S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[3-MMC] Sans Titre.

#1
Documentation :

Substance consommée : 3-MMC / 3-MethylMethCathinone

https://psychonautwiki.org/wiki/3-MMC

https://www.psychoactif.org/psychowiki/i...9moignages

http://www.bluelight.org/vb/threads/6086...thread-(v1)

https://www.erowid.org/experiences/subs/...none.shtml


Expérience :

Age : 26 ans
Poids : 75kg
Heure de consommation : 09h00 à 19h
Quantité : 250mg
Redosage : Toutes les 2h
ROA : Sniff


Résumé :

T+h1 : 30mg - Montée rapide, douce, qui éveil correctement. J'attends un peu avant de redrop.

T+h2 : 75mg : Stimulation euphorique assez posée. Le moment présent est plus appréciable. Bonne discussion avec mon entourage​, envie de communiquer.

T+h4 : 50mg : Là, je commence à virer du côté empathique au côté speed du produit. Serrage de dents, impatience. Rien ne va assez vite pour moi.

T+h6 : Ça redescend, la stim me rend énervé, donc redrop de 75mg. Je suis physiquement bien lancé mais calmé psychologiquement.

T+h8 : Je me fais une dernière trace pour terminer ce sample de 250mg. Avec 2mg d'Etizolam. Et une bière. Et j'ai marché 45 minutes et ça allait mieux.

T+h12 : J'ai bouffé que des fruits et des légumes ce soir. Je ne sens pas de toxicité ou autre. Pas mal d'Etizolam y est passé pour trouver le sommeil. Donc grosse stim résiduelle. Sans ça, aucun doute que j'aurais fait une nuit blanche.


Remarques :

Stimulant/empathogène, pas trop fort, utilisable de façon fonctionnelle. Pousse pas mal au redrop, qui amène des effets de moins en moins intéressants. Ça défonce le nez, la voie orale serait à privilégier vu le peu de rush. Ne coupe pas l'appétit, j'ai pu manger tout en appréciant la nourriture.

Effets secondaires :

-Serrage de dents
-Bouche sèche
-Irritation de la gorge (drip)
-Gout chimique en bouche

Conclusion :

Molécule que j'ai voulu tester au vu de son "succès". Pas trop désagréablement surpris, les effets secondaires sont assez faibles. La stimulation est propre au début. L'euphorie est modérée, donc gérable en société. La stimulation résiduelle est par contre bien trop longue, et sans Etizolam, j'aurais surement eu du mal à gérer la descente. Déjà avant de prendre l'Etizolam, en plus d'être énervé, je devenais angoissé... Produit très addictif.
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
#2
A ajouter (apparement tu a l'air d'y echapper mais c'est assez connu pour ça) : redrop compulsif important

C'est etonnant que tu ne le signale pas tu n'en a pas eu ?

C'est etrange pour l'histoire de la stim résiduelle. Perso j'avais remarqué la 3mmc comme un empatho moyen voir bon avec stim résiduelle durant uniquement le double de temps de son effet (1h-1h donc), vraiment légere stim résiduelle terminant rapidement donc. Par contre cet effet augmente si on binge, la elle peut etre plus longue et n'est pas vraiment agréable (mais c'est à cause de l'envie de redrop surtout, rien à voir avec des stim connu pour leurs tres longue et pénible stim residuelle). Quand je parle de binge je parle plus à partir d'une conso de 1g, ce qui n'est pas le cas ici !

Niveau empathogenique (le coté séroto) par ex une dose "normale" (la ca dépend de chacun) de 3mmc est plus forte que 100mg de 4fa, peut etre par contre equivalente ou un peu moins forte pour le coté stim (comparaison juste pour la force, car les effets sont nettement différent). Possibilité de redrop avoisinant les 5 / 10 fois (10 c'est surtout si vous etes vierges coté empatho) apres le coté empatho baisse. Avec un pic coté empatho autour de la 2eme à 5eme prise.

