Psychonaut
[Sujet de la Semaine] Drogue et travail - Version imprimable

+- Psychonaut (https://www.psychonaut.fr)
+-- Forum : News et Communauté (https://www.psychonaut.fr/Forum-News-et-Communaut%C3%A9)
+--- Forum : Sujet de la semaine (https://www.psychonaut.fr/Forum-Sujet-de-la-semaine)
+--- Topic : [Sujet de la Semaine] Drogue et travail (/Thread-Sujet-de-la-Semaine-Drogue-et-travail)



Drogue et travail - Skruffy - 19/04/2022

En général la drogue est plutôt associée à la fête. Mais selon l'endroit ou on travail, ca peut changer. Est-ce que vous consommez au taff? Est-ce que vous avez besoin de consommer pour taffer? Est-ce que la drogue fait partie du lien social dans votre entreprise (machine à café, pinte afterwork...)


Perso j'ai bossé en restauration, le patron a fini par nous interdire de boire pendant le taff, mais avant on commencait à boire 2h avant la fin du service, et on continuait après les volets baissés. Bonne ambiance mais une peu hardcore. Parfois, après le service, un petit miroir dans l'arrière-salle se recouvrait d'une fine poudre (avec la bénédiction et la participation des patrons d'ailleurs)

Maintenant, petit taff dans le milieu de la nuit. L'alcool est toujours number one, en plus il y a le côté social et festif ('on prend un shot?'). Pour le reste chacun y va à son rythme, mais la plupart attendent la fin du service. C'est marrant de se dire que c'est pas vraiment pire que dans le petit resto de quartier.

Le truc qui est chaud avec la drogue au travail c'est que si tu te drogue déjà pour ton loisir, eh bah tu fini par te droguer tout le temps. En plus tout peut toujours ne pas faire la fête un weekend si tu sent que la cadence est trop élevée, mais impossible de ne pas aller au taff :/


RE: Drogue et travail - Eau Precieuse - 20/04/2022

Perso moi c'est le cannabis, je travaille comme indépendant avec mes propres horaires et je suis mon propre patron donc je me permet, le cannabis me donne envie de travailler, il me donne le courage de travailler et je ne vois pas passer le temps qu'en j'en fume donc je prends plaisir à travailler lorsque je fume. Après il y a des moments comme cette semaine par exemple ou j'ai pas de cannabis et donc ça devient assez dur de me concentrer ( TDAH ) mais j'fait comme je peux et ça fonctionne plutôt bien


RE: Drogue et travail - Acacia - 20/04/2022

Justement le cannabis pour moi c'est impossible, c'est vraiment une drogue que j'associe à la solitude et au repos donc tout sauf le boulot (enfin je ne suis qu'en stage), je suis très anxieux socialement et une grande partie de ce que je fais, consiste à parler, expliquer des trucs donner des conseils... dans ce contexte le cannabis me rend carrément parano et je le trouve gâché .

Pareil pour le Kanna le lotus bleu j'ai l'impression de les gacher si j'en prend pas dans mon temps libre meme si ça me laisse en état de bosser .

Je consomme du diazepam je me rend compte que les jours de semaine je les prend tous pour le taff et j'en ai moins besoin les week end, parfois une bière le midi pour me détendre...

Le café me stresse donc c'est mort mais la classique pause nicotinique avec les collègues qui me fait taper encore plus qu'avant .

Vraiment ce sentiment de gâcher mes prod quand c pas dans mon temps libre ou lié a une dépendance .

Taffer m'occupe bien alors pas besoin de me défoncer juste de combler les addictions


RE: Drogue et travail - Cookies - 20/04/2022

Caféine bonjour.


RE: Drogue et travail - Cronologium - 20/04/2022

Caféine all day pour le boulot, pour programmer c'est le top. Sinon quand c'est du design/créatif, j'aime bien fumer du cannabis pour composer de la musique/designer mes maquettes de site web. En drogue fonctionnelle je verrais bien le speed, je tenterais peut être un jour. Par contre je me vois pas prendre d'autres trucs pour du boulot pour le moment.


