overdose crack
#61
Hello Chaaa ^^
Déjà je voulais te remercier de ton témoignage qui est super intéressant, plein d'honnêteté et de bon cœur. Ça me fait un peu mal de lire ça, tu m'as l'air d'une fille cute et j'espère que tu arriveras à laisser tomber tes addictions prochainement.
Pour ce qui est de la question du plaisir je pense que le bonheur est carrément plus important. En arrivant à trouver un bonheur intérieur constant on ne cherche même plus à se mettre mal pour un plaisir passager. Mais oui c'est beaucoup de boulot de développement personnel et une grosse quantité de volonté pour arriver à ce stade. Et puis c'est pas forcément le moment, en tout cas accroche-toi parce que c'est possible ^^
Je te félicite aussi d'avoir osé demander de l'aide à un psy, je pense que ça peut vraiment t'aider dans cette voie.
Voilam voilam, je t'envoie plein de câlins et n'hésite pas à nous parler de la suite, ça m'intéresse
[Image: tumblr_mo6jla4wPo1qe89guo1_1280.gif]
Ce message est beaucoup trop niais sorry haha
Say No And Protest
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Crois pas qu'tu peux partir sans payer l'addiction...
  Répondre
#62
Merci c est super gentil Smile Ca fait du bien un peu de chaleur humaine même virtuelle dans un monde où c est chacun pour soi et où rien n'est gratuit. Un pote est venu me payer 3 bases en échange que j'aille lui chercher un truc, mais y avait pas assez de cendre donc c'était pas ouf et évidemment ça m'a redéclenché le craving alors qu'au réveil je ne pense jamais à la base...

Du coup là depuis quelques heures je suis sur Tinder à essayer de trouver des mecs qui pourraient me donner de la c ou de l'argent pour que j'aille en acheter. Mais à chaque fois c'est des faux plans -_- Par contre j'ai réussi à me faire payer un burger king livré par deliveroo par un mec de tinder haha ces prochains jours je ne pourrais me nourrir que comme ça...
Des fois ça marche! mais pour trouver de la c c'est plus difficile.
Alors je lâche l'affaire et je vais essayer de me reposer malgré que ça risque être difficile car j'ai dormi toute la journée. Je vis vraiment en décalé, mon mode de vie ne ressemble plus à rien.
  Répondre
#63
Hey courage, c'est pas facile ce par quoi tu passes, mais tu peux réussir à aller mieux Smile 

Si jamais, tu as ce sujet qui parlait de l'expérience difficile d'une ancienne membre du forum avec le crack:
https://www.psychonaut.fr/Thread-T%C3%A9...d-repentie
The following 1 user Likes Cookies's post:
  • PSYCHOCRACK
  Répondre
#64
Yes repose-toi bien c'est important.
Après je sais pas, chacun son éthique tant que ça fait pas trop chier le monde mais exploiter son statut de femme pour gratter de l'argent à des hommes c'est plutôt bâtard je trouve. Je préfère encore emprunter de la thune à un pote perso, t'façons pour se nourrir de riz/pâtes jusqu'à la fin de la semaine ça coûte 5€.
Pour ça que pendant les rdv, avant qu'on paie l'addition je demande "tu te considères féministe ?" et quand on me répond par l'affirmative ça me donne une bonne raison pour qu'on paie moitié/moitié éhéhé.
Technique d'étudiant sans argent spotted haha
Say No And Protest
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Crois pas qu'tu peux partir sans payer l'addiction...
  Répondre
#65
Les vrais batards ce sont plutôt les mecs sur ces sites, qui me voient comme un objet, un simple "trou" comme un autre, et me considèrent comme une "pute" bien avant que j'aie commencé à leur dire quoi que ce soit. Je sais pas si t as déjà fréquenté ce site mais y'a vraiment que des mecs en chien, qui en ont rien à foutre des filles, qui leur font croire des trucs juste pour pouvoir les pécho et ensuite les jettent comme un vieux mouchoir, d'autres qui te demandent direct si tu veux baiser sans même t'avoir demandé ton prénom! Et t'insultent quand tu refuses.
Alors non je n'ai absolument aucun scrupule de faire ça. Surtout que moi je suis honnête, je dis que je n'ai pas d'argent en ce moment et je demande s'ils peuvent m'inviter à manger ou m'envoyer un just eat, et ils me disent oui ou non je vois pas ce qu'il y a de mal.
Ca c'est juste pour les repas, après pour les rapports tarifés oui tu as raison c'est de la prostitution (malgré que je sélectionne ma clientèle étant incapable de coucher avec un mec qui me plait pas même contre beaucoup d'argent) et effectivement c'est "mal" et je m'excuse si je choque des gens en abordant ce sujet, mais ça fait partie de l'addiction aussi et c'est plutôt banal dans ce milieu donc je pense que c'est important que je parle de ça dans mon témoignage, et également au psy.
The following 2 users Like Chaaaaaa33's post:
  • Biquette, Cookies
  Répondre
#66
Non ce n'est pas "mal" la prostitution Chaaa, c'est peut-être triste que tu le fasses par besoin (et non par un choix de vie) mais ici personne ne te jugera pour ça (ou alors ils auront affaire à moi héhé). J'espère juste que tu prends toutes les précautions nécessaires pour t'éviter des IST qui pourraient te pourrir encore + la vie. Est-ce que ton psy est ouvert à ce sujet ? Si non, il existe des listes de psy "safe" établies par des féministes, càd des praticiens qui ne jugent pas leurs patient/e/s selon leur usage de leur corps, etc.
C'est vrai qu'il y a des meufs qui jouent un double-jeu pour obtenir des avantages, mais si tu es honnête et que tu annonces la couleur dès le départ on n'a rien à redire.
méditation                                                             
TDA/H                                                                         
The following 1 user Likes Tridimensionnel's post:
  • Cookies
  Répondre
#67
Ca partait un peu en HS, j'ai déplacé les messages ici : https://www.psychonaut.fr/Thread-Prostit...%A9minisme

