Un anniversaire, Ali-Baba et un rat : 1g de Golden Teacher.
#1
Joyeux Anniversaire Diego !
(Où comment un para 0.2 de MD et 1g de Golden Teacher peuvent transformer une amitié en jumeléité spirituelle !)


Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui j’aimerai vous raconter ma première vraie expérience sous champotes. On va faire ça bien pour mon premier TR. Si vous voulez vraiment la partie champote vous pouvez sauter jusqu'au chapitre II Wink

CONTEXTE :

Ce soir c’est l’anniversaire de Diego, il a 20 ans aujourd’hui. Pour mieux comprendre mon trip il faut que je vous parle un peu de lui. Je l’ai rencontré à la rentrée, sur les bancs de la fac. On s’est tout de suite bien entendu, il m’a invité à fumer chez lui le soir même et nous avions beaucoup discuté de nos vies, qui se ressemblais étrangement, de nos manières de pensées, de nos passions communes : la musique, la fête, l’Homme. De là découle une amitié qui est sans doute la plus forte que j’ai jamais connues. Ce soir c’est son anniversaire, il faut faire les choses bien. Je sais qu’il aimait triper, mais doucement, car il est fragile psychologiquement. Avec Kartoon, un "pote" (Prénom modifié hein ^^) on voulait lui faire une bête de soirée. Mais avec moins de 50€ en poche c’était compliqué. On a tout de même craqué pour 5 paras de MD, de la Crystal Champagne parait-il. La soirée commencerait dans les cuisines de la cité U, se finirait je ne sais où. Comme d’hab quoi. Il est 19h30 et tout commence.



  1. J’aime les gens, j’aime Diego.



Pour l’occasion on avait invité quelques personnes, on était 7 joyeux lurons a bien rigoler dans une cuisine petite mais aménagée pour l’occasion ! Comme j’aimais le faire avant chaque soirée, j’amène Kartoon dans ma chambre pour tracer 0.1 de MD et gober la même dose. Il nous reste donc plus qu’un para que l’on décide de dédier à Diego mais pas tout de suite, il est encore trop tôt pour lui 20h00.
Bref la trace monte direct, comme d’hab, et le para me permettra de tenir ça pour plus longtemps, j’ai les yeux éclatés mais un sourire fantastique. J’aime mes amis. Je leur dit. Je regarde Diego et lui dit ça : « Tu sais mec, t’es vraiment un type formidable, pas seulement avec moi mais avec tout le monde, tu mérites cet anniversaire entre amis. » Il a une larme à l’œil mais très discrètement se l’enlève et me serre contre lui. Je me sens près d’un ami, ça fait du bien. A. et M., qui étaient parti tout aussi discrètement reviennent avec une mini tarte au framboise et une bougie dessus. Bien entendu tout le monde chante et Diego tombe en larme, il est heureux et je voulais lui procurer encore plus de bonheur (HEHO ON S’IMAGINE PAS N’IMPORTE QUOI LA !). Il est maintenant 20h45 à peu près. Le temps passe super vite. Il faut faire un point sur mon état je vais dans ma chambre pour me rincer le visage, j’y passe un petit quart d’heure.

La MD est très bien passée, la montée fut très rapide et une heure après la prise je me sens bien, j’ai un peu mal à la mâchoire et je transpire mais dans ma tête c’est un moment merveilleux que je vis. Il faut que je le partage avec Diego. Je me connais, la MD va redescendre dans pas longtemps. Ce truc ne reste pas très longtemps actif pour moi. Mais ça ne m’affole pas, je l’accepte.

Je retourne dans la cuisine, tout le monde est beau, tout le monde rigole, c’est fantastique. Je mets un peu de son et on commence à danser sur de la Hardtek. Avec Kartoon on se regarde et on prend Diego à part, on va dans ma chambre. Je lui dit : « Aller tu as 20 ans, tu as bien vu que je suis complètement éclaté hein ! mais tu es mon meilleur pote et je veux que ton anniversaire soit magique, la drogue c’est secondaire en face de ton sentiment de bonheur !
-T’es un malade mec, mais tu sais je t’aime comme ça. Merci énormément pour cet anniv’ c’est le plus beau de ma vie je crois ! (Larmes aux yeux haha)
- Aller avec Kartoon on a un cadeau pour toi, voilà ton para !
- Mais les gars vous êtes vraiment des fous furieux, aller j’fais jamais ça sur un coup de tête d’habitude mais merde. »
Il gobe son para, nous remercie et on retourne dans la cuisine. Diego a les yeux noirs naturellement donc personne ne capterai sa mydriase. Bref on discute de tout et de rien, on danse, on rit on chante. Un anniversaire parfait. Il est quasiment 22h.



