S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


CesareLombroso
(Wishful psychonaut)


Date d’inscription : 09/04/2019
Date de naissance : Non spécifié
Heure locale : 09/07/2020 à 10:50
Statut : Hors ligne

Informations sur CesareLombroso
Inscrit le : 09/04/2019
Dernière visite 26/06/2020 15:28
Nombre total de messages : 17 (0.04 messages par jour | 0 pourcent du nombre total de messages)
(Trouver tous les messages)
Nombre total de topics : 3 (0.01 topic(s) par jour | 0.01 pourcent du nombre total de topics)
(Trouver tous les topics)
Temps passé en ligne : 17 Heures, 40 Minutes, 54 Secondes
Membres parrainés : 0
Total des likes reçus : 10 (0.02 par jour | 0.16 pourcents du total 6192)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
Total des likes donnés : 2 (0 par jour | 0.03 pourcents du total 6263)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
  
Post de CesareLombroso le plus liké
Titre du message Nombre de Likes
RE: Recherche : usage de drogues et cryptomarchés (questionnaire) 2
Topic du message Nom du forum
Recherche : usage de drogues et cryptomarchés (questionnaire) Actualité sur les drogues
Message
La question du financement tout court est une énorme problématique du monde de la recherche. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles j'ai préféré changer de secteur à l'issue de ce projet. Il y a différents problèmes et enjeux autour de cette question en réalité.

D'un côté, l'Etat aura toujours du budget à mettre à disposition du monde de la recherche et de l'autre, le monde de la recherche aura toujours besoin d'un financement public pour continuer à vivre, surtout dans le secteur des sciences sociales (mais on le voit dans le secteur médical par exemple, le financement privé n'est pas toujours plus rose, loin de là). Moralité, si ce n'est pas le centre de recherche X qui se propose de traiter telle ou telle thématique, c'est le centre de recherche Y qui s'empressera de se porter volontaire, et cette thématique sera donc en définitive traitée d'une façon ou d'une autre.

Je vois mal la totalité des centres de recherche refuser systématiquement des propositions de financement alors qu'ils ont besoin d'argent pour conserver leurs chercheurs, quitte à ce qu'ils ne soient pas d'accord avec certaines des clauses du contrat. Très concrètement, mon université ne m'aurait pas proposé de contrat de chercheur si nous ne nous étions pas joints à ce projet et je n'aurais donc pas eu de boulot pendant un an. De plus, mon désormais ancien centre de recherche aurait une publication de moins à son actif alors que c'est précisément ce qui concourt à faire sa renommée et à lui assurer de potentiels futurs financements, et ainsi de suite.

Quand bien même tout le monde se bornerait à refuser de l'argent public, d'où proviendraient dès lors les fonds nécessaires à la réalisation de recherches de ce type ? J'imagine mal des philanthropes consacrer de si grosses sommes pour traiter la problématique de la drogue depuis une perspective "bienveillante". Dès lors, cela reviendrait à ne plus traiter le sujet et à le laisser aux mains des autorités qui agiront donc à l'aveuglette, et donc pas forcément pour un mieux.

Là où je suis "déçu", c'est qu'il semble très difficile de mener un débat de fond sur la logique répressive habituelle donnant lieu à ce type de recommandations là où la recherche devrait idéalement pouvoir se départir de ce type de préconceptions. Je suis en tout cas désolé si vous êtes également déçus par cette recherche en particulier. Si cela peut vous consoler, je n'ai pas été directement mêlé à la rédaction de ces recommandations, m'étant principalement occupé de la collecte de données et de la rédaction du début du rapport introduisant aux mondes du dark web et des cryptomarchés.


À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.