Psychonaut

Version complète : Svp aidez moi
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Bonjour, j'ai déjà posté un topic semblable sur un autre forum de ce site mais il à été lock car le sujet ne correspondait au thème du forum. Je reposte ici car cela traite de spiritualité.

J'ai ouvert mes chakras à l'aide du cannabis il y a 3 ans environ mais je suis bloqué dans ma tete, je n'arrive pas à méditer, mon esprit est trop actif, j'entend des voix...etc j'ai vraiment mal au crane à la longue. Je me dis que je préfèrerais revenir en arrière plutot que de rester bloqué dans cet état toute ma vie. J'hésite à manger de la malbouffe pour en finir, mais c'est un peu idiot tout de même je sais, mais si c'est la seule solution... 

J'ai pas d'amis a qui parler de ça, je suis un peu seul. Merci pour votre aide
Salut Guigui, est-ce que tu as déjà pensé à aller voir un psychiatre ? Si tu en trouves un auquel tu parles de tes symptômes, il va probablement te prescrire un neuroleptique qui réduira certains aspects de l'activité de ton cerveau. Ça pourrait te soulager le temps de trouver une autre solution. En tout cas je doute que la malbouffe y fasse quelque-chose.
(06/12/2020 15:48)Tridimensionnel a écrit : [ -> ]Salut Guigui, est-ce que tu as déjà pensé à aller voir un psychiatre ? Si tu en trouves un auquel tu parles de tes symptômes, il va probablement te prescrire un neuroleptique qui réduira certains aspects de l'activité de ton cerveau. Ça pourrait te soulager le temps de trouver une autre solution. En tout cas je doute que la malbouffe y fasse quelque-chose.

Les psychiatres sont pas les mieux placés pour parler de ça. J'ai deja pris du valium pour me relaxer mais j'aime pas trop mettre de cochonneries dans mon corps, si y a un autre moyen je suis preneur
Bah, d'un point de vue pragmatique et matérialiste (je ne crois pas aux chakra etc., désolé) tes symptômes ressemblent à une suractivité du cerveau qu'on pourrait traduire par le terme de "psychose". Je sais que ça a une connotation négative mais ce n'est pas le message que je cherche à faire passer. Genre peu importe que tu entendes des voix et tout du moment que tu vies bien avec. Le truc c'est que justement tu ne vies pas bien avec.

Il existe des substances qui réduisent cette activité-là, qui sont les neuroleptiques. Ça ne marche pas toujours, pas avec tout le monde, et ça peut avoir des effets secondaires handicapants, mais ça peut calmer le jeu le temps d'y voir plus clair, de réorganiser sa vie, de trouver d'autres aides etc. Si tu te sens à bout, si tu n'en peux plus, ça peut être une solution intéressante.
Le valium n'en fait pas partie, c'est un benzodiazépine, ça peut soulager temporairement mais à long terme ça va surtout te rendre dépendant et empirer tes symptômes.

Sinon, il y a des personnes qui parviennent à vivre avec leurs voix. Je ne suis pas très docte sur le sujet, et te conseille plutôt cet article : https://medium.com/@sirdandelion/vivre-a...1d2d306512
Notre forum n'est pas le plus adapté pour traiter ces questions, même si certains d'entre nous sont passés par des phases similaires. Dans le topic locké, Cookies t'a linké quelques espaces qui seraient peut-être de meilleurs conseils.
Dans notre société, tes symptômes seront généralement vus sous l'angle de la psychose. Alors si tu cherches des communautés d'entraide de personnes psychotiques, tu rencontreras sûrement des gens qui vivent les mêmes choses que toi et pourront te donner des conseils.
Salut. Je ne sais pas quel cheminement t'as amené à pensé que la malbouffe réglerait tes problèmes, mais j'ai des doutes sur le bien fondé d'un tel résultat. Bien au contraire, une mauvaise alimentation à tendance à tirer vers le bas sous bien des aspects.

Pour moi, une piste à suivre serait de mettre de côté la métaphysique, les chakras et les ouvertures de cerveaux. Reviens à quelque chose de très concret, de très simple; ça à l'avantage d'être extrêmement rassurant.

La méditation (terme très vague) ne peut, à mon sens, et de mon vécu, apporter que du plus. Après, comme je l'ai écris, "méditer" c'est un terme fourre-tout, donc qui perds très vite sons sens. Quel pratique à-tu ? Car il y en a pléthore, avec toutes des univers très différents. Certains seront pour "ouvrir le troisième œil", d'autres "pour trouver la liaison mystique", et d'autres encore seront plus concrètes, genre méditation de pleine conscience. Ici je grossis les traits. Ce n'est pas si simple, mais le but est seulement de t'exposer la diversité des pratiques...

