S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Un bad trip, c'est quoi?

#1
Question 
Salut, j'aimerais parler du bad trip.

Alors, ces derniers temps, avant de prendre quelconque drogue, j'ai lu quelques Trip Reports et j'ai vu que les " bad trips " étaient une des plus grandes peur des psychonautes.

J'ai donc fais des dizaines de recherches, et je suis tombé sur des réponses un peu choquante.

Pour moi, un bad trip, c'est quand ton corps n'accepte pas la molécule, et donc tu as des maux à l'estomac, un mal de crânes, des vomissements etc..

Cependant, j'ai pu lire que des personnes avaient bien + que ça, des tentatives de suicides, des visions qui font très peur, etc.. vous m'avez compris.

Donc je reviens sur ma question, à la base, une drogue par exemple le LSD, va vous donner beaucoup d'euphorie, c'est disons un des effets désirés, alors, même ayant des pensées négatives, à bonne dose vous pouvez avoir votre égo qui s'envole et remplacer toutes votre négativité par de l'euphorie.

Donc comment, il est possible de faire un bad trip, comme ceux que j'ai pu lire ( celui-ci par exemple )

Je me répète peut-être mais la destruction de l'égo et l'euphorie devraient permettre à ce que la personne se sens mieux directement, ayant des pensées négatives ou non normalement, non?

Merci.
“Ce que l'argent a défait, l'argent le refait.” mrgreen
#2
Tu confonds bodyload (effets physiques négatifs liés aux produits) et le bad-trip. Le bad-trip c'est une expérience avec une drogue qui tourne mal et qui est ressentie par l'usager comme profondément désagréable, qui peut laisser des séquelles psychologiques aussi.
L'euphorie est forte mais parfois pas tout le trip, et ça ne fait pas tout. Selon les situations, l'anxiété et les boucles de pensée peuvent l'emporter et emporter la personne dans une humeur négative qui peut être autosuffisante et perdurer pendant un moment voire tout le trip.
 Self-made chemist 
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#3
Voir même laisser des traces qui perdurent des années après le trip (comme un PTSD).

Un bad trip, c'est pas juste une mauvaise expérience, le terme a un peu été détourné pour dire que tu passe un mauvais moment, mais à la base, c'est une expérience difficilement supportable.
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#4
le bad trip [modèle A] quand tu es à plat de réserve psychique en général (même à jeun de prod) prend plus de place dans ta vie. Le bad trip de la session déborde dans la vie quotidienne. On pense à l'incertitude du devenir.

Autrement il s'agit d'un bad trip [modèle B] comme une mauvaise expérience sur une session et on espère avoir encore un ou des bons trips après pck il y a encore du potentiel. Ce genre de bad trip ressemble plus à un cauchemar (éveillé) qui prend fin après l'activité du produit ou se résorbe petit à petit... (sauf exception, quantité franchement abusive de prod, etc...)
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#5
Citation :à bonne dose vous pouvez avoir votre égo qui s'envole et remplacer toutes votre négativité par de l'euphorie.
.....

la destruction de l'égo et l'euphorie devraient permettre à ce que la personne se sens mieux directement, ayant des pensées négatives ou non normalement, non?

Sans vouloir jouer le trouble fête, c'est bien de se préparer et d'avoir en tête que l'égo death ne laisse pas forcément place à une euphorie instantanée, il peut être douloureux et déstabilisant...
On peut se prendre de bonnes claques et mettre du temps à recâbler la machine.

Si tu continues sur le chemin tu seras forcément confronté à d'autres affects pas moins enrichissants.
[Image: 38tr.jpg]  
#6
Le bad trip c'est pas un type sous psyché qui s'enferme dans une idée oppressante ou qui est dans une environnement qui le met suffisamment mal pour que l'expérience soit mauvaise?

Dans mon cercle d'amis on a jamais eu de bad trips pourtant les années passent..
#7
(31/10/2021 00:56)Groovie a écrit :
Le bad trip c'est pas un type sous psyché qui s'enferme dans une idée oppressante ou qui est dans une environnement qui le met suffisamment mal pour que l'expérience soit mauvaise?

Dans mon cercle d'amis on a jamais eu de bad trips pourtant les années passent..


J'ai cru voir des personnes qui ont bad trip avec 100ug de LSD, pourtant, j'ai pris 1200ug sur mon troisième trip et j'ai jamais bad de ma vie, je vois pas ou c'est possible

(30/10/2021 23:21)Samsara a écrit :
Citation :à bonne dose vous pouvez avoir votre égo qui s'envole et remplacer toutes votre négativité par de l'euphorie.
.....

la destruction de l'égo et l'euphorie devraient permettre à ce que la personne se sens mieux directement, ayant des pensées négatives ou non normalement, non?