RE: Drogue et travail - Biquette - 20/04/2022

Ca a l'air bien bien vicieux quand la drogue fait partie de la routine de travail, bonjour pour s'en sortir :/
Ce serait intéressant de voir combien décrochent après une reconversion pro.

Perso le cannabis dézingue toute ma capacité à travailler et m'empêche de me concentrer. La caféine c'est pas mal mais j'attends toujours un stimulant plus clean et fonctionnel que je pourrais boire avec un nuage de lait et de sucre.


RE: Drogue et travail - Mandril - 20/04/2022

(19/04/2022 17:48)Skruffy a écrit :
Le truc qui est chaud avec la drogue au travail c'est que si tu te drogue déjà pour ton loisir, eh bah tu fini par te droguer tout le temps. En plus tout peut toujours ne pas faire la fête un weekend si tu sent que la cadence est trop élevée, mais impossible de ne pas aller au taff :/


Je pense que tout est dit. C'est pas pour rien si un des trucs qui rend la nicotine aussi difficile à arrêter c'est le geste, le concept de la pause clope... C'est tout un quotidien qui est à déconstruire finalement.

Personnellement comme les autres ici, je consomme pas mal de café, rituellement après le repas du midi. Jamais le matin, ça me survolte un peu trop, je préfère me réveiller en douceur.
Le cannabis m'aide à surmonter certaines angoisses sociales, me permet de me faire confiance sur mes décisions et dans ce que j'entreprends, donc c'est vraiment pas mal pour bosser. Je veille à faire des pauses et à espacer mes prises, mais dans des périodes de rush je finis assez rapidement par me défoncer pour aller bosser. Pour le moment je n'ai jamais eu de gros débordements, mais j'ai conscience que ça peut devenir vicieux, donc je tâche de rester vigilant. J'aime bien avoir des périodes où le cannabis reste purement récréatif aussi.

Il y a quelques années, j'ai fréquenté un artiste qui mangeait des petites boulettes d'opium avec son thé l'après-midi, ça le détendait et ça l'aidait à boucler ses journées de travail de façon productive. Ca m'a pas mal impressionné vu que moi, avec une boulette d'opium, je suis juste bon à m'allonger dans l'herbe et regarder les nuages, haha.


RE: Drogue et travail - Cyceon - 20/04/2022

Moi je suis prof du coup c'est quand même un métier particulier pour lier conso et travail bien que les élèves eux ne s'en privent pas :')
Les pauses clopes et cafés rythment la journée des autres profs mais n'en consommant pas je ne prends rien du tout au quotidien.

Les élèves arrivent régulièrement en ayant fumé des joints entre deux cours, parfois dès 10H je les vois arriver éclatax c'est spécial. Mention pour un où je le vois me regarder avec des yeux plissés comme jaja, je lui demande si ça va et il me répond " Ah là je suis très trèèès loin Monsieur".
Apparemment yen a même qui prennent de la C à l'arrêt de bus entre deux cours aussi. J'ai vraiment du mal à comprendre ce genre de consommation, je pense qu'ils essaient surtout de faire les bonhommes devant leurs potes, j'imagine.

En tout cas mon lien drogue travail se fait surtout dans l'autre sens du coup, traiter et gérer des gens qui eux consomment quand moi non. Et heureusement que c'est dans ce sens là mdr


RE: Drogue et travail - Skruffy - 20/04/2022

(20/04/2022 13:42)Cyceon a écrit :
Les élèves arrivent régulièrement en ayant fumé des joints entre deux cours, parfois dès 10H je les vois arriver éclatax c'est spécial. Mention pour un où je le vois me regarder avec des yeux plissés comme jaja, je lui demande si ça va et il me répond " Ah là je suis très trèèès loin Monsieur".


La belle époque... 

Ya de la RdR dans les lycées maintenant? (je rêve un peu je pense)


RE: Drogue et travail - Trickster - 20/04/2022

(20/04/2022 13:42)Cyceon a écrit :
Moi je suis prof du coup c'est quand même un métier particulier pour lier conso et travail bien que les élèves eux ne s'en privent pas :')
Les pauses clopes et cafés rythment la journée des autres profs mais n'en consommant pas je ne prends rien du tout au quotidien.

