S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Mandril
(Psychonaute en devenir)


Date d’inscription : 03/07/2020
Date de naissance : Non spécifié
Heure locale : 29/06/2022 à 14:55
Statut : Hors ligne

Informations sur Mandril
Inscrit le : 03/07/2020
Dernière visite 30/05/2022 17:11
Nombre total de messages : 11 (0.02 messages par jour | 0 pourcent du nombre total de messages)
(Trouver tous les messages)
Nombre total de topics : 4 (0.01 topic(s) par jour | 0.01 pourcent du nombre total de topics)
(Trouver tous les topics)
Temps passé en ligne : 3 Jours, 13 Heures, 9 Minutes
Membres parrainés : 0
Total des likes reçus : 12 (0.02 par jour | 0.08 pourcents du total 14850)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
Total des likes donnés : 23 (0.03 par jour | 0.14 pourcents du total 16765)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
  
Post de Mandril le plus liké
Titre du message Nombre de Likes
[DMT] "Ne quittez pas, nous allons prendre votre appel..." 3
Topic du message Nom du forum
[DMT] "Ne quittez pas, nous allons prendre votre appel..." Champignons, DMT et tryptamines
Message
En ce moment je suis en train de trier un peu mes affaires et je suis tombé sur mon bon vieux trip journal, qui n'a pas été touché depuis un petit moment. Je me suis perdu un peu dans mes relectures, et je me suis dit qu'il y en a quelques uns qui méritaient d'être partagés tout de même. Dont celui-ci.

Septembre 2018. 6H de jeun. 1m70, 56kg.
Cristaux de DMT. Quantité exacte non pesée. Pipe en verre ("à crack").
Chez moi, sur mon balcon, assis sur une chaise. Seul.
Usager semi-régulier de cannabis à l'époque, expériences passées avec le LSD (dont expériences à hauts dosages), la psilocybine, la DMT, l'opium, la salvia, la kétamine, et la cocaïne.



La lune est belle ce soir. Je décide de finir le reste des cristaux de DMT que j'ai ramenés du festival. Je m'assois sur la chaise habituelle et j'allume. Je ferme les yeux et respire calmement.

Mon corps s'est mis à vibrer, et c'était audible. Puis les sons se sont comme arrêtés, si ce n'est pour mon acouphène usuel, qui paraissait amplifié. J'avais l'impression d'être sous l'eau. J'ai entendu un grand son, et j'ai ouvert les yeux : un avion passait dans le ciel. Il avait l'air très proche et démesurément bruyant. Les couleurs étaient d'une vivacité extrême : les violets, les rouges, les jaunes. Les surfaces semblaient lisses, "parfaites". Les dégradés avaient l'air artificiels, comme réalisés numériquement. Les formes se simplifiaient, se géométrisaient. Une seule pensée me traversait l'esprit. "Je mérite de prendre soin de moi, et je peux tout faire."

Je rallume une deuxième fois, je reprends une inspiration. Je referme les yeux.

Une blancheur. J'ai eu la sensation que mon crâne a été découpé, ouvert : comme si une coupure nette s'était opérée au niveau de mes yeux, tout autour de mon crâne en suivant la ligne de mes lunettes. Mon cerveau était ouvert et connecté avec le reste de l'espace.
Puis je me senti extrêmement léger, flottant. Je flottais en l'air. Un espace est apparu devant moi, mesurable par la présence d'un quadrillage au sol très coloré, indiquant la perspective. Je flottais au-dessus d'une sculpture qui tournait sur elle-même très rapidement. À de multiples instances, j'avais la sensation de tomber. J'ai remarqué autour de la statue de nombreux "personnages" réunis. J'avais conscience que c'était des personnages, mais en réalité il ne s'agissait visuellement que de formes géométriques simples : des cubes, des sphères, des triangles... qui parfois étaient ornés de ronds signifiant des yeux. Il était difficile de comprendre s'ils étaient en 2D ou en 3D dans cet espace. Je ne me sentais plus tomber, j'avais l'impression d'être accroché à un plafond. J'ai regardé attentivement les silhouettes. Elles discutaient en faisant des bruits inintelligibles, qui ressemblaient un peu à des chants de baleine, des sons d'instruments électroniques. Ils ne me voyaient pas. J'ai eu la sensation instinctive que je n'étais pas censé être là. J'étais un voyeur, un espion. D'un seul coup, l'un d'entre eux, une forme irrégulière avec un œil, m'a repéré (son œil s'est tourné vers moi). Dès qu'il m'a vu, j'ai disparu de cet espace, comme désintégré.

