S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[Tuto] La technique de conservation ultime!

#1
Salut à toi cher psycho ou visiteur!

Tu cherches une méthode de conservation qui fonctionne bien, très bien, qui ne soit pas chère et qui est simple à réaliser ? Tu es tombé au bon endroit!

À savoir: cette technique fonctionne pour une très grande quantité de substances, des champis au RC en passant par la compote de pommes (oui c'est prévu pour ça de base haha).

S'il s'agit de champignons ou de truffes n'oubliez surtout pas de les sécher avant, pour les autres substances il n'y a pas de problème. La technique marche aussi avec les solutions de prod en suspension. Elle est également particulièrement efficace pour protéger la DMT de l'oxydation.

Venons-en aux faits:
 
Technique ultime by Snappy

Matos:
-Un bocal en verre avec couvercle en fer blanc (style bocal à cornichons)
-Le produit à conserver (champis/truffes secs ou autre prod)
-De l'alcool à minimum 40° (plus c'est mieux), on s'en fout qu'il soit comestible ou pas, l'alcool à bruler fait bien le taf aussi
-Une allumette ou un briquet

Explications:
Le but de cette technique consiste à enlever tout l'oxygène du bocal afin de limiter encore plus la progression de bactéries et surtout d'empêcher la dégradation de la psilocybine ou de la substance active en question par l'oxydation, tout ça avec des trucs pas chers. On se fait déjà assez douiller en payant nos prods, faut bien compenser éhé.

Méthode:
1) Dévorer les cornichons (c'est la partie sympa), nettoyer le bocal et bien le sécher
2) L'ouvrir et déposer le couvercle face creuse vers le haut
3) Déposer les champis/truffes/substance de votre choix au fond. On peut les emballer de papier aluminium pour les protéger de la lumière.
4) Faire tomber 2-3 gouttes d'alcool fort sur la partie creuse du couvercle
5) Attention étape difficile: il va falloir allumer l'alcool sur le couvercle, l'attraper et le visser sur le bocal le plus vite possible. La flamme doit rester allumée dans le bocal et s'éteindre par manque d'air.
6) Vérifier que le petite bosse sur le couvercle soit bien enfoncée histoire d'être sûr que le bocal est bien vidé de son oxygène par la consommation de celle-ci par la flamme. Si ce n'est pas le cas, recommencer depuis l'étape 4.
7) Mettre le bocal au congélateur, histoire d'éviter toute dégradation des principes actifs par la chaleur possible.

Et voilà! Votre substance peut désormais se garder de cette manière plusieurs années!
Self-made chemist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#2
Un récipient qu'on met sous vide avec une pompe ça ferait grosso modo la même chose non ? (mais c'est plus cher ^^)
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#3
Je trouve le principe de la méthode sympa et utile mais j'ai deux trois questions:

-Le fait d'y introduire une flamme pendant la fermeture risque pas de détériorer les champi ou autre qui serait en contact ( combien de temps reste la flamme ? pas plus de 5-10s non ) ?

-Quelle proportion du bocal peut-on remplir ?
#4
Oui la machine à mettre sous-vide fait le même boulot mais ça coûte beaucoup plus cher et comme je le disais on est déjà tous ruinés par le prix des prods haha.

La flamme ne va pas cramer tout le bocal, elle ne devrait pas dépasser les 3 centimètres en dessous du couvercle (on peut remplir jusqu'à là du coup). Et la chaleur dégagée par la flamme est assez faible et courte, le produit n'aura pas le temps de chauffer jusqu'à la détérioration des principes actifs ^^
Self-made chemist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#5
Dac merci snap

Mais sous vide c'est encore mieux car il n'y a réellement plus du tout d'air alors que avec cette technique on convertie seulement l'oxygène en CO2
( ce qui empêche par la suite de "rouillé" a la molécules ou le développement de quelques bactérie qui on besoin d'oxygène )
#6
À partir du moment où il n'y a plus d'oxygène ça suffit, l'oxydation ne se fera pas et les moisissures et bactéries seront très freinées dans leur développement. Enlever le CO2 et l'azote en plus n'aurait pas vraiment d'effet bénéfique ^^
Self-made chemist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#7
La fermentation n'a pas besoin de dioxygène ou de dioxyde de carbone, elle en crée ! Donc attention, si enlever l'oxygène mécaniquement est un premier coup d'arrêt au vieillissement du produit, les processus de dégradation peuvent encore continuer longtemps avant que tout se stabilise. Mettre tout ça sous-vide est une solution déjà plus radicale.
[Image: 210402043927252168.png]
#8
J'vois justement pas l'intérêt de mettre ça sous vide, aucun intérêt en plus par rapport à enlever l'oxygène. D'ailleurs sans présence de sucres, rien n'est possible pour les contaminations, et là il en a en très petites quantités dans les champis, voir absolument pas dans les autres produits.
Self-made chemist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#9
Détrompe-toi snap. Des sucres, il y en a partout, c'est essentiel aux cycles biologiques, et ce n'est pas parce que certains aliments les concentres (comme les fruits) que les autres organismes biologiques en sont dépourvus et ne pourrissent pas.

