S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Larry_
(Wishful psychonaut)


Date d’inscription : 08/03/2020
Date de naissance : Non spécifié
Heure locale : 05/06/2020 à 13:38
Statut : Hors ligne

Informations sur Larry_
Inscrit le : 08/03/2020
Dernière visite 22/05/2020 07:25
Nombre total de messages : 7 (0.08 messages par jour | 0 pourcent du nombre total de messages)
(Trouver tous les messages)
Nombre total de topics : 2 (0.02 topic(s) par jour | 0.01 pourcent du nombre total de topics)
(Trouver tous les topics)
Temps passé en ligne : 1 Jour, 1 Heure, 18 Minutes
Membres parrainés : 0
Total des likes reçus : 10 (0.11 par jour | 0.17 pourcents du total 5816)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
Total des likes donnés : 1 (0.01 par jour | 0.02 pourcents du total 5887)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
  
Post de Larry_ le plus liké
Titre du message Nombre de Likes
Le remake de la fin de mon monde 3
Topic du message Nom du forum
Le remake de la fin de mon monde Dissociatifs
Message
À chaque fois que je prends un dissociatif, je reviens dans le même espace, 10 ans après ma première boîte de DXM. C’est différent des psychédéliques où je retrouve des effets mais chaque expérience est liée à son setting. Avec un disso, c'est comme reprendre une histoire, avec des interruptions très longues parfois.

Il y a des années, lors d'une IRL de ce même forum, une grosse trace de ké m'avait fait croire que mon univers prenait fin sur fond de Riders on the Storm des Doors. Pendant quelques minutes, un salon rempli d'êtres humains était devenu un vortex de ma propre vie ouvrant sur une autre réalité et les gens présents des complices de la situation étrangement bienveillants. Sans doute l'expérience qui m'a le plus marqué. Sous psyché, même à des doses relativement importantes, j'ai toujours gardé à l'esprit que j'avais pris une drogue et que ce que je voyais et pensais en était la conséquence. Pas là.

Je n'en avais pas consommé fort longtemps, à l'exception d'une trace l'an dernier, extraite d'un fond de pochon offert pour mon anniversaire par un ami psychonaute, et sniffée devant le splendide Macbeth de 2015 avec Michael Fassbender (regardez le d'ailleurs, c'est bien).

Hier, chez ce même ami et son coloc, plusieurs traces ont été tirées, dont une à base d'un cristal assez mastoc dont je me suis dit qu'elle allait faire bobo, et ça n'a pas manqué. Bien habitué depuis une heure ou deux à l'état d'agnosticisme total dans lequel met la substance à l'égard des coïncidences et synchronicités qui apparaissent partout, j'avais  néanmoins déjà galéré quand mes hôtes tentaient de m'expliquer le jeu de la vie de Conway et que j'entrevoyais la possibilité de créer véritablement la vie sur Internet avec.

Ce qui m'a précipité dans l'autre monde est une chute physique en essayant de me lever pour la première fois depuis bien deux heures. Je me prends la table basse, la renverse et tombe quasiment à l'instant où l'effet de la gravité se fait sentir avec une seconde de décalage du fait de la ké.  En me levant, une seule certitude : je suis dans le même monde qu'il y a des années lors de cette première trop grosse trace, même si le lien de causalité "drogue -> situation présente" ne fait plus clic. Et si toute ma vie n'avait été qu'un rêve et seuls ces deux moments étaient vrais ?

Dans mon esprit, mes deux hôtes se mélangent à des amis communs, mes parents, l'année de ma naissance, Jésus, et d'autres visages se surimposent furtivement sur les leurs. J'appelle même l'un d'eux par le prénom d'une fille qui n'est pas là. Moins arrachés, ils ont bien vu que je me suis fait kétaminer la tronche et s'affairent pour mettre de l'ordre dans la pièce en vrac. Je crois sincèrement qu'ils sont des agents de réagencement de la réalité qui est en train de connaître un bug. Nous pensons vivre un temps en ligne droite dans un univers soumis à des lois physiques, mais c'est un magma éternel de possibilités infinies. Dieu lui donne juste une forme pour que nous en faisions l'expérience sans devenir fous. Et surtout, tout cela, je l'avais déjà vu !!! Si j'en ressors, il faut que je m'en souvienne. Il faut que je m'en souvienne. Car c'est peut-être la fin, j'en ai trop vu, Dieu va peut-être me garder dans ce magma à jamais.

Toute ces révélations en l'espace de 30 secondes à une minute, qui semble en durer dix. Je crois que je crie à un moment. Mes amis se tournent vers moi. Je demande "il se passe quoi ?", et ils me répondent prosaïquement que la trace de kétamine m'a envoyé loin et que j'ai fait tomber la table.

Ah oui, la kétamine !

C'était donc cela, j'avais pris trop de drogue.


À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.