S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


QtHedgehog
(Psychonaute en devenir)


Date d’inscription : 06/06/2020
Date de naissance : Non spécifié
Heure locale : 29/06/2022 à 14:24
Statut : Hors ligne

Informations sur QtHedgehog
Inscrit le : 06/06/2020
Dernière visite 30/03/2022 19:19
Nombre total de messages : 3 (0 messages par jour | 0 pourcent du nombre total de messages)
(Trouver tous les messages)
Nombre total de topics : 0 (0 topic(s) par jour | 0 pourcent du nombre total de topics)
(Trouver tous les topics)
Temps passé en ligne : 6 Jours, 9 Heures, 44 Minutes
Membres parrainés : 0
Total des likes reçus : 12 (0.02 par jour | 0.08 pourcents du total 14850)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
Total des likes donnés : 13 (0.02 par jour | 0.08 pourcents du total 16765)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
  
Post de QtHedgehog le plus liké
Titre du message Nombre de Likes
RE: Comparatif des dissos 9
Topic du message Nom du forum
Comparatif des dissociatifs Dissociatifs
Message
Petit récap des dissos testés de mon côté, malheureusement pas aussi précis que je le voudrais pour certaines substances avec lesquelles j'ai peu expérimenté, pauses de 2 semaines entre les prises obligent. Je mets entre parenthèses ma nomenclature DIY des arylcyclo subsitituées (c'est assez explicite normalement).
  • Kétamine (2-Cl-O-PCM) : Sûrement le disso avec lequel j'ai le plus expérimenté, très pratique par sa durée courte (j'ai tendance à préférer les substances à durée courte, comme ça j'ai plus de contrôle sur la durée du trip en redosant potentiellement), pour moi c'est vraiment "la base" de la dissociation, et je compare beaucoup la dissociation que j'obtiens avec d'autres substances à celle de la ké. Je retrouve avec elle ce sentiment d'être "là où il faut", "comme il faut" (au sens où je la trouve pas du tout dysphorique). Pas mal de distorsions visuelles (drifting) les yeux ouverts.
  • 3-HO-PCP : Deuxième dissso en terme de nombre de trips, et sûrement celui qui a le plus contribué à ma tolérance à long terme (lorsque je finissais le gramme que j'avais acheté de cette substance, 20mg correspondait à une dose moyenne). Très différent de la kétamine, déformations auditives (similaires au protoxyde d'azote), sensations de vibration dans le corps. Pas mal de déformations visuelles, mais pas les mêmes que la ké, par exemple on a du changement d'échelle (un écran qui devient tout petit puis qui remplit entièrement le champ de vision par exemple). A priori pas de hole, même si j'ai jamais énormément forcé sur les dosages. On a pas mal la sensation d'être "posé" et "bien" (peut-être l'action sur les récepteurs opioïdes ?)
  • 3-MeO-PCE : Pas beaucoup testé celui-là, de mon expérience c'est un disso assez lucide voire délusif, peut-être que ça se sent moins à plus hauts dosages. Plutôt froid, à explorer plus en profondeur.
  • DCK (O-PCM) : Pas énormément testé également, dans mes souvenirs la dissociation était également plutôt froide avec le sentiment de manquer de quelque chose.
  • DMXE (3-Me-O-PCE) : Un des dissos qui m'a le plus convaincu, un peu moins long en durée que les autres dissos (sauf ké/2f-dck), le mindspace est assez différent de celui de la ké, tout en étant très mindfuck, et on retrouve cette sensation de bien-être pendant le trip qui manque avec beaucoup d'autres dissos.
  • MXiPr (3-MeO-O-PCiPr) : Pas beaucoup testé mais contrairement à d'autres il m'a laissé des impressions assez vives et positives. Bien que pas très potent, la dissociation est assez "complète", et je lui sens un bon potentiel de hole. À explorer un peu plus.
  • MXPr (3-MeO-O-PCPr) : Celui-là m'a vraiment semblé très peu potent, avec une dissociation plutôt froide et dysphorique.
  • O-PCE : Il a l'avantage de permettre d'atteindre le hole à petites doses, mais j'ai été vraiment très déstabilisé en sortant du hole, c'en était désagréable (désorientation etc.), donc peut-être mieux avec un tripsitter. La dissociation en elle-même n'est pas super chaude, mais il y a pire.
  • 2F-DCK (2-F-O-PCM) : Assez similaire à la ké, en plus long et moins potent, mais avec le grand avantage de pouvoir être pris par voie orale avec moins de dommages pour les reins que la ké. Je trouve les effets plus intéressants et complets par voie orale (je retrouve d'ailleurs ça pour quasiment tous les dissos cités précédemment, à part la DMXE pour laquelle j'ai entendu des retours mitigés sur la RoA orale, et bien sûr la ké)
  • 3-Me-PCP : Encore peu testé mais c'est en cours, pour l'instant surtout senti des effets stimulants et légèrement dissociatifs tout en restant assez lucides, d'après ce que j'ai entendu du 3-MeO-PCP, ça serait intéressant de le tester à plus hautes doses.
Voilà, hésitez pas à demander plus de précisions ou à me dire si certaines de mes descriptions sont hors charte, je modifie tout de suite ! Je suis également intéressé si des personnes ont eu des ressentis radicalement différents des miens pour certaines des substances citées Wink


À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.