Tisalut
Experimented psychonaut

Statut :
Tisalut is Hors ligne
Dernière visite
11/12/2017 17:58
Total Likes Received: 1 (0 per day | 0.03 percent of total 2888)
(Find All Threads Liked ForFind All Posts Liked For) Total Likes Given: 0 (0 per day | 0 percent of total 2921)
(Find All Liked ThreadsFind All Liked Posts)
Temps passé en ligne :
7 Minutes, 30 Secondes
Nombre total de messages :
627 (0.23 messages par jour | 0.11 pourcent du nombre total de messages) (Trouver tous les messages)
Nombre total de sujets :
20 (0.01 sujets par jour | 0.06 pourcent du nombre total de sujets) (Trouver tous les sujets)
Tisalut's Most Liked Post
Post Subject Numbers of Likes
TR datura 1
Thread Subject Forum Name
TR datura - Autres
Post Message
Bonjour à tous.
Ça fait un moment que je vous suis et je poste donc mon premier TR.
J'ai remarqué que les sujets parlant de la datura sont assez censurée (comme partout ailleurs sur le net), c'est pour cela que je n'expliquerai pas la façon ni le dosage du produit... Pas envie que ce sujet finisse delete ou lock...

Je précise aussi que c'était ma première expérience en matière d’hallucinogènes.

J'étais avec 7 amis, deux d'entre nous allaient prendre de la datura (moi et Arno), une fille voulait tester notre nouveau vapo avec du canabis et un autre serai notre guide (donc sobre), les autres avaient prévu de passer une bonne soirée arrosée (même si on leur avait bien dit de pas finir torché pour aider le guide en cas de problème).
On savait que le datura était un truc vraiment hard mais on avait que ça, ça faisait un mois qu'on planifiait la soirée et on avait pris le plus de précautions possibles. On était 5 à avoir lu The Psychédélic Expérience de T.Leary et j'avais personnelement lu L'Herbe de Diable et la petite fumée de Carlos Castaneda. En outre on s'était renseigné à fond dessus et à vrai dire je suis devenu assez incollable sur le sujet (même avant la prise).

Arrivée chez notre hote : 19h.

On débale les courses, la bouffe, l'alcool etc... Je lance un regard enragé sur les trois saucissons qui sortent du sac d'un de mes pote (Arno et moi étions à jeun depuis le matin), on blablate etc...

19h 30 : Installation.

On s'intalle dans la salle prévue pour l'expérience, il y a deux ampoules : une lampe de chevet et une grosse lampe accroché au plafond et avec un abat jour sphérique en papier blanc. On débale notre matos et on met tout sur la table, la chambre comprend un canapé dépliable (transformé en lit pour l'occasion) avec en face trois chaises et une chauteuil à gauche du lit.

On commence à enrouler et à scotcher du papier crépon autour des abats jour des lampes, du vert, du bleu et du violet, histoire de bien tamiser la lumière. Arno prépare les doses dans la cuisine pendant qu'on balance du Supertramp dans le salon, on se met dans l'ambiance, je craque et mange une crépe, rien à foutre j'ai faim !

9h : Turn on, tune in.

Arno fait un breifing aux gens et au guide en leur rapellant les consignes de base (bon le guide s'en fou un peu vu qu'il est déja au courant mais bon, ça rassure toujours).
On amène une enceinte portable dans la chambre et on lance la playlist prévue pour la soirée.
Je prend la premièr dose en premier (arno étant bien plus sensible que moi aux psychoactifs, on se décale de 10min afin de se suivre à peu près), j'enlève mes lunettes et j'attend... Il se passe pas grand chose, mon pote prend lui aussi sa dose et on se regarde tendu aveant de se marrer. L'ambiance reste bonne enfant.

9h20 : Etape deux.

Bon il est temps de sortir le catalyseur, le guide sort le vapo, pèse la dose de marijuana ( me rapelle plus combient on a mis U.U) et le charge. On chauffe le truc et on tire (on est trois à tirer donc), ça commence à monter, arno se roule en boule par terre, mort de rire, j'arrive à le convaincre de s'assoir sur le lit et il commence à raconter de la merde (aucun souvenir du contenu de la conversation par contre, je sais juste que c'était n'importe quoi).
Je commence à avoir soif, je prend la bouteille de coca posé à coté de moi et je sors à Arno (allongé à coté de moi) :" bon, je bois, ne fais rien" et évidement ça rate pas : il flaque un pain dans la bouteille pendant que je bois... J'ai du coca partout... Je vais chercher une serviette dans la salle de bain et en provite pour regarder ma pupille : pas de changement notable.

Je retourne dans la chambre où un pote et sa copine sont en train de faire parler la fille défoncée afin de juger si on a plus d'effets qu'elle. Je m'alonge sur le lit et là, révélation : ah ça y est, je suis complètement défoncé ! Je me prend au jeu et entre dans le délire de mon collègue : "eh si jamais le sol nous prennait pour des cons hein ?! Ah ouais il pourrait etre méchant le filou !" etc...