A noter que c'est un prod pour lequel il y a une forte variation de qualité inter batch (comme pour la plupart des cathinones j'ai l'impression). Du moins de mon XP, apres ca fait un bail que j'ai arreté d'en conso, j'en ai conso peut etre sur 3 ans avec une régularité d'environs une commande de 1g tout les 2 ou 3 mois, un tier de batch normaux, un tier de batch mauvais, un tiers de bon/tres bon batch. Un shop super connu en espagne avec un systeme d'invit par ex la j'ai eu qu'une fois un batch correct, le reste que mauvais à tres moyen. Il y avait un autre shop en cz qui avait une régularité de batch assez stable et en général on tombait sur du bon, mais ils n'en vende plus. Un autre shop qui n'existe plus en allemagne ou la qualité avait toujours été tres bonne et est devenu du jour au lendemain minable, et ca n'a jamais changé apres. Ce n'est pas pour nommer les shop, juste pour que voyez au niveau de la différence entre les batch que c'est pas vraiment une molécule interressante a cause de ces diff inter batch (avis perso hein). Pas besoin de me mp pour les nom des shops, je n'en ai plus conso depuis longtemps je ne suis plus du tout renseigné sur les bon plans.

Dans ton cas Parallel je pense que tu as du tomber sur un batch correct vu les doses, donc c'est bon.
#3
Citation :A ajouter (apparement tu a l'air d'y echapper mais c'est assez connu pour ça) : redrop compulsif important

C'est etonnant que tu ne le signale pas tu n'en a pas eu ?

Tu n'as pas bien lu les "petites remarques" jeune gredin :

Citation :Remarques :
Stimulant/empathogene, pas trop fort, utilisable de façon fonctionnelle. Pousse pas mal au redrop, qui amène des effets de moins en moins intéressants. Ça défonce le nez, la voie orale serait à privilégier vu le peu de rush.

Sans rancune :p

Sinon au début, non je ne sentais pas le côté compulsif. Mais arrivé au 3e redrop, j'ai senti le craving s'installer doucement. Mais c'est resté correct en comparaison d'autres stim. Je suis largement resté maître de moi même pendant toute cette journée. Avec d'autres produits, je pourrais aller jusqu'à prendre des "risques" pour aller redrop. Là j'en étais bien loin.

Pour la qualité, ce sont de petits cristaux translucide sous forme de petits cailloux. Assez jolies d'ailleurs. Donc je pense être tombé sur un sample pas trop crade.
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
#4
Ah my bad, effectivement !

Citation :Sinon au début, non je ne sentais pas le côté compulsif. Mais arrivé au 3e redrop, j'ai senti le craving s'installer doucement

exactement ça Smile

oui c'est la tete qu'a la bonne 3mmc si tu parle de petit cristaux limite transparents ect. Effet qu'on pourrait presque dire avec quelques bords aphrodisiaque. Si c'est ce genre de 3mmc, c'est meme un bon prod je trouve perso. Apres j'ai ptetre évolué depuis ça fait un bail que j'en ai pas tapé, et ma premiere fois à la MDMA (et les quelques fois suivantes) c'étais apres ça seulement
#5
Citation :Apres j'ai ptetre évolué depuis ça fait un bail que j'en ai pas tapé, et ma premiere fois à la MDMA (et les quelques fois suivantes) c'étais apres ça seulement

En effet, l'expérience préalable compte énormément dans l'appréciation qu'on peut avoir d'un prod. Pour ma part, j'ai un CV en stimulant qui dépasse l'entendement... J'suis tombé dans des addictions a des molécules XXL genre MDPV, a-PVP, X-FA/FMA. Du coup ça explique surement que j'ai trouvé la 3-MMC plutôt "light".

Mais clairement, chez un novice ça doit taper...

PS : Aucun concours de bite à exposer ce genre de consommations passées ni aucune fierté. C'est même tout l'inverse... Pas honteux mais parfois pas loin. A bon entendeur.
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
#6
Ouep meme chose pour les stim hard (je ne compte pas les fluoro dans les stim hard cependant), bon je n'ai pas non plus été un consommateur acharné mais j'ai connu et je pense que ca laisse certaine trace (qui se voie ressente encore quand je consomme du simple speed), cependant j'ai eu l'occaz de reprendre de la 3mmc apres et le coté empatho n'avait pas vraiment été impacté. Peut être le coté stim un peu mais bon je pense que la 3mmc jpense c'est plus pour le coté empatho qu'on en prend, enfin dans mon cas, c'était ça. donc le tout à relativiser. Apres ca dépend de tes conso, si t'etais beaucoup tourné sur la 4fa ça à pu jouer, ou sur les apb...

