AlphaD
Affirmed psychonaut

Statut :
AlphaD is Hors ligne
Dernière visite
15/08/2019 19:42
Total Likes Received: 6 (0 per day | 0.18 percent of total 3413)
(Find All Threads Liked ForFind All Posts Liked For) Total Likes Given: 6 (0 per day | 0.17 percent of total 3446)
(Find All Liked ThreadsFind All Liked Posts)
Temps passé en ligne :
1 Jour, 1 Heure, 43 Minutes
Nombre total de messages :
140 (0.09 messages par jour | 0.02 pourcent du nombre total de messages) (Trouver tous les messages)
Nombre total de sujets :
21 (0.01 sujets par jour | 0.07 pourcent du nombre total de sujets) (Trouver tous les sujets)
AlphaD's Most Liked Post
Post Subject Numbers of Likes
RE: [Sujet de la semaine] MDMA, Ecstasy 2
Thread Subject Forum Name
[Sujet de la semaine] MDMA, Ecstasy Sujet de la semaine
Post Message
Tout a commencé en début 2015, j'étais en seconde et j'avais donc 15 ans. Je m'intéressais de plus en plus aux prods et à la rdr (alors que je ne connaissais qu'une seule personne prenant des prods et c'était une connaissance ivl qui m'en parlait de temps en temps). Peu à peu, j'approfondissais mes connaissances tout en ayant une envie grandissante de consommer de la MDMA. Vers avril/mai (je ne sais plus quand exactement) j'ai acheté de la MDMA à une soirée dans le but de consommer plus tard. J'ai encore attendu tout en me renseignant et c'est ainsi qu'à la fête de la musique de 2015 j'ai pris un de mes deux paras de MD (le deuxième devant aller à mon meilleur ami mais il ne l'a finalement pas pris, donc je l'ai consommé à ma deuxième prise c à dire en septembre qq mois après).
J'ai donc fait ma première fois à 15 ans et demi à la fête de la musique de juin 2015 (j'ai pris un para de 0,1/0,15, j'ai d'ailleurs fait un TR) et j'ai adoré, j'ai passé la meilleure soirée de ma vie et je ne regrette absolument rien, tous mes potes étaient déglingués mais j'étais le seul de mes potes à prendre de la MDMA, c'était une découverte inédite et dans un contexte parfait.

Après cela, j'ai fait une pause jusqu'au début de mon année de première, ensuite j'ai passé ma première à faire des soirées MD, j'étais amoureux de ça, c'était pour moi le truc parfait pour faire la fête. J'ai exploré les effets positifs (j'ai passé les meilleures soirées de ma vie en première) comme les effets négatifs (les redescentes parfois assez fatigantes même si mon moral n'a jamais pris très cher, c'est un prod assez éprouvant pour le corps) et c'est pendant cette année que mes potes aussi étaient en pleine découverte de la MDMA.
Heureusement, dès le premier trip j'étais bien informé, donc même si en première j'ai consommé à de nombreuses reprises, j'ai toujours géré mes trips sous D. Après mon année de première, je me suis pas mal calmé sur la MDMA car je l'avais assez explorée et que je m'étais un peu lassé, j'ai préféré m'intéresser à d'autres prods et consommer des prods plus rarement. J'ai appris à la connaître sous ses plus beaux angles, à l'apprécier dans différents cadres et types de soirées mais en voyant certaines personnes prendre et en voyant certains effets que ça faisait j'ai aussi vu le côté "sale" de cette drogue (ça varie en fonction des gens après, mais y'a des moments où nos mâchoires/nos yeux/nos muscles partent en vrillent et où le corps prend bien cher).

Aujourd'hui j'ai 18 ans, j'ai fini le lycée et je consomme de la D assez rarement (une fois tous les deux mois environ pour les vraies prises, sinon j'ai déjà accepté des traces ou des bouts de taz par-ci par-là mais j'ai une consommation assez light).
Je compte rester sur le rythme actuel, c'est à dire accepter une fois de temps en temps et quand ça en vaut la peine. Je pense que comme tous les prods, la MDMA est une drogue qu'il faut prendre en étant renseigné et en ayant des bases en RDR. C'est une molécule que je kiff, j'ai vécu des moments géniaux avec (j'ai déjà forcé 2-3 fois les doses au point d'avoir des hallus) et je ne compte plus les fois où j'en ai consommé (au moins une trentaine) mais il ne faut jamais oublier c'est un prod assez sale.
En plus de ça on développe une tolérance plus ou moins définitive avec la MDMA donc il vaut mieux prendre le plus rarement possible et éviter de commencer trop jeune car sinon les effets perdent leur magie assez tôt, et puis bon c'est con d'arriver à l'âge où on va en festoch etc et de se dire "ah bah trop tard la mdma me fait plus rien à cause de tous les moments inutiles où j'en ai consommé ". Perso je m'en suis bien tiré, j'ai kiffé et je ne regrette rien, cependant je n'irais pas conseiller aux jeunes de 15 ans d'en prendre car commencer à 15 ans et demi comme je l'ai fait, c'est trop jeune, après chacun fait comme il veut hein mais plus tard on prend mieux ce sera.