qsd123fds4657
Banned

Statut :
qsd123fds4657 is Hors ligne
Dernière visite
09/12/2017 23:56
Total Likes Received: 2 (0 per day | 0.05 percent of total 3951)
(Find All Threads Liked ForFind All Posts Liked For) Total Likes Given: 0 (0 per day | 0 percent of total 3982)
(Find All Liked ThreadsFind All Liked Posts)
Temps passé en ligne :
8 Minutes, 5 Secondes
Nombre total de messages :
67 (0.08 messages par jour | 0.01 pourcent du nombre total de messages) (Trouver tous les messages)
Nombre total de sujets :
6 (0.01 sujets par jour | 0.02 pourcent du nombre total de sujets) (Trouver tous les sujets)
qsd123fds4657's Most Liked Post
Post Subject Numbers of Likes
Ca va pas fort 1
Thread Subject Forum Name
Ca va pas fort - Santé & Bien être
Post Message
Lee-O a écrit :Du coup, tu vas nous servir de test pour éclaircir cette question ; faudra nous tenir au courant. Wink


Tout à fait d'accord avec ce que tu dis plus haut Lee-O et ça m'aide vraiment ce que tu dis, c'est super !
Effectivement j'avais pas vu les choses sous cet angle, le fait d'avoir tendance à abuser va sûrement me compliquer les choses. En tout cas pour rester un peu dans le positif, je dois avouer que je suis plutôt fier d'avoir fait cette pause de +- 6 mois et qu'en plus, j'aborde une éventuelle reprise mais différemment, sans me précipiter. Je pense que quand ça ira vraiment mieux, je réessayerais de pouvoir profiter de temps en temps de certains psyché et au moindre abus, j'arrêterais tout et je ferais en sorte de passer à autre chose. J'crois en être capable après tout j'suis le seul à pouvoir ''m'aider'' sur ce plan là si je puis dire.

Merci Wink

Tridimensionnel a écrit :Salut Psikaa,
Ton post m'évoque pas mal de choses car ma situation se rapproche de la tienne. Moi aussi j'ai du mal à oublier un amour passé, et moi aussi, cet amour m'a fait découvrir la drogue et son monde.
Oui, évidemment, la drogue a à voir avec ça. D'autant si vous tapiez des empathos. La drogue, en nous éloignant de notre perception quotidienne, ré-invente ce que nous croyions figés, bouleverse nos sensations, créé des expériences inoubliables, c'est une sorte de magie, et une magie qui a beaucoup à voir avec les sentiments et les relations car elle est interne avant tout, et joue sur notre rapport aux choses. Or c'est aussi ce qu'on attend de l'amour, ce qu'on aime dans l'amour. Une relation qui mêle amour et drogue a de bonnes chances d'être inoubliable, qu'elle soit par ailleurs saine ou pas.
Ma nostalgie ne se porte pas uniquement sur cette personne incroyable, ni sur ces substances étonnantes, elle se porte sur les deux: sur CES substances avec CETTE personne. Le combo est fort et le manque, très dur. Deux ans après, j'y pense tous les jours. Avec plus ou moins d'intensité, parfois je suis très mal, parfois ce n'est qu'un songe, mais j'y pense tous les jours.

