S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[Sujet de la Semaine] L'alcool

#1
C'est sûrement la première drogue consommée dans le monde et même parmis les gens sur ce forum, pourtant il est rarement considéré comme tel. Est-ce que vous aimez l'alcool? L'ivresse? Est-ce que vous mélangez l'alcool et les prods? Est-ce que vous pensez consommer de l'alcool surtout par injonction sociale? Quelle est la température idéale de dégustation d'une 8,6?

A la vôtre.
'Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.'
- Emile Cioran
#2
je bois ocasionnelement une bière forte entre 9° et 12°, que du belge!!!

j'aime l'ivresse verssion lèger pas lourd! je n'aime pas etre bourré.

les bière française c'est de la pisse, et les pays bas c'est dégeu.

je mélange souvent au cannabis, je mélange tout au cannabis.ça fais du gloubiboulga.

[Image: masque-casimir-ma7005.jpg]

la 8.6 dois se boire à température ambiante. comme toute les bière forte venant des pays bas.

je suis un associal, je ne bois donc pas sous la pression!!!


Au beau milieu de la nuit quand j'me réveille et que j'veux boire
Il est toujours là pour moi, pour étancher mon désespoir
Il m'éclaire quand il brille dans la nuit !
Evier!!! metal !!







#3
J'aime l'alcool et l'ivresse. Surtout les bières il y en a tellement pour satisfaire son palais  Heart
Cependant, je trouve que c'est incontestablement la PIRE des drogues et c'est peu de le dire.
Il n'y a que sous alcool que j'ai eu des comportements vachement déplacés et des black out du futur. 
Et même avec les années, j'ai jamais trouvé comment contrôler ça (si ce n'est : ne pas picoler)
#4
c' est pas le Belge qui fait automatiquement le spécialiste Dodgy mais quand je prends de la bière c'est de la Palm... J'espère que c'est pas décevant Big Grin
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#5
J'ai beaucoup (trop) bu, depuis mes 15 ans.
Été objectivement alcoolique à plusieurs reprises dans ma vie, pendant l'adolescence, pendant mes périodes de solitude, pendant mes périodes d'inactivité...

Entre temps j'ai eu un problème de foie qui m'a fait naturellement lever le pied il y a une année environ.

Depuis je consomme "très modérément".


Je me suis jamais posé la question niveau combo. Je buvais, indépendamment des produits. Vu que j'étais "alcoolique" je me rendais pas compte que je me nourrissait d'alcool à longueur de temps.
#6
Par le passé il m'est arrivé d'en consommer un peu trop régulièrement. Bien que j'en soi revenu j'expérimente sporadiquement des états d'ivresse modérés qui vont s'accompagner d'une certaine euphorie et d'un sentiment de légèreté (comme si on m'avait délesté du poids de mes pensées); je ne suis plus vraiment friand des consommations excessives qui se terminent à quatre pattes dans les toilettes.

Pour moi c'est Vin, le Porto, Saké et surtout Bière! Comme le dit Sto_ il y en à pour tous les goûts; je trouve également l'ivresse induite par la bière plus agréable (Je ne me l'explique pas, c'est comme ça)

Après ça reste une drogue vicieuse dans laquelle on peut sombrer facilement.
#7
Je trouve que depuis que je prends des drogues je picole beaucoup mieux ... j’ai en tête les notions de drop, temps de montée, effets dose-dépendants... je n’ai pas été surpris par les effets de l’alcool depuis une éternité et je ne cherche plus à me mettre de mine, j’arrête de boire à une certaine heure car je sais que le temps que ça monte ce serait du gâchis, etc. En considérant l’alcool comme une drogue comme les autres j’en viens à refuser le « verre en passant », et parfois au contraire je bois seul, bref l’alcool « social » a moins de prise sur moi, au profit d’une gestion plus technique.

Étrangement la dependance à l’alcool me fait bien moins peur que celle aux benzos ; je crois que je suis rassurée par les contrôles sociaux qui régulent sa consommation
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#8
C'est un prod que je range dans la catégorie "cradingue" (rien que le goût...). Mais je l'aime bien pour sa désinhibition, qui est plus franche que celle du GHB, et chaleureuse tant que je ne dépasse pas une certaine dose. En soirée j'aime bien me faire un irish coffee de shlag, café + whisky + lait + miel, ça met une bonne patate (par contre on me regarde bizarre).

Amha, c'est un prod qui se combote très bien à petite dose (une blonde légère par ex), mais qui sinon se mélange très mal.
Alcool + cannabis : c'est traître, les nausées peuvent débarquer sans prévenir, et le mélange n'apporte pas grand chose d'autre que de la confusion.
Alcool + disso : C'est dangereux et vraiment une mauvaise idée, et en plus c'est assez nul, ça empêche de partir en trip disso et laisse juste dans un état confus, surbourré.
Alcool + psyché : j'aime bien un verre en début de trip pour la désinhibition justement, l'euphorie s'en trouve vraiment amplifiée. Mais + qu'un verre c'est du gâchis, je perds le sentiment extralucide des psychés qui est si kiffant, même les hallus deviennent floues.
Alcool + stim : marrant pour le sexe, nul pour les effets secondaires amplifiés et la connerie ++
Alcool + le reste : à moins de vouloir crever je suis pas convaincu...

Et pareil je pref la bière au reste, il parait que c'est la boisson alcoolisée la plus dopa, faudra que je vérifie cette histoire un jour...
Tu es nouveau et tu ne peux pas poster de topic ? => Consulte la FAQ
Et n'hésite pas à te présenter et à lire la sainte charte !

