CesareLombroso
Wishful psychonaut

Statut :
CesareLombroso is Hors ligne
Dernière visite
09/10/2019 10:49
Total Likes Received: 4 (0.02 per day | 0.11 percent of total 3580)
(Find All Threads Liked ForFind All Posts Liked For) Total Likes Given: 2 (0.01 per day | 0.06 percent of total 3612)
(Find All Liked ThreadsFind All Liked Posts)
Temps passé en ligne :
11 Heures, 22 Minutes, 11 Secondes
Nombre total de messages :
12 (0.06 messages par jour | 0 pourcent du nombre total de messages) (Trouver tous les messages)
Nombre total de sujets :
3 (0.02 sujets par jour | 0.01 pourcent du nombre total de sujets) (Trouver tous les sujets)
CesareLombroso's Most Liked Post
Post Subject Numbers of Likes
RE: La dépendance aux jeux vidéo, reconnue comme maladie par l'OMS 1
Thread Subject Forum Name
La dépendance aux jeux vidéo, reconnue comme maladie par l'OMS Actualité sur les drogues
Post Message
Vos échanges sont très intéressants, je suis moi-même un gros gamer (pour rigoler j'ai d'ailleurs passé le fameux test d'addiction aux jeux vidéo publié par une équipe de chercheurs américains auquel j'ai obtenu le score de 8/20) et effectivement, y'a clairement des mécaniques addictives et des hybridations assez surprenantes qui peuvent influencer la dynamique addictive de ce loisir qui ne vole pas son entrée dans la CIM-11. Juste qu'effectivement il faut relativiser, ne pas mettre tout le monde dans le même panier et établir des différences en fonction des types de jeu, comme vous l'avez très justement souligné.

Par rapport à une définition générale de l'addiction, je me permets de partager celle qu'a retenue notre professeur de psychologie clinique des assuétudes qui est un chercheur très actif dans le domaine des addictions :

"Comportement répété conduisant à un préjudice ou une détresse significatifs. Le comportement n’est pas réduit par la personne et persiste durant une période significative. Les conséquences ou la détresse ont un impact fonctionnel négatif."

A cette définition, il ajoute 4 critères d'exclusions qui délimitent mieux son champ d'application :

"1. Le comportement trouve son origine dans un trouble sous-jacent.

 2. L’impact fonctionnel résulte d’une activité qui, bien que pouvant  
        causer du tort, est la conséquence d’un choix.

3. Le comportement perdure intensivement sur une période prolongée,  
        détournant l’attention sur le temps ou d’autres activités, mais sans 
        causer de dommage ou de détresse chez l’individu.

4. Le comportement est le résultat d’une stratégie de coping  
        temporaire, constituant une réponse attendue à des stresseurs."

Qu'en pensez-vous ?