9h45 : Il est temps.

Je prend une deuxième dose de datura et je calcule au même moment qu'arno (assit sur une chaise en face de moi) est en train de faire du piano sur un synthé imaginaire sur "Don't leave me now" de Supertramp. Je me dit que je peux pas le laisser faire tous les instruments, ça doit etre marrant il a l'air de kiffer, je me lève et m'assiet à coté de lui ; je fait la baterie, je ferme les yeux et me laisse porter par la musique, arno se lève en plein milieu pour prendre sa deuxième dose (je m'en rend pas compte, j'ai les yeux fermés).
Au bout de quelques minutes, je l'entend qui dit "je crois que la datura commence à monter là !" j'ouvre les yeux et je vois notre guide assit sur le fauteuil à ma droite, le monde semble incroyablement loin et j'ai l'impression de voler (sans confondre avec le fait de planer à cause de la beuh).
Le morceau se fini et arrive "Fly From Here" de Yes, il est temps de partir là ! Je m'allonge sur le lit, suivit d'arno et demande au guide de lire les instructions du premier bardo de Leary.

Heure inconnue (entre 10h et 10h30) : Drop out !

Je ferme les yeux, le guide commence à lire, j'ai des spasmes msuculaires assez biazrres, ils sont controlables mais je les aimes bien donc je les laisse. Je me sens décoler, je vois une lumière blanche en close eye et j'essaye de m'en approcher mais elle disparait au bout de 2-3sec... Je vois des trains blancs bleutés qui arive de la périphérie de mon champ de vission, ah ok c'est un squelette, pemière hallu concrète en close eye, c'est en fait MON squelette, je le sais, il me comprend.
J'ouvre les yeux et je vois arno qui bouge ses mains rapidement autour d'un point en l'air, inconsciement je commence à faire pareil en fermant les yeux, je l'entend qui dit "je crée de l'énerie !!" à ce moment un pyramide rayonnate jaune apparait entre les mains (j'ai tjr les yeux fermés) et je répond "eh moi aussi !", il me fait "et tu la vois ma boule ?" à ce moment une sphère de lumière jaune arrive à coté de ma pyramide. Cette dernière me rappele la pochette d'album d'Asia sauf qu'il lui manque les yeux, je me concentre pour lui faire des yeux mais les yeux qui apparaissent sont assez horribles et menaçants, j'essaye de changer mais ça marche pas...
J'ouvre donc les miens et l'énergie disparait, le monde bourdonne autours de moi et je vois 3 grosses mygales sur le lit, je sais que ce sont des hallus car je ne les vois pas vraiment, elle sont là mais pas visuellement, c'est assez difficile à expliquer. Je sais qu'arno est aracnophobe, prend donc une mygale dans la main et je donne et disant :" eh tiens, je te donne une araignée en cadeau !" il se et à crier et prend un coussin pour taper dessus (bon il tape pas là où je voyais la mygale mais bon...). Je me dis que c'est domage de pas avoir de mygale et je me sens honteux de les avoir toutes, j'en prend donc une et je la fourre dans la poche d'un pote qui comprend pas trop ce que je fais (et c'est pas mes explications qui vont l'aider).
Jusque là, je suis parfaitement conscient de ce que je fais, je me prète au jeu afin de faire monter les hallus mais je suisencore moi.

Encore plus tard : closed eyes, mes amies.

J'ai la bouche désséchée, le guide arrete pas de faire des allez retour entre la chambre et la cuisine en portant des verres d'eau. Au bout d'un moment il se met à lire les instructions du second bardo, ma bouche et ma gorge ne me font pas spécialement mal mais c'est attrocement sec.
Je referme les yeux et je vois les squeletes des gens qui étaient dans la pièce à la place de ces gens, je les vois bouger et il se regroupent autour de moi. Mon squelete arrive et ils mettent des chapaux américains et jouent au poker... Je trouve ça génial et j'encourage à haute voix mon squelete, la partie est brutalement interrompue par l'arrivée de centaines de cadavres volant qui me supplient de les aider ; là je commence à comprendre la datura, mais ils ne me font pas réellement peur. Je leur dis "Eheh vous etes morts ! Eh ben pas moi ! Nananananana !".
J'ai des sensations très bizarres au niveau de ma bouche, il devient clair que ma machoire veut s'envoler... Je commence à flipper avant de me souvenir des enseignements de Leary, je tente donc d'apprécier la sensation et ça marche plutot pas mal.
Arrive le morceau "Pas de Trois" d'Ahsra et je me concentre sur ma musique : un énorme trou noir sur fond rouge se crée et des particules sombres y sont aspirées (tjr les yeux fermés) en me concentrant je vois que ces particule sont des visages torurés. Ma machoire commence à s'envoler vers le trou noir et je me tape un fou rire tellement la sensation est étrange.
Une fois le morceaux fini, l'astre s'en va et reviennent ces visages... Cette fois ils sont accrochés les uns aux autres et défilent sur le rythme de la musique de Tangerine Dream, les visages sont peu à peu remplacés par des morts qui tiennent des tondeuses lumineuse (rouges et vertes). Par dessus ça arrive les points de lumières que l'on peut avoir dans le noir lorsque l'on est fatigués ; sauf que ces points foncent sur les morts et font tomber... Bien fait pour eux.
Les points se rassemblent et forme une sorte de cone ; en fait c'est un axe sur lequel sont montés des disques de diamètre qui diminu, j'ouvre les yeux et le prend dans les mains (pareil que pour les mygales : je ne le vois pas vraiment mais il est quand même dans mes mains). Je fais tourner les disques et ils font de la lumière, je kiffe.