  1. Mais t’as bouffé ça comme un KitKat, fou furieux va !


La MD reste au top dans mon esprit, mais mes pensées psychédéliques font apparition. Je lâche un « Personne a des champis ici ? » et j’entends un « J’appelle ». C’est Diego. Ni une ni deux il a confirmation et nous partons nous enquérir de ces petites merveilles. Le trajet se fait à pied, j’adore marcher le soir à Aix, nous sommes en plein mois de Novembre, il fait un peu frais. Rien de très fou sur le trajet si ce n’est que nous nous arrêtons à hauteur d’une très jolie demoiselle pour lui dire qu’elle était magnifique. Je vois qu’il commence à bouger la mâchoire, ça y’ai c’est monté. Mais il contrôle toujours la drogue Diego, il est fort, il veut toujours avoir le contrôle et il l’a. Quant à moi, je préfère me laisser aller et être naturel. On arrive chez le mec, je choppe 2g de Golden Teacher, on redescend.

Sur le chemin du retour, à mi chemin, je m’arrête près d’une petite fontaine. Je le regarde droit dans les yeux.
« Aller mec cadeau, on partage en deux ?
- Lousk … Nan mais j’te jure ! Bien sûr je vais les prendre, mais t’es un malade. »
Bah ouais, à l’époque rien ne me faisait peur, et au pire c’est qu’un gramme de champis, ce n’est pas pire que ce que j’ai pu déjà m’enfiler, seul ou mal accompagné. J’ouvre le sachet, range les champis de manière à ce que je puisse tous les croquer d’un coup, Diego fait de même. Je lui dit :
« Bon je t’avoue, c’est la première fois que j’en prend vraiment, j’en avait déjà croqué un ou deux mais pas de trip.
- Ah ah ah (Il se met à rire très fort, il est complètement éclaté en fait) regarde ? »

Il se met à manger ses Shroom comme une barre de chocolat « Mais t’as bouffé ça comme un KitKat ! Fou furieux va ! ». Je fais de même. Le goût âcre ne me dérange pas, rien n'est pire qu'une trace de speed au niveau gustatif d'après mes expériences. Je n’ai pas peur, le set est vraiment très bon, je suis confiant, je veux triper, je veux voir des trucs ce soir, je veux me découvrir. Mais par-dessus tout, je veux découvrir Diego. Je veux voir si nous sommes juste des amis, où si nous sommes des frères spirituels. Je lui fais part de cela et nous atteignons la cuisine. Tout est rangé. Kartoon fait la gueule car on n’a pas pris pour lui. « C’est pas ton anniversaire » Je lui lâche, un peu énervé de sa réaction. La cuisine était parfaitement clean à notre arrivée, mes potes voulaient finir la soirée dehors. Je laisse Diego parler avec Kartoon et je dis à part à mes autres amis qu’on a pris des champis pour les prévenir de certaines réactions qui pourraient les inquiéter. Arkaya, un de mes plus chers amis de fac, rigole et me dit qu’on va passer une sale soirée, qu’il veut être là. Kartoon rentre chez lui, et avec le reste de la bande on part dans un bar. Je regarde ma montre, il n’est que 22h45.

Faisons un point :
Diego est bien pété mais il contrôle, la MD l’a rendu très tactile et très sensible aux attentions de chacun pour lui, pour son anniversaire. Notre prise de Shroom remonte à 15 minutes. Il a bien mangé, moi quasiment pas.

Quant à moi bah … La MD commence à redescendre doucement. Les champis vont vite monter je le sens dans mon ventre. C’est la guerre la dedans. Aucune appréhension. La MD a aidé aussi. Ce soir je veux voyager, je me laisse aller, ce soir c’est soir d’anniversaire bordel faut être heureux ! On y va.



  1. « Ah non pas lui ! » ou le retour d’Ali Baba ou la montée hardcore.


