S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


EEEEEHeh
(Niglo des buissons)


Date d’inscription : 03/04/2020
Date de naissance : Non spécifié
Heure locale : 06/03/2021 à 17:49
Statut :

Informations sur EEEEEHeh
Inscrit le : 03/04/2020
Dernière visite (Caché)
Nombre total de messages : 33 (0.1 messages par jour | 0.01 pourcent du nombre total de messages)
(Trouver tous les messages)
Nombre total de topics : 4 (0.01 topic(s) par jour | 0.01 pourcent du nombre total de topics)
(Trouver tous les topics)
Temps passé en ligne : Caché
Membres parrainés : 0
Total des likes reçus : 27 (0.08 par jour | 0.25 pourcents du total 10899)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
Total des likes donnés : 32 (0.09 par jour | 0.29 pourcents du total 11165)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
  
Post de EEEEEHeh le plus liké
Titre du message Nombre de Likes
RE: À quoi servent les psys ? 3
Topic du message Nom du forum
À quoi servent les psys ? Santé & Bien être
Message
Parmis tout ce qui a été dit plus haut, et avec quoi j'aurais plutôt tendance à être en accord de manière générale il me semble qu'il y a une chose qui n'a pas été évoquée et qui pour moi fait la vraie différence entre un psychologue et des bons potes à qui parler, c'est la thérapie.

La thérapie, c'est pour pouvoir la faire qu'ils ont une ou des formations.

Là je vais parler de ma propre expérience, qui n'est pas forcément applicable à tout le monde j'en conviens (de toute manière ce n'est jamais applicable à tout le monde) mais qui permettra d'illustrer.

J'ai commencé à consulter cette année, quand j'étais vraiment dans le dur, et en arrivant j'ai dit à ma psy direct qu'il fallait que ça aille vite, que je partais en couille sévère, et que je savais pas pourquoi.
Du coup on fait ensemble le choix d'une thérapie, et j'ai commencé à suivre une ICV.
Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le terme, c'est une thérapie qui se base beaucoup sur les neurosciences, et qui vise par une série d'exercices basés sur une ligne du temps constituée par le patient à remettre en lien des zones du cerveau qui n'ont pas communiqué ensemble à certains moments, notamment lors d'événements traumatisants. L'idée c'est de signifier clairement à ton cerveau que tu n'es plus dans l'événement, que ton corps est dans le présent, et que ce souvenir qui est resté bloqué dans ta mémoire à court terme peut repartir dans ta mémoire à long terme (je schématise un peu mais j'ai pas tous les mots exacts, déso).

J'ai commencé à aller mieux vite, et même si maintenant ça patine un peu, je sais que si je m'étais borné à parler à des potes j'aurais juste continué à raconter les mêmes problèmes encore et encore et à me plonger dedans, faire l'exact opposé en fait. Tandis que là, quand je ressors d'une séance j'ai le crâne qui chauffe, et je suis incapable de quoi que ce soit pendant une petite demie heure au moins et dans les jours qui suivent bah ça fait effet. Parfois j'ai des crises de violence en rentrant chez moi, mais la fois d'après on en parle, on essaie de savoir pourquoi cette réaction et pas une autre (j'ai toujours pas la réponse d'ailleurs mais bon c'est pas fini) et ça c'est clairement un travail que seul un professionnel peut t'apporter.

Ceci dit, au bout d'un moment c'est retombé vers l'enfance, le rapport à la mère etc... dont j'ai l'impression aussi que c'est toujours la réponse facile ou recherchée. C'est vrai aussi que des fois j'arrive et j'ai trop de trucs qui me prennent la tête, du coup j'y arrive pas, ou alors je lui raconte ma vie sentimentale pendant une heure et là j'ai un peu l'impression que oui, j'aurais pu faire ça avec un bon pote.
Seulement même là il y a une différence, c'est qu'il n'y a aucun jugement nul part, qu'il y a des années de pratique derrière qui l'aident à comprendre un peu mes ressors psychologiques et me les faire comprendre derrière, et puis aussi le fait que mes potes bah ils ont pas son âge, ni son expérience ou sa maîtrise du langage pour faire passer ses idées (que j'ai le droit de contredire d'ailleurs).

Un autre point que je voudrais soulever, et qui me parrait important, c'est la totale neutralité dont doit faire preuve un professionnel.
Durant ma thérapie j'ai aussi eu des choix à faire, pas forcément directement liés quoique... en tout cas, elle a pas fait ces choix pour moi, elle m'a pas aidé à les faire, elle m'a aidé à trouver un moyen de savoir ce que je voulais vraiment. Bon c'est plutôt formulé dans sa bouche en "ce qui vous fait du bien à vous et pas aux autres" mais c'est à peu près la même.
Ces choix là, quand j'en ai parlé autour de moi parceque c'était quand même une partie de mon avenir dont il était question, bah je me suis rendu compte que mes potes ils avaient plutôt TOUS tendance à mettre en avant le leur, à se prendre comme exemple et implicitement (voir explicitement ça dépend lesquels) à me pousser à faire le même qu'eux. En vrai j'exagère un peu mais la seule personne qui n'en avait rien à foutre tant que ça me convenait à moi, qui trouvait pas ça dommage ou du gachi ou du temps perdu ou je ne sais quoi encore, bah c'était pas mes potes c'était ma psy.

Après c'est sur, en vous lisant tous, j'ai l'impression d'avoir la chance d'être tombé tout de suite sur une bonne psychologue. Par exemple quand je lui parle de produits qu'elle ne connait pas elle cherche à chaque fois à savoir ce que c'est, quels sont les effets risques etc, et surtout pourquoi j'ai aimé ou non. J'ai jamais eu droit à une quelconque généralisation de "la drogue".

Et puis effectivement il y a aussi cette démarche soignant-soigné, je comprend qu'elle puisse bloquer mais c'est à mon sens justement là qu'on fait la différence entre des professionnels et des amis, et c'est aussi ça qui à posteriori, même si ça marche pas toujours autant qu'on voudrait, permet de se dire qu'on a fait un effort pour aller mieux et repartir un peu sur le chemin de l'auto appréciation.


À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.