Psychonaut

Version complète : Qui suis-je?
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2
Grande question non? Mais je suis sûr que y'en a parmi vous qui ont des débuts de pistes pour y répondre. Autrement dit, est ce que vous avez eu des moments ou vous vous êtes rapprochés de vous-mêmes, ou vous avez eu l'impression d'en apprendre sur vous? Vous avez peut-être même des techniques pour en apprendre plus sur vous, la méditation, le tarot, la drogue ou que sais-je encore?

Est ce que ont peut même répondre à cet question? Ou est-ce qu'elle est futile par ce que on crée son 'moi', donc la seule réponse à 'qui suis-je' est 'tu est la personne que tu as construite'?

Vous avez 4H.
Un bon gros tas de cellules organisées de façon extrêmement complexe et magnifique pour véhiculer de l'information génétique sans but réellement défini.
Oui je m'aime bien. D'ailleurs c'est clairement un avantage évolutif de bien s'aimer.
Une boule de neige roulant dans une pente
De l’énergie qui véhicule
amicale-du-pc
(28/11/2020 21:36)amicale_du_pc a écrit : [ -> ]amicale-du-pc

amicale_du_pc* ?
je suis le successeur d'un lointain protozoaire
Nietzsche the master a écrit :Mais comment nous retrouver nous-mêmes ? Comment l’homme peut-il se connaître ? C’est une chose obscure et voilée. Et s’il est vrai que le lièvre a sept peaux, l’homme peut se dépouiller de septante fois sept peaux avant de pouvoir se dire : Voici vraiment ce que tu es, ce n’est plus une enveloppe. C’est par surcroît une entreprise pénible et dangereuse que de fouiller ainsi en soi-même et de descendre de force, par le plus court chemin, jusqu’au tréfonds de son être. Combien l’on risque de se blesser, si grièvement qu’aucun médecin ne pourra nous guérir ! Et de plus, est-ce bien nécessaire alors que tout porte témoignage de ce que nous sommes, nos amitiés comme nos haines, notre regard et la pression de notre main, notre mémoire et nos oublis, nos livres et les traits que trace notre plume ? Mais voici comment il faut instaurer l’interrogatoire essentiel entre tous. Que la jeune âme […] se demande : « Qu’as-tu vraiment aimé jusqu’à ce jour ? Vers quoi t’es-tu sentie attirée, par quoi t’es-tu sentie dominée et comblée à la fois ? Fais repasser sous tes yeux la série entière de ces objets de vénération, et peut-être, par leur nature et leur succession, te révéleront-ils la loi fondamentale de ton vrai moi. Compare ces objets entre eux, vois comment ils se complètent, s’élargissent, se surpassent, s’illuminent mutuellement, comment ils forment une échelle graduée qui t’a servi à t’élever jusqu’à ton moi. Car ton être vrai n’est pas caché tout au fond de toi : il est placé infiniment au-dessus de toi, à tout le moins au-dessus de ce que tu prends communément pour ton moi. 
Considérations inactuelle III, “Schopenhauer éducateur”
(28/11/2020 20:04)Skruffy a écrit : [ -> ]Vous avez peut-être même des techniques pour en apprendre plus sur vous, la méditation, le tarot, la drogue ou que sais-je encore?
Regarder les autres dans les yeux, plus qu'une fenêtre sur l'autre c'est un miroir donnant sur son âme propre.

Comme disait l'autre, "I am large, I contain multitudes". J'ignore qui est celui qui pense, qui ressent. Mais nous sommes tour à tour Biquette, berger ou pèlerin !
Eheh j'étais sûr que ça allait vous inspirer
un mec bizarre qui voit des trucs bizarre
(29/11/2020 05:21)tini06 a écrit : [ -> ]un mec bizarre qui voit des trucs bizarre

Tout le monde a un côté bizzare
(29/11/2020 11:19)Manci a écrit : [ -> ]
(29/11/2020 05:21)tini06 a écrit : [ -> ]un mec bizarre qui voit des trucs bizarre

Tout le monde a un côté bizzare


certains plus que d'autres ^^
(29/11/2020 13:12)tini06 a écrit : [ -> ]
(29/11/2020 11:19)Manci a écrit : [ -> ]
(29/11/2020 05:21)tini06 a écrit : [ -> ]un mec bizarre qui voit des trucs bizarre

Tout le monde a un côté bizzare

certains plus que d'autres ^^

Ca c’est que tu crois ^^ , les gens peuvent cacher énormément de choses tu sais ?


Ne jamais se fier a la 1er impression

/ ne jamais juger un livre a ca couverture ^^
c'est sûr c'est sûr.. et puis qu'es ce qu'est la bizarrerie d'abord
Je suis la somme de mes expériences intégrées sous forme de mémoire cérébrale et corporelle.

Sans passé il n'y a pas de continuité de la conscience, donc pas d'identité.

Je suis aussi une volonté de puissance. La mienne s'exprime surtout à travers 2 points: Une recherche de sens existentielle à travers de sensations poétiques/esthétiques inspiré par l'art et la création.
A travers la recherche de plaisirs inspirés par mes désirs.
(29/11/2020 16:09)Mr Sandman a écrit : [ -> ]Je suis la somme de mes expériences intégrées sous forme de mémoire cérébrale et corporelle.

Sans passé il n'y a pas de continuité de la conscience, donc pas d'identité.

