S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[1cP-LSD - 150ug] Première expérience - Les dieux

#1
Rainbow 
Tout commence un lendemain de soirée dans mon appart jdr-cocktails-bédo entre amis. Avec mon pote I, on voulait vraiment tester le lsd, et j’avais commandé du 1-cp-lsd sur un site de rc, reçu la veille, 2 cartons de 150ug ! Dès le lendemain : « viens on le prend maintenant ! ». Et c’est ainsi qu’au jus d’orange-croissants du matin s’est ajouté un demi-carton d’acide (75ug). Il est pour l’instant 10h et c’est le début d’une immense aventure, mais on ne le sait pas encore…

  On attend donc la montée, très impatients, en fumant un peu des restes de la veille, moi en jouant du piano. En bons expérimentateurs on décide de s’enregistrer toutes les heures pour avoir une trace de nos ressentis (spoiler : ça va pas être bien tenu).
  Il est maintenant midi et on se fait un giga sandwich à base de camembert-saucisson-trucs du frigo (foncedalle un peu quand même), on ne le sait pas encore mais on a déjà bien commencé à monter. En effet on remarque quelques débuts d’effets : on se sent très lourds, et je ressens tout « plus », mon sandwich fait de trucs moyen frais me paraissant la chose la plus délicieuse au monde. Il me semble qu’a ce moment là on prend chacun un bout du deuxième carton, voulant partir un peu plus loin (pas encore une erreur cette fois ci).
  Chacun retourne à ses activités sans se rendre compte qu’on se tape une grosse montée, de mon coté j’écoute Welcome To The Machine de Pink Floyd, et sur cette chanson je ressens la montée d’un coup, comme si j’entrais dans l’univers du lsd. Je ressens une immense sensation de puissance et de fascination face au monde. Note : chaque fois que je réécoute cette musique aujourd’hui j’ai comme un mini retour de ces émotions.
  Mon pote étant monté lui aussi, on se met à regarder des vidéos trippy (pas mal de clips de pink floyd d’ailleurs) et on se rend compte que notre perception du temps est extrêmement distordue, dur à expliquer mais c’est comme si j’avais toujours été dans l’univers du lsd, le reste de mon existence me paraissant lointain, lointain… J’ai l’impression de voir l’univers, des univers se créer et se détruire au fil des vidéos. Toujours aucun visuel mais à ce stade là je m’en fous.
  Ensuite vient une phase où on raconte que de la merde en se parlant de manière ultra simpliste (trottoir briser nuque coup genou), mais on sent un lien entre nous deux, on a l’impression de parler seulement par idées, et on rigole beaucoup en racontant nos histoires. Je retourne dans ma chambre tripper sur ma tenture du soleil en écoutant tout l’album Wish You Were Here (fait pour le L on dirait) pendant que lui parle à quelqu’un par messages (on y reviendra plus tard).
  Et enfin des visuels apparaissent ! Je suis aux toilettes en train de réfléchir à ce que je suis en train de vivre quand soudain apparaît la tête de Jean-Luc Mélenchon sur le mur, formé par les petits trucs du papier blanc pas lisse (et sur le coup je me disais que c’était normal).
  Pour la science, on a voulu regarder un film porno, eh bien c’était très perturbant, à la fois drôle et malaisant, mais en aucun cas excitant. En fait c’est comme si on voyait tous « les rouages de la machine », une machine de corps automatique (la notion de machine était très importante dans le trip). On a remarqué que c’était pareil avec la politique, en fait toute la société nous paraissait futile, sans importance, c’est ainsi qu’à commencé le sentiment d’être des « dieux » au dessus de tout ce merdier.
  On continue à beaucoup trop fumer (mauvaise idée faut avouer), sans doute repris les derniers bouts de buvard qu’il restait (re-erreur, à h+4/5 ça va juste rallonger le trip, et le pire c’est que je le savais). Et là me vient la meilleure idée que j’ai eu, dessiner ! Je remplis une page entière de dessins abstraits (alors que d'habitude mon niveau se limite à des bonhommes bâtons) mais pour moi chaque trait avait un sens et me paraissait magnifique. En fait pour moi j’étais devenu un créateur d’univers et je me devais de faire en sorte que tout soit en harmonie. Avec I retour à la science, il s’exclame « J’ai vaincu le lsd !!! », et m’explique comment on pense sous cette drogue, chose que je ne peux qu’approuver. Il me fait remarquer aussi qu’on a plus d’équilibre, et preuves vidéo à l’appui je ne peux qu’affirmer que c’est vrai, en tout cas pour lui (normalement c’est un espèce de gros tas de muscles d’1m86 mais là il se tenait sur un pied pendant des heures).