Aussi, les "solutions" que je te propose sont tirées de mon instinct plus que de mon expérience, parce que j'en suis au même point que toi.
- La fuite en avant. On a cette impression d'un point de gravité situé dans notre passé et qui nous tire en arrière, mais d'autres points existent, partout. Il y a des milliers, des milliards d'êtres humains et de relations qui peuvent être créées, chacune unique, magique. Chaque rencontre, que ce soit avec une personne, une activité, un lieu, occasionne une synergie, qui a plus ou moins de succès mais qui a son goût propre à chaque fois. C'est de ces synergies que l'on nourrit son âme, et si l'une d'elle t'accapare, tu peux la contre-balancer avec d'autres. Tu peux chercher celles qui la vaudront, les tester, les sélectionner, les mélanger, et tel un alchimiste construire de nouveaux breuvages, de nouvelles sensations. Tu as l'impression que rien ne vaudra jamais ce que tu as vécu, tu as raison car dans son domaine ta copine était unique, mais c'est le cas de chaque être humain, de chaque chose dans ce monde. Rien ne peut remplacer ce que tu as vécu mais ton être est immense, il peut absorber encore tant de choses... Continue de vivre, d'aimer et de pleurer. Ma situation diffère un peu de la tienne dans le sens où mon regret n'est pas mon premier amour. J'en avait vécu d'autres avant, et chaque fois ce sentiment d'absolu, de "jamais plus". Et en effet, jamais plu, et pour autant je ne souffre plus. J'ai coutume de dire qu'un chagrin d'amour efface l'ancien. Oui et non car parfois ils se réveillent, mais c'est l'idée.
- La sublimation. Ce que tu as vécu a laissé en toi des marques, refondu tes idéaux, tu es la même personne mais ta composition a changé. Que faire de tes souvenirs? De tes sentiments? De ta nostalgie? De tes espoirs et de te craintes? On ne peut pas simplement les enfouir sous l'accumulation d'expériences nouvelles. Sinon ça ne sert à rien, c'est comme si ça n'avait pas été et pourtant ça vient te prendre en traître par derrière. Je te conseille de parler de ce que tu as vécu. L'écrire, le dessiner, le raconter, le modifier, en faire un mythe, briser ce mythe... Notre personnalité se construit sur notre mythologie personnelle, ce qu'on a aimé, ce qu'on a souffert, les grands cataclysmes, les victoires et les sérénités. Cette fille pour l'instant semble te rester en travers de la gorge, lancinante. Tu ne sais pas si tu voudrais vomir ou avaler. Si tu parviens à digérer cette histoire, la refondre dans ton unicité, alors cette fille ne te quittera jamais. Elle sera toujours un peu là au fond de toi. Tu n'aurais rien perdu, et tu seras plus fort, et plus beau.

Pour terminer: avec les infos que tu donnes, personne ne pourrait te dire si les changements que tu constates dans ta psyché sont dus à la drogues. C'est clair que oui parce que toute expérience nous change, mais as-tu été déglingué d'une façon ou d'une autre? Si tu es jeune, on évolue très vite au fil de nos expériences, ce n'est pas forcément le fait de tes jeux chimiques. Si tu es vraiment inquiet, tu devrais en parler de façon plus précise.

Voilà pour moi. Bon courage dans ta reconstruction, et si le soir tu as besoin de parler ma boîte à MP est ouverte.


Salut Tridimensionnel, merci pour l'aide proposée ça fait chaud au coeur vraiment.
Je crois que tu a vraiment cerné le truc, et tes conseils vont vraiment m'êtres utiles je pense.

Ce que tu dis par rapport à ta nostalgie c'est exactement ce que je ressens. "Elle & les substances..." Un combo incroyablement fort, comme tu le dis. C'est dingue qu'après deux ans tu y repense encore tout les jours... Et j'comprend totalement même sans savoir ce que tu as vécu précisément avec ton ex amour... En tout cas je te souhaite de pouvoir l'oublier ou du moins, que ça ne te rende plus mal !

Par rapport aux solutions, j'adore l'idée de la fuite... Au fond si je comprend bien ça pousserait à vivre, voyager, rencontrer des gens, s'intéresser à eux, tester des choses, goûter à la vie et ses possibilités ! C'est étrange mais c'est tout ce dont j'ai toujours rêver. L'aventure, le voyage, me mêler aux gens et à leurs coûtumes. Avant de rencontrer cette fille, je rêvais de vivre une vie de voyageur. Partir tout seul, rencontrer des gens. Pas besoin d'aller super loin non, juste me laisser le temps de voyager pour me connaître et voir la diversité du monde, des gens... Quand j'y repense, c'est ça qui a changé chez moi aussi mais c'est vrai que je suis encore jeune, et c'est pas forcément la drogue ou elle qui m'a changé là dessus, j'ai juste prit en matûrité peut-être, me suis rendu compte qu'avant de voyager j'avais des choses à finir ici comme mes études par exemple...

