Quoi de neuf ?

Bienvenue sur Psychonaut.fr !

En vous enregistrant, vous pourrez discuter de psychotropes, écrire vos meilleurs trip-reports et mieux connaitre la communauté

Je m'inscris!

Ma première expérience avec la MDMA

Shai

Matrice périnatale
Inscrit
31 Mar 2024
Messages
3
Pronoms
Elle / elle
Bon, j'avais besoin de me livrer sur ma première expérience avec la MD, je n'ai jamais vraiment eu l'occasion d'en parler, mon entourage étant extrêmement fermé sur les prod.

Un petit peu de contexte : j'habitais chez un mec pas safe, ma copine de l'époque venait de me larguer pour se taper le cousin de ma meilleure amie et je commençais à désespérer à force de ne pas trouver de taff, autant dire que j'étais vraiment au fond du trou à ce moment là.

M'enfin, avec le collègue pas safe et son meilleur ami qui était là pour la semaine du 1er janvier, on va chercher un 10g de beuh à la base, mais vu que notre dealos se faisait chier et que c'est un ami avant tout (on va l'appeler tintin pour simplifier la chose), il nous a raccompagné sur le retour. Il me dit qu'il est content parce-qu'il a pu avoir des taz et de la md pure pour un assez bon tarot. Et c'est là que ça a fait tilt dans ma tête : j'avais déjà entendu parler des taz comme quoi c'était une expérience incroyable et la joie et tout le bordel, je m'étais dit que ça pouvait être bien d'en prendre un, juste histoire de penser à autre chose pendant quelques heures. Je demande donc à tintin si je peux lui en acheter un parce-que j'ai un billet de 10 dans la poche, et il me dit que c'était pas la peine, qu'il me le payait avec plaisir (il avait compris pourquoi je voulais lui en prendre alors que j'étais pas fan des prod à la base, il était très au courant de ma situation perso) et qu'il était assez content que ma première approche de la md se passe avec lui. Il me donne un quart pour commencer, logique jusque là. Il m'explique que ça monte en environ 30 minutes mais il me demande de ne pas trop me concentrer sur ça (il me connait définitivement trop bien) et il me paye un joint sur sa weed, pour que j'y fasse vraiment pas attention, et il prend un demi taz pour m'accompagner dans mon trip.


Bon, je suis un peu trop autiste pour ne pas me concentrer sur le temps, et au bout de la demi-heure, je lui demande si c'est normal que ça monte pas, il me dit qu'apparemment ses tata étaient pas fou et que c'était normal, il me donne donc un autre quart, et il en reprend un quart aussi. J'étais VRAIMENT loin de m'attendre à ce qui allait se passer.


Lui est parti aux toilettes, essayant de retenir son vomi à cause de l'acide, il a finalement réussi, quel soulagement. Pendant ce temps, de mon coté, je crève de chaud, ma vision commence à se troubler sur les cotés, alors que face à moi j'ai l'impression de voir en full HD, j'ai salement envie de bouger, bref, une excellente montée en somme.


Nous sommes donc tous les 4 sur le matelas du collègue, les deux autres bédavent, et avec tintin, on en a eu envie aussi, mais ils voulaient pas faire tourner, etant donné qu'on était tazés, ils n'ont pas voulu prendre de risques. Tintin, grand flemmard et mauvais rouleur, me demande donc de rouler. Et si en temps normal, en une dizaine de minutes, les deux pétards auraient été roulés, là, c'était différent. Je n'arrivais tout simplement pas à me concentrer. Il m'a fallu une dizaine de minutes pour grinder (ouais, c'est ce niveau là de manque de concentration), car j'écoutais et je participais minutieusement à chaque conversation (tintin qui me parlait de tout et rien, et les deux autres qui discutaient).

D'un coup, je me rend compte qu'il y a de la musique (elle était là depuis le début, je l'avais juste oubliée), et je me concentre un peu dessus. C'était un son que j'avais déjà beaucoup écouté, mais pour la première fois, j'en entendait toutes les spécificités, j'entendais chaque instrument/voix séparément, mais tout en même temps. J'étais émerveillée, si bien que j'ai arrêté de rouler. Je demande à mettre un autre son, même chose!! C'était une perception de la musique comme je n'en avait jamais eue, malgré que je les écoutaient depuis des années. Au bout d'une dizaine de minutes, Tintin me rappelle que j'avais une mission, et je m'y remet, je finis donc par rouler son pétard. Vous imaginez bien qu'il m'a fallu 20 minutes de plus pour rouler le mien..


Mais dès que j'ai enfin fini, on a fini par sortir avec tintin parce-qu'on devait bouger, ça faisait presque une heure qu'on attendait que ça, pour lui ça devait être insoutenable parce-qu'il avait attendu que j'ai fini de rouler pour allumer son joint. Je prend donc mon enceinte et je met de la tek, là aussi c'était une expérience de fou. J'avais déjà fait mon premier trip complètement allumé en soirée sur de la psytrance, mais là ça n'avait rien à voir, au contraire j'avais salement envie de taper du pied et d'agrafer l'enceinte à mon oreille (j'ai un peu mieux compris pourquoi les tekos adoraient se fourrer dans les les caissons à ce moment là).


