LegrosAlexandre
Skillful psychonaut

Statut :
LegrosAlexandre is Hors ligne
Dernière visite
27/02/2015 14:09
Total Likes Received: 1 (0 per day | 0.03 percent of total 3413)
(Find All Threads Liked ForFind All Posts Liked For) Total Likes Given: 0 (0 per day | 0 percent of total 3446)
(Find All Liked ThreadsFind All Liked Posts)
Temps passé en ligne :
Aucune inscription
Nombre total de messages :
335 (0.15 messages par jour | 0.06 pourcent du nombre total de messages) (Trouver tous les messages)
Nombre total de sujets :
37 (0.02 sujets par jour | 0.12 pourcent du nombre total de sujets) (Trouver tous les sujets)
LegrosAlexandre's Most Liked Post
Post Subject Numbers of Likes
Rapport sur la 4-MEC (4-methylethylcathinone) 1
Thread Subject Forum Name
Rapport sur la 4-MEC (4-methylethylcathinone) Rapports
Post Message
Documentation :
Substance consommée : 4-MEC (4-methylethylcathinone)
Fiche Erowid : http://www.erowid.org/chemicals/4_methylethcathinone/4_methylethcathinone.shtml
Fiche PubChem : http://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/summary/...d=52988259


Expérience :
Date : 14/03/2014
Age : 30ans
Poids : 82kg
Heure de consommation : 11h30
Quantité : 80mg (dose moyenne)
Redosage : 80mg et 40mg (200mg en tout)
ROA : Nasal (Sniff)
Setting : Seul chez moi.


Résumé :
T + 0 min : Sniff de 80mg. Assez douloureux mais gérable.
T + 10 min : Légère sensation d'effet du produit. Très légère sensation de stimulation physique.
T + 20 min : Stimulation physique se faisant plus présente, début d'une légère anxiété.
T + 30 min : Stimulation physique modérément présente, anxiété modérée. Pas de réelle stimulation mentale.
T + 45 min : Très discrète euphorie ressentie. Je dirais environ 5-10% de ce qu'on ressent avec de la MDMA. Toujours une stimulation et une anxiété faiblissante. Redrop de 80mg en Sniff.
T + 46 min : Forte sensation de chaleur et d'euphorie s'installant extrêmement rapidement. Rush puissant, montée très rapide pour atteindre une euphorie que j'estime pour mon cas à 100% de ce que j'ai pu atteindre avec de la MDMA.
T + 50 min : Plateau atteint. Forte euphorie. Très forte sensation de bien être. Coté empathogène très nettement marqué. Appréciation de la musique fortement accrue. Libido fortement augmentée. Impossibilité totale d'obtenir une érection. Impression de "connexion" et de "proximité" avec l'actrice du Porno visonné.
T + 1h10 : Etat physique et psychologique identique en tout point à T+50min. Sensation de chaleur toujours présente. Prise de T° corporelle : 38,6°C. Pas de palpitations (fait de sentir ses propres battements cardiaques), en revanche impression de tachycardie : vérifiée à 150 BPM (OMG!). Bruxisme débutant. Mydriase présente (modérée).
T + 1h30 : Stimulation/Effet mental en déclin. Stimulation physique toujours aussi forte. Redrop de 40 mg en Sniff. Bruxisme s'accentuant.
T + 1h35 : Retour à un état proche du plateau. Bruxisme nettement marqué.
T + 1h50 : Sensation de déclin de l'état mental. Euphorie en baisse. Libido en baisse. Stimulation physique à peine diminuée. Bruxisme toujours présent.
T + 2h30 : Effet mental nettement diminué (libido, musique, empathie). Stimulation physique assez diminuée.
T + 3h00 : Disparition de l'effet mental. Stimulation physique diminuée d'environ 2/3.
T + 4h00 : Disparition presque totale de la stimulation physique.
T + 5h00 : Retour à la baseline.

T + 36h : Anxiété légère présente au levé. Léger craving présent. Anxiété s'intensifiant dans la matinée. 1 Xanax 0,5mg pris. Efficace.
T + 48h : Anxiété difficilement gérable déclenchée par un fort craving dans la soirée.
T + 60h : Forte anxiété au levé, sensation très "adrénergique". Impossibilité de me calmer seul. 1 Xanax 0,5mg pris. Efficace. Craving remplacé par le dégout peu de temps après.


Remarques :
La première ligne à mis du temps à monter, et l'effet provoqué fut très faible. J'ai du plafonner avec la première ligne. Il ne manquait pas grand chose pour basculer dans la libération massive de sérotonine. En revanche, sitôt fini la deuxième ligne qu'une véritable vague sérotoninergique s'est emparée de moi. Un rush très puissant et vraiment semblable à de la MDMA. Une montée plus courte aussi et moins anxiogène. Le plateau est, au niveau des effets, semblable en tout point à mon expérience de MDMA. Quoique la libido semble encore plus augmentée. Les effets en revanche s'estompent rapidement. Les redrop sont de moins en moins efficaces parait-il, le mien l'a été, mais pas longtemps. L'effet global de cette molécule est vraiment très court.

J'ai pas ressenti de déprime à J+2 ou J+3, mais un craving certainement nourri par le rappel du bonheur ressenti et fortement gravé dans ma mémoire, et une anxiété vis à vis de ce craving s'est alors emparée de moi. Je dirait que le crash a été à type de craving/anxiété plutôt qu'a type de déprime/irritabilité, plus emprunt à la MDMA.
Le craving pendant le trip est gérable, je le trouve moindre que celui qu'on peut avoir face à un paquet de bonbons Arlequin ou un paquet de Kinder Chocolat je dirais...
Au niveau cardiaque la 4-MEC est fortement Chronotrope, mais pas Inotrope je pense. Mon coeur battait vite, mais pas "fort".
A noter une odeur assez typique "cathione" je pense, semblable à la Methylone, qui rappel franchement la Noix de Coco. L'odeur reste assez longtemps sur les choses touché par cette substance : peau, habits, table, serviette, etc... Dans le temps (3j plus tard) l'odeur tire vraiment sur la Noix de Coco et peu rester 1 semaine.

Le crash post-roll que j'ai ressenti s'est manifesté par un craving très anxiogène pour moi, avec la sensation que j'allais "tomber dans la drogue", sans pouvoir y resister. Comme un fumeur de Crack tomberais après les première bouffées. C'était très désagréable, et ça a généré une anxiété incontrolable. Peut être aussi que l'anxiété a été induite chimiquement (descente). Et le terrain anxieux chimiquement produit + l'anxiété générée par ma peur face à ce craving ont eu raison de mon bien-être durant plus de 24h quand même...

Effets secondaires notables :
Bruxisme. Hyperthermie assez marquée (38°6), sudation peu marquée par contre. Tachycardie très forte (150 BPM). Craving présent dans l'instant, mais gérable. Craving secondaire présent dans les jours suivant.

Conclusion :
Molécule potentiellement intéressante d'un point de vue "bain de sérotonine", fortement euphorisant et empathogène très MDMA-like. Très sensuelle voir sexuelle aussi.
Mais avec des effets très courts et difficilement "maintenable" dans le temps. D'où un craving qui peut pour certain être assez dur à gérer je pense.
Enfin, je dirais qu'il faut LITTERALEMENT avoir le coeur bien accroché car ca tape très très vite !