S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


7737P4R4
(Banned)


Date d’inscription : 25/09/2020
Date de naissance : Non spécifié
Heure locale : 26/09/2021 à 06:31
Statut : Hors ligne

Informations sur 7737P4R4
Inscrit le : 25/09/2020
Dernière visite Il y a 10 heures
Nombre total de messages : 286 (0.78 messages par jour | 0.05 pourcent du nombre total de messages)
(Trouver tous les messages)
Nombre total de topics : 9 (0.02 topic(s) par jour | 0.03 pourcent du nombre total de topics)
(Trouver tous les topics)
Temps passé en ligne : 2 Mois, 3 Semaines, 5 Jours
Membres parrainés : 0
Total des likes reçus : 470 (1.28 par jour | 3.28 pourcents du total 14351)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
Total des likes donnés : 122 (0.33 par jour | 0.82 pourcents du total 14968)
(Trouver tous les topics likésTrouver tous les messages likés)
  
Post de 7737P4R4 le plus liké
Titre du message Nombre de Likes
Abus de différents dissociatifs. 7
Topic du message Nom du forum
Abus de différents dissociatifs. Dissociatifs
Message
Tout commence fin Juillet. Je commande 250mg de 3-HO-PCP, 250mg de MXiPr et 500mg de Deschloroketamine.

En fait, je sors d'une dépression qui aura durée 1an et demi. 1an et demi à faire des aller/retour en HP, voir différents psy, mais ces gens n'ont rien su faire pour moi.

Finalement, en sortant du confinement, j'ai repris des activités saines et j'ai réussi à me remettre sur pied. Je ne consommais plus rien, à part une bière de temps à autre et j'avais beaucoup réduit le tabac.

Fort de cet état psychologique rétablie, j'ai donc passé cette commande de disso histoire de pimenter un peu ma vie, en me jurant d'espacer les prises et de ne pas faire n'importe quoi...

Mais c'est directement parti en couille. J'ai consommé tous ces produits en deux semaines. Psychologiquement, ça allait encore, j'étais défoncé 24h/24 mais tout était cool.

Arrivé en fin de stock, je repasse une commande. Ce n'était pas prévu, mais le 3-Methyl-PCP venait de sortir et j'adore tester tous les nouveaux disso qui sortent. Donc 500mg de 3-Methyl-PCP et 250mg de 3-HO-PCP. Nous sommes à la mi Août.

J'ai beaucoup apprécié ce 3-Methyl-PCP, un peu trop même. Nous n'avons aucune données sur la toxicité du produit mais j'en ai rien à foutre. Je démarre ma conso avec des dosages forts, donc 25mg par tranche de 24h. Au bout de quelques jours, j'en étais à deux drop de 25mg par 24h. Quelques jours plus tard, j'envoyais 40, parfois 50mg en one shot. Au plus haut, j'ai consommé 75mg de ce produit dans une journée/soirée. Je tiens tout de même à dire que le Hole procuré par ce produit est magnifique. En combo avec du cannabis, je visitais littéralement des mondes, rencontrait des entités, parfois bienveillante, parfois je me faisais rejeter de leur monde par des divinités qui me faisait comprendre que je n'avais rien à foutre là. Il y en avait une en particulier, un gros truc noir avec plein de tentacules qui me dégageait automatiquement dès que je la croisais. Imaginez bien que j'étais en plein Hole, et que dès que je la croisais, le trip prenait fin et je retournais dans mon appartement alors que le produit faisait toujours effet. C'était très réaliste. J'avais beau me remettre au lit dans le noir, je ne repartais pas, je n'avais qu'un résiduel, alors que vu la durée du produit, ça aurait du continuer encore un moment. Comme si en plein Hole à la K, tu croises un truc et en 10 minutes le trip s'arrête net parce que tu t'es fait rejeter. De là, je commence sérieusement à croire à des mondes magiques et des trucs mystiques.