Chez un novice, je t'assure, ça tape. Ca à été mon premier prod dur avec la MXE (je ne compte pas la salvia), et je me souviens des effets après 2 ou 3 redrop... C'était assez fort je pense, je ne sais pas ce que ca donnerais maintenant, enfin je pense que je pourrais apprecier une bonne 3mmc par contre la dose devra etre probablement supérieur à mes débuts. (la MXE comme premier prod dure ca n'a pas rigolé non plus, premiere soirée premier hole pour mon cousin, la semaine suivante c'était moi... Un peu inconscient à l'époque, je me souvient avoir completement paniqué pour mon cousin, je ne savais pas vraiment ce qu'était un hole, je le voyais dans un état de fou...)

Yep pour le concours de bite, on a tous eu cette periode, ou du moins beaucoup. Apres faut manager entre la pseudo fierté-vanité qui en emmerge et le sentiment de culpabilité ^^
#7
Citation :je ne compte pas les fluoro dans les stim hard cependant

Ah ouai ? C'est quoi un stim hard pour toi ? LOL

On parle quand même d'Amphétamine et de MethAmphétamine traffiquée à coup de fluor.

Pour moi la meth est déjà un stim hard, et ses dérivés sont tous des monstres niveau pharmaco/cinétique. Bref, autre sujet, on pourra splitter au pire (enfin on, les modo quoi).
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
#8
stim hard = a-PVP fumée, meth j'imagine (jamais testé), MDPV (jamais testé fumée mais ça doit entrer dans cette catégorie), cc fumée... Par ex la 2-fma je l'avais trouvée plutot faible meme, mais ce n'étais peut etre qu'un bad batch. Pas testé la 4-fma mais j'avais vu globalement des retour pas forcement plus positif que pour la 4-fa (voir moins en fait), et j'avais cru comprendre que niveau puissance subjective c'etait à peu pres égal.

edit : à yes niveau pharmaco les fluoro version meth ce sont des monstre ? Possible je ne me suis ni basé sur les degrée d'affinité ni sur les nom, plus sur les ressentit, apres ca peut etre subjectif c'est vrai. Puis bon pour la plupart des stim, ils doivent tous devenir dur à partir d'une certaine dose.

edit 2 : t'as aussi la catégorie des stim dur qui n'en sont qu'a moitié, par ex le 3,4-ctmp. Les effets ne vont pas etre ouf, par contre le dosage doit rester en dessous de 10mg (et largement sans tolérance). Si t'augmente les doses, tu va pas forcement avoir plus d'effets, plus d'effets secondaire par contre ouai. Sur le papier par contre c'est bel est bien dans la catégorie poid lourd.

bon bref oui pour le thread : la 3mmc. C'étais un bon souvenir pour ma part, des heures de conversation. D'ailleurs mon cousin lors de notre seconde soirée 3mmc (il était devenu un peu amoureux de la molécule apres) à pu reparler d'ancien trauma et apparement ca l'aurai vraiment aidé a les surpasser, il m'en a parlé souvent par la suite, ce qui justifie un peu/plus ou moins/peut etre l'utilisation médicale des empatho dans les thérapie pour les troubles post traumatique (bon médicalement c'est avec la MDMA mais c'est peut etre exportable à plusieurs empatho).

D'ailleur au passage la 3mmc se fume pour info, alors ca ne doit pas vraiment etre tres RDR pour les poumon, je ne me souviens plus tres bien si c'est avantageux niveau dosage. Je ne crois pas que ca ai été vraiment avantageux car j'en avais recommandé apres avoir testé et j'avais refait ca que tres rarement. Montée beaucoup plus brusque, ca peut etre interressant, par contre les effets ne sont pas nettement plus fort, et redescende bien sur largement plus vite. Je met un point sur la RDR dans le sens ou la c'est vraiment risquer vos poumons de tester ca, on ne connait pas du tout la molécule, et ca n'avait pas grand avantage de toute facon.
#9
Citation :stim hard = a-PVP fumée, meth j'imagine (jamais testé), MDPV (jamais testé fumée mais ça doit entrer dans cette catégorie), cc fumée... Par ex la 2-fma je l'avais trouvée plutot faible meme, mais ce n'étais peut etre qu'un bad batch. Pas testé la 4-fma mais j'avais vu globalement des retour pas forcement plus positif que pour la 4-fa (voir moins en fait), et j'avais cru comprendre que niveau puissance subjective c'etait à peu pres égal.