Evitons les débats sur un topic de soutien SVP, libre à vous d'exprimer votre verve rhétorique là-bas.

Edit : suite à une demande express, ledit topic a été supprimé.
  Répondre
#68
Citation :Si jamais, tu as ce sujet qui parlait de l'expérience difficile d'une ancienne membre du forum avec le crack:
https://www.psychonaut.fr/Thread-T%C3%A9...d-repentie

c'est grace à ce tread et beaucoup de volonté que j'ai arrèté la mdpv sans me rabatre sur l'alpha pvp et ces autres cousins.

merci!
"aux fort la santé, aux débiles la vie!"

"it is a very fine line between clearheadedness and insanity with this compound". Big Grin


 


The following 1 user Likes PSYCHOCRACK's post:
  • Anaclitique
  Répondre
#69
Je connais pas du tout ces produits :o mais apparemment c'est très addictif

Je vous donne des nouvelles au passage, je continue de baser tous les jours, heureusement un pote a touché son rsa et vu que je l'avais bien rincé il m'a remis la même. Par contre je me suis embrouillée avec le pote qu'on a en commun, celui qui m'a fait découvrir la base, parce que je me rends compte qu'il profite vraiment trop de moi, jusqu'à me carotte des trucs chez moi comme mon ammo, ma balance, mon allu, de la monnaie qui traine... Il est venu chez moi et a tapé son truc tout seul en scred dans ma salle de bain! et moi comme une pigeonne vu que je pensais qu'il avait rien naïve comme je suis je lui ai offert des bases! et des grosses, pas des petites comme lui il me fait. Donc je lui ai dit par message que ça se faisait pas, ça s'est envenimé, on s'est grave embrouillés, du coup je peux m'asseoir sur les 300 euros qu'il me doit...

Mais bon financièrement je m'en tire pas trop mal ça aurait pu être pire, j'avais 4000 euros, j'en ai dépensé 2000 (pas que en c j'ai aussi acheté un pc et des fringues) et j'en ai reçu 860 entre temps donc je me retrouve à environ 3000.
Donc cette fois faut vraiment que je fasse gaffe à mon argent, et surtout que j'arrête d'avancer et d'en payer à tout le monde! J'ai une seconde chance qui s'offre à moi de faire quelque chose de bien de cet argent.

J'ai pensé à aller quelques temps chez ma mère à la campagne pour me séparer de tout ça, sauf mon voisin là bas est dealer... j'ai pas envie de me retrouver chez lui, il a des vues sur moi et ça installe une ambiance pas cool vu que moi il me plaît pas et je veux rien faire avec lui, peu importe combien de coke il me paye.
Je me dis quitte à baser autant le faire dans de bonnes conditions. Il suffit qu'un élément dans mon environnement me plaise pas, que la lumière soit trop forte ou si  la musique est trop violente, ça m'atténue les effets et c'est vraiment pas cool, je me dis que c'est de l'argent gaspillé si c est pour pas en profiter pleinement. Pour moi le set and settings est important avec cette drogue, je pourrais pas le faire dans des cages d'escaliers à l'arrache, je préfèrerais m'abstenir et attendre d'être dans de meilleures conditions.