J'ai été téléporté ailleurs. Une espèce de chambre avec une grande fenêtre qui semblait être dans un gratte-ciel d'une ville futuriste. Il y avait des fontaines et des sculptures décoratives très colorées et simplistes, comme dans un style un peu cartoon et illustratif. J'étais assis sur une chaise, et autour de moi il y avait d'autres chaises sur lesquelles étaient installées des "personnages", dont à nouveau je reconnaissais la nature mais qui n'en avaient pas l'apparence. C'était des jambes dans un style cartoon, des bouillies de pixel, des tas de polygones... Tantôt 2D, tantôt 3D. Cette difficulté à déterminer leur volume m'a fait penser à Prizmo et l'espace dans lequel il évolue dans Adventure Time. On était tous assis sur ces chaises sans communiquer les uns avec les autres. Il y avait des vrombissements et des bruits étranges.
J'avais conscience que les formes autour de moi étaient comme moi. Est-ce que je leur apparaissais comme une forme, moi aussi ? Donc c'était des gens ? On était tous en train de patienter pour quelque chose, comme une salle d'attente pour voir un docteur. J'essayais de comprendre ce qui me permettait d'identifier une forme comme étant un "personnage" tandis que j'étais capable d'identifier ce qui faisait partie du décor, comme des "plantes", des "murs"... qui ne ressemblaient pas tant à des "plantes" ou des "murs" que ça, mais que je définissais instinctivement comme tels. Lorsque je fixais quelque chose trop longtemps, cela se déformait comme une illusion d'optique.

Qu'est-ce qu'on attendait ? Pourquoi est-ce qu'on était là ? Peut-être était-ce les entités que j'avais vues plus tôt ?
J'ai soudainement su que je n'allais pas "les" voir, que ce n'était pas le moment.

J'ai ouvert les yeux. Les couleurs étaient intenses. J'ai vu un bus au loin : il était si rapide ! Chaque source de lumière dans la ville explosait. Les formes s'assimilaient les unes aux autres, formant des visages, des machines, des animaux... Des théâtres d'ombres se créaient devant mes yeux. Les rires distants des passants en bas de chez moi résonnaient en écho, comme s'ils étaient passés dans un ampli avec du delay.

Je me suis soudainement senti stupide. J'avais vu énormément de choses et j'avais déjà l'impression d'en avoir oublié la moitié. Ce trip report lui-même est incomplet. Tout était si étrange que ce serait même impossible à illustrer ou à modéliser en 3D. J'ai pensé, "si seulement je vivais un peu plus dans le présent... je suis toujours ailleurs." Si seulement je conscientisais mieux, peut-être que je me souviendrais mieux.

J'ai regardé les paumes de mes mains. Elles m'ont semblé minuscules. Ridicules.
Je dis ça, mais je n'avais pas de sentiment négatif. Tout était magnifique. Tout ce qui ne l'était pas était intriguant ou drôle. Une sorte de plénitude totale.

J'avais oublié d'étendre le linge. Je me suis levé soudainement. Dès que je me suis levé, j'ai dégrisé aussi sec. Plus d'hallucinations. J'ai regardé l'heure. Tout ça n'avait duré que 20 à 30 minutes tout au plus. Pendant plusieurs heures et jours après, je me sentais calme, apaisé, et heureux.


Voilà voilà, c'est très étrange à lire mais c'est un trip de DMT quoi. Big Grin 
Je me suis toujours demandé si c'était ça un "breakthrough" (considérant la lumière blanche au début) ? Boarf, je suppose que c'est différent pour tout le monde. Moi, ça me va amplement en tout cas.


À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.