S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Vos premieres lectures boulversantes sur la drogue.

#1
Donc juste par curiosité, j'aimerais savoir si certains d'entre vous se rappellent des premiers bouquins qu'ils ont lu, disons "choc" sur les drogues et vos réactions à l'époque.
Pour ma part, au collège (donc il y a bien longtemps) une meuf avec qui je voulais sortir a l'époque me reprochait de trop bédave (et oui déjà!), alors pour me calmer elle m'a demandé de lire le très célèbre "Chritiane F 13 ans droguée prostituée". OUUUUou! A l'époque j'ai pris une claque avec ce bouquin, limite malsain car j'aurais pu tomber love d'une Chritiane F et plonger avec elle si je l'avais rencontré.

Puis bien plus tard, au début de ma période teuf, j'ai lu "Flash" de Charles Duchaussois. Une deuxième bombe.

Et le dernier, d'Albert Hoffman "LSD mon enfant terrible" beaucoup moins dans l'émotion.

Bon bien sûr j'ai lu beaucoup d'autres livres sur les drogues mais ces 3 là (méga connu d'ailleur), chacun à leur manière, m'ont vraiment interpellé, car j'étais dans des périodes "clé" dans mes consommations.

Alors y a-t-il eu chez vous un bouquin "étape" qui vous a, persuadé, effrayé, fait douter, sur les drogues ?
"heureux sont les fêlés car ils laissent passer la lumière". Michel Audiard.
#2
Les portes de la perception d'Aldous Huxley m'ont fait voir la drogue mais aussi la vie d'une autre manière. Ça a certainement été une clé dans ma route vers les psychés, je le relierai bientôt, je crois bien.
Break On Through.
#3
Un topic qui rejoint un peu celui-ci: http://www.psychonaut.com/litterature-et...tique.html

Sinon pour répondre à ta question: l'herbe bleue et Junky (William S. Burrought).Les 2 m'avaient inspirés une certaine méfiance vis à vis de l'héroïne...(et de la curiosité pour d'autres choses Wink).

Et 2 bouquins clés concernant les psychédéliques: les portes de la perception (d'Huxley) et le pays de l'éclairement (Charles Duits).
#4
Mon premier je m'en souviens bien, c'était Flash ! A great one. Après il y a eu la Christiane F 13 ans droguée prostituée et je sais plus les autres.
#5
Moi les bouquins sur la drogue, je les ai lu après le lycée.

Et comme toi le pere_ché j'ai vraiment bien aimé Flash de Duchaussois qui se dévore. Bon même si apparement le livre est très romancé, j'avais vraiment bien aimé l'aventure du type.

Après j'ai lu Acid Test qui pas mal aussi. Ca part des fois en gros délire mais ca peut se comprendre quand on voit toutes les conneries et soirée lysergique.

Et puis le premier de Castaneda. L'herbe du diable et le petite fumée.
"Yo no uso drogas. Yo soy la droga." Salvador Dali
#6
Acid test de tom wolfe, et surtout las vegas parano d'hunter s thompson.
Ce fut des lectures boulversantes, car elles ont changé ma vie quand je les ai lu, je me suis dit:" faut que j'en trouve, faut que j'en prenne"
Leurs mondes me semblait tellement lointain, alors qu'au final il est tout près ^^
Leur vision de la vie, leur expériences, sont tout bonnement hors du commun, plaisante, inconnues et qui devrait être connue.

edit : j'avais 15/16 ans à l'époque, je crois que ça m'a ouvert les portes de l'expension des consciences et du psychédélisme, me marquant à jamais ^^ Et vu que je commençais à bédaver dans ce temps, trouver des drogues, ou des plantes psychoactives n'a pas été choses très difficile ^^
Et si on commençait tous par rêver? Le rêve deviendrait peut être réalité...
Parce que ouais, à quoi ça sert d'avoir une vie si on peut rien faire avec :smirk:
[Image: 130320031601758871.png]
...La vie, le trip, le signal électrique...
#7
Mon premier c'est Flash, lu en cinquième, je le lisais en cours d'arts plastiques, je me le suis fait confisquer alors que j'arrivais presque à la fin, hahaha.
#8
christiane f 13 ans dropguée prostitué. Lu en 5eme, comment ça m'avait choqué :O
schtroumpfette a écrit :
Tirer des douilles, c'est le meilleur moyen de transformer une innocente et douce plante psychoactive en une saloperie de drogue "dure" qui va te faire péter une case à la fin de ton stock et va te faire te retrouver à quatre patte le nez dans la moquette pour récupérer des bouts.