Sans vouloir jouer le trouble fête, c'est bien de se préparer et d'avoir en tête que l'égo death ne laisse pas forcément place à une euphorie instantanée, il peut être douloureux et déstabilisant...
On peut se prendre de bonnes claques et mettre du temps à recâbler la machine.

Si tu continues sur le chemin tu seras forcément confronté à d'autres affects pas moins enrichissants.


Mais la mort de l'égo fais que tous les problèmes ne sont plus des problèmes, et donc pourquoi stresser et s'en soucier, ce qui mène au bad?
“Ce que l'argent a défait, l'argent le refait.” mrgreen
#8
"Ca fait 3 fois que je roule à 150km/h sur des routes de campagne et j'ai jamais eu de problèmes. Pourtant y a des gens qui meurent à 60km/h, je vois pas comment c'est possible !!"

Bon je grossis le trait, mais tu vois bien toute la naïve absurdité de ton propos.

Sinon, l'ego death ça peut être ultra déstabilisant quand tu t'y attends pas ou que tu es pas dans le bon environnement (même quand toutes les conditions sont réunies ça peut être déstabilisant d'ailleurs). D'où le stress. Ca fait pas disparaître tous les problèmes par magie (big up à ce pote qui s'est enfermé à demi désincarné dans la salle de bain, persuadé d'être une prostituée thaïlandaise travaillant de force) et même si c'était le cas, y a toujours un risque de se les prendre dans la gueule au retour (big up à mes années d'instabilité à force de me fracasser l'ego à grand coup de LSD pour devenir bouddha - on m'a changé en biquette à la place).
Tu es nouveau et tu ne peux pas poster de topic ? => Consulte la FAQ
Et n'hésite pas à te présenter et à lire la sainte charte !

"Voir la paille dans la narine du voisin et ne pas voir la poutre sous la nôtre."
#9
Citation :big up à ce pote qui s'est enfermé à demi désincarné dans la salle de bain, persuadé d'être une prostituée thaïlandaise travaillant de force

Wow. Il s’en est remis comment ?
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#10
(31/10/2021 00:56)Groovie a écrit :
Le bad trip c'est pas un type sous psyché qui s'enferme dans une idée oppressante ou qui est dans une environnement qui le met suffisamment mal pour que l'expérience soit mauvaise?

Dans mon cercle d'amis on a jamais eu de bad trips pourtant les années passent..


bad trip [modèle B] avec tendance au [modèle A]
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#11
Plutôt bien je crois, c'était sous 2c-c donc ça a pas duré longtemps (2h quand même). Je l'ai pas revu suite à cette soirée mais il doit avoir d'autres trips croustillants dans son répertoire...
Tu es nouveau et tu ne peux pas poster de topic ? => Consulte la FAQ
Et n'hésite pas à te présenter et à lire la sainte charte !

"Voir la paille dans la narine du voisin et ne pas voir la poutre sous la nôtre."
#12
Repenses à tes trip les plus puissants, les plus extatiques, où tu fusionnent avec dieu, l'univers, où tu te retrouves dans des contrées où l'espace et le temps n'ont plus vraiment d'importance et où ta "perte d'égo" te permet d'atteindre ces sentiments d'omniscience, de béatitude et d'amour universel qui te font comprendre -une fois que tu redescends- que tu es pile au bon endroit au bon moment dans cette grande machine qu'est l'univers.

Ba le bad trip c'est l'extrême inverse, tu comprends rien du tout, tout ce que tu pensais être et savoir vole en éclat. Là pour le coups tu fusionnes juste avec satan et il te viole le cerveau pendant plusieurs heures avant de te le rendre afin que tu puisses continuer ta petite vie en étant légèrement traumatisé Heart

Au passage fais attention parce que j'ai l'impression que c'est justement quand on commence à prendre la confiance et qu'on commence à se demander "je vois vraiment pas comment je pourrais faire un bad trip, avec tout ce que j'ai vécu je suis blindé tkt" qu'un psychédélique décide de t'apprendre l'humilité Wink
GALA GALA

