Topic de la pause qui n'arrive pas à s'imposer
#91
J'espère que l'ultime révérence de Laura ne clos pas ce Thread ! Parce que je le trouve de très bonne augure !  Smile  

Je refais donc un petit Up pour annoncer le début d'une initiative qui à déjà pris cours depuis le 1er Janvier à savoir : arrêt de ma consommation d'alcool. Initialement le but était de ne rien boire de tout le mois de Janvier. Ceci étant quasiment effectuer je pense que je vais continuer et voir jusqu'où je peux aller. Donc pas d'objectif, mais je vais tenter d'aller le plus loin possible !
Pourquoi ?
L'alcool a été beaucoup trop présent lors de mon adolescence (d'environ 16 à 21 ans). J'aurais bien voulu éviter ça à mon corps, car je penses sincèrement qu'il en porte qlq séquelles. Après je me suis naturellement calmé avec le recul et la maturité, tout en continuant à consommer au mois une fois par semaine, jusqu'à, de temps en temps, m'en faire bien mal à la tête le lendemain. Sans avoir besoin de trop y réfléchir, l'alcool est un bonne drogue bien addictive... Rien que d'essayer de ne pas se prendre sa petite pinte de pression entre pote un vendredi soir peut requérir un certain effort. Ok je suis d'accord il y a le juste milieu. On peut consommer tranquillement, sans excès, et pas tous les jours et tout se passera bien. Ne nous violentons pas ! Mais j'ai quand même envie de faire le test, voir jusqu'où cette petite expérience d'auto-discipline va me mener. En tout cas elle fait déjà du bien à mon porte monnaie ;Wink

++Bonus++
Je vais tenter également l’arrêt de ma consommation de weed... Ce qui va être plus dur je pense. Mon dernier pétard remonte à 10 jours. Pareil que pour l'alcool, on va essayer de tenir le plus longtemps possible. Souhaitez moi bonne chance =D

Bisous !


PS: Laura comment tu t'en sors dans ta quête ? Smile
  Répondre
#92
Bon courage gars, c'est sur que la dimension sociale de l'alcool n'aide pas à arrêter sa conso ! comme le joint aussi remarque.

Après comme tu le dis, une pinte c'est pas la mort non plus, faut juste savoir se dire stop Smile (perso avec l'alcool j'y arrive pas toujours lol, en soirée j'ai vite tendance à me laisser abuser, même si depuis quelques mois je me la colle moins qu'avant, marre des lendemains difficiles).

Sinon pour ma part la pause est finie, mais je vais tâcher de ne pas retomber dans mes travers, de consommer avec modération. Si je galère, je viendrais me poser un petit défi ici, j'ai remarqué qu'en en parlant autour de soi, et en prenant autrui à témoin, on arrive d'autant mieux à arrêter ou diminuer sa conso que seul tout !
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
#93
C'est ça ! Bin j'ai un peu le même soucis que toi avec l'alcool Blush  D'où mon intérêt de faire une pau-pause.

Cool, bravo pour ta persévérance en tout cas ! Eh oui, c'est aussi pour ça que j'avais trouvé ton idée bonne, le fait d'avoir la notion de "groupe" aide.
  Répondre
#94
Autant j'arrive à ne plus fumer de bédos en journée toutes les deux heures, autant le soir sans mon petit stick ou mon vapo j'ai beaucoup de mal .
Par contre mettre mes désirs de procrastination en pause ça j'y arrive toujours pas
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#95
S'arrêter c'est impossible.
J'avais crée un topic sur ça.
Quand une drogue fait plus d'effet, on passe à une plus puissante, et quand celle-là marche plus, on passe à encore plus puissant.
Et revenir en arrière c'est impossible. Ceux qui sont revenus en arrière le sont contre leur gré dans des hôpitaux psychiatriques et vivent la torture mentale, le manque, en permanence.
Y'a que les petits fumeurs de cannabis à qui on donne un fort traitement neuroleptique/anxiolytique et qui veulent pas recommencer parce qu'ils ont reconnu que ça rendait psycho qui peuvent arrêter...
Mais le cannabis n'est pas une drogue, c'est "light"
C'est le jour où l'on meurt qu'on arrête.
  Répondre
#96
J'ai pas mal réfléchi à ma conso ces temps-ci, et j'en suis arrivé à la conclusion que j'avais surement besoin d'une petite pause .
J'ai tendance à consommer des psychédéliques assez souvent (plusieurs fois par mois) et dans de mauvaises conditions quand je n'essaye pas consciemment de me limiter car, par le passé j'ai vécu des expériences tellement belles que j'ai parfois l'impression de devoir me percher pour renouer avec ces sentiments . Aussi car ces produits enlèvent tout sentiment d'ennuie ou de routine, sentiments qui me pèsent un peu dans ma vie de tous les jours . 