"Voir la paille dans la narine du voisin et ne pas voir la poutre sous la nôtre."
#9
Citation :Alcool + stim : marrant pour le sexe, nul pour les effets secondaires amplifiés et la connerie ++

sans compté que l'on peut facilement canné, non???

je connais pas du tout ce combo, je ne l'ai jamais tenté.

quel sont les risques??? hypertermie + ???
Au beau milieu de la nuit quand j'me réveille et que j'veux boire
Il est toujours là pour moi, pour étancher mon désespoir
Il m'éclaire quand il brille dans la nuit !
Evier!!! metal !!







#10
J'ai lu que c'était beaucoup plus cardiotoxique de mélanger de l'alcool et des produits stimulant !

En plus de la déshydratation et donc oui, plus de risques d'hyperthermie.
#11
+ les surdosages involontaires parce qu’on ressent moins les effets de chacun
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#12
Première et dernière expérience de toute ma vie sous alcool.

Il y a quelques mois de ça J'ai été au Bénin dans un cadre d'association pour lutter contre la faim et pour aider Bénévolement pendant 4 mois des personnes dans le besoin.

- A ce moment là, je suis accro au tabac sans le savoir car je le mélangeait au cannabis dans mes joints.

Arrivé là-bas, après 2 jours, je ressens une très très forte envie de nicotine, mais sans le savoir. Je suis donc dans tous mes états, et c'est là que surgit l'envie d'être défoncé, la dépendance mental des effets du cannabis à repris le dessus.

Sauf que là-bas, il n'y a pas de cannabis, et à ce moment, je ne savais pas que j'étais addict à la nicotine, donc aucun moyen d'assouvir mes désirs Frown

Quand soudain, j'ai décidé que l'alcool allait remplacer le cannabis.. J'ai donc trouvé un alcool très fort, originaire du Bénin.

Le sodabi, c'est un alcool qui est énormément plus puissant qu'une vodka par exemple, c'est une liqueur qui à une très belle histoire que vous pouviez aller voir sur google, elle est un concentré énormément puissant du vin de palme qu'ils filtrent plusieurs fois dans des tonneaux. Rien que sentir le sodabi me donnait des larmes aux yeux et ça me brûlais à mort la gorge quand j'en prenait qu'une goute sauf que je cherchais à être bourré donc..

J'ai pris 0.5L de Sodabi avec 1 litre d'eau, et à chaque gorgé de sodabi je buvais vite de l'eau et bah j'ai fini les 0.5L..

Bah pire expérience de ma vie, j'ai vomis toute la nuit, et j'avais des visuels de ouf, j'avais l'impression que le monde tournait sur lui même ça me donnait le mal de mer à mort, mes yeux montaient automatiquement vers le ciel et quand j'étais allongé j'avais une sensation désagréable de chute libre et ça à duré toute la nuit ptn je m'en souviendrais toujours
Mes différents TR :

THC
BOH-2C-B
6-APB
2C-B
Psilocybine

- RDR + Prise de conscience : ici
- Culture de champignons parfaite pour débutant : ici ( Cubensis )
- Cultiver du cannabis en intérieur [Débutant] : ici

#13
Ouah un demi litre d'un alcool très fort pour une première fois ça devait être effectivement terrible ! Surtout le lendemain aïe aïe aïe...
#14
Moi et certains potes on kiffe bien boire sous acide. C'est clair qu'on est moins du côté psychonautique du truc, mais bon c'est pas trop le côté recherché. C'est plus le côté social est festif de l'alcool quand t'es avec des potes qui sont pas forcément sous trip et qui boivent, ça te met plus dans leur mood. Ca permet de moins psychoter, de se taper des paranos sur ce que tu dis et de comment ça va être perçu par ce que t'es désinhibé. Après si t'as pas l'habitude de l'acide ça peut rajouter une grosse couche de confusion je pense.

Pareil avec le speed, en fait l'attrait principal de cette drogue c'est de contrer l'effet endormant et fatiguant de l'alcool.

Par contre ké alcool y'a rien de pire, quelques bières ça va mais plus ça passe pas du tout, sauf si t'est un teufeur de niveau 150 avec spé alcoolisme et deux fioles de ké dans ton inventaire.
'Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.'
- Emile Cioran
#15
Avec modération, je trouve pas ça si crade l'alcool. Par contre, vla les nuits de merde que je me tape si je bois le soir.

En combo, je trouve que ça s'efface assez rapidement, ça dépends des dosages aussi.
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#16
J'ai lu chaque message donc j'aimerais être  plus raisonnable, vu les messages postés. Pour faire bref, j'ai toujours aimé la bière, il y a un choix vraiment large (après découverte il y a quelques années, j'adore les IPA très amères, mais c'est pas donné). J'ai toujours cherché le côté festif avec les amis. Ensuite, le boulot m'a progressivement "mis par terre" (auxiliaire de vie). Je prenais déjà des noids via un vieux site U.S très connu, puis un autre, U.S aussi, fermé depuis longtemps avec des promos pas possible (2012), à cause du boulot j'ai dû passer par les benzos, et après séroplex, puis ajout de mirtazapine. Et d'autres sources plus fiables pour les blends ajoutées à çà. Au bout de 9 ans et quelques dans un métier que j'ai choisi, burn out cet été, hospi, sevrage en clinique puis 2 mois en centre (A.N.A.S), réduction drastique des traitements,0 alcool, ou RC. Retour à l'appart : résultat, suivi INUTILE du centre d'addicto de la ville où je réside, sous-dosage des traitements non-négociables = pire qu'avant, rhum à toute heure, et mis le nez dans hexen et autre dérivés, perte de contrôle. Voilà ! L'alcool c'est une vraie camisole...




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.