Voilà et sinon je trouve qu'il y a pas beaucoup de sujets sur la free base sur le forum :o
  Répondre
#70
Hello ! C'est parce qu'historiquement Psychonaut est plutôt tourné vers les produits psychédéliques. Au cours de l'évolution du forum on a fait de plus en plus de place aux stimulants et aux dépresseurs mais les archives restent moins fournies à ce sujet. Si tu veux, il y a d'autres forums de RDR dont la communauté est + tournée vers ces produits.
Too bad pour ton "pote", mais bon il n'avait pas l'air réglo, un gratteur de moins dans ta vie.
Comment ça s'est passé avec les psys, tu as pris rdv finalement ?
méditation                                                             
TDA/H                                                                         
  Répondre
#71
Hey, comme l'as dit @Tridimensionnel c'est assez récent le fait de parler de stimulants ici (pour des raisons diverses et variées) du coup effectivement, on manque d'informations sur ce types de sujets ^^
  Répondre
#72
Non j'ai pas du tout repris rdv au cmp j'ai le temps et l'énergie de rien faire de constructif, la nuit je base et la journée je dors. Puis je remets grave en question ce suivi je me dis que ça sert à rien...
J'ai besoin de parler avec des gens qui ont vécu la même chose que moi je pense.
  Répondre
#73
Ce sentiment qui nous donne l'impression que quelque chose ne sert à rien, c'est la résistance, c'est vicieux et ça nous pousse a éviter le changement. Je pense que dans le doute, essayer ne coute pas grand-chose et ne rien faire n'apportera aucun changement Smile mieux vaut persister un peu, quitte à se dire au bout d'un moment qu'effectivement, c'était pertinent ou non. 
 
Citation :J'ai besoin de parler avec des gens qui ont vécu la même chose que moi je pense.


Si tu as besoins de trouver plus de gens qui partagent ce que tu vis, tu peux aller regarder aussi du coté de chez psychoactif:
https://www.psychoactif.org/forum/f31-p1...Crack.html

Ils ont une communauté active autour de ce type de prods et sauront surement te donner des retours supplémentaires Smile
The following 1 user Likes Cookies's post:
  • PSYCHOCRACK
  Répondre
#74
Salut,

J'ai encore fait une mauvaise rencontre...
Un gars avec qui ça collait super bien sexuellement, et qui m'offrait autant de coke que je voulais, le bonheur quoi!
Jusqu'à ce qu'il y ait plus de produit et qu'on commence à discuter de choses et d'autres.
Là je me rends compte qu'on a aucun point commun! Le gars a arrêté l'école au CP, il ne sait pas écrire correctement, enfant de la DASS, ses deux gosses ont subi le même destin que lui, toute la journée j'entends parler de prison, de braquages, de vols et j'en passe... Bon je lui donne le bénéfice du doute, après tout je suis ouverte d'esprit, et puis il me dit que maintenant il s'est rangé. Mais quand il a commencé à sortir des remarques racistes et homophobes, là je pouvais plus faire semblant, et quand il a commencé à vouloir m'apprendre la vie en me répétant encore et encore que j'étais qu'une droguée, que j'étais sale, que je prenais pas soin de moi, que j'étais une pute (alors que le gars était venu pour me payer de la coke en échange de mon corps hein!) et quand il s'est permis de me dire à moi, ancienne anorexique, que j'avais 10 kg à perdre... bah là forcément ça a clashé sévère! Il me proposait de venir vivre chez lui dans son squat à la campagne pour me sevrer! Forcément j'ai hésité et là il a pété un cable, j'ai même eu peur qu'il devienne agressif physiquement, il a même réveillé mes voisins à force de gueuler!
Ok il baise bien, ok il est bien membré, ok il voulait peut-être m'aider, mais avec des remarques comme "tous les noirs ils puent" ou bien "les pd qui s'enculent entre eux c est contre nature" c'était juste pas possible...
Donc c'est parti en vrille et ça m'a mis un putain de déclic!

A fréquenter des gens aussi différents de moi, j'étais en train de me perdre. Sans la base, jamais j'aurais rencontré ce genre de personnes. Je dis pas que je suis supérieure loin de là, on vient juste de deux mondes complètement différents et quand y'a plus de drogue bin normal que ça ne matche pas.

