréhension de tous les reports que j'ai lu, le meilleur moyen d'en profiter, c'est de prendre des doses suffisamment petites
pour peu de visuels mais de douces sensations physiques.
L' intérêt de cette tryptamine n'est pas dans la recherche de gros visuels.
Je pense qu'elle est faite pour des doses de 3 à 5 mg.
Le bénéfice est dans la subtilité des effets à ce stade. Comme du microdosage de LSD.
Tous les gens qui ont pris + de 8 mg, commencent à évoquer des effets secondaires gênants,
des phases plus difficiles à supporter.
Je commencerai avec 1mg puis 3mg puis 5 puis 7.
  Répondre
#9
FreaKaciD a écrit :N'ayant pas de balance adéquat, je ne peux pas l'essayer.
Les dosages sont trop bas pour faire à l'oeil.


Fais un dosage volumétrique, la 5-MeO-MiPT j'en ai déjà consommé (ainsi que sa cousine 5-MeO-DiPT) de cette manière et je n'avais eu aucun problème de dissolution.

En tout cas s'il s'agit bien du sel chlorhydrate (HCl) ça devrait être soluble dans l'eau, et la plupart des tryptamines que j'ai vue en vente sont sous forme HCl, excepté certaines plus obscures du genre 5-MeO-TMT ou 4-MeO-MiPT qui sont souvent sous forme de sels fumarates (solubles également je crois), il y a juste l'AMT et quelques autres qu'on trouve parfois sous forme freebase (dans quel cas je pense que c'est pas soluble mais que c'est vaporisable).
  Répondre
#10
papi a écrit :on a écouté un peu de musique puis on a décidé de rentrer parce qu'il commençait a faire froid, pendant le chemin du retour j'étais bien a l'ouest, j'avais un peu de mal a marcher et je savais pas trop ou j'étais


super tr, merci pour les infos sur cette molécule qui a l'air OUF
[Image: buster.gif][Image: flcl.gif]
  Répondre
#11
Et ben, avec 1g t'en as vraiment pour longtemps! Moi j'ai fini mon pochon de 100mg il y a quelques mois. J'ai testé des doses de 4 à 12mg, à prendre avec des pincettes car dosé sur balance chinoise banale donc pas précise du tout.

Testé en oral, plug et nasal. Moi qui suis plutôt résistant aux psyché, je n'ai pas vraiment eu beaucoup d'effets, à part quelques visuels légers et le côté aphrodisiaque très prononcé (pas très glop dans une optique de développement spirituel...), parfois accompagnés de nausées et tachycardie.

Je me souviens d'avoir sniff 12mg et dans la minute ça a été insta gerbe, grosse grosse montée mais après plus aucune nausée et bien posé, avec des visus circulaires qui tournaient lentement quand je regardais la nappe de ma table par exemple.

Le truc est très potent et puissant en tout cas, mais j'ai été globalement assez déçu des effets à ces dosages. L'avantage c'est que tu peux passer une soirée assez tranquille et aller te coucher vers T+7 sans trop de soucis.
  Répondre
#12
Tiens Ezechiel, si tu peux développer les différences entre oral, snif et plug, ça m'intéresse bien ! J'ai toujours essayé en para, et je me demande ce que ça donnerait avec une RoA un peu plus "rentre-dedans".

Je pense que le 5-MeO-MiPT est intéressant à dosage un peu élevé (8-10mg), ou très faible (3-5mg, pour le côté tactile/sexuel), mais il y a un entre-deux assez désagréable je trouve, où l'on n'est ni vraiment lucide, ni vraiment défoncé, et où on ne peut pas faire grand chose. Bref, faut bien doser et faire plusieurs tests pour bien comprendre le truc (sachant que ça varie aussi en fonction des personnes)
Oui, ce post ne sert à rien, je sais.
  Répondre
#13
Alors me concernant, mon dosage idéal était entre 10 et 12mg, quelque soit la RoA. Je n'ai pas pris le risque de monter plus haut dans les dosages car j'avais beaucoup lu de témoignages sur BL comme quoi ça pourrait devenir d'avantage visuel mais au prix de beaucoup plus de side effets désagréables. Et aussi on sait que la courbe des effets n'est pas linéaire avec ce produit mais plutôt exponentielle, donc attention, chaque mg ajouté devient de plus en plus violent en terme d'effets!

Globalement je n'ai pas ressenti tellement de différence entre plug et oral. En plug ça monte évidemment plus vite et plus fort, parfois j'ai été surpris par une grosse montée de 5mn mais après ça revient au même niveau qu'en oral, avec peut-être une durée globale des effets réduite.