Le dessin en question : https://imgur.com/a/1aYBlc7

  J’ai maintenant fini mon dessin et c’est au tour de mon ami de dessiner, au dos du mien « parce que nos univers sont liés », il va y passer plusieurs heures… J’essaie de faire du piano pour créer des univers différemment, de manière sonore mais étrangement ça me plaît pas, les outils musicaux à douze notes me paraissant bien trop limités pour le dieu créateur que j’étais, du coup je retourne regarder des clips de mastodon remplis de fractales (Fallen Torches).
https://www.youtube.com/watch?v=Mqh_9g_UgI0
  Soudain de nouveaux visuels apparaissent, le bord de chaque objet est composé de fractales ressemblant à celle de mandelbrot. Je regarde par la fenêtre (j’habite au 3e étage) et je vois la route se décomposer en des milliers de petits morceaux qui bougent séparément, formant des vagues, au bord elles-même fractalisé. La couverture tribale de mon canapé se couvre de visages faits de fractales (maintenant pour moi tout est fractale), je me sens à moitié sortir de mon corps en ayant mes mouvements devenir machines, automatiques.
  A ce stade du trip toute notion du temps a disparu, mes réflexions se superposent et voici ce dont je me souviens aujourd’hui : pour moi certaines personnes étaient des fractales vivantes, des créateurs d’univers voyageant d’univers en univers pour y propager le bien, je me sentais empli d’un amour universel mais aussi d’une écrasante responsabilité : je devais veiller au bien de cet univers auquel j’avais accédé par les pouvoirs de la molécule. Chaque objet avait un sens nouveau : entre nous entre dieux on fumait des joints, marque divine mais en société la marque sociale était la cigarette, qu’on devait donc avoir pour nous infiltrer parmi les humains. Je sentais aussi une présence féminine bienveillante derrière moi, que j’interprétais comme une gardienne d’univers si je me souviens bien. Bref, on était bien perchés… (pendant ce temps là mon pote dessinait toujours)


  Maintenant vient un souci : je devais rentrer chez mes parents en bus à 80km le soir même, et mon acolyte avait… un date. De plus mon coloc rentrait le lendemain et on devait ranger l’appart (eh oui il devait être 18h et on pensait être redescendus vers cette heure là…). On se lance donc dans une mission rangement tout en riant aux éclats, c’est très dur de ranger avec des fractales partout, mais on était persuadés que tout était nickel à la fin « là c’est parfait y’a tout qu’est comme il faut » (finalement quand mon coloc est rentré il m’a signalé que c’était pas du touuut le cas)
  Nous voici donc au moment fatidique : sortir. Il y a environ 300m de chez moi à la gare mais c’est rempli de voitures qui roulent vite et de passages piétons un peu foireux… Le trajet a été très difficile, surtout que je faisais régulièrement des sorties de corps étranges (dont une au milieu de la route yes). Je me suis donc raccroché à mon ami l’appelant « mon grand arbre », ce qui m’a sûrement sauvé la vie. La sensation d’être un dieu continuait, cette fois se sentant comme un être divin perdu au milieu de ses fidèles qui l’ignorent mais que lui aime. J’ai aussi eu très peur du regard de certaines personnes étranges (du genre qui traînent le soir dans les gares une canette à la main).
Le moment de dire au revoir à mon acolyte qui avait partagé ce moment me paraissant une vie entière était très étrange, comme si on allait nous deux aider le monde grâce à nos pouvoirs de fractales/créateurs d’univers. On est donc chacun partis de son coté, lui son dessin et un feutre à la main, partant retrouver son date tinder en plein couvre feu, et moi partant pour le département d’à coté dans un bus vide à la nuit tombante…