Donc je suis rentrée chez ma mère, à la campagne, je me suis jetée dans ses bras en pleurant et je lui ai dit: maman je suis accroc au crack et j'ai besoin d'aide.
Je voyais aucune autre solution.
Ca faisait déjà deux semaines que je consommais tous les jours. Une semaine de plus et j'aurais véritablement sombré, plus d'argent et tout ce qui s'ensuit, prostitution, mauvaises fréquentations etc... et si on va plus loin: j'aurais pas pu reprendre mes études en janvier, j'aurais fini à l'HP, j'aurais délaissé ma chienne, mon appartement...
Je pense que j'ai fait le bon choix et toute façon c'est le seul choix qui s'offre à moi.
Ok ça va être dur, ici c'est la campagne, on s'ennuie, j'ai pas beaucoup d'amis, mais au moins il n'y a qu'un seul dealer que je peux plus facilement esquiver que les quatre ou cinq dealers dispo H24 en ville. Là ça fait 3 jours que j'y suis et je fais que dormir, je reprends des forces, car je ne dormais presque plus, je ne mangeais plus car tout mon argent partait dans la coke. Ca fait du bien. Mais ça me terrifie également. Je ne sais pas comment je vais occuper mes journées jusqu'en janvier reprise des cours. Je suis complètement isolée. Mais au moins je me sens en sécurité.
The following 2 users Like Chaaaaaa33's post:
  • Aiskhynê, snap2
  Répondre
#75
Merci bien de donner des nouvelles c'est cool ^^
Wazah ouais il t'es arrivé une sale mésaventure avec ce gars, mais si ça t'as permis de te donner une prise de conscience il vaut mieux le voir de façon positive. Bon c'est pas le genre de truc à refaire tous les week-ends mais ça a probablement valu la peine que ça arrive.
Je ne peux que valider ton idée de te poser à la campagne, ça ne pourra que te faire du bien. Il y a toujours moyen d'occuper ses journées, je sais pas si t'es plutôt manuelle ou artistique mais dans les deux cas tu trouveras bien quelques activités pour te changer les idées. Et si jamais les jeux vidéos pour faire passer le temps et se changer les idées c'est très efficace, bien que pas très productif.
Récupère bien en tout cas et si je peux faire quelque chose pour toi n'hésite pas à me demander ^^
Say No And Protest
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Crois pas qu'tu peux partir sans payer l'addiction...
  Répondre
#76
J'ai un pote quand il a tout perdu il a fait comme toi. Il était vraiment vraiment très accroc et l'idée de retourner chez ses parents à la campagne était inconcevable. Jusqu'au jour où il s'est fait cambrioler et a tout perdu. À force de faire des "fêtes" avec des gens pas nets et qui l'ont dépouillé. Qui dit plus de thune dit plus de drogue.

L'idée de retourner chez ses parents a mit quand même le temps de se retrouver sans appart, mais une fois qu'il est retourné chez ses parents après avoir survécu sur les conso des autres en gros la grosse merde qui te satisfait jamais et te fait péter un câble car t'as jamais ta dose et fatigué de sa 'nouvelle' vie, il s'y est résigné et finalement ça lui a permit de rebondir à un point, qu'une fois clean ce qui a prit un certain temps, il a fait tout ce qu'il voulait faire de sa vie, faire le tour du monde, aidé à construire une école au Pérou, vécu presque deux ans en Équateur, ensuite il a écrit des bouquins et maintenant il fait des conférences, etc...

Plus rien avoir avec ses vies d'avant ! x)

Pourtant de base c'est lui qui m'a initié à ce monde là.

S'il ne s'était pas fait piquer tout son fric, jamais il aurait décroché et réalisé tout ça. Il était bien trop emprisonné dans ces penchants festifs. Tongue C'est aussi la raison qui l'a poussé à s'accrocher à ce milieu et à ne pas vouloir sous aucun prétexte retourner vivre chez ses parents à la campagne. Ce qui m'a beaucoup surpris quand il me l'a annoncé !

Après je dis pas que tu vas aller construire des écoles au Pérou, mais tu vas finir par te refaire une santé mentale, pouvoir prendre du recul sur tout ça, commencer à le digérer, à réfléchir à ta vie et ce que tu peux en faire pour t'en sortir et pour y retrouver goût et essayer de ne pas récidiver.