Mes dernières prises ont été en nasal, ma ROA favorite. L'effet est immédiat et violent, ça surprend, tu passes de clean à défoncé. Pour moi la seule ROA qui me donne de légers visuels. Je n'ai jamais eu vraiment d'effets mentaux avec ce produit. Par contre j'ai constaté une meilleure appréciation de la musique.
  Répondre
#14
Merci des précisions ! Smile

Ca arrache le nez en sniff ou ça passe tout seul ?
("marrant" que ça monte plus vite en sniff qu'en plug, et que tu aies des visuels avec l'un mais pas avec l'autre, j'aurais pensé que le plug était plus violent à tous les niveaux ^^)
Durée réduite aussi en sniff j'imagine ?

Bon, faudra que je teste alors Smile
Oui, ce post ne sert à rien, je sais.
  Répondre
#15
Oui en sniff ça brûle un peu le nez, mais ça ne dure qu'une ou deux minutes donc rien de bien méchant et il n'y a pas beaucoup de quantité à prendre. Et oui la durée des effets est réduite avec cette RoA.
  Répondre
#16
J'ai testé 4, 5 et 7 mg, en une soirée.
En gros, j'ai commencé à 4, puis 1 mg en plus une heure après, puis 2 mg en plus 45 min après.
Une fois arrivé à 7, j'ai trouvé ce que je cherchais.
Les 2 petits derniers milligrammes ont fait toute la différence, et c'est là que j'ai commencé à sentir la force du truc.
A 4 mg, c'est une teinte, un soupçon de tryptamine.
A 7mg, je me suis fait surprendre par la force du truc.
ça m'a pris et ça m'a pesé. J'ai ressenti une chaleur dans tout le corps, et j' étais à fleur de peau.
Tout d'un coup ma sensibilité était nettement exacerbée, j'avais envie de communiquer, mais j'avais pas envie de bouger ou de m' activer comme avec le 4acodmt ou le 4homet. Je ne pense pas que cette substance soit propice à de grosses soirées remplies de monde.
Par contre quelques milligrammes (genre 4 ou5) par dessus de la MDMA ou du LSD, ça peut être...intéressant... A voir...
J'ai beaucoup aimé, mais je pense que le double (14mg) doit être assez désagrable et oppressant.
J' essayerai avec 8 ou 9 mg d'un coup.
J'ai essayé le 4 aco DMT, le 4 ho MET,le 5 meo DALT, le DMT et l' AMT.
Et bien pour ces 4 ho MET,4 aco DMT et le 5 meo MIPT, je dirais ceci : elles ont toutes la particularité d' évoquer l' ivresse des champignons,
mais elles apportent leur spécificité propre, comme si chacune des molécules était un aspect ciblé du champignon.
On peut prendre ainsi un trait de caractère du champignon, et on l' attribut à une molécule.
Le 4acoDMT, c'est l'introspectif mystique, et le 5meoMIPT c'est le super tactile, et le 4 ho MET j' attend de pousser un peu pour savoir... Et le 5 meo DALT... beh assez étrange et inclassable...sensations non identifiées.
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  5-MEO-MiPT PaRa 2 160 12/05/2019 10:22
Dernier message: Ezechiel
  Trip Report Article Vice MotherBoard 4-aco-mipt 2010 groovie + flower power Groovie 1 203 26/01/2019 19:39
Dernier message: Indica
  4-ho-mipt, tr de mes expériences prosk8h 1 1,003 18/03/2018 20:09
Dernier message: no_id
  4-ho-mipt Ventre Plein Poulinos 4 3,035 23/03/2015 20:54
Dernier message: 190BPM
  5-meo-mipt Fête de la zik ! Poulinos 27 3,379 24/06/2013 14:13
Dernier message: Poulinos
  5-MeO-MiPT : Vaporisation à faible dose TristesPsycho 4 1,445 03/07/2012 02:17
Dernier message: TristesPsycho
  4-ho-mipt, alias Mipro, mais en fait on s'en fou tout psyché aurait eu le même impact Mr_Bigbud 5 1,488 01/06/2012 12:14
Dernier message: Mr_Bigbud
  4-ACO-MIPT : premier contact. tagadatagada 6 3,734 15/10/2011 14:01
Dernier message: musher
  5-MeO-MIPT ,une sacrée molécule bien vicieuse! ~ Nell 3 6,070 18/07/2011 23:03
Dernier message: dehn
  [5-MeO-MIPT] Ma 1ère OD tryptaminique ... :s schtroumpfette 13 4,081 04/08/2010 12:00
Dernier message: Laura Zerty

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)