Pourtant, il y'a des moments magnifiques et pleins de plaisirs aussi quand on est sobre mais il faut donner de sois, c'est moins facile qu'avec les produits . 
Du coup je me limite, "pas plus de 2 petits ou un gros trip par mois" mais j'ai toujours l'impression que c'est trop, que je suis clairement sur la voie de l'addiction psychologique . Addiction qui me fait peur, je sais bien que si je me laisse aller maintenant, il y'a de grandes chances pour qu'aux premières grosses difficultés dans le futur je me jette sur les produits et finisse par développer des addictions bien plus difficiles à gérer que celle aux psychés . 

Voilà les raisons qui me pousse à vouloir arrêter de tripper quelques temps, ou du moins drastiquement réduire ma fréquence de conso . Mais cette pensée me fait peur, je me suis beaucoup attaché à ces produits, peur de ne pas réussir à faire de pause, peur de l'ennui, de la routine etc ...

J'imagine que je suis loin d'être de le seul ici à être passé par ces questionnements alors je fais appel à votre expérience . 

Vous avez déjà eu le sentiment d'abuser les hallucinogènes ? (je me concentre sur ces produits car c'est ceux que je consomme et il me semble que leur mécanisme d'addiction est assez différent des autres)
Comment sortir de ce schéma de pensée relou qui me fait tout le temps ce coup "Si tu prend tel truc tu va voir comment tu va phénoménalement kiffer, aller rappelle toi l'extase que t'avais vécu la dernière fois, ça vaut tout l'or du monde non ?"

je vous remercie pour votre lecture et vos potentielles réponses Smile
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#97
Je bois plus depuis tréeees longtemps maintenant....
Pour milles et une raisons.... 
J'aime bien cette phrase; l'alcool(ou ce que vous voulez) c'est comme Mike tyson! Tu monterais sur le ring contre miky?Je dit ça pour les gens qui pensent être plus fort que l'alcool ou xy produits.
Perso une des raisons majeurs de mon arrêt est l'état du lendemain...pouhhhhhhh!
En plus souvent amnésique.... le cerveaux lent.....marre.
Et je parle pas de la santé sur le long terme....
  Répondre
#98
Ouais l'alcool c'est une vraie merde, une fois que t'as été accro c'est comme les autres drogues dures, y'a difficilement moyen d'avoir une conso modérée. En plus si tu fumes avec ça t'attaque 10x plus les poumons...

Sinon Indica j'pense que j'suis bien placé pour te répondre, vu qu'il y a un temps je consommais 1200ug de LSD tous les 3 jours, pourquoi 1200ug ? Parce qu'au delà la vasoconstriction était vraiment trop forte. Déjà que souvent je douillais bien à ce niveau.

Mais je me sentais quand même obligé d'en prendre, sinon j'avais comme l'impression qu'il manquait un truc essentiel à ma vie.

L'addiction psychologique était devenue assez importante, mais en même temps je ne pouvais pas m'empêcher de penser que je faisais vraiment de la merde, que plus jamais je ne pourrais de nouveau profiter d'un trip et que ça finirait par ne plus jamais rien me faire. C'est ce qui est arrivé avec le cannabis, très vite je n'en ai plus jamais profité comme au début, comme beaucoup de gens d'ailleurs, rien d'exceptionnel. Et même après des pauses de parfois plusieurs mois, plus jamais je n'ai pu retrouver les effets du début et maintenant plus les années passent et plus ça ne me fait rien. Au final c'est juste une clope. Maintenant je n'arrive plus à apprécier autrement qu'en ingestion.

Mais à ce moment là j'avais tellement peur que ça me fasse la même chose, de plus pouvoir triper, au delà même de penser à l'addiction en elle même. Surtout que je prend des psychés depuis bien plus longtemps que le cannabis.