Faut pas te culpabiliser pour tout ça même si t'as des envies encore, même si t'as fais des choses que t'aurais pas faite en temps normal pour pouvoir baser.

Tu risques de te prendre certaines réalités dans la tronche quand tu seras redescendue, faut pas commencer une guerre envers toi-même, c'est le meilleur moyen de replonger...

Au contraire prend soin de toi, aide toi, aimé toi !
L'homme est un fou qui pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
The following 1 user Likes Aiskhynê's post:
  • snap2
  Répondre
#77
Merci pour ce message d'espoir.
Malheureusement c'est la déprime de mon côté...
Mes troubles alimentaires refont surface, alors qu'avec la coke ils n'existaient plus et j'avais enfin atteint un poids dans lequel je me sentais bien... Là j'ai repris deux kg, sans faire d'excès, juste en reprenant une alimentation normale. Je pense constamment à la bouffe, ma véritable addiction. Genre la nuit je lutte pour pas descendre au salon grignoter voire carrément aller me chercher une pizza au distributeur. Je suis obsédée par mon poids, et dès que je mange je culpabilise.
Alors je me demande si ça vaut vraiment le coup d'arrêter la coke.
Je sais c'est bizarre, mais à mes yeux les troubles alimentaires sont bien plus graves que mon addiction.
C'est à cause des TCA que j'en suis là aujourd'hui. Avant tout allait bien, j'étais en couple, je faisais mes études, je me droguais que le week-end pour faire la fête... jusqu'à ce que je tombe dans l'anorexie et c'est là que ma vie est devenue un enfer, que j'ai du arrêter les cours pendant deux ans, être balancée d'hôpitaux en hôpitaux, que je suis devenue accroc aux médocs. Et la suite vous la connaissez. J'ai grossi et je suis devenue accroc au crack.

Donc là j'ai deux combats à gérer. La drogue et la nourriture (qui pour moi est la pire des drogues, la plus addictive puisqu'il est impossible de s'en passer définitivement sinon on meurt).

Je préfère largement continuer le crack et y mettre tout mon argent, qu'arrêter et rester à ce poids voire grossir.
Toutes façons je sais très bien que la véritable raison profonde à mes consommations de drogue c'est mon poids. Quand on se drogue on mange très peu et on a plus à se soucier de la nourriture. Et puis si tout mon argent passe la drogue j'en aurais plus pour m'alimenter.

Bref voilà c'est la misère ça fait des années que je bats contre un problème et y'a qu'un seul autre problème qui peut le résoudre.

Avant de m'avouer vaincue je vais redoubler d'effort, me forcer à moins manger, et essayer d'être plus active même si je me lève à midi pour rater un repas.
J'ai repris le bédo à petites doses pour moins penser à la coke mais ça donne faim :/
  Répondre
#78
Oui il ne faut pas se priver de manger, il faut surtout éviter de manger mal.
Tu peux vraiment repenser ton alimentation de A à Z pour avoir un beau corps et manger à ta faim, va falloir te pencher un peu sur la diététique mais on peut faire mal de substitution intéressantes en terme de bouffe.
Exemple : j'avais l'habitude de manger des corn-flakes au petit dej, sauf que vu la quantité de sucre raffinée ahurissante qu'il y a dedans je suis passé à des flocons d'avoine avec des fruits coupés en dés et quelques noix dans le bol, c'est meilleur et carrément plus sain. Et du coup on peut en manger beaucoup en culpabilisant moins ^^
Sinon si tu reprends du poids si rapidement c'est tout à fait normal et il faut l'accepter. Dès que ton organisme en sous-nutrition reçoit de la nourriture, il va sauter dessus. C'est pour ça aussi que les drogues stimulantes ne sont pas une bonne solution à long-terme pour perdre du poids : dès qu'on arrête c'est deux fois pire qu'avant. Au contraire, en faisant attention à ce que tu manges et en te nourrissant en quantité suffisante tu pourras avoir de bons résultats pour moins cher tout en te défonçant moins la santé.

Petits conseils voilam voilam c'était pas moralisateur mais j'espère juste te proposer de meilleurs alternatives
Say No And Protest
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Crois pas qu'tu peux partir sans payer l'addiction...
  Répondre
#79
Ouais d'ailleurs l'année dernière à la même période je faisais 40kg pour 1m82 (sevrage) et quelques mois après je faisais 90kg. J'ai fais un régime grippe/bronchite au début du printemps qui m'a remis à 60kg et là j'en refais 90...

