Madoudou
Wishful psychonaut

Statut :
Dernière visite
(Caché)
Total Likes Received: 2 (0.02 per day | 0.06 percent of total 3408)
(Find All Threads Liked ForFind All Posts Liked For) Total Likes Given: 2 (0.02 per day | 0.06 percent of total 3441)
(Find All Liked ThreadsFind All Liked Posts)
Temps passé en ligne :
Caché
Nombre total de messages :
5 (0.06 messages par jour | 0 pourcent du nombre total de messages) (Trouver tous les messages)
Nombre total de sujets :
2 (0.02 sujets par jour | 0.01 pourcent du nombre total de sujets) (Trouver tous les sujets)
Madoudou's Most Liked Post
Post Subject Numbers of Likes
Quel methode la plus adapté pour sevrage héroïne 1
Thread Subject Forum Name
Quel methode la plus adapté pour sevrage héroïne Dépresseurs
Post Message
Salut tout le monde !

Voici le témoignage d’une amie qui n’a pas internet donc je fais passé le message Smile

« Je voudrai avoir des avis concernant mon tout premier sevrage d’hero.

Pour résumé, ça fait depuis le mois de décembre que je suis tombée dedans (donc 6 mois). J’ai jamais été vraiment en manque depuis, jamais plus de 24h sans héro. Je tourne a environ 2g par jours (seulement snif, jamais IV).. 

Ça fait plusieurs année que j’ai découvert les opiacés (environ 3 ou 4 ans), mais j’ai tester l’heroine depuis moins d’un an. Je suis tombé dedans pcq mon mec en prenait aussi (lui depuis des années). J’en prenais au départ pour m’aider a me poser pcq on tapait bcp de cock (snif et basé), puis voila, au départ je faisait attention a espacée, puis après, on été tellement tout le temps défoncé, que je suivait plus, et une fois accrochée, j’ai pas eu le courage de faire demi tour. 

Quand mon mec part quelques jours, j’arrive bien a diminuer (moins d’un gramme par jour), mais la il est en détention depuis 2 semaines, et c’est la seule fois ou je n’arrive pas a baisser, au contraire, j’ai l’impression d’augmenter. Ça vient surement du moral dans les chaussette, mais aussi peut etre, du rendez vous qui m’attend le 4 juillet, avec un médecin pour démarrer la méthadone.

J’ai assez peur de ce rdv, assez peur d’arreter, très peur de la méthadone. 

J’arrete car j’en ai marre de courir après, de pas etre libre, de pas pouvoir me dire « je pars 10 jours dans la jungle, je pars a l’étranger (chose que je pourrait pas faire non plus avec la méthadone, c’est pour ca que ca m’enchante pas trop). Et aussi beaucoup pour le côté financier. Je n’en revend pas, je dilapide simplement l’héritage de mon père, et ca me pèse aussi moralement.. j’ai Emménager depuis février dans ma region natale, et je n’ai pas d’amis qui en consomme ici (enfin quelque connaissance mais c’est pas ca qui va etre dangereux pour garder le cap). Je n’ai pas de travail, et j’aimerai ien en trouver mais ca me fait peur d’allier travail et héro.

Donc voila en gros, j’ai surement oublier des tas de trucs que je modifirais ou ajouterai en dessous, mais globalement c ca.

J’ai peur de me mettre a la méthadone. Je me dit que ca fait mois de 6 mois que je suis dedans, et je me demande si y’a pas d’autre truc plus adapté. A la base je pensais a arreter a la dure, mais plus le temps passe et plus je conçoit que c’est une perte de temps, car des le matin je me réveille en manque, et je n’ai meme pas la force mentale de faire quoi que ce soit d’autre que de taper. 

Le sub c’est pourri parait il, la méthadone un peu moins? le sevrage a l’opium? La methode chinoise? Laquelle serait la plus adapté à ma conso? 

Je m’en veux beaucoup d’être tombée dans cette merde, que je m’étais pourtant juré de jamais touché (a 14/15 ans je fréquentais bcp de zonards qui s’en mettaient plein les veine, ou qui galèreraient avec le sub).  Merci pour vos conseils et témoignages» 

MADOUDOU 26 ANS