Sans m'en rendre compte, j'entrais dans une crise maniaque des plus aigu. C'est simple, je me croyais tout permis, rien ne pouvait m'arriver. Pour exemple, je m'amusais à me plugger mes doses en public, en plein Paris.

Arrive la fin de ce stock. Il me reste 250mg de 3-HO-PCP. Je poursuis mon binge, à ce stade, je n'ai plus que des effets stimulants et je m'envoie des doses de cheval du genre 35/40mg sans même peser. Du grand n'importe quoi. Je passe parfois des nuits entière en pleine crise de tachycardie à ne pas pouvoir dormir malgré l'Etizolam. Je ne termine pas ce pochon puisqu'une nouvelle commande arrive et je vais recevoir un pote à la maison. Je veux en garder pour lui faire tester.

Nouvelle commande : 500mg de MXiPr, 500mg de Deschloroketamine et 1g de 3-MEO-PCP. Les vrais problèmes commencent.

Je consomme à ce moment plus calmement, je drop juste de la MXiPr le soir de façon pas trop déraisonnable. Par contre, chaque fois que le produit monte, j'ai l'impression que tout mon immeuble est au courant. J'ai l'impression de déclencher des trucs magiques. Un soir, je suis dans le jardin derrière chez moi, le rush arrive et là, mes voisins s'engueule. Je suis persuadé que c'est ma faute, que je perturbe les éléments de l'univers et que ça fou la merde dans la vie des gens. Les jours passent, et a chaque rush ça devient de plus en plus chelou. Je commence à imaginer que l'un de mes voisins m'a jeté un sort, comme si c'était un sorcier. Bref, ça part bien en couille mais je n'y prête pas attention et j'arrive encore à relativiser.

La Deschloroketamine s'occupera de me terminer en règle. J'ai arrêté d'aller pêcher, mon passe temps de cet été, parce que la Deschloroketamine me connecte avec le vivant de la rivière. J'ai l'impression d'avoir développé une télépathie avec les poissons. Ils me disent bonjour quand je passe, sont content que je sois là. Selon eux, je suis le gardien de cette rivière. Ils me disent que ça les amuse que je les pêche, mais au fond de moi je sais que je leur fait du mal avec mes hameçons... Bref, là on nage dans un délire. Mais je ne sais pas comment, je ne prête pas trop attention à ces pensées et j'arrive encore à me persuader que je trip. Sans parler du fait que j'associe désormais réellement les bords de cette rivière au grand collisionneur de Hadron. Les êtres humains ne sont que des atomes qu'on envoie se percuter à cet endroit. Ma vision du monde en prend un sacré coup dans la gueule. Aussi, j'ai du mal avec les videos youtube et les film. Le plus marquant, c'est le soir ou je regarde le Youtube Predator Cup, une compétition de pêche avec pas mal d'allemands qui participe. Plus je regarde, plus je me dis que ça y est, j'ai découvert que nous avons perdu la guerre 39/45 et que nous sommes gouverné en secret par les nazi. Et que ces cons se foutent bien de notre gueule en organisant des compétitions de pêche. Quand je regarde un film, j'ai l'impression que ça parle de moi. Tout me concerne, même les discussions sur Discord de psychonaut ne font que parler de moi. J'ai l'impression que tout le monde sait tout de moi, qu'on m'espionne via mon ordinateur. Bref, je me sens clairement persécuté. Même les insectes sont en réalité des mini-robots qui sont là pour m'espionner. L'appartement en dessous de chez moi était en travaux, ça sentait donc les produits chimiques genre peinture parfois dans mon salon. Je m'étais persuadé que c'était un complot de mes voisins visant à m'empoisonner. Aussi, j'entends des voix dans ma tête, j'ai désormais développé le pouvoir de discuter avec mes proches décédés. Je commence à me dire que cette vie n'est qu'une épreuve et que les autres sont là pour veiller sur moi, dans l'au-delà. Je me sens investi d'une mission, je dois réussir à sortir de cette matrice géré par des divinités. Mais les jours passent, et je comprends que les divinités ne sont qu'un mirage, ce sont en fait les machines qui dirigent ce monde. Je dois péter cette matrice et entrer dans cette guerre afin de révéler au monde la vérité.

