Psychonaut

Version complète : 5-MEO-DMT 80-100mg en sniff - pas rdr du tout
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Contexte: je suis un bon consommateur de divers hallucinogenes et enthéogenes depuis assez longtemps, je rentre chez moi bien bourré apres moultes binouses et je sais que j'ai 250mg qui m'attendent au chaud a la maison. 

Je sais que quand j'ai bu j'ai tendance a faire n'importe quoi, aussi me dis-je que je me prends une dernière biere pour la route et stop jusqu'au pochon magique, pochon dans le quel je pense fumer une quantité raisonnable de dmt.

Arrivant chez moi en ayant racheter 3 bieres sur la route je préviens mon frere, avec qui je cohabite, qu'il sera sitter pour une bonne grosse pipe de dmt. Il accepte, pas de soucis je cherche le pochon et la pipe.

Soucis, je trouve pas la pipe. Du coup bien ivre je demande a des copains sur les rézo si je peux sniffer cette mixture de dmt, (freebase a priori) on me dit que oui ça devrait un chouilla moins potent que fumé mais soit.

Autre soucis, je suis completement bourré et je mets une petite moitié de pochon, quantité que je vais séparer en deux sur le judicieux conseil de mon frere.

Pas beaucoup de min après je sens qu'un truc est différent je me sens presque dissocier mais soit je sais que j'ai pris du dmt j'attends de voir.

La j'ai absolument plus rien compris a ce qu'il se passait, je me suis senti partir physiquement comme si j'était tiré d'un seul coup vers le haut (truc qui m'arrive aussi avec la salvia j'ai toujours la sensation que ça me "tire" vers la droite) et la j'ai un énorme trou noir mais apparement, d'après mon sitter, je fixait des points de la piece en bougeant au ralenti.

Par exemple j'ai voulu me rapprocher de mon chien, qui etait a 30 cm de moi, et ça m'a pris 5 bonnes minutes mais une fois que j'étais en contact avec ça m'a détendu (aucun souvenir de ça).

Un peu plus tard je redevenais vaguement cohérent genre je pouvais parler mais par interruptions, je calais une phrase cohérente au milieu de 2 min de scotchage. Pour info je me rappelle de ces phases je lui demandait combien d'heures ça faisait et il me répondait que ça faisait meme pas une heure, et je me rappelle de ces phases la entrecoupées de décrochages c'est bizarre.

Je sais pas trop combien de temps plus tard je susi redescendu de ce plateau et j'étais de nouveau a peu pret conscient mais je voyait absolument rien de chez moi, visuellement je voyais un enorme caleidoscope. Je savais que j'atais chez moi défoncé, mais je voyais pas mon chez moi unqiement un caleidoscope stroboscopique super fatigant mais ça me rassurait quand meme, j'ai meme re-réussi a parlé a mon frere a ce moment la et lui meme etait troublé parce que j'arrivais pas a le regarder visiblement.

Plateau suivant je reconnaissais mon chez moi mais tous les éléments de la piece etait aussi des caleidoscope, je discernais les forme et j'arivais a me situer mais tout vrillait quoi. A ce moment la le truc chouette c'est que j'étais completement conscient de mon trip et je kiffais vraiment meme si je captais que j'avais un peu forcé.

Plateau encore suivant des petites phases de décrochage avec petites persistances visuelles pendant une bonne heure et difficultés voir impossibilité de se concentrer

Après redescente tranquille en débriefant avec mon frere, et par contre (d'ou le pas rdr du titre) je me suis mangé des sacrément sales phases de grosses confusion pendant presque 3 semaines apres et ça, genre au taf par exemple, c'est vraiment pas cool, et j'ai vraiment flippé pour ma santé mentale a ces moments la, sur le coup je m'en suis pas trop rendu compte, mais fates gaffe a vous quoi.

bisous

TripSitterFR

(26/10/2020 23:58)AsprOo a écrit : [ -> ]...pochon dans le quel je pense fumer une quantité raisonnable de dmt.

Arrivant chez moi en ayant racheter 3 bieres sur la route je préviens mon frere, avec qui je cohabite, qu'il sera sitter pour une bonne grosse pipe de dmt. Il accepte, pas de soucis je cherche le pochon et la pipe.

Soucis, je trouve pas la pipe. Du coup bien ivre je demande a des copains sur les rézo si je peux sniffer cette mixture de dmt, (freebase a priori) on me dit que oui ça devrait un chouilla moins potent que fumé mais soit.

Pas beaucoup de min après je sens qu'un truc est différent je me sens presque dissocier mais soit je sais que j'ai pris du dmt j'attends de voir.

Euh, désolé de faire mon chieur mais t'as pris du DMT ou du 5-meo-dmt ???

Parce que c'est pas exactement la même chose (que ce soit au niveau des dosages ou des effets), et si t'as vraiment pris 80-100 mg de 5-meo, tu t'en tire vraiment bien honnêtement ! Ce dernier est plus dangereux que le DMT...

Mais ouais, bourré c'est le coup classique. Heureusement que t'avais un sitter quand même !
Ah oui, chaud !

Heureusement que tout s'est bien passé .
ouaip c’était bien du 5-meo! Et oui c’est pas la Meilleure idée de la terre lel
Ah oui ça commence à faire beaucoup là 80mg....
Le principal c'est que tu sois là pour le raconter ^^
beh en fait je sais pas exactement combien mais a la louche vu que j'avais 250mg de base et vu le calcul quand j'ai préparé je pense que c'était au moins 80 ouais