  Il est maintenant 20h, et le bus part. Durant ce trajet j’ai dû voir parmi les plus belles choses de ma vie (les lumières de la ville quand on monte sur les hauteurs à peine la nuit tombée). Je me raccrochais à mon portable et aux albums de pink floyd tournant en boucle pour ne pas me perdre en moi, terré et au fond du bus comme je l’étais, et angoissé il faut bien l’avouer. Le long de ce trajet j’ai vu des silhouettes d’arbre devenir des fractales géantes, les étoiles être des portes d’entrée vers d’autres univers et le trajet devenir une odyssée en l’honneur de la beauté de l’univers (j’avais envie de recréer le même une fois arrivé). Autre élément angoissant : deux ou trois fois durant le trajet j’ai vu le bus avoir un accident, la réalité se superposant avec des images venues de mon esprit.
  En arrivant dans la ville là où habite mon père (22h), j’ai eu l’excellente idée d’appeler ma sœur. Bon elle a un peu halluciné parce qu’elle s’y attendait pas du tout « Oui Allô je suis en plein trip s’il te plaît parle moi faut pas que je me perde ! Je t’aime d’ailleurs ». Une de ses potes m’a donc « pris en charge » en me racontant toute sa journée (que j’imaginais d’ailleurs extrêmement bien), occupant donc bien mon esprit et me permettant d’arriver chez moi sain et sauf (sinon j’aurai sûrement été me tremper les pieds dans la rivière parce que « wah comment elle est BIEN l’eau qui coule »). Je précise qu’à ce moment là je voyais encore des fractales partout les ruines du château sur les hauteurs de la ville étaient d’une splendeur !, et le sol était constellé de taches blanches. Ma sœur m’a raconté que j’avais quand même sorti « Mais il est vachement beau ce sol, il a été refait ? »
  De retour chez moi j’esquive mon père en allant direct aux toilettes puis en montant dans ma chambre, prétextant être très malade. Les fractales commencent à s’estomper, enfin c’est la descente qui arrive. Incapable de dormir à cause de la stimulation résiduelle, je reste éveillé à regarder Kaamelott et à parler à mon pote pour savoir comment s’étaient passé ses aventures de son coté (c’était pire), pour finalement lentement m’endormir vers 5h du mat, les mots « paradis imaginaires » gravés dans mon cerveau...

  Au final ce fut un trip émotionellement très intense mais extraordinaire, qui m’a pas mal changé je dois avouer, ou tout du moins provisoirement. Le lendemain je me sentais plein d’énergie, juste sans appétit, comme si j’avais peu d’intéret pour mon « corps physique », et toute la semaine qui suivait je me sentais vraiment… différent, mais avec un certain regain d’intéret pour la nature. 
Ca a créé un lien encore plus fort avec ce pote avec qui j’ai partagé tout mes trips, et aussi avec l’amie de ma sœur, envers qui chaque fois que je la vois je me sens reconaissant.

C'était mon tout premier tr, je sais c'est un peu long, merci beaucoup pour la lecture  Smile
#2
Un peu long mais plutôt fluide et bien écrit, merci pour le TR.
Ça s'est fini comment pour ton pote avec son date haha ? La situation est marrante à imaginer.
Self-made chemist  and pharmacologist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#3
Au final il s'est pris une amende pour non respect du couvre feu, du coup son date s'est vexé, l'a lâché, et il a dû traverser la moitié de la ville à pied pour rejoindre la maison d'un pote qui a bien voulu l'héberger
Aussi il montrait à tout le monde son dessin dont il était très fier !