J'me rend compte au bout d'une bonne heure et demi que je ne ressens vraiment aucune fatigue, j'étais très étonnée car je n'ai absolument pas de cardio. Je me dis que je dois avoir le coeur qui battait à une vitesse exceptionnelle, je décide donc de check, sauf que... je ne sens absolument pas mon coeur battre. Je décide donc de tâter mon pouls, légèrement stressée, même constat. Je souffle et je lâche une connerie du genre "jsens plus mon coeur ni mon pouls, c'est normal que j'sois encore vivante ?" et on éclate de rire, c'est pile ce qu'il me fallait pour destresser. Un joint plus tard (roulé en quelques minutes cette fois), je commençais à ressentir la fatigue, et selon tintin, je n'ai plus mon "sourire de bisounours", je comprend donc que j'entame ma redescente, il en va de même pour mon cher ami. Il me demande si j'ai aimé et si je veux recommencer, ce à quoi je ne réfléchis absolument pas, je viens de passer les meilleure heures de ma vie, évidemment que je veux recommencer!

Il me passe donc quelques cristaux de MD parce-qu'il comptait vendre ses taz à la base, je les gobe sans réfléchir, et ma première réaction a été du dégout, j'avais l'impression que ça avait creusé ma langue au niveau de mon piercing tellement c'était acide. Mais bon, remontée très rapide, un pur plaisir.


Seulement, je commence à avoir la mâchoire qui serre de fou, donc petit retour à l'appart pour chercher des chewing-gum, et au passage, je décide d'aller remplir une bouteille d'eau dans la salle de bain. Je passe donc devant le miroir, et je suis terrifiée. Je n'ai presque plus d'iris, ma pupille étant extrêmement dilatée (même pour un tazé c'était abusé ptn), je vois que mes yeux tremblent, et je comprend mieux pourquoi j'avais "l'impression" que tout tremblait, et évidemment, le fameux sourire de bisounours. On décide donc de rester un peu dans la chambre, et là, je comprend pourquoi on dit que la MD est la drogue de l'amour. J'ai envie de pécho tout le monde dans la pièce, alors que je n'aime pas les hommes, c'était très violent.


Enfin, tintin se dit qu'il doit rentrer chez lui, je décide donc de le raccompagner, malgré qu'il habitait loin. De toutes façons, j'avais les jambes de coton, c'était donc pas un problème pour moi. La route me semble abominablement longue, je demande plusieurs fois à faire des petites pauses roulage, heureusement qu'il était du même avis que moi. A 30 minutes de chez lui, il me remercie du bon moment et il a apprécié l'initiative que je le raccompagne, j'ai donc eu droit à un dernier quart, histoire d'avoir une dernière montée, pour continuer à taper du pied chez lui une fois arrivés. Bref, tout se passe bien, je repars de chez lui quelques heures plus tard encore, quand le premier bus est passé. A peine arrivé, je m'écroule dans mon lit et je dors pendant littéralement 12H, j'ai donc évité la redescente.


Voilà, j'espère que ce n'était pas indigeste, et que vous avez pris du plaisir à lire ma première expérience avec la MDMA!
 

forêt

Sakura
Inscrit
14 Mai 2023
Messages
619
C'est cool que ça se soit bien passé malgré l'individu pas safe.
En plus t'as évité la descente que demander de plus :p

Tu sais à combien ils étaient dosés tes tata ? Vous les avez fait analyser ?
 

Shai

Matrice périnatale
Inscrit
31 Mar 2024
Messages
3
Pronoms
Elle / elle
Effectivement, j'ai eu pas mal de chance, mais je pense que j'étais assez en confiance avec tintin pour que tout se passe bien.

Malheureusement on ne les a pas fait analyser, je n'ai donc aucune idée du dosage, ni même des potentiels produits de coupe qu'il pouvait y avoir
 

Sorence

zolpinaute de la sapience
Inscrit
11 Oct 2022
Messages
4 260
Salut ! C'est chouette tu m'as rappelé ma première prise. Tintin semble vraiment gentil.

Trois-quatre drop c'est beaucoup, ça passe pour une première fois, mais si tu réitères l'expérience, je te conseille de ne pas autant prolonger le trip, tu pourrais le regretter le lendemain et les jours suivants.

C'était il y a combien de temps ? Tu en as tiré quelque-chose, au-delà des effets eux-mêmes ?
 

Shai

Matrice périnatale
Inscrit
31 Mar 2024
Messages
3
Pronoms
Elle / elle
Salut ! C'est chouette tu m'as rappelé ma première prise. Tintin semble vraiment gentil.

Trois-quatre drop c'est beaucoup, ça passe pour une première fois, mais si tu réitères l'expérience, je te conseille de ne pas autant prolonger le trip, tu pourrais le regretter le lendemain et les jours suivants.

C'était il y a combien de temps ? Tu en as tiré quelque-chose, au-delà des effets eux-mêmes ?
Haha, j'espère que j'ai fait remonter un bon souvenir! Et oui, Tintin est vraiment adorable.

Effectivement avec un peu de recul, ça fait quand même beaucoup. La fois où j'ai réitéré, je me suis contentée d'un demi sans redrop.

C'était donc il y a 4 mois, et au-delà des effets, je ne pense pas en avoir tiré grand chose malheureusement, à l'exception que la chimie du corps est fascinante, car après ma prise je me suis beaucoup renseignée sur le fonctionnement au niveau moléculaire/électrique, histoire de comprendre pourquoi et comment ça fonctionne. Je comprend donc totalement pourquoi il faut espacer les prises au maximum et je suis bien heureuse d'en être consciente.
 
Haut