J'pense que se priver de bouffe intentionnellement ou non c'est pas top. Surtout passé la trentaine je vois carrément la différence... Là je vais essayer un jour de manger équilibré et à heure régulière pour habituer mon corps et le déstresser car comme dit Snap2, si ton corps est en mode stress food, il va tout faire pour stocker le plus possible tout ce qu'il peut et tu prends cher du gras.

Après les troubles alimentaires c'est grave, grave chaud je sais et même si on sait quoi faire le trouble passe par dessus la raison. Mais justement si tu veux pas grossir mange ! J'espère que je retournerais à mon poid initial de 75 kg.

Mais là j'ai l'impression que depuis que j'ai passé le cap de la trentaine, ça va être grave chaud à rattraper surtout que je mange très mal, parfois je mange rien ou je me gave et bouffe de la merde car pas le temps où l'énergie... :/ Je manque aussi de volonté... :/
L'homme est un fou qui pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
  Répondre
#80
tu as deux x des frocs et des chemises pour changer de gabarit?
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
  Répondre
#81
Aiskhyn a écrit :Mais justement si tu veux pas grossir mange !


Complètement ! Malheureusement c'est inévitable que tu reprennes du poids, vu de ton corps là c'est comme si tu sortais du goulag avec privation de nourriture + travaux forcés. Le soucis avec les troubles alimentaires c'est que c'est un putain de cercle vicieux, des réactions normales d'équilibrage comme le fait de stocker après une famine sont perçus comme une catastrophe, et alors on perd la possibilité de s'aménager un rythme sain.

C'est pour ça que j'insiste encore une fois sur l'importance du suivi psychologique. T'as très bien cerné ton problème, t'es anorexique avant d'être tox et ça te bouffe la vie. Et visiblement le corps médical n'a pas su t'épauler, ce qui est vraiment dommage parce qu'en plus de faire du dégât ça brise la confiance envers l'aide institutionnelle. Pourtant je ne vois pas d'autre solution, il te faut un vrai psy, quelqu'un qui t'écoute, te comprenne et te suive à long terme. Trouver ce genre de perle est difficile, je ne vais pas le nier (je suis passée par l'errance diagnostique et putain y'a des moments où tu doutes seulement que ça existe, un médecin humain) mais en cherchant bien (par exemple en suivant les recommandations de forums ou de groupes spécialisés) et surtout en ne te décourageant pas, tu finiras par trouver. Si tu n'as pas la force de faire ces recherches, demande à ta mère de les faire pour toi. Désolée j'insiste vraiment mais c'est hyper important.

Quant à la déprime, c'est normal que tu te sentes découragée, sans espoir, fichue, alors que t'es en craving de crack. T'as le système dopaminergique hacké par la drogue et il va falloir un peu de temps avant qu'il soit à nouveau capable de te livrer des informations positives.

Mes astuces perso contre le grignotage ne pèsent probablement pas lourd mais je te les donne quand même, des fois que ça te serait utile. J'adore la sensation de manger et j'ai tout le temps besoin de mâchonner des trucs et d'avoir un bon goût dans la bouche (et ne me parlez pas de chewing-gum, j'aime pas ça). Alors quand j'ai des accès de dalle, je mange des carottes en bâton. C'est sain, c'est bon, c'est pas cher. L'impact calorique est assez faible je crois. Et la texture est vraiment tip top. Sinon, je mâchonne des bâtons de réglisse (les vrais, ceux qu'on trouve en pharmacie) mais pas trop souvent car ça provoque de l'hypertension. Les petits suisse aussi, bon les produits laitiers c'est pas ce qu'il y a de mieux mais ça m'offre 5min de retour en enfance et ça vaut pas mal de pizzas industrielles de merde. Bref, plutôt que refréner mes pulsions j'essaye plutôt de me concentrer sur des produits relativement sains.
méditation                                                             
TDA/H                                                                         
The following 1 user Likes Tridimensionnel's post:
  • Aiskhynê
  Répondre
#82
@Amicale Ben mes vêtements c'est simple mes jeans je passais une des languettes pour mettre la ceinture dans le trou ou t'es censé y avoir le bouton et je fermais avec un crayon ou autre truc qui peut passer dedans. Big Grin

Sinon j'suis habillé en tout Leclerc...