Par rapport au fait ''la sublimation'' j'y ai pensé et je suis content de l'avoir fait. Au début des vacances j'ai dessiné mon ex. Je n'avais jamais fait un aussi beau dessin(honnêtement je ne m'intéressais pas au dessin spécialement) et après l'avoir fini j'me suis sentis libéré du poids énorme. Ensuite j'ai accepté l'idée que j'étais mal, que j'avais besoin d'en parler alors je l'ai fait, avec mon meilleur ami au début, puis mes parents etc... J'étais pas comme ça avant, j'essayais vraiment de pas montrer que j'étais mal ou quoi que ce soit, mais j'ai ravalé ma fierté et ça fais du bien aussi de se confier... C'est pour ça que je pense que cette expérience, aussi destabilisante soit elle, est en train de me faire grandir, voir les choses autrement.


Et par rapport à ma psyché je sais pas trop, c'est surtout le soir que j'y pense et je psychote beaucoup. Je vais essayer d'expliquer un peu mais c'est pas facile ^^

Je pense pas avoir déglingué vraiment, en y réfléchissant vraiment j'me rend compte que beaucoup des changements qui se sont opérés en moi sont sûrement dû aux traumatismes psychologiques engendrés par la perte de mes proches et surtout, des conditions dans lesquelles ça s'est passé.
Cette fille aussi ou plutôt les disputes que nous avions ont fini par me faire perdre patience, j'avais beaucoup de mal à laisser couler les choses et rester calme or, auparavant j'étais quelqu'un de plutôt zen... J'crois juste que j'en avais marre de ces idioties (j'me déculpabilise pas hein, moi aussi j'avais mes tords) et que vu le contexte, j'avais d'autres choses à faire que de me disputer pour des broutilles.

En fait, je vivais sur mon petit nuage et les galères qui sont arrivées, sont arrivées brutalement sans me laisser le temps de m'adapter alors j'ai été destabilisé, perdu, sans repère pour me rattacher puisque le seul repère que j'avais vraiment c'était elle. J'ai juste à me réadapter, me pencher un peu plus sur MOI et pas sur elle ou une AUTRE.
Apprendre à me connaître vraiment parce-que oui, je change, ça fait peur et c'est destabilisant mais c'est le processus de la vie, de la construction de la personnalité non ? Je me demande juste si à 21 ans c'est normal...

J'crois que j'ai vraiment peur de grandir, de changer parce-que la vie a l'air beaucoup plus simple et intéressante quand t'es qu'un ado...
J'essaye de relativiser et j'ai envie de vivre finalement... Faire des études supérieures, trouver ma voie dans l'art, rencontrer des gens, peut-être même arrêter de croire qu'il me faut absolument trouver LA fille qui me correspond d'un coup... L'Homme est fait pour expérimenter les choses, et quand on expérimente soit on réussis soit on apprend. Là j'ai pas réussis alors j'dois apprendre... Apprendre à me relever, relativiser, garder confiance en la vie et me dire que ça finira par aller parce-qu'au fond, y'a bien pire que moi ! Et que mon existence ne peut pas dépendre d'une personne, encore moi à 21 ans ! (Dur d'accepter ça que tu crois qu'elle était ton âme-soeur mais bon).

Parce-que ouais j'ai pas encore dit mais j'étais vraiment convaincu que c'était mon âme-soeur, et ce qu'elle m'a dit à la fin m'a vraiment marqué. ''De toute façon si on est vraiment des âmes-soeurs comme je le pensais, on se recroisera. La vie nous remettra sur le même chemin''. Encore maintenant j'me dis et si c'était vrai au fond ? J'pense sincérement que la but de l'existence humaine c'est de retrouver son âme soeur, acquérir de la sagesse pour atteindre des plans supérieurs après la mort. Et tant que ces deux choses ne sont pas accomplies, on peut revenir ici sur Terre et chercher... Du coup l'idée est séduisante. J'essaye de pas m'enfermer là dedans et au fond, j'crois pas que c'est mon âme soeur mais cette connection qu'il y avait entre nous (et renforcée par les psyché) me conforte dans l'idée que, ça pourrait être elle.

Enfin voilà, j'écris à chaud, j'suis fatigué (pour la première fois depuis un moment, j'ai hâte d'aller me coucher) du coup désolé pour les fautes, si c'est pas tout à fait clair etc...
Je voulais vraiment vous répondre aujourd'hui pour vous remercier de votre aide ! C'est super gentil j'sais pas comment vous remercier... Vous m'aider vraiment et j'en esperais pas autant !

Je vous souhaite de passer une bonne nuit !

Peace