Une pratique très terre à terre donc, la fameuse méditation de pleine conscience.

SI tu as besoin de plus spirituel comme moi pour mieux vivre le monde, peut être que le  zen soto et sa pratique le "zazen" pourrait te plaire. C'est une religion et une pratique qui m'a énormément intéressé et fais avancer, bien que je sois resté du côté purement philosophique et pratique, la croyance manquant chez moi.
Si je parles de cette branche du bouddhisme, ce n'est pas pour "faire de la pub" mais plutôt car je penses qu'elle pourrait t'apporter quelque chose comme elle a fait pour moi. Il y a cette aspect très fort de "lien directe avec la réalité" -c'est relatif, mais bon, comme tout- qui imprègne toute cette école, et de pratiquer quotidiennement en piochant quelques trucs dans sa philosophie m'a beaucoup apporté. L'aspect philosophie quotidienne m'est d'ailleurs nécessaire.

Je tiens à préciser, que ce que j'avance n'a rien d'une solution magique. Comme a très justement dis Tridi, regarde du côté plus "médicale du problème". Mon ajout serait de préciser ceci, qu'une philosophie de vie apporte énormément, surtout pour des personnes comme moi qui se perdent facilement dans leur tête, et peut être aussi pour toi ?

Ps : je souligne encore pour prévenir les potentiels attaques faciles, que je ne cherche pas à faire du prosélytisme pour une religion ou quelque croyance. J'essaie d'illustrer d'après mon vécu une piste pouvant peut être aider, car elle me semble assez adaptée à l'auteur pour qui le spirituel à l'air de jouer un rôle important dans sa vie.
(06/12/2020 16:16)TRAB a écrit : [ -> ]Salut Guigui,

Donc cela fait 3 ans que tu penses que la malbouffe peut t'aider ? Pour quelle raison ?

Si c'est la solution, pourquoi ne pas avoir essayé ? (juste pour voir si ça marche dans un premier temps)

C'est quoi le pire être en mauvaise santé mentale ou physique ?

Sans en venir directement à un psychiatre, voir un psychologue pourrait être intéressant, qu'en penses tu ?

Dire que le cannabis a ouvert tes Chakras et que c'est la cause du problème c'est un peu radical peut être je trouve (même si c'est peut être une partie de ta problématique qu'en sais je !?).

Il n'y a aucun retours en arrière possible, mais tu peux surement aller encore mieux que tu ne l'étais avant cette expérience.

Comprends déjà que plus tu focalises sur ce "problème" plus tu l'accentues ! L'idée n'étant pas de le fuir, mais de pouvoir l'observer objectivement au mieux, si ce n'est pas possible peut être d'essayer de focaliser ton attention sur autre chose.

Y a un avant et un après quand même quand tu ouvres les chakras, tu sors de l'ignorance. Et y a une phase ou il faut stabiliser l'esprit qui pars un peu en c****

J'ai essayé la méditation pendant un moment, et depuis quelques mois j'ai laché l'affaire et repris mes habitudes (jeux videos a fond). J'ai un truc qui tourne en permanence dans ma tete et ça fait mal au crane, a part calcifier la glande pineale...

J'aimerai retourner en arriere, revenir a la réalité nulle en gros

https://www.youtube.com/watch?v=qMrRrdFPBBY&t=282s

Y a des vidéos comme ça sur youtube mais c'est du fake
C'est peut être un peu bête mais ça a le mérite de fonctionner (bon c'est pas trop la période), mais le sport pourrait te faire un grand bien guigui86.
Salut,

De la même façon que le cannabis te les a ouverts, les neuroleptiques pourraient t'aider à refermer ces chakras en effet. A mon sens le moyen le plus efficace qui s'offre à toi, je rejoins Tridimentionnel là-dessus, est de consulter un psychiatre pour discuter de ce problème avec lui. Qu'il croie aux chakras ou non, peu importe en fait, les médicaments qu'il peut te prescrire agiront très certainement dessus Smile Si ça marche, tu te sentiras + comme tu étais avant de les avoir ouverts. En aucun cas aller le voir ne t'engage à accepter ce traitement normalement, mais comme ça vous pourrez discuter des pistes que lui peut éventuellement te proposer.

Courage