Pour en revenir au sujet, Tridi a raison tu devrais chercher des forums ou des groupes Facebook sur l'anorexie. Enfin sur celles et ceux qui veulent s'en sortir. Tu trouveras pleins de conseils pour du suivi, c'est comme ça que ma copine a réussi à trouver une de ces perles rares de psy.
L'homme est un fou qui pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
  Répondre
#83
Vous avez raison c'est parce que j'ai perdu le poids trop rapidement que je le reprends tout aussi rapidement.
Toutes façons chez ma mère je suis cadrée autant niveau drogue que niveau bouffe. Je suis un régime strict élaboré par une nutritionniste.
Je vais profiter de ce nouveau départ dans ma vie pour me reprendre en mains à tous les niveaux.

J'ai repris mon traitement car je commençais à avoir des symptômes physiques dus au manque.
Mais je galère à dormir. A peine je ferme les yeux je commence à me ressasser les dialogues et me revisionner les scènes de ces deux dernières semaines qui m'ont profondément marquée. Je repense à l'effet du produit, et ça me rend triste de me dire que je l'ai perdu à tout jamais.
Certaines personnes vont me manquer aussi, même si je les voyais uniquement pour consommer, je m'étais attachée.
A présent je dois tout reconstruire, petit à petit, mon unique but pour l'instant étant de ne pas consommer. Le reste on verra après.
J'ai acheté un peu de bédo mais ça me dit trop rien... Et ma nouvelle addiction c'est netflix.
  Répondre
#84
N'hésite pas à faire du sport, ça t'évitera de prendre trop de poids, te fera penser à autre chose, et niveau réaction chimique dans le cerveau, ça revient au même que de se droguer. Big Grin
Quant à tes potes, clairement, oublie les.
J'ai pas mal déconné avec la drogue très longtemps, à coup de 10/15 joints par jours, C, MD et autres joyeusetés tous les week end, et j'avais pleeeeeein d'amis.
Puis un jour je me suis embrouillé avec un de ses potes, ce qui m'a conduit à tous les virer de ma vie, et bah je me suis rendu compte comme toi qu'a part la drogue, on partageais pas grand chose.
Depuis j'ai repris mes études et je suis passé de sans le bac à M2, ça m'arrive toujours de fumer des pétards, voir beaucoup trop en vacance, mais globalement la vie de drogué ne me manque pas du tout.
T'es dans la phase ou ça représente ta vie, donc t'as l'impression de jamais pouvoir arrêter, mais quand ça sera loin derrière toi, crois moi tu te demandera comment t'as pu trouver du plaisir là dedans.
Pour moi le secret c'est vraiment de te couper de tous ces gens là, quand tu vois ou entends parler de drogue tous les jours, difficile d'y résister, alors qu'au contraire, en fréquentant des gens clean, tu sera amené à faire des activités différentes qui te changeront l'esprit.
C'est un mauvais coup à passer, mais clairement s'il faut que tu reste 6 mois chez tes parents, fais le. Wink
  Répondre
#85
(13/09/2019 17:50)Aiskhynê a écrit : @Amicale Ben mes vêtements c'est simple mes jeans je passais une des languettes pour mettre la ceinture dans le trou ou t'es censé y avoir le bouton et je fermais avec un crayon ou autre truc qui peut passer dedans. Big Grin

Sinon j'suis habillé en tout Leclerc...

ouaih dak c'est le Aiskhynê bobo spaghetlard ça mais quand tu es gros comme un tonneau de 90 kg alors comment t'as fait?

edit: je viens de comprendre que c'est l'inverse... non mais ça m'intéresse pour moi. Je v essayer ça.
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
  Répondre
#86
Hello,
le sevrage se passe bien hormis que j'ai toujours du mal à reprendre un rythme normal ce qui fait que je fais pas grand chose de productif de mes journées.
Je perds du poids mais très lentement, ce qui est plus efficace que le régime coke express.
Je retrouve petit à petit une vie normale, je m'intéresse de nouveau à la fac et à d'autres choses, même si je larve énormément (je crois que c'est normal d'être au ralenti même physiquement même s'il n'y a pas de dépendance physique non?). En même temps je suis en vacances, mais je compte m'avancer dans mes cours vu que je dois juste refaire mon deuxième semestre. Pourquoi pas commencer à rédiger mon mémoire? comme ça au moment de le rendre je n'aurais aucun stress.
Je commence à retrouver qui je suis, ma véritable façon de penser car jusqu'à maintenant tout était faussé je ne faisais les choses que par intérêt, dans le but d'obtenir mon produit. Les choses, et surtout les relations sociales, me paraissent plus simples.
Je me sens plus libre, même si pour l'instant je ne fais pas grand chose, j'envisage des projets dans ma tête, je me dis que quand je serai plus dépendante de ce produit je pourrais aller partout où je veux sans y penser, sans en chercher, et donc profiter vraiment des moments.