Je suis aussi une volonté de puissance. La mienne s'exprime surtout à travers 2 points: Une recherche de sens existentielle à travers de sensations poétiques/esthétiques inspiré par l'art et la création.
A travers la recherche de plaisirs inspirés par mes désirs.

j'ai pas tout compris mais ca a l'air cool
(29/11/2020 17:19)tini06 a écrit : [ -> ]j'ai pas tout compris mais ca a l'air cool

La question de l'être est une question plutôt philosophique je trouve, donc j'essaye de répondre avec des concepts philosophiques.

Pour la mémoire et la continuité de la conscience tu peux trouver ça chez Bergson, mais aussi de manière fragmentaire chez Descartes et la plupart des philosophes de la conscience.

La volonté de puissance est un concept de Nietzsche.
(29/11/2020 14:04)tini06 a écrit : [ -> ]c'est sûr c'est sûr.. et puis qu'es ce qu'est la bizarrerie d'abord

Un sentiment que les gens rejettent parce que ca ne l’eurent plais pas
(29/11/2020 17:45)Mr Sandman a écrit : [ -> ]
(29/11/2020 17:19)tini06 a écrit : [ -> ]j'ai pas tout compris mais ca a l'air cool

La question de l'être est une question plutôt philosophique je trouve, donc j'essaye de répondre avec des concepts philosophiques.

Pour la mémoire et la continuité de la conscience tu peux trouver ça chez Bergson, mais aussi de manière fragmentaire chez Descartes et la plupart des philosophes de la conscience.

La volonté de puissance est un concept de Nietzsche.

j'avoue c'est pas vraiment mon rayon, mais c'est interessant


(29/11/2020 18:47)Manci a écrit : [ -> ]
(29/11/2020 14:04)tini06 a écrit : [ -> ]c'est sûr c'est sûr.. et puis qu'es ce qu'est la bizarrerie d'abord

Un sentiment que les gens rejettent parce que ca ne l’eurent plais pas

j'aurai pas dit un sentiment mais plutôt une apparence
Yes bah dans tous les cas c’est quelques choses que tu caches donc j’aurais plutôt dis une autre personnalité
Identitairement et personnellement, une succession de masques sociaux tantôt voulus tantôt subis, sans réelle personnalité bien construite et stable derrière...


Plus globalement, tout porte à croire que le moi... N'existe pas, ce serait une illusion, ou quelque chose de beaucoup trop complexe et changeant pour pouvoir le décrire avec précision.. Mr Phi a fait une longue suite de vidéos dessus, parlant de la perception et de la continuité du moi passé vs futur, du physique du psychisme etc, et en vient à cette conclusion finalement... et dirty biology une seule video plus succincte. Dans l'absolu, définir le "moi" semble impossible et même être un non sens si on y regarde d'assez près... Même si oui, c'est super méga chelou.

https://www.youtube.com/watch?v=uw2okK998UM

https://www.youtube.com/watch?v=EZmvdkNjev8 Cette première puis les trois autres qui suivent (proposées les unes après les autres en toute fin de vidéo)

@Sandman, la mémoire n'est valable comme continuité du moi que dans le passé, dans le futur on le voit plutôt comme la continuité du corps en fait. Ce qui est en soi un non sens... Bref je saurais pas l'expliquer aussi bien que les vidéos de Mr Phi (oui, jsuis une grosse feignasse qui comate devant des vidéos de vulgarisation plutôt que lire les auteurs à la source ^^)
(29/11/2020 19:48)Manci a écrit : [ -> ]Yes bah dans tous les cas c’est quelques choses que tu caches donc j’aurais plutôt dis une autre personnalité

on va dire que les deux sont valables
(29/11/2020 23:48)Morning Glory a écrit : [ -> ]@Sandman, la mémoire n'est valable comme continuité du moi que dans le passé, dans le futur on le voit plutôt comme la continuité du corps en fait. Ce qui est en soi un non sens... Bref je saurais pas l'expliquer aussi bien que les vidéos de Mr Phi (oui, jsuis une grosse feignasse qui comate devant des vidéos de vulgarisation plutôt que lire les auteurs à la source ^^)

Effectivement mais je ne vois pas en quoi c'est un non sens.

La projection que je fait de mon corps et la sensation d'être incarné me suffisent à me dire que j'existe et que je vais continuer à exister.

Mr Phi est certainement dans une recherche plus sceptique du sens de l'existence. Personnellement je trouve cette approche logicienne et mécaniste plutôt triste. Mais chacun voit midi à sa porte.
Ce qui m'intrigue le plus, c'est le décalage entre ce qu'on est, ce qu'on pense être et ce que tous les gens qui ont eu un quelconque lien avec nous pense qu'on est . En sachant que tous ces gens ont une vision de nous déformée par leur biais et nous-même avons une image de nous même biaisée .
Si j'étais pas moi, vous seriez vous ?
Si vous ne seriez pas vous, serais-je ?
(01/12/2020 09:56)Aiskhynê a écrit : [ -> ]Si j'étais pas moi, vous seriez vous ?
Si vous ne seriez pas vous, serais-je ?

Une Pom'Pote.
(01/12/2020 09:56)Aiskhynê a écrit : [ -> ]Si j'étais pas moi, vous seriez vous ?
Si vous ne seriez pas vous, serais-je ?

La réponse B
Qui suis-je est une question à laquelle je ne sais plus répondre depuis mes voyages numineux de ces derniers mois.

Plus je voyage et plus j'ai l'impression que ma forme humaine n'est que l'avatar, le véhicule d'une conscience non-humaine.
Pour l'heure donc, je pense être à la fois humain et non-humain.
Pages : 1 2