S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


3 HO PCP (10mg) et Cannabis ; Un calme chaos

#1
Rainbow 
  • Substance(s) – 3 HO PCP 10mg / Cannabis : Dose forte / Diazepam en traitement quotidien (40mg, forte tolérance)
  • Corpulence ; - Moyenne / Léger
  • Set (état d’esprit) ; - J’allais plutôt bien au niveau de l’humeur et je voulais ré - explorer cet état si particulier avec peut-être plus de recul .
  • Setting (environnement) ; - Chez moi et en ville
  • Toute information additionnelle qui vous semblerait pertinente. - J’ai déjà de l’expérience  tous ces produits mais cela faisait assez longtemps que je n’avais pas repris de 3 HO PCP . Je suis un fumeur quotidien de cannabis . 

Premier jour de week-end, je n’ai aucun impératifs, j’ai reçu du 3 ho pcp récemment, cette drogue ne m’avait pas laissé indifférent par le passé je me disais que c’était le jour d’essayer à nouveau . J’en ai 250mg dans 30ML de PG, la dilution a été galère au début mais j’ai un peu passé à l’eau chaude et bien secoué, c’était bien soluble au final .

A 9h30 du matin environ, je prend 5mg par voie orale et je me prépare des albums de hip - hop / trip - hop un peu chelou . Je ne sais plus en combien de temps c’est monté, assez vite il me semble au bout de 15 à 30mn je ressentais une légère anesthésie, mon flot de pensées commençait à petit à petit se désorganiser, je prend 10mg de diazepam et fume un joint assez fort . 

Je discute sur discord, je suis très déshinibé et j’ai envie de parler, même de sujets difficiles, rien ne me touche émotionnellement, cependant je me rend compte que j’ai du mal à structurer mes phrases et à correctement interpréter ce que je suis en train de lire, je finis par me concentrer sur les sensations et la musique . Le body high me rappelle celui d’un opiacé je me sens détendu à l’extrême, je pense à une personne que j’apprécie, j’ai envie de serrer cette personne fort dans mes bras, je me sens euphorique et empli d’amour . Je n’ai pas de visuels à proprement parler mais j’ai du mal à situer les objets dans l’espace et à juger les distances, l’air semble également avoir une « texture » comme si j’étais sous l’eau . En parallèle, la musique était extrêmement intéressante je ne sais pas si c’est une forme de synesthésie que je vivais, mais j’avais l’impression que les sons avaient des formes et qu’ils venaient s’écraser avec douceur sur moi c’était assez abstrait et inexplicable . Une chose notable est que durant toute cette période j’avais la sensation d’avoir l’esprit totalement vide, un peu comme une méditation forcée .

Vers 13h, je commence à me sentir mal, je n’ai plus de cannabis et je me sens stimulé d’une façon désagréable tout en était vide mentalement, déshinibé et à coté de la plaque . L’envie de redrop était très importante, du coup, vers 13h30, j’ai repris 5mg et 20mg de diazepam et je me suis mis en route pour acheter du shit .

Je pouvais marcher correctement alors que la dissociation de la seconde dose faisait son effet, mais je n'avais pas l'impression de marcher normalement, c'était comme si je ne bougeais pas du tout ou que mon environnement bougeait et pas moi, mais je pouvais quand même marcher droit, intéressant. Dehors, les distortions visuelles se faisaient aussi beaucoup plus ressentir, il m’était très difficile de juger des distances et j’ai réalisé que je n’avais plus vraiment de notion du temps .
Quand je suis rentré chez moi, j'ai roulé quelques joints de shit et écouté l'un de mes albums préférés de Yes, des visuels très immersifs les yeux fermés, même s'ils étaient vagues, j'avais l'impression de nager dans les couleurs ternes mais hypnotiques , une synergie intense avec le THC.
Introspection intéressante, je pense à beaucoup de mes problèmes mais m’en sens très détaché, y’a un potentiel assez grand pour explorer les parties les plus dures de son mental grace a l’anesthésie que procure ce produit .

Vers 18h je commençais à descendre à nouveau à redescendre et à passer dans ce mood stimulant désagréable alors j’ai pris mes 10 derniers mg de diazepam et environ 300mg de hash décarboxylé un peu trop longtemps en espérant produire du CBN pour un effet plus sédatif  . Beaucoup fumé aussi, être seul dans cette période stimulante était assez désagréable, j’ai un peu marché, parlé sur discord .