"Il y eut une fois, dans un recoin éloigné de l'univers répandu en d'innombrables systèmes solaires scintillants, un astre sur lequel des animaux intelligents inventèrent la connaissance. Ce fut la plus orgueilleuse et la plus mensongère minute de l' "histoire universelle". Une seule minute, en effet. La nature respira encore un peu et puis l'astre se figea dans la glace, les animaux intelligents durent mourir. - Une fable de ce genre, quelqu'un pourrait l'inventer, mais cette illustration resterait bien au-dessous du fantôme misérable, éphémère, insensé et fortuit que constitue l'intellectuel humain au sein de la nature. Des éternités durant il n'a pas existé ; et lorsque c'en sera fini de lui, il ne se sera rien passé de plus. Car ce fameux intellect ne remplit aucune mission au delà de l'humaine vie. Il n'est qu'humain, et seul son possesseur et producteur le considère avec pathos, comme s'il renfermait le pivot du monde". 
#13
On a quand même un suicidé sur le forum en lien avec un bad trip au cannabis ayant réactivé un traumatisme plus ancien
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#14
(31/10/2021 04:24)Eau Precieuse a écrit :
(31/10/2021 00:56)Groovie a écrit :
Le bad trip c'est pas un type sous psyché qui s'enferme dans une idée oppressante ou qui est dans une environnement qui le met suffisamment mal pour que l'expérience soit mauvaise?

Dans mon cercle d'amis on a jamais eu de bad trips pourtant les années passent..


J'ai cru voir des personnes qui ont bad trip avec 100ug de LSD, pourtant, j'ai pris 1200ug sur mon troisième trip et j'ai jamais bad de ma vie, je vois pas ou c'est possible

(30/10/2021 23:21)Samsara a écrit :
Citation :à bonne dose vous pouvez avoir votre égo qui s'envole et remplacer toutes votre négativité par de l'euphorie.
.....

la destruction de l'égo et l'euphorie devraient permettre à ce que la personne se sens mieux directement, ayant des pensées négatives ou non normalement, non?

Sans vouloir jouer le trouble fête, c'est bien de se préparer et d'avoir en tête que l'égo death ne laisse pas forcément place à une euphorie instantanée, il peut être douloureux et déstabilisant...
On peut se prendre de bonnes claques et mettre du temps à recâbler la machine.

Si tu continues sur le chemin tu seras forcément confronté à d'autres affects pas moins enrichissants.


Mais la mort de l'égo fais que tous les problèmes ne sont plus des problèmes, et donc pourquoi stresser et s'en soucier, ce qui mène au bad?


1200ug....tu es sûr à 100% de ton dosage?, car je pense que tu as du bien ramasser si tel est le cas
#15
(31/10/2021 12:02)cessakeujdi a écrit :
(31/10/2021 04:24)Eau Precieuse a écrit :
(31/10/2021 00:56)Groovie a écrit :
Le bad trip c'est pas un type sous psyché qui s'enferme dans une idée oppressante ou qui est dans une environnement qui le met suffisamment mal pour que l'expérience soit mauvaise?

Dans mon cercle d'amis on a jamais eu de bad trips pourtant les années passent..


J'ai cru voir des personnes qui ont bad trip avec 100ug de LSD, pourtant, j'ai pris 1200ug sur mon troisième trip et j'ai jamais bad de ma vie, je vois pas ou c'est possible

(30/10/2021 23:21)Samsara a écrit :
Citation :à bonne dose vous pouvez avoir votre égo qui s'envole et remplacer toutes votre négativité par de l'euphorie.
.....

la destruction de l'égo et l'euphorie devraient permettre à ce que la personne se sens mieux directement, ayant des pensées négatives ou non normalement, non?

Sans vouloir jouer le trouble fête, c'est bien de se préparer et d'avoir en tête que l'égo death ne laisse pas forcément place à une euphorie instantanée, il peut être douloureux et déstabilisant...
On peut se prendre de bonnes claques et mettre du temps à recâbler la machine.

Si tu continues sur le chemin tu seras forcément confronté à d'autres affects pas moins enrichissants.


Mais la mort de l'égo fais que tous les problèmes ne sont plus des problèmes, et donc pourquoi stresser et s'en soucier, ce qui mène au bad?


1200ug....tu es sûr à 100% de ton dosage?, car je pense que tu as du bien ramasser si tel est le cas


Oui, j'ai pris 1200ug mais sous forme de RC et non du vrai LSD donc jsp si ça change, mais les hallucinations étaient très très très puissante
“Ce que l'argent a défait, l'argent le refait.” mrgreen
#16
Citation :Mais la mort de l'égo fais que tous les problèmes ne sont plus des problèmes, et donc pourquoi stresser et s'en soucier

C'est pas aussi simple, Biquette en a également parlé au-dessus.
La " lucidité " peut être une des résultantes de l'égo death comme la dépersonnalisation peut aussi en être une.
Cette nouvelle condition peut être difficile à intégrer et génératrice de fortes angoisses chez certains, d'autant qu'avec les psychés c'est du ca$h.
[Image: 38tr.jpg]  




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.