La vape apporte pourtant un effet plus "doux" avec les produits que tu cites. L'a-PVP est plus violent en plug/sniff/IV qu'en ampoule... Pareil la MDPV. Feu Chandler ne tapait jamais sa MDPV autrement qu'en vape, déjà pour le kiff du geste et de la technique, mais surtout parce qu'il savait bien que les autres ROA n'apportait aucun plaisir tellement l'effet était violent...

Pareille pour la MethAmphétamine, fumée c'est doux, posé, tout séroto bisounours, limite je me sentais en paix comme dans un Temple Sacré mdr. Enfin la première heure hein... Le produit te rappel vite que t'as tapé un putain de stim et ça commence à grincer des dents pour 24h facile. En trace ça part au quart de tour, impossible de tenir en place, y'a pas cette phase "posée", tu tiens juste plus en place... Et t'as intérêt à avoir des choses à faire haha

Tout ça pour te dire que selon moi tu confonds "violence" des effets avec montée rapide. Vape ne rime pas toujours avec rush de FDP d'sa mère t'as vu on kiff. L'orale fait parfois mieux le taff même. Encore un autre débat. Pourquoi telle ROA fonctionne comme ça avec tel prod et pas comme ça avec un autre...


Citation :à yes niveau pharmaco les fluoro version meth ce sont des monstre ? Possible je ne me suis ni basé sur les degrée d'affinité ni sur les nom, plus sur les ressentit, apres ca peut etre subjectif c'est vrai. Puis bon pour la plupart des stim, ils doivent tous devenir dur à partir d'une certaine dose.

Toutes les fluorées sont plus forte que le crystal meth selon moi. Disons que la Meth aurait un ratio d'agonisme/libération qui serait le plus "équilibré". Avec le fluor en -2 ça donne un truc un peu moins séroto, plus dopa/noradré. En -3 ça donne un putain de monstre, là on a clairement une molécule bien au-dessus de la Meth classique. Le bémol c'est que ça tape le coeur, et pendant longtemps, la stim résiduelle est très très longue, et même l'etiz en vient pas à bout... En -4 ça donne un stim/empatho assez long, de l'ordre de la 12ene d'heures. Et comme la 4-FA, des effets secondaires plus que louches rapportés par pas mal d'utilisateurs. Autant de report négatifs font que personnellement je ne consommerai plus d'amphet fluoré en position 4. Le bénéfice risque n'est pas rentable.


Citation : t'as aussi la catégorie des stim dur qui n'en sont qu'a moitié, par ex le 3,4-ctmp. Les effets ne vont pas etre ouf, par contre le dosage doit rester en dessous de 10mg (et largement sans tolérance). Si t'augmente les doses, tu va pas forcement avoir plus d'effets, plus d'effets secondaire par contre ouai. Sur le papier par contre c'est bel est bien dans la catégorie poid lourd.

3,4-CTMP = 3,4-DeschloroMethylPhenidate (de mémoire)

Donc on est sur un dérivé du MethylPhenidate aka Ritaline. Niveau pharmaco, ce sont des molécules proches des amphétamines, mais ils ont enlevé le kiff qui va avec haha

Pas de séroto. En général, ce sont de purs agonistes dopa/noradré... Du coup, si tu veux monter le dosage pour tenter de trouver un kiff, tu vas tomber sur une pierre. Bah ouai, suractiver la dopamine ça entraine un effet sur la noradré automatiquement, donc état anxieux avec tachycardie et compagnie...

Mais il n'empêche que ce sont de "vrais" stimulants quand même. Mais pas fait pour la même chose.
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
#10
Citation :Tout ça pour te dire que selon moi tu confonds "violence" des effets avec montée rapide. Vape ne rime pas toujours avec rush de FDP d'sa mère t'as vu on kiff. L'orale fait parfois mieux le taff même. Encore un autre débat. Pourquoi telle ROA fonctionne comme ça avec tel prod et pas comme ça avec un autre...