Vers 20h, toujours dans la stimulation, j’avais très envie de redrop depuis 18H mais je me retenais, je suis parti voir un pote qui voulait qu’on passe la soirée à fumer des joints d’herbe cette fois, j’étais plus que chaud . 
Une fois que je n’étais plus seul, j’ai trouvé cette stimulation agréable et ses mauvais cotés ont pris moins d’importance .

On discute beaucoup, au début de politique vu les temps qui courent évidemment, puis un troisième ami se ramène et les sujets de discussion deviennent plus intéressants, moi qui suis d’habitude très timide je me sens extrêmement libre de parler et de partager mes opinions . On parle de Lovgecarft, de Phillip Dick, de séries de SF, on s’imagine des dystopies horribles en enchaînant joint sur joint (et bière sur bière en plus pour mes deux compères ) .

 Je ne ressens aucune fatigue malgré les quantités astronomiques de THC et je ne voie pas le temps passer, c’est en voyant qu’il est 1h du matin alors que je cherchais mon téléphone pour voir si ma famille me cherchait pas, que je me suis dit qu’il était quand meme un peu tard et temps de rentrer .

1h et quelques, dernière grosse batte, enfin je colle deux slim quoi je met une grosse dose de hash + une grosse  dose beuh, je ne connais plus le sens du mot limite, toutes les lumières et écran éteins je m’endors dans un confort assez délicieux mais seulement après 1H du matin alors que mon dernier redrop était à 13h30, que j’ai énormément fumé et que je suis sous diazepam ! J’ai un rythme de sommeil qui fait que je dors avant 23H même les week end .

Le lendemain, afterglow antidépresseur et stimulant  très positif c’est le printemps en plus j’ai fait une belle ballade dans la nature à la bordure de la ville c’était magnifique, sensations de connexion, appréciation artistique de la végétation .

C’est un dissociaitif que j’apprécie énormément mais que je trouve très difficile à gérer, les envies de redrop sont très fortes chez moi et avec l’effet d’accumulation c’est très, très facile d’abuser, même en connaissant bien ce produit et avec un seul redrop j’ai été frappé par la stimulation résiduelle . Aussi attention au cannabis, j’en parle comme si ce n’était pas grand chose mais il y’a une énorme synergie, je pense que sans cannabis à 5mg x2 en attendant de redescendre, les effets mentaux sont bien, bien plus légers .

J’ai aussi remarqué que le 3 HO PCP lors de la descente me fait presque toujours de légers mots de tête et j’ai toujours une petite heure vraiment à fleur de peau ou je me met à déprimer jusqu’aux larmes pour un rien .

Attention à l'addiction avec ces petites doses, l'envie d'en prendre toujours plus et plus souvent est très présente et avec une telle déshinibition ...

https://www.youtube.com/watch?v=_rwNe2QXwrU

M'évoque beaucoup le mood de ce trip ^^

[Image: nr5wo6a5s9j81.jpg?width=640&crop=smart&a...358359d7a7]
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#2
Le mood stimulant dure combien de temps? Et il remplace completement la disso? Aussi de la facon dont tu le décrit ca a l'air d'être plus un inconvénient que un effet désirable c'est le cas?

On sait comment ca se mix avec les stims/empathogènes les 3-ho-trucs ?
No more beating my brains, with the liquor and drugs... with the liquor and drugs.
#3
Citation :On sait comment ca se mix avec les stims/empathogènes les 3-ho-trucs ?

Globalement plutôt mal, entre les virages maniaques et les émotions super cheloues.
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#4
@Skruffy, Je ne saurais pas dire combien de temps dure vraiment le mood stimulant j'avais pas l'esprit clair mais je dirais bien plusieurs heures quand même, personnellement je n'ai pas aimé car justement j'étais encore un peu dans les effets dissociatifs mais moins, c'était surtout une dissociation mentale mais selon le contexte et la personne j'imagine qu'on peut apprécier .

Ça me semble vraiment pas le dissociatif idéal à mélanger avec un empatho, à voir ce qu'on recherche, je connais pas bien les stimulants/empathos . Et puis comme le souligne Tridimensionnel, je suis d'accord avec tout ce qui excite ou déshinibe trop c'est pas forcément une bonne idée à cause du risque de manie etc
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 


Topics apparemment similaires...
  [LSA + Champis + Salvia] Etrange et calme MadX 1 1,438 07/08/2017 10:58
Dernier message: kuxkulet
  BAD-TRIP [ 125µg LSD / 10mg 2C-I ] Williamsïï 13 7,562 22/06/2009 19:41
Dernier message: Williamsïï



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.