Les élèves arrivent régulièrement en ayant fumé des joints entre deux cours, parfois dès 10H je les vois arriver éclatax c'est spécial. Mention pour un où je le vois me regarder avec des yeux plissés comme jaja, je lui demande si ça va et il me répond " Ah là je suis très trèèès loin Monsieur".
Apparemment yen a même qui prennent de la C à l'arrêt de bus entre deux cours aussi. J'ai vraiment du mal à comprendre ce genre de consommation, je pense qu'ils essaient surtout de faire les bonhommes devant leurs potes, j'imagine.


Quand t'es ado t'as pas trop le choix généralement, c'est souvent mal vu de se défoncer toute seul donc soit tu consommes en soirée soit tu fumes entre les cours pour pas que ça pu la beuh chez toi/ tes potes. Faut pas oublier que quand t'as 14/15 ans t'es très con et se défoncer avec tes potes c'est le saint graal, tu te dis pas que c'est bizarre de fumer un pur à 8h avant le début des cours  Smile

Sinon pour revenir au sujet j'ai toujours trouvé que c'était un immense gâchis de produit de consommer pendant le travail, c'est clairement pas le SS pour faire ça et c'est souvent le signe d'un petit problème selon moi.


RE: Drogue et travail - Tridimensionnel - 20/04/2022

Je pense que mélanger drogue et travail est une très mauvaise idée, surtout parce qu'on risque de ne plus savoir travailler sans.
Mais parfois, il y a des situations d'urgences ou un coup de pouce est envisageable.
C'est comme ça que j'ai passé une semaine sous speed l'année dernière. Une sombre histoire de rendu.

Je suis diag TDAH et j'ai une prescription de MPH, je considère que ma situation actuelle (grosse charge de travail avec rendu + attentes professionnelles) justifie que j'y recoure. Mais je sens bien le glissement, c'est la première fois que je m'autorise ça, et amha ce ne sera pas la dernière.
Et puis là j'ai subi un déboire amoureux dont une des conséquences est que je pleure sans cesse, à moins d'être sous benzo. Et c'est compliqué de travailler en pleurant, enfin moi j'y arrive pas.
Du coup je suis polytox pour quelques semaines, idéologiquement ça ne me plaît pas mais, dans les faits, je vais pas compromettre mon avenir pour une rupture.

On verra de quelle manière j'aurai à le payer...


RE: Drogue et travail - Mr Sandman - 20/04/2022

(20/04/2022 13:42)Cyceon a écrit :
Moi je suis prof du coup c'est quand même un métier particulier pour lier conso et travail bien que les élèves eux ne s'en privent pas :')


Du coup tu fais un peu de prévention ou c'est un sujet tabou que tu peux clairement pas aborder dans ton travail ?


RE: Drogue et travail - Eau Precieuse - 20/04/2022

(20/04/2022 06:46)Acacia a écrit :
Justement le cannabis pour moi c'est impossible, c'est vraiment une drogue que j'associe à la solitude et au repos donc tout sauf le boulot (enfin je ne suis qu'en stage), je suis très anxieux socialement et une grande partie de ce que je fais, consiste à parler, expliquer des trucs donner des conseils... dans ce contexte le cannabis me rend carrément parano et je le trouve gâché .


Comme quoi la légende qui dit que le cannabis agit différemment sur les personnes atteinte de TDAH prend vie


RE: Drogue et travail - opioid dream - 20/04/2022

(20/04/2022 06:46)Acacia a écrit :
Justement le cannabis pour moi c'est impossible, c'est vraiment une drogue que j'associe à la solitude et au repos donc tout sauf le boulot (enfin je ne suis qu'en stage), je suis très anxieux socialement et une grande partie de ce que je fais, consiste à parler, expliquer des trucs donner des conseils... dans ce contexte le cannabis me rend carrément parano et je le trouve gâché .

Pareil pour le Kanna le lotus bleu j'ai l'impression de les gacher si j'en prend pas dans mon temps libre meme si ça me laisse en état de bosser.