Au final j'ai fini par réduire tout seul, sans vouloir le faire, naturellement. En même temps je pense qu'à un moment là tolérance fini par te faire arrêter et en même temps c'est pas comme les autres drogues, ça te pousse quand même à la remise en question, d'où tes questionnements.

J'ai même fais une pause de plusieurs mois et le jour où j'en ai repris, j'ai grave appréhendé le fait de ne plus rien sentir.

Finalement c'était une claque magistrale, comme ma première fois !!! mrgreen

Maintenant j'en prend raisonnablement (enfin je trouve mais j'ai en faite la consommation qui te fait flipper actuellement), une fois par semaine pendant le weekend.

Parfois je n'en prend pas c'est plus comme avant où je me sentais un peu obligé, car sinon il me manquait un truc, j'avais une sensation de vide intérieur sans ça.

Comme la, je n'en ai pas pris depuis au moins un mois, j'ai hâte car je sais que ça va me déboite !!! Big Grin

Je compte me faire une infu et gober un buvard en même temps ce weekend.

Mais voilà pour mon exp, moi j'dirais tranquille, pas la peine de flipper. En plus de toi même t'as l'intention de réduire et de faire une pause. Tu verras, tu appréciera incomparablement plus tes trips moins tu en prendras.

Tant que tu peux essaie de réduire, mais si t'y arrives pas sur le moment j'pense que c'est pas trop grave, tu y arriveras plus tard ! Après ça reste le même principe qu'avec toutes les drogues, vaut mieux éviter de se foutre la pression !

En tout cas peut être que tu trouves ta conso problématique, mais bon 1x par mois je trouve ça raisonnable. Après ce que je trouve raisonnable, les autres n'auront peut être pas le même avis. Tongue
L'homme est un fou qui pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
  Répondre
#99
Merci bien pour ta réponse, c'est un message rassurant . C'est vrai que pour prendre des 1200ug tu devais avoir une sacrée tolérance de cheval...
Consommer une fois par mois, j'en serais content si j'arrivais à me limiter comme ça, c'est à partir de plus d'une fois toutes les deux semaines que j'ai le sentiment d'abuser et me fatiguer le cerveau . 

je serais curieux d'avoir un petit retour sur le combo infusion au cannabis et acide, j'ai toujours rêvé de faire ça avec des champis mais un peu peur de partir en énorme mindfuck et confusion .
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
1200 tous les 3 jours ?? La vache  Big Grin et moi qui fait le beau avec mon 750 et mes deux 900...

Par contre tu ressentais encore quelque chose ? Parce que bon y'a bien un mois de durée pour faire tomber la tolérance à zéro...

De mon côté, pas acheté de pilon depuis 2 semaines, juste un peu tiré sur des pèts ici et là. Je me sens tellement mieux que pour une fois je ne ressens vraiment pas d'envie de reprendre... si l'on en croit les yogi faut 40 jours minimum pour expulser une drogue de ton système, c'est pas la 1re fois que j'essaye d'arrêter mais là j'ai un bon feeling. Le canna c'était vraiment devenu l'ennemi intime (facile 1g/1g5 par jour soit ~7/10 cônes), je vais faire très gaffe maintenant.

Ma 1re NDE c'était 200ù d'acide (donc dose très raisonnable) en fumant de la jack herer pendant le plateau, le canna potentialise énormément l'acide, si l'on veut éviter les "mauvaises" surprises mieux vaut le garder pour l'afterglow.

Stoppé la came depuis 2 mois à l'aise aussi, refumé un peu sur des alus depuis mais pas de chien les jours qui suivent, par contre grosses démangeaisons durant la prise comme au début. L'afflux de pensées négatives le lendemain est tellement énorme que ça me confirme que c'est vraiment la pire des merdes.
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Le topic de l'acouphène Gleskorry 92 17,706 12/06/2017 15:22
Dernier message: Gleskorry
  Le topic de l'addiction Sludge 11 961 05/11/2015 20:47
Dernier message: Gleskorry
  Effets de déréalisation pendant une pause. Laura Zerty 10 1,933 22/02/2013 13:51
Dernier message: Laura Zerty
  J'arrive pas a reprendre de psyché :( Cookies 15 1,918 13/02/2012 19:32
Dernier message: Styloplume

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)