Silk Road is not here to scam, we are here to end economic oppression.
Silk Road is not here to promote violence, we are here to end the unjust War on Drugs.
Silk Road is not here to submit to authority, we are here to defend a foundational human right: freedom of choice.
Silk Road is not a marketplace,
Silk Road is a global revolt.
#9
J'ai lu "Cet enfant qui se drogue, c'est le mien" de je sais plus qui... J'étais hyper jeune mais j'avais trouvé ce truc hyper dur, un peu bouleversant..

Plus tard ma mère ma filer à lire "J'ai commencé par un joint" de je sais plus qui, parce que je commençait à bédave et elle à s'en douter.

Ensuite, j'ai lu l'herbe bleue, et j'ai commencé Junkie mais pas fini, avec une excellente description de la différence entre le client "weed" relou qui squatte, et le client "came" qui s'casse direct.
Jack. Jack my Body.
#10
Citation :Plus tard ma mère ma filer à lire "J'ai commencé par un joint" de je sais plus qui, parce que je commençait à bédave et elle à s'en douter.

Hahaha le titre qui tue ! Plus racoleur tu meurs xD

Au collège j'avais lu l'herbe bleue, ça m'avait marqué même si je trouvais l'héroïne pas très attachante et un peu con-con sur les bords ( zéro compassion :analSmile et j'affichais fièrement "les paradis artificiels" de Baudelaire en cours ce qui m'avait valu les moqueries de ma prof de français. Découverte de la confiture au haschich ^^ Après y a eu Flash au lycée et Les portes de la perception...donc au final plus de lectures "positives" que négatives
"We obey people we don't trust, to buy things we don't need, to impress people we don't like, using money we don't have, for gratifications that don't last, killing animals we don't hate, for pleasures that don't satisfy, dreaming of a life we don't deserve, and praying for an afterlife that doesn't exist : we are a stupid species"
Philip Wollen
#11
Pour moi ça a été Las Vegas Parano , j'avais 15 ans , le petit geek de base (jamais touché une goute d'alcool ou un pétard) . Ce livre m'a vraiment ouvert l'esprit sur les "junkies" comme mon père les appelait , j'ai commencé a fumer un peu d'herbe , j'ai vraiment aimer tout de suite , d'une par parce que grâce à la fumette j'arrivais a réglé mes soucis d'anxiété (qui étaient assez grave d'ailleurs) et puis j'étais persuadé que ça m'ouvrais l'esprit (c'était pas faux d'ailleurs) . Et puis là grosse révélation sur les psyché avec Lucie dans le ciel de Tom Verdier en ce début d'année , c'est vraiment un livre que je conseil aux novices , il montre "le bon chemin à prendre" en ce qui concerne les psychédéliques ( Prévention , consommation raisonné et avec un but ,le potentiel du LS etc ...) , et voilà depuis je ne jure que par ça (au point que je commence à dédaigner le canna) .
#12
"l'herbe bleu" ma vraiment marqué, je ne pourrai dire si cela m'a influencé ou pas mais constitue une réelle expérience, pour tout dire je pense que ce bouquin je l'ai lût tôt avant même d'avoir une quelconque expérience et je crois qu'il prend tout son sens avec les années, je prendrai du plaisir à le relire d'ailleurs ... (y'a un film terrible a propos de Blue flower "A Scanner Darkly" avec K. Reeves le setting est trop bien décrit, les scènes de consos te mettent vraiment dedans) et puis "les plantes des dieux" qui se rapproche d'une encyclopédie où toutes les plantes psyché-stim y sont décrites, ce bouquin est étonnant et souligne que la nature est pleine de ressources


Topics apparemment similaires...
  Conseils de lectures ? Jung, Archetypes & Cie. Thomas11 10 2,830 15/02/2016 13:59
Dernier message: Biquette



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.