Malgré ça il a gardé le sourire et a réussi à pas bad (je sais pas comment il a fait)
#4
Huhu. Merci pour le TR, c't'effectivement bien fluide. T'as pu expérimenter au fond de ta chair pourquoi les adages sont "gaffe au redrop" et "c'est bien de rien avoir de prévu dans les 24h qui suivent". x)
#5
(26/08/2021 11:10)Acromyrex a écrit :
Huhu. Merci pour le TR, c't'effectivement bien fluide. T'as pu expérimenter au fond de ta chair pourquoi les adages sont "gaffe au redrop" et "c'est bien de rien avoir de prévu dans les 24h qui suivent". x)


Exactement, maintenant je fais toujours gaffe à ça, fini la destruction de rdr x)
Le redrop en montée qu'on sent pas c'est vraiment le pire truc 

Mais bon ça fait des aventures à raconter
#6
Franchement très bon tr, très immersif !

Ça va encore ça s'est bien passé, 150ug c'est potentiellement très fort pour une première fois !

Ça doit être sympa d'être un créateur d'univers *-)

C'est moins sympa pour ton pote qui s'est mangé une amende et s'est fait tej par la même occasion par contre... ;_;

En tout cas hésite pas à raconter les autres expériences que tu as fait ! Si tu en as fait d'autres oeuf Corse.
L'humain pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#7
Cool ton TR, je m'y suis reconnu dans pas mal d'aspects. Par exemple simplifier la manière de communiquer. Personne n'est sûr de ce qui se dit mais l'esprit est là donc on rigole du même rire.

Ou bien Pink Floyd aussi, ça me sert autant à décoller qu'à garder un lien avec la réalité et ne pas " me perdre en moi " comme tu le dis si bien.

Bref ça m'a fait plaisir de te lire, prends soin de toi ^^
#8
Merci beaucoup !
#9
Merci pour le TR ça m'a régalé le dessin que tu as fait car j'ai vu plus ou moins le même genre de forme se dessiner sur mon plafond sous champis et je n'arrivais pas ni a le d'écrire ni a le dessiner. Ce qui était ouf c'est que ça continuait de ce dessiner sans que les autres formes ne s'effacent et je voyais donc ces formes se dessiner clairement et progressivement. Grâce a toi j'ai pu montrer a mes potes ce que j'avais plus ou moins vu.
merci Smile
#10
Merci pour ce témoignage...

Le monde psychédélique est le plus fascinant que je connaisse...

Je vais avoir plus de temps pour "voyager" ces semaines à venir... Je partagerai à mon tour mon expérience avec la DMT... Je ne publie plus beaucoup, mais je suis toujours là, prêt pour de nouvelles expérimentations...


Topics apparemment similaires...
  Première expérience au 1cP-LSD… plutôt décevante ! Psyked’Élie 17 635 29/01/2022 12:22
Dernier message: Psyked’Élie
  LSD (150ug) les heures les plus payante de ma vie! Miyuetyayu24 3 1,673 08/10/2016 15:23
Dernier message: dutchturkey
  La théorie de l'univers, face première dans la neige: Première fois sur le LSD, 120µ Allahdamnit 2 2,231 30/09/2015 08:06
Dernier message: Virgule
  TR LSD, première expérience en teuf FolLoW-mE 13 10,817 23/09/2015 20:15
Dernier message: Vengenza
  [LSD] Première expérience pas prévue - C'était très fort Meili 15 4,654 31/03/2015 19:54
Dernier message: Boz
  T.R: LSD première expérience JamesDouglasMorrison 17 12,692 05/06/2014 15:54
Dernier message: Heiwa
  Première expérience LSD - festival Free 12 10,304 20/03/2014 18:52
Dernier message: Ledhi
  [LSD] Toute première expérience : EPIC WIN Guidob 12 2,941 19/10/2012 12:12
Dernier message: oudz
  Premiere expérience : lachez les fauves !!!!! psycho-DX 30 4,857 26/02/2012 14:44
Dernier message: tetrobecks
  Première expèrience avec le LSD Toto41 1 2,621 17/08/2011 20:24
Dernier message: Marmotte



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.