Le pote en question arrive. On ne se connait qu'a travers internet donc on fait connaissance. Au début ça va. Je lui fais visiter le coin on passe du temps à discuter. Arrive le soir, on passe la soirée tranquille et puis il s'endort. Insomniaque comme je suis, je reste a cogiter au lit. Et puis j'ai une voisine qui organise une fête. Mais vers 3h du matin, j'entends gueuler sous ma fenêtre "VIENT LA JVAI TBAISER, ALLEZ VIENT" en boucle. Je sais même plus à ce moment si j'hallucine complet, si ce sont mes conso qui ont encore déréglé les éléments et on m'envoie une sorcière pour me tuer. Je flippe ma race et je reste au lit sans bouger en priant qu'il ne m'arrive rien. Je me demande même si c'est pas le pote qui fait semblant qu'il dort mais en fait se concentre pour faire venir des êtres démoniaques chez moi. Dès le lendemain je développe une parano a son sujet, mais un truc totalement fou. Je ne lui fais pas confiance. Je pense que c'est un flic. Pourtant on consomme et il a sa propre conso. Mais je suis persuadé que c'est genre un type des RG avec une couverture en béton. Le soir on consomme et on discute pas mal, mais je sais pas, j'ai l'impression qu'il veut me soutirer des informations avec un langage indirect. Un jour, on part se balader dans un coin de nature, et j'avais drop de la Deschloroketamine. Alors là, je suis parti en couille comme jamais. En chemin j'ai vraiment l'impression que ce type a des pouvoirs magiques/télépathiques, qu'il lie mes pensées et peut manipuler des choses. Du genre on se pose au bord de la rivière, mon chien se casse la gueule dans l'eau (il sait très bien nager) et là je panique, j'ai l'impression qu'il se noie. Je le chope par le collier et le remonte. A ce moment, je suis persuadé que c'est le pote qui a foutu mon chien à la flotte avec ses pouvoirs magiques, dans le but de le noyer... Dans la foulée, il me demande mon briquet, et je sais pas ce qui se passe mais quand il me le rend il ne fonctionne plus. Encore un vilain tour de sa part. Et moi je pars de plus en plus en vrille, je pense qu'il a niqué mon briquet pour me prêter le sien qui est ensorcelé... Du coup je refuse d'utiliser son briquet et je m'en rachète sur le chemin du retour, me jurant de ne jamais utiliser le sien.

Arrivé chez moi, je suis au max du max de la parano/folie. Je fais semblant de rien, mais intérieurement je suis terrorisé. Maintenant c'est sur, ce type est ici pour me faire la peau. A un moment, il regarde par la fenêtre et trouve le temps un peu triste. Ni une ni deux, j'interprète ça comme une menace de mort. Genre les mafieux qui t'annonce un mauvais présage en te parlant du mauvais temps... De là je lui tape un coup de pression, je suis en furie, lui demande de plier bagage et de dégager. Tout en me mettant a proximité des couteaux de cuisine, pas pour l'attaquer, mais clairement, si il tente de s'en saisir, je le tue.

Finalement la situation s'apaise et il partira le lendemain.

J'ai terminé le 3-HO-PCP malgré tout et jeté le gramme de 3-MEO-PCP. Nous sommes le 20 septembre. Ce merdier aura duré 1 mois et demi. Bien sur il y a eu des moments magiques, mais la fin aurait pu vraiment mal tourner...

Pas de réel dépendance après toutes ces conso, par contre j'ai à nouveau sombré dans un alcoolisme hardcore.


À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.