S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[Sujet de la Semaine] Les voix des prods

#1
Avez vous déjà remarqué une voix différente à vos compagnons de trip ?

Je trouve qu'on parle plus lentement de manière plus détendue sous psychés, avec un rire un peu bête parfois. Les empathos ont leur propre rire aussi, moins saccadé que d'habitude peut être. En tout cas on parle un peu plus vite quand on en prend, avec une voix un peu plus sucrée.
Peut être que c'est l'effet du prod sur la manière d'entendre aussi.

En tout cas ce sujet m'est venu avec le souvenir d'une soirée en club avec des potes il y a quelques années déjà. J'avais pris du LSD et eux des Taz. Incompréhension totale, ils parlaient trop vite pour moi, je comprenais rien, mon mode de pensée 'avait rien à voir avec le leur non plus, et ils me comprenaient pas.

Alors avez vous déjà remarqué ou vécu des choses similaires ?
#2
pour le mode de pensser oui, en tirant un peut par les cheuveux.

j'avais un jours taper une dose tres forte de 2ce mais sans tolérance, la clauque et mon mode de pensser completement chamboulé , chauqe pensser était maintenant relier entre elle par les emotion, chelou à vivre l'histoire...

par contre niveau voix je ne m'en rapelle plus........

"L'urne commence a chauffer, la tournée des réacs est amorcée."






#3
C'est un peu difficile à dire parce que comme tu le soulignes, ça peut aussi être l'effet du produit sur la manière d'entendre. Généralement je suis prodée à la même chose que tout le monde et c'est difficile de séparer ce qui appartient à l'un ou à l'autre. Quand on est dans le même état d'esprit, on a un peu moins tendance à remarquer ce qui diffère de d'habitude.

Mais ouais les gens tazés (on en trouve toujours un ou deux par teuf) parlent hyper vite, et surtout ils parlent hyper densément, c'est-à-dire que même lorsque le débit est correcte il n'y a aucun blanc, aucune pause, à peine le temps de prendre sa respiration, en fait les pensées s'enchaînent tellement vite que pour l'interlocuteur y'a pas moyen d'en placer une, ou alors faut vraiment mettre un pied dans la porte en mode "bon stop j'ai un truc à dire là". Le pire c'est que la plupart du temps les gens tazés ont sincèrement envie d'avoir un dialogue équilibré et d'écouter leur interlocuteur, seulement la spontanéité est si grande, les émotions sont si fortes, et c'est si agréable de pouvoir s'exprimer sans honte, que les faits dépassent les intentions et que ça donne des monologues.
C'est vraiment ce qui me pète le plus les burnes avec les empathos, à titre personnel, cette distance entre l'intention et l'acte. Mais c'est un autre sujet.
En tout cas c'est vraiment un truc auquel j'essaye de faire gaffe maintenant. Faut faire un effort conscient de se retenir, se forcer à laisser l'autre finir ses phrases, laisser des silences etc. Avec une dose raisonnable (comme <100mg de MDMA) ça reste gérable. Et la montée, bah en montée c'est très difficile quoi. Avec un random croisé sur le bord de la route, osef. Mais quand il s'agit d'avoir des discussions importantes avec des proches, ouais je fais gaffe. J'attends le plateau, etc.
Mais bon là on s'éloigne de la question de la voix elle-même...

Pour rester sur les empathos, on m'a déjà dit que j'ai une voix différente, un timbre plus grave et chaud, un débit plus régulier (j'ai tendance à bredouiller dans la vie quotidienne). De mon ressenti, le fait d'être si fortement connecté à mes émotions et d'avoir moins d'inhibition rend en effet l'action de vocaliser plus intuitive, presque musicale. Les émotions en question étant la plupart positives ou au moins généreuses, l'acte de partage n'a rien à emprunter aux intonations de l'agression ou de la réticence, ça coule. J'ai l'impression de pouvoir vraiment articuler le langage de la façon la plus optimale pour transmettre mes idées, parler devenant une activité d'ordre esthétique.
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#4
les empatos peuvent faire parler plus fort,quelqu'un que je connais irl parlais beaucoup plus fort dous 4.5gr de khat.

"L'urne commence a chauffer, la tournée des réacs est amorcée."










Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.