Je consomme du diazepam je me rend compte que les jours de semaine je les prend tous pour le taff et j'en ai moins besoin les week end, parfois une bière le midi pour me détendre...

Le café me stresse donc c'est mort mais la classique pause nicotinique avec les collègues qui me fait taper encore plus qu'avant .

Vraiment ce sentiment de gâcher mes prod quand c pas dans mon temps libre ou lié a une dépendance .

Taffer m'occupe bien alors pas besoin de me défoncer juste de combler les addictions


Idem ayant commenc" à fumer très jeune ça a bien baisé une bonne partie de ma scolarité, c'est trop abrutissant sur moi rend l'étude ou quelconque travail logico-mathématiques impossible

Cependant au niveau de la création c'est vraiment pas mal sur moi, quand j'dois faire des projets artistiques (prod, mix, montage, logo etc...) bah ça me rends plus productif aux doses moyennes.

Aucune drogues si ce n'est les nootropiques en stack ou non ne peuvent "m'aider" dans le monde du travail et des études que je vais poursuivre.


RE: Drogue et travail - Acacia - 20/04/2022

Macron a pris un stimulant genre coke on est d'accord ?


RE: Drogue et travail - Cyceon - 21/04/2022

Du coup tu fais un peu de prévention ou c'est un sujet tabou que tu peux clairement pas aborder dans ton travail ?
[/quote]

Pour répondre à Sandman ainsi qu’à Skruff, moi je suis en lycée pro et ils ont effectivement des cours de PSE dans lesquels il y a un chapitre sur les addictions mais qui se concentre sur l’alcool et le cannabis de ce que j’ai pu voir. 

Du coup j’aborde parfois le sujet avec eux et j’essaie de me servir de mon âge proche du leur (j’ai - de 25 ans ) pour en parler sans faire le tonton moralisateur.


J’essaie de leur faire comprendre que quand on fait quelque chose on le fait pas pour faire plaisir aux copains et que tout un tas de dangers existent concernant les consommations et qu’il faut se renseigner pour les réduire. J’essaie également d’expliquer que l’alcool peut être aussi dangereux que le reste et que c’est pas parce que c’est légal qu’on peut faire n’importe quoi avec

J’en ai un qui m’a dit moi j’ai pas fais grand chose j’ai juste testé les taz et une fois j’ai fumé un truc, de la coke base mais je sais pas trop ce que c’était. 

Là ça m’a pas mal choqué je me suis dis Wow a 16 ans un gamin s’est retrouvé à fumer du crack sans le savoir juste pcq les gens utilisent un autre nom. Là encore j’essaie de leur expliquer que le marketing sur le nom des produits c’est dangereux et ça peux pousser à consommer des produits qui appelés par leur vrai nom n’auraient pas été envisageables

Voilà quelques exemples de discussions mais c’est dur d’aborder ça parce que s’ils voient que je m’y connais en prod ils vont se poser des questions donc je reste prudent ! Surtout que j’en ai déjà croisé un en teuf mdr 

Longue réponse mais je trouve ça cool de partager cette expérience Smile


RE: Drogue et travail - Mandril - 22/04/2022

(20/04/2022 19:02)Eau Precieuse a écrit :
Comme quoi la légende qui dit que le cannabis agit différemment sur les personnes atteinte de TDAH prend vie


Yep. J'ai commencé un suivi psychologique récemment, et j'ai parlé de ma conso à ma psy en lui disant "bah j'suis pas fier mais en ce moment c'est les partiels et j'fume un peu avant d'y aller mais ça se passe bien, j'ai fait pareil au semestre dernier et j'ai majoré ma promo..."
C'est elle qui m'a parlé des études sur le sujet et de la façon dont ça affecte différemment les personnes TDAH. Donc en soi, rien de surprenant.

