S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Lunatic
(Wishful psychonaut)


Date d’inscription : 14/04/2020
Date de naissance : Non spécifié
Heure locale : 04/07/2020 à 05:11
Statut : Hors ligne

Informations sur Lunatic
Inscrit le : 14/04/2020
Dernière visite Il y a 9 heures
Nombre total de messages : 43 (0.53 messages par jour | 0.01 pourcent du nombre total de messages)
(Trouver tous les messages)
Nombre total de topics : 5 (0.06 topic(s) par jour | 0.02 pourcent du nombre total de topics)
(Trouver tous les topics)
Temps passé en ligne : 3 Jours, 19 Heures, 22 Minutes
Membres parrainés : 0
Total des likes reçus : 19 (0.24 par jour | 0.31 pourcents du total 6135)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
Total des likes donnés : 8 (0.1 par jour | 0.13 pourcents du total 6206)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
  
Post de Lunatic le plus liké
Titre du message Nombre de Likes
RE: [Sujet de la Semaine] Consommation et pression sociale 3
Topic du message Nom du forum
[Sujet de la Semaine] Consommation et pression sociale Sujet de la semaine
Message
C'est marrant parce que la pression sociale que vous décrivez avec l'alcool, je reconnais parfaitement son existence mais je trouve que la pression sociale est bien plus forte avec le tabac et la weed, et pourtant moins reconnue. Alors que dans les groupes de consommateurs c'est omniprésent... c'est vraiment une pression sociale bien établie et systémique, pas juste de l'incitation. Je l'ai pas vécue comme moins dure que l'alcool, bien au contraire. Et en plus elle est quotidienne, contrairement à l'alcool, qui est plus la pression du samedi soir.

Au niveau du tabac, c'est limite une structure de bande; genre les gens se rencontrent, se draguent, forment les bandes d'amis en se passant des clopes. D'ailleurs, les mecs ne veulent pas trop de filles qui ne fument pas. Vraiment je pense que sur ce sujet la pression sociale est pas la même entre les femmes et les hommes. Les meufs prennent ça comme un acte de "meuf libérée" et les mecs prennent ça comme un minimum syndical pour être baisable. Je déconne pas, la clope est vraiment le minimum syndical de la drague et de l'étiquette "féministe", et la weed passe souvent avec. D'ailleurs c'est la conséquence de toute une campagne de promo américaine pendant les années 60 pour faire vendre la clope. Non, je déconne pas x) on a montré des femmes clichés de la "femme libérée" à la télé pour que les femmes achètent des clopes pour se sentir " femme libérée" ect... et du coup bah elles sont libtérées = oléolé= wah sexy = je veux que ma petite amie fume = fume ma petite, fume tout ce que tu peux, et du coup fume de la weed aussi pendant que t'y es.

Ce n'est que mon expérience bien sur, je sais que c'est différent partout. je suis en milieu étudiant aussi... artistique... Littéraire par le passé... ça joue sans doute. Pour ma part je cède malheureusement quelque fois, moins maintenant mais toujours un peu.

Mais si je cède c'est surtout parce que;
Au niveau des fréquentations de consommateurs c'est chiant comme pas possible, il faut que je fume, si je fume pas je suis pas cool, et faut toujours me pousser à fumer, pour arrêter les autres drogues ect... c'est du " mais pourquoi tu fumes pas de la beuuh arrête de prendre des trucs chimiques enfin" - parce que eux en prennent moins souvent que moi. Et impossible de ne pas rester une droguée solitaire si je n'accepte pas de tirer de temps en temps sur un pet. Vraiment les drogués que j'ai rencontrés ont du mal à blairer le fait que je ne fume pas.

Je finis par préférer rester avec les alcoolos; pas mal ne comprennent pas ma consommation de drogue, mais ils me poussent à boire que en soirée. Et puis ils savent qu'ils se font du mal en buvant, ils la sentent venir la cuve des WC, donc ils ne joueront pas le snob qui sait mieux que tout le monde ce que tu dois consommer. - c'est mon expérience hein, juste mon expérience - Ils savent qu'ils sont en train de s'empoisonner. Les consommateurs que j'ai rencontrés eux, c'est juste de l'exclusion pure et simple si je ne fume pas. 

Bref juste pour dire qu'il n'y a pas que l'alcool qui bénéficie de ce statut de drogue quasi-obligatoire, et je crois que beaucoup de consommateurs sont tellement occupés à clasher l'alcool et à faire l'apologie de la weed qu'ils se rendent même pas compte qu'ils ont ce comportement. Mais chez les consommateurs que je fréquente, c'est la weed et le tabac qu'on veut absolument te faire gober, pas l'alcool . D'où le fait que j'en profite pour développer ici, ça me paraît être dans le thème et je vous avoue que ça m'énerve que ce sujet soit aussi peu abordé alors que je vous jure, j'ai l'impression que tout ceux qui ne fument pas le vivent... Est-ce que c'est parce que ça n'arrange pas la réthorique des consommateurs, de ne pas être du coté des marginaux sur un sujet? 
Pardon, je provoque un peu là, et ça sort du sujet x) mais ça me donne un peu cette sensation.


À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.