Le chemin jusqu’au bar se fait bien, on rigole beaucoup. Je reçois un SMS de plusieurs potes qui me demandent ce qu’on fait, je les invite au bar, on se rejoindra là-bas. Une fois installé je commande un Picon (Ma boisson préférée :grin: ), mais j’ai chaud, très chaud ! En plein mois de Novembre il ne doit pas faire plus de 6/7 degrés, mais je me mets en T-Shirt et mes amis me remettent de force au moins un pull (Mes potes ont vraiment tous été des sitters géniaux tout au long de mon psychaunotisme. J’espère que vous avez des potes pareils car ils sont vraiment en or !), ils ont peur que j’attrape froid et me répètent qu’en temps normal j’aurais froid. Ils ont raison, cette chaleur n’est pas naturelle, je peux le ressentir. On est à T+45min mais je sens que mon corps commence à être différent. De plus en plus léger, j’ai l’impression d’être assis sur un nuage même. Diego lui est ancré dans son siège, je le regarde droit dans les yeux et malgré ses yeux noirs je vois que la MD lui a laissé des traces, mais il y a autre chose. Il me fait « T’inquiète ça monte tranquille, je gère ». AH ! Je me dis alors que si lui il sent des choses en ayant mangé et en contrôlant, je vais prendre cher. Je ne spoil pas la fin de ce TR mais vous vous en doutez … On est à T+1h.

Les quelques potes qui m’ont contacté sur le chemin sont tous là, pas loin, mais pas assis avec nous, je me demande où ils sont et j’entends l’un d’eux sur ma droite « HEY LOUSK CA FAIT LONGTEMPS PUTAIN ! » Alors là les gars sur la vie de ma mère ma réaction … Je regarde mon pote et là il avait le même chapeau rouge qu’Aladdin et je crie « OH NON PUTAIN PAS LUI, ESSAYE PAS DE ME VENDRE TES MERDES J’AI PLUS DE THUNES ! » et je m’écroule de rire pendant bien 10 minutes sur la table. Ce qu’il s’est passé dans ma tête ? J’ai juste vu Ali Baba voulant me vendre une lampe à génie. Tout paraissait si réel. Alors que je rigole encore lui et mes deux autres potes, dont on retiendra juste l’un d’entre elle qui jouera un rôle important dans la suite : J, s’installent à notre table. Diego les informe de mon état, J. me prend dans ses bras et me dit « Lousk, jamais tu restes sérieux hein, faut toujours que tu essayes des trucs, mais j’t’aime comme ça ». En l’espace de 10 minutes je sens que ça y’est c’est monté. Tout me fait rire, les lumières commencent à se balader toute seules, le barman me regarde bizarrement et j’en rigole. Diego est tripé lui aussi mais ne le montre pas.

Le rire m’a délivré, j’en ai oublié ma consommation de MD et de Champis, pour moi le monde parait normal. Une fois calmé nous parlons de sujets sérieux, et je sens que je peux tenir une discussion ultra complexe mais ce avec la plus grande aisance, je sens même que je pourrais en tenir dix comme ça. Je fixe J. du regard. Elle a beaucoup bu déjà, je vois une sorte d’aura rouge et noire autour d’elle. Je sais qu’au fond elle est triste. Je sais qu’elle va continuer à boire et se faire draguer par n’importe qui, je sais qu’avec Diego nous devrons la protéger. J’ai l’impression de détenir un savoir sur les gens. Arkaya rentre chez lui, ce qui me fait regarder l’heure : T+2. Le temps passe mais je n’en ai aucune conscience, il aurait pu être 6h du mat que rien ne me choquerai. On s’en va du bar pour aller s’assoir devant une boite juste à côté. On croise un pote, il va faire partie de l’aventure lui aussi, je l’appellerais Al.

Etat des lieux :

Diego : Il gère sa mère, mais il sait qu’il est au top du trip. Il me confie qu’il se sent super intelligent, qu’il pourrait tenir des discours avec 10 personnes en même temps sans problème. On est deux l’ami. Il s’inquiète beaucoup pour J. lui aussi.
Moi : J’suis complètement éclaté. J’ai marché 50 mètres en me demandant si j’étais un nuage ou Bibendum. J’ai opté pour le nuage alors je sautille pour m’envoler en disant que celui qui me rendrait triste se prendrait de la pluie sur la gueule. Je me souviens que j’ai pris des champis et je répète sans cesse à Diego que je lui donne les clés de mon trip, qu’il a le droit de me faire voyager comme bon lui semble. Je lui donne mon téléphone, mes clés d’appart et mes papiers, je me connais je serais capable de les perdre.
J. : Elle est bourrée, et je ressens une tristesse profonde, j’essaye de la prendre et de la transformer en petit bonheur mais c’est trop compliqué. J’ai peur pour elle.
Al. : On vient à peine de le croiser et il a l’alcool triste. Ça ne va pas aider. Je ne peux pas l’aider, je veux triper.