Après j'essaie effectivement de m'imposer des limites. Je n'aime pas trop les discours centrés autour d'une drogue qui "règlerait" mes problèmes, évidemment, je trouve que c'est une pente glissante. D'autant que j'ai parfois pu le tenir, haha, soyons honnêtes...
Donc c'est pour ça que je m'impose aussi des périodes de jeune, ou quand je remarque que je déconne un peu sur les quantités et les fréquences, je m'impose de ralentir le rythme. Je sais à quoi peut ressembler un sevrage de cannabis, je sais aussi que j'ai pas mal de sensibilités aux hallucinations (très franchement, la weed cuisinée me fait faire des trips d'une magnitude sacrément psychédélique parfois), et le fait est que je n'ai pas envie de déconner avec ça.
J'ai clairement refusé un traitement aux amphétamines pour mon TDAH à cause des problématiques liées à l'addiction, c'est pas pour le remplacer par autre chose sous couvert que ça soit une "drogue douce" (classification qui n'a que peu de sens in fine).

Comme d'autres ont pu le relever plus haut, quand on sait quoi et comment faire de manière raisonnée, un petit coup de pouce au travail ça peut faire la différence. Mais ça impose de se poser des limites claires.

@Cyceon je trouve ta perspective en tant que prof très intéressante, dans la mesure où c'est un domaine vers lequel je me dirige peut-être (j'envisage la recherche, les deux vont souvent ensemble). Big Grin  Ça fait pas mal réfléchir ! Je pense clairement que ce n'est pas des journées de travail que je pourrais gérer dans un état second. Même le café, ça ne doit jamais remplacer une bonne nuit de sommeil quand il s'agit de gérer des étudiants. En tout cas, je sais que pour moi, ça ne pourrait pas.


RE: Drogue et travail - Cyceon - 23/04/2022

Trop chouette si tu te diriges vers ça aussi Mandrill !! 
Effectivement c’est assez peu commun un prof Psychonaut donc c’est toujours rigolo de voir les deux univers se mêler

Je lis pas mal d’articles sur ces nouvelles « pilules pour « Gamer » qui sont des pilules se vendant pleines de produits naturels ( ce qui a l’air vrai ) et sensées booster la concentration l’énergie etc. 
C’est une pilule à mâcher/sucer qui contient en caféine l’équivalent de 3 tasses d’après eux, 150mg. 
Lien du site du produit : ( je sais pas si j’ai le droit de faire ça mais il me semble que oui )

https://www.madmonq.gg/fr/product/

En l’occurrence beaucoup d’utilisateurs semblent l’utiliser pour le travail et le quotidien au delà des jeux vidéos, que pensez vous d’une telle pratique ? 

Ayant moi même des soucis d’énergie assez souvent je suis intrigué et me demande si ça ne pourrait pas être un truc cool pour m’aider très ponctuellement lors d’activité chargée. Exemple, un voyage où pendant 2/3jours j’enchaîne visites toute la journée et soirées. Une pilule dans l’après midi pour se motiver à ratisser toute la ville peut être un plan ? 

Le produit est-il aussi sain qu’il le vend ? A part rester vigilant à ce que là consommation ne devienne pas automatique et irréfléchie à quoi faire attention ? 

Je vais peut être en amuser certains à me questionner sur un produit aussi « simple » mais je trouve que n’importe quel produit qu’on consomme mérite sa réflexion ^^ 

Bises Smile


RE: Drogue et travail - Acacia - 24/04/2022

Comme les autres je trouve passionnante ta position vis à vis de ce sujet Cyceon ^^

Pour les pilules je suis très loin d’être une expert mais dans les ingrédients que j’ai vu, c’est sûrement la caféine qui booste.

Peut être la section « nootropiques » du forum t’intéresserait

Le reste benne crois pas connaître à part le ginseng (jamais testé) et la mélisse que j’aime bien en infusion, léger relaxant ou effet placebo ? En tous cas avec du sucre c’est miam .

Pour le reste moi je te conseillerais de faire des recherches sur chacun des produits présent individuellement et les tester chacuns de leur côté puis voir quelles doses te conviennent et quels mélanges sont vraiment utiles

Je suis par principe pas fan des mélanges tout fait et souvent c’est du marketing pour te faire payer 10€ un café j’exagère mais voilà .

J’aurais plus tendance à acheter les ingrédients individuellement et faire ma tambouille .