Des fois des pensées et des souvenirs viennent me parasiter et me contredire.
Que tout dans la vie est éphémère et futile,  surtout l'argent, donc autant le dépenser pour se faire plaisir. Quand je vois ce que je fais de mes journées je me dis que j'en fais pas plus que quand je me défonce.
Que j'ai toujours préféré être "en marge", j'ai jamais voulu m'intégrer à la société et me droguer est un bon moyen pour fuir cette réalité qui ne me convient pas.
J'idéalise trop les gens dans ce milieu, tous plus âgés que moi (dans la quarantaine), qui m'ont initiée.
Qu'au final si j'ai décidé d'arrêter c'est juste pour le paraître (j'ai beau avoir un côté outsider j'ai pas envie d'être cataloguée comme droguée par la société) et par cupidité (j'assume pas de dépenser tout mon argent pour ça) donc au final je me demande si ce sont des raisons valables et ça me fait douter dans ma démarche d'arrêter...
Et des pensées telle que la vie ne m'offrira rien de plus que ce plaisir éphémère, et que je suis en quelques sortes prédestinée pour ça vu mon parcours psychologique etc...
The following 2 users Like Chaaaaaa33's post:
  • snap2, Tridimensionnel
  Répondre
#87
depuis presque une 10zaine d'années j'ai grossi et j'étais prédestiné à devenir comme un patapouf mais j'ai forcé le destin à l'envers car depuis un an j'ai reperdu 1,5 kg depuis que j'ai découvert toutes ces crèmes d'aubergine, tapenades d'olives vertes ou noires, crème d'aïoli, houmous de pois, tomates, patates douces... ptn j'en ai à peine cité le tiers... C'est bon, délicieux sur du pain grillé, ou des toasts genre melba... Il y a tous les prix... oui même des pas chers. Le meilleur rapport qualité/prix c'est la crème d'ail à 1,99 chez moi.

ah oui j'ai trouvé: tapenade sweet pepper, pesto de maïs grillé, salsa tomates avocat, Hummus paprika chili, guacamole, tapenade tomates, humus mango cocos, et il y a des Trio dip, Trio avec troix trucs dans des alvéoles de raviers plastique, etc...

C'est des crèmes de toutes couleurs space comme dans les films d'astronautes avec leur repas vitaminés dans des plats compartimentés mais c'est naturel
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
  Répondre
#88
Chez ma mère tout est cadré et équilibré, je n'ai pas à m'occuper des repas et des courses, je suis mon régime à la lettre, je tourne aux alentours de 1200 kcal, alors que chez moi en ville il y a trop de tentations et je n'ai pas d'horaires à respecter ce qui fait que je mange n'importe comment, sans parler de quand j'ai pas d'argent et que je mange juste pour survivre sans tenir compte de l'équilibre.
Toutes façons j'ai un imc normal je ne suis plus en surpoids et quand je l'étais c'était pas plus de 2 ou 3 kg max, mais c'est sûr qu'en me droguant c'était beaucoup plus facile de gérer la nourriture, je mangeais juste ce qu'il me fallait pour survivre sans me poser de questions.
D'ailleurs j'ai vu qu'il y avait un post sur le lien entre drogue et nourriture je vais sûrement y laisser mon témoignage.
  Répondre
#89
En tout cas ça fait vraiment plaisir de lire d’aussi bonnes nouvelle. Les idées négatives sont normales et te poursuivront encore longtemps mais quand on compare ce que tu exprimais au début de ce topic et ce que tu exprimes maintenant, il m’est évident que tu as fait le meilleur choix pour toi-même Smile continue à prendre soin de toi et récupérer doucement. Lots of love ❤️
méditation                                                             
TDA/H                                                                         
  Répondre
#90
Citation :le sevrage se passe bien hormis que j'ai toujours du mal à reprendre un rythme normal ce qui fait que je fais pas grand chose de productif de mes journées.


T'inquiète t'as d'autres choses a gérer tout de suite que ta productivité Wink
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Au Brésil, pire que le crack : l'oxidado bisounours-world 20 4,887 06/07/2011 00:15
Dernier message: 5tr4t0
  crack--coke yopla 12 4,302 03/12/2005 04:06
Dernier message: yopla

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)