  1. « Mec j’ai vu ton charisme ».


Alors qu’Al devient très collant, ce qui en temps normal m’aurait mis hors de moi, je n’essaye même pas de le repousser, je lui explique que la vie c’est compliqué seulement si tu la veux ainsi. Je me sens un peu prophète mais surtout incapable d’être triste pour lui, ni même de m’énerver. J’essaye mais c’est impossible. J. se fait draguer par des gros lourds : Bingo je l’avais deviné. Diego s’interpose, ça se voit grave qu’il est tripé par contre, ça joue pas en son avantage. Il se met à parler pour expliquer gentiment aux gars que J. est une fille bien et qu’elle ne trainera pas avec des mecs comme eux. Et là c’est un des points important de mon trip.

Je bois ses paroles, je regarde son visage et vois son charisme. Je vois des lignes droites tout le long de sa mâchoire, une aura blanche/jaune, presque divine. J’ai l’impression que ses mots ne sont que Bien et Justice. Je trip grave sur son visage. Les gars veulent « nous filer dans la ruelle derrière », je leur dit calmement ça : « J’ai pris des champis, si je me bats vous aller m’éclater, il est où l’intérêt ? Puis sa résout rien, vous n’aurez quand même pas J., passez une bonne soirée laissez la tranquille ». La tension baisse d’un cran. Durant ce court instant j’ai vu tellement de sentiments … Ma vision est passée du rouge au blanc. De la haine au calme. Al. Veut acheter à boire, on traverse pour aller sur le trottoir d’en face, je regarde Diego et lui confie « Mec j’ai vu ton charisme ». Il me fait un sourire et me dit « Y’a des trucs qui ne se voient pas souvent, alors profite et absorbe les émotions ». Il me dit que lui aussi s’est senti très confiant quand il a calmé les gars, pour lui ce ne pouvait pas être autrement, pas de violence, que des mots, des mots qui apaiserait les esprits.

Une fois sur le trottoir d’en face je m’arrête devant une vitrine et fixe mon reflet dans le verre. My God. Si mon trip avait été clairement plus mental que visuel auparavant, là c’est chaud : Je vois ma propre aura. Mais elle n’a pas de couleur, c’est sa forme qui me transcende : Elle me recouvre entièrement et des branches d’arbres semblent partir de mes omoplates. Sur mon front il y a des gens qui courent l’un après l’autre. Je fixe la vitre pendant bien 5 minutes. Des lumières apparaissent, disparaissent, du bleu, du vert, du rouge … Je me retrouve comme devant un spectacle lumineux. Al. Me sort violemment de là, je lui en veux un peu maintenant, je ne suis plus au top de mon trip de toute manière, je sens que je redescends. Après des discussions sans grand intérêt entre une fille triste et bourrée et son homologue masculin qui va lui aussi essayer de se la faire, nous décidons de laisser J. entre de bonnes mains, celle de sa sœur jumelle, et avec Diego nous rentrons dormir chez lui.

Etat des lieux :
Diego : il n’est plus trop tripé quand nous rentrons, mais m’avoue que c’était bien drôle, qu’il a passé un anniversaire fantastique.
Moi : Après la contemplation des lumières et l’arrêt brutal de cela par Al. J’ai l’impression d’être descendu. Mais non, la descente se fait dans mon crâne, les pensées fusent, je commence à me questionner sur moi, sur ma vie et mes choix. J’ai besoins de réponses. On est quasiment à T+4



  1. « Ce rat, c’est ce qui nous rattache au monde réel ».



Je marche dans les rues d’Aix en Provence en contemplant tout ce que je peux contempler, j’ai l’impression que mon corps est du coton. Je marche comme un enfant qui veut profiter de ce qu’on lui montre. Mais les discussions sérieuses commencent avec Diego à base de « J’suis vraiment con pourquoi j’me tripe comme ça dès que je peux ? » « La vie n’est pas si dure, j’ai pas besoin de fuite artificielle » et tout le tralala du mec qui s’en veut quand même de prendre des psychés. Je crois que la MD joue beaucoup avec ça aussi, mes descentes de MD/Taz habituellement sont très portés sur la remise en question de mes choix de vie.