Mais pour l’énergie, à part avoir une bonne hygiène de vie et bien dormir à part le café j’ai l’impression que tout le reste est vachement plus sale comme stimulant

Après si tu as un TDA/H tu peux te faire prescrire un médoc stimulant que tout le monde connaît mais donne je vais pas donner le nom pour pas inciter ; mais des retours que j’en ai eu en utilisation pas totalement abusive va aide juste les gens ayant de trouble à rester concentrer et c’est genre stressant pour la population générale en mode « troooop de café » .
Mais si t’es pas TDA/H ça risque d’être plus désagréable qu’utile j’ai cru comprendre

Le mieux reste de parler à un médecin de confiance de tes problèmes de fatigue je pense si tu dors bien et que ça change rien si c’est pas déjà fait; je demanderais conseil au doc avant d’acheter les pills à énergie


RE: Drogue et travail - Cookies - 25/04/2022

(23/04/2022 22:14)Cyceon a écrit :
Trop chouette si tu te diriges vers ça aussi Mandrill !! 
Effectivement c’est assez peu commun un prof Psychonaut donc c’est toujours rigolo de voir les deux univers se mêler

Je lis pas mal d’articles sur ces nouvelles « pilules pour « Gamer » qui sont des pilules se vendant pleines de produits naturels ( ce qui a l’air vrai ) et sensées booster la concentration l’énergie etc. 
C’est une pilule à mâcher/sucer qui contient en caféine l’équivalent de 3 tasses d’après eux, 150mg. 
Lien du site du produit : ( je sais pas si j’ai le droit de faire ça mais il me semble que oui )

https://www.madmonq.gg/fr/product/

En l’occurrence beaucoup d’utilisateurs semblent l’utiliser pour le travail et le quotidien au delà des jeux vidéos, que pensez vous d’une telle pratique ? 

Ayant moi même des soucis d’énergie assez souvent je suis intrigué et me demande si ça ne pourrait pas être un truc cool pour m’aider très ponctuellement lors d’activité chargée. Exemple, un voyage où pendant 2/3jours j’enchaîne visites toute la journée et soirées. Une pilule dans l’après midi pour se motiver à ratisser toute la ville peut être un plan ? 

Le produit est-il aussi sain qu’il le vend ? A part rester vigilant à ce que là consommation ne devienne pas automatique et irréfléchie à quoi faire attention ? 

Je vais peut être en amuser certains à me questionner sur un produit aussi « simple » mais je trouve que n’importe quel produit qu’on consomme mérite sa réflexion ^^ 

Bises Smile


A mon avis autant prendre direct 150mg de cafeine, c'est surement moins cher. (puis c'est pas énorme 150mg ça fait clairement pas 3 café ou alors ils sont minuscules)


RE: Drogue et travail - Cyceon - 25/04/2022

Ok merci pour vos réponses Tounge
Je vais voir ce que je vais faire aha


RE: Drogue et travail - Atha - 26/04/2022

Bonjour,

Je bosse en usine pharmaceutique et la drogue c'est mal vu... mais à la première fête du personnel ou pot de départ et des que les "coincés" sont partis les 30% qui vont rester et se déchirer prennent pas mal :
Coke, keta, mdma, speed,... sans parler de l'herbe (mais c'est mal vu car ça rend mou...).

Perso : psylo en micro dosage de temps en temps c'est parfait pour ce type de taff. Et joint pour décompresser.

Bav


RE: Drogue et travail - Hyosciamus - 14/05/2022

Une fois une boite d’interim m’a appeler a 8h pour me dire d’aller sur un chantier au plus vite pour porter des portes.

Sauf que j’avais pas dormis apres avoir taper des trucs sppeed et ke.

J’y suis allé, mon binome était à balle de coke j’avais pas une clope en redescente.

Et ben croyez moi que les deux palettes de portes ont bien etaient réparties sur les deux étages par la force du bout de mes doigts.

Pire day at travail.


RE: Drogue et travail - amicale_du_pc - 14/05/2022

(14/05/2022 16:21)Hyosciamus a écrit :
xxx blabla etc...

Pire day at travail.


le toutim !