Vers 11h30 : Le pic.

J'oublie mes disque et me concentre sur la pièce , arno est en train de tenir un volant imaginaire... C'est là qu'arrive ma première vrai hallucination : les gens sont bleu ! Les gens ont la peau bleu ! Je suis assez impressioné par ça et je leur explique "eh vous etes tous des stroumphs !". Gros fou rire général.
Encore une révélation : le passé n'existe plus ! C'est assez indescriptible comme sentiment : alors que je me souvenait du passé, il avait céssé d'exister. Cette impression a duré presque toute la suite de la soirée.
Je me met un doigt dans la bouche : il reste sec. Eh ben l'atropine agit bien en tout cas ! Je me lève à la surprise générale et vais dans la salle de bain me caler devant un mirroir : ah ouais ok, mon iris est parti en vacance... Pupille dilatée à mort donc...
Je retourne dans la chambre et la arno me fait : "oh c'est pas normal là ! Remet la gravité !" je tire donc une manette imaginaire et lui demande si c'est bon.
C'est là qu'a commencé le gros délire : j'ai aucun souvenir de ce passage, d'après notre guide on a passé 20min à essayer de réparer une machine à gavité sans succé... A mon avis, là je suis vraiment parti loin puisque je me rapelle de rien...
La mémoire revient au moment où je me rend compte que mon pote assit sur la chaise en face n'est plus le même "Eh Emerick fais moi un signe", je vois le faux gars lever la main, pas de toute, ce n'est pas Emerick, à la place c'est un gars que je connais assez mal mais que je vois parfaitement bien ! Deuxième vrai hallu donc.
A noter que les gens sont resté plus ou moins bleus pendant tout ce temps.

Plus tard : Stagnation.

J'arrive plus à avoir d'hallu open eye, je ferme donc mes yeux et je retourne à mes visages flottants. Je vois un escalier et je commence à bouger mes jambe en l'air pour essayer de le monter, à ma grande surprise je sens le sol sous mes pieds. Je me mets à monter l'escalier dans le seul but de faire perdurer cette sensation et ça dure assez longtemps.
Le reste de la soirée est assez flou, je me rapelle d'un tourbillon de lumière rouge et verte et d'une discution très pointue avec Arno sur la manière de faire pousser des murs.

9h du mat : Réveil.

Première pensée : OH PUTAIN J'AI DE LA SALIVE !!!!!!
la matinée se passe assez bien, on range tout, on me montre les vidéos, gros fou rire. Je regarde des conversations que je suvient pas avoir eu : "Eh Emerick t'es un corbeaux ahah !". J'ai les pupilles encore un peu dilatées mais rien de trop méchant, j'ai les yeux marrons et la douleur est supportable.

Conclusion :

J'en retire assez de choses positives même si je me suis tapé deux remontés depuis. À mon avis on a pris une légère sous dose, ce qui explique que ça n'ai durée que 10h et que je me souviens de la moitié des conversations et de la plupart de mes hallus.
On a tous les deux interprétés les hallus morbides de façon positives, on pense que c'est dû à plusieurs facteurs :
-notre lucidité partielle (je me souvients pas ne plus etre au courant que j'étais drogué).
-l'ambiance super cool.
-les gens rassurant et surtout le guide.
-la préparation mentale.
-l'effet euphorisant du THC.

Voilà donc pour ce TR, en espérant qu'il ne sera pas supr :oops:

Ah oui et j'ai quand même envie de pousser un coup de gueule par rapport au magnifique blocus opérant sur le net par rapport à cette plante !! Elle est extrêmement dangereuse certes, mais ça ne justifie en rien le blocage de TOUTES les informations utiles... On a mis 4 JOURS à trouver la température de fusion de la scopolamine ! C'est complètement abusé puisque ça bloque les gens qui on envie de tenter l'expérience de manière assez sure et scientifique...

PS : Je sais que je me suis pas encore présenté sur le forum mais : c'est où ? :lol: Dans la partie anglaise ?