Après c'est évident qu'enlever le dioxygène permet de grandement retarder la péremption, mais sachant qu'en plus certains champignons/moisissures/bactéries vivent en anaérobie, il est évident que mettre sous vide est une méthode intéressante et (surtout) fiable pour augmenter encore la conservation. Après comme tu l'as dit un appareil à mettre sous vide ça couche chère, et parfois les sachets de conditionnement sont fragiles ou inadapté. Ça n'enlève rien à ton tuto de conservation DIY qui est surement plus efficace que la conservation dans du miel s'il est bien réalisé.
[Image: 210402043927252168.png]
#10
Yep justement je disais qu'il n'y des sucres dans les champignons qu'en petites quantités (ce qui n'exclut pas une contamination mais elle ne sera pas catastrophique vu que la reproduction des bactéries/moisissures sera bien plus faible en anaérobiose, et de plus dans le cas d'une conservation de sels ou de freebase il n'y littéralement aucun sucre) et qu'il n'y pas d'avantage particulier entre la mise sous vide et l'enlèvement d'oxygène.
Self-made chemist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#11
bon je vous livre ici mon expérience perso:

J'ai l'habitude d'utiliser cette méthode de conservation depuis que ma mère qui la tenait de sa mère qui la tenait de sa mère qui la tenait de... etc etc etc ...

Si les champignons sont totalement desséchés alors pas la peine de se poser la question de la teneur diététique des champignons car pas d'eau= pas de réaction de vie et en plus on enlève l'oxygène par la flamme.

J'ai pu garder ainsi un bocal d'équatoriens quasi trois ans (pour être un peu plus exact 2 ans et 10 mois) la qualité n'avait pas changée, ni la couleur, ni le gout et surtout ni les effets.

Dès lors que le joint du bocal est en bon état et que le stockage est sur il n'y a pas de problèmes.

A+ prenez soin de vous
#12
Les miens se conservent très bien dans un tuperware + quelque sachets de silicate.
Cela dit je me demande ce que ça donnerait si on tentant une conservation en saumure ou dans le vinaigre, façon cornichons... Après tout, on ne parle pas de la potentialisation des champis avec un acide, généralement le citron?
#13
Un acide sur du trop long terme va réduire en bouillie les champignons et du coup c'est plutôt à éviter.
Pour la saumure je vois mal l'intérêt ^^"
Self-made chemist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#14
Super, j'ai ma réponse, merci! Maintenant si je pouvais trouver une recette miracle pour les avaler sans que ça ressemble à une purge, je serai un homme heureux Happywide
#15
Les broyer en poudre très fine et les diluer dans une boisson? Du coca marche particulièrement bien, parce que:
- De base c'est un médicament contre le mal de ventre et ça diminue les nausées chez moi
- Le goût passe bien
- L'acide phosphorique du coca permet de convertir la psilocybine en psilocine et donc de rendre la montée plus courte et le trip plus intense. Explications scientifiques:

sekio from Bluelight a écrit :
The reason the Lemon Tek works good is due to two properties of the active components in the fungus (fungus among us.. say that 3x fast).

The first is the conversion of psilocybin to psilocin. Psilocybin is a chemical compound known as an ester - a compound that's made of an alcohol and an acid bound together. Now, when you expose esters to acidic or basic conditions in water, they snap open to the parent alcohol and acid. In our case, the lemon juice opens psilocybin to psilocin and phosphoric acid (scary sounding - but it's used in cola as an acidifier and is safe for use in food). This reaction happens in your stomach when psilocybin hits the hydrochloric acid - it's not restricted to being done by enzymes! They just help the reaction happen under more mild conditions (like in your blood, where excess acid would be a Bad Thing).

The other "half" of the tek comes from the fact that *pure* psilocin freebase doesn't dissolve very well in water. It has to form a salt first, and it needs an acid to do that. Either the citric acid or the generated phosphoric acid complexes with the psilocin (and psilocybin too!) and makes it into an ionic compound which dissolve in water easily (e.g. psilocin citrate). Having psilocin or other alkaloids already dissolved in water means you don't have to wait for them to leach out of the mushrooms sitting in your stomach - they can diffuse right across the small intestine and get to partyin'. This means a faster onset.

Self-made chemist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#16
7) Mettre le bocal au congélateur, histoire d'éviter toute dégradation des principes actifs par la chaleur possible.



le congélateur va detruire les molecules non? 
et une fois decongeler j'imagine qu'il faut consommer de suite..
#17
Hello, non la congélation ne va jamais détruire de molécules. Le changement brutal de température peut éventuellement poser problème, pour les molécules très fragiles comme le LSD, une transition par le frigo peut être envisageable mais franchement je doute que ça soit réellement utile.
Pour la décongélation, une fois le produit récupéré non pas besoin de le consommer de suite, surtout si tu continues de stocker un dessicant avec pour éviter qu'ils souffre de la condensation de l'eau lors de la décongélation.
Self-made chemist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.


Topics apparemment similaires...
  [Tuto] Le plug (avec ou sans filtre) PinkieDeL 379 70,211 21/12/2017 23:49
Dernier message: Etpaf



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.