Yes tout a fais possible, apres j'avoue que pour les voir la molécule que j'ai cité, je n'ai plus testé en sniff apres avoir testé fumée (car les premieres montée on été inoubliable, mais bon c'était peut etre des raison de doses, un pote avec moi me signalais que je surdosais d'ailleur) -c'est pour l'a-PVP-. Pour la coke par contre la je ne peux pas trop le croire, c'est bel est bien plus fort fumé non ? Les effets semblent arriver plus vite + etre concentré dans le temps.

Pour le paragraphe sur les fluoro-meth, c'est validé du coté des affinité / Ki ? Apres je veux bien te croire jsuis quasi inexperiencé/non documenté sur celle ci. (la seule chose que je sais oui c'est l'histoire des position du groupe fluoré et la relation avec la seroto).

3-4-ctmp c'est bien ca oui. Et c'est un peu l'enfer ce truc. Pas forcement agréable, des fois impression d'OD pour rien...
#11
Citation :Pour le paragraphe sur les fluoro-meth, c'est validé du coté des affinité / Ki ? Apres je veux bien te croire jsuis quasi inexperiencé/non documenté sur celle ci. (la seule chose que je sais oui c'est l'histoire des position du groupe fluoré et la relation avec la seroto).

Nan y'a pas encore d'études avec les mesures qui ont été faites. Ce que je te dis c'est de mon expérience et celle des potes curieux.


Citation :Pour la coke par contre la je ne peux pas trop le croire, c'est bel est bien plus fort fumé non ? Les effets semblent arriver plus vite + etre concentré dans le temps.

T'as pas testé ? La coke HCL en sniff c'est un stim clean et plutôt posé, un peu façon 3-MMC mais en bien meilleur au niveau de la qualité des effets. La coke freebase/crack, c'est une bouffée qui monte fort et qui apporte le bien être d'un stim pendant le plateau, mais en version condensé et flashante. C'est plus physique aussi. Le soucis c'est la durée et le craving, déjà qu'en sniff c'est 1h à tout péter (je parle du kiff, pas la stim qui suis dans l'heure), en vape c'est 10 minutes... Et encore. CRAVING prend tout son sens....

Bref, des effets kiffants, courts, ce qui en fait un produit ravageur.

L'a-PVP en vape, tu perds pas la durée du produit, premier point. Durée 10X plus longue. Donc craving OK, mais rien à voir avec la coke freebase. De plus, le crack, avec une bonne technique de tox vapeur, ça se tape en one shot. Là où une flaque d'a-PVP à l'ampoule/pipe en verre ça se travaille avec le temps. Tu peux pas la vape en une bouffée.

Et histoire de te valider tout ça par une expérience que j'ai fait y'a pas longtemps. J'ai plug pour la première fois de la coke, 50mg, pesé. Bah c'était plus violent qu'une vape de crack pour le coup... Obligé de m'asseoir et de me mettre en mode self control tellement la montée était trash mdr. Et pareil, quand je consommais de l'a-PVP, je le pluggais et le vapait à l'ampoule. A dosage égal, le plug l'emporte largement sur la puissance des effets. Et je vapais tranquillement par dessus l'effet du plug pour justement avoir cet effet plus "doux". Sale époque...
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
#12
Si j'ai testé c'est justement pour ca que je ne peux pas le croire, la cc fumée c'est bien plus fort que la CC sniffée, genre fumée tu peux arriver limite a la dose genre acouphene et un peu de vertige ect (fait une fois mais ca doit etre limite niveau santé, c'est un gars qui m'avait fait la fumette et m'avais averti "celle la tu va la sentir"... Tu m'étonne). Alors ca doit etre possible en sniffant peut être mais il faut déja tartiner je pense.


Topics apparemment similaires...
  [2-FMA] Sans titre. PaRaLLeL 8 3,046 01/03/2018 21:00
Dernier message: intra
  [2-FA] Sans titre. PaRaLLeL 1 887 11/06/2017 19:20
Dernier message: no_id
  [4-FMA] Sans titre. PaRaLLeL 0 1,029 11/06/2017 17:18
Dernier message: PaRaLLeL
  party pills "3.1" sans bzp c13303 6 2,979 02/11/2008 15:02
Dernier message: Dash



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.