Tout à coup, presque arrivé chez Diego, un rat traverse la rue. Nous ne savons pas si ce rat était réel ou si il était du aux champis. Nous ne le saurons jamais d’ailleurs. Mais en même temps nous nous regardons et nous demandons si nous avions vu ce rat. Nous conférons tout de suite un pouvoir à ce rat « Ce rat, c’est ce qui nous rattache au monde réel » nous finissons par conclure. Après ce trip, à chaque fois que nous voyons un rat nous esquissons un sourire et nous nous rappelons que nous sommes bien parti présente de ce monde, c’est un peu notre toupie comme dans Inception. Une fois arrivé chez Diego, on allume un pétard sur le balcon et je me mets à pleurer. Pour la première fois de ma vie je pleure de joie. Je suis heureux d’avoir confirmé mon amitié avec Diego, je le remercie d’avoir pris soin de moi. Il me dit que cela fut mutuel. On se fait un câlin et un sentiment d’amour se dégage de moi. Ce soir j’ai tripé et c’était drôle. Mais j’ai aussi découvert un jumeau spirituel, au fil de nos conversations les plus intimes, de ce que j’ai vu de lui sous champis, de tout ça quoi. Et pour tout avouer cette soirée a changé ma vie à jamais ! On part se coucher, on rigole bien quand même avant de dormir. Le lendemain est pas compliqué même si j’ai des visus assez perturbants (En regardant une vidéo sur YouTube j’avais l’impression que le YouTubeur sortait de l’écran …), je suis fatigué sinon, c’est tout.

Et maintenant ?


Si je devais faire un bilan de ce trip, la MD c’est comme d’hab, ça rend heureux et amoureux mais quand tu fais des efforts tu sais très bien que c’est artificiel. Les champis par contre c’est fantastique SI LE SET AND SETTING L’EST TOUT AUTANT. Tout aurait pu basculer quand les deux gars voulaient se bagarrer et heureusement qu’on a pris notre trip dans une good mood sinon ça aurait pu être violent. La descente fait réfléchir aussi, mais il faut essayer de garder le positif de chaque situation, c’est comme ça qu’on s’en sort. Des champis j’en ai repris après, mais ça n’a jamais été pareil que ce soir-là. J’insiste donc sur le Set & Setting, de toute façon avec les psychés, c’est à mon avis au moins aussi important que ce tu prends !

Merci d’avoir lu ce TR, mon premier, si vous êtes arrivé jusque-là ! N’hésitez pas à discuter de ma façon d’avoir raconté ce trip, ou d’autres choses !

Je tenais aussi à dire que j'ai pas mis ce post dans la partie combo car pour moi ça ne l'est pas, j'ai pas pris MD+Shroom dans le but d'expérimenter ce mélange, mais le para fait partie de la soirée quand même, je ne pouvais pas faire l’impasse dessus Wink

Ps aux modos : Je me suis gourré j'ai pas posté dans la bonne section au début mais voilà chose faite, si vous pouvez supprimer l'autre post c'est nickel, merci d'avance !
Amicalement vôtre, Lousk !
  Répondre
#2
Hey, J'ai vraiment aimé ton TR, t'as pas peur de parler de tes émotions ainsi que de ta relation aussi intime soit-elle avec ton bro et ça c'était plutôt cool Smile J'espère que vous vous êtes réconciliez avec votre pote déçu de ne pas avoir tripé avec vous (ce que je peux comprendre dans un sens).

Sinon ta relation avec Diego a t-elle réellement changée (dans le sens positif du terme) depuis ce soir là et si oui en quel sens ? (ah curiosité quand tu nous tiens...)
  Répondre
#3
Merci, je pense que quand on veut expliquer un trip il ne faut pas cacher les émotions par lesquelles on passe, cela fait partie du trip alors pourquoi les omettre ? Smile
Sinon pour Kartoon bah ... C'est un garçon très compliqué mais après ça il ne m'en a pas voulu ^^

Ma relation avec mon bro a réellement changée dans le sens où après cette expérience j'étais sûr à 100% qu'il serait un sitter d'exception pour mes prochaines aventures, mais aussi un vrai ami avec qui je pourrais discuter de tout, de ce que je ressens au plus profond de moi sans qu'il n'y ait de tabou !
  Répondre
#4
Merci pour le TR c'était super agréable à lire, et je trouve que ta relation avec ton ami tout le long du trip lui donne un aspect très fusionnel. Merci encore du partage, chouette TR Smile
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Trip report - Golden teachers - 3,5g Milgram 8 870 23/08/2017 10:58
Dernier message: Titifly
  [Golden Teachers] Dieu est Amour ChatonMort 13 5,122 07/09/2016 13:18
Dernier message: RoofisHigh
  Golden x Brazil : La tête dans les nuages ! Thomas11 7 1,870 06/07/2013 13:58
Dernier message: Sludge

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)