S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[Sujet de la Semaine] Drogue et partage

#1
Le partage est indisociable de la prise de drogue - on partage un prod comme on partage une bouteille de vin. Pourtant en France le partage de drogue peut être assimilé à du trafic. Au delà de l'aspect légal, proposer de la drogue gratos a quelqu'un part souvent d'une bonne intention mais peut contenir une part d'incitation. Alors, comment partagez-vous votre drogue?
No more beating my brains, with the liquor and drugs... with the liquor and drugs.
#2
Tout sauf ce à quoi je suis addict j'aime partager Happywide , plus on est plus ça peut être drôle .

Enfin c'est ce que je me disais quand j'ai découvert la drogue . Après j'ai vu des amis subir des Bad Trip parce que je leur avais proposé qu'on trippe au LSA, j'ai déjà vu u ami vriller fort niveau déshinibition avec du Zolpidem etc ...

Depuis je refuse de donner un prod à quelqu'un qui ne consommait pas avant ou qui ne connait pas du tout la classe de drogue en question, je me suis rendu compte que si c'est proposé par un ami, pas mal de gens ont tendance à dire *oui* un peu par confiance sans faire leurs propres recherches car l'ami est rassurant, ce qui peut se révéler vachement dangereux au final .

Du coup je préfère consommer avec des gens qui consomment déjà, là je n'ai pas de problème éthique à faire ça, je sais qu'ils savent dans quoi ils se lancent et comme tu l'a dit y'a souvent une composante sociale aux consos (milieu festif, soirées entre amis etc), mais effectivement faut faire attention la barrière avec l'incitation est floue .

Ah oui, et meme si une personne prodde déjà des *drogues de rue*, je sais que la frontière est potentiellement arbitraire et insensée mais je refuse de leur donner des RC y'a vraiment pas assez de recul sur ces drogues je trouve, pour pouvoir donner une certaine dose et être sur qu'on aura la réaction attendue et pas d'efftets secondaires horribles, de plus, les dosages c'est souvent une affaire individuelle enfin, y'a trop de risques de complications et d'incertitude avec les RC pour moi

Par contre, du cannabis ou des Benzodiazepines j'arrive vraiment pas à partager mais c'est l'addiction qui parle, je vois ces drogues comme une ressource nécéssaire et vite épuisable donc ça, j'ai beaucoup de mal à en donner .
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

#3
Entre consommateurs, j’aime donner mais surtout échanger. Un peu de ton truc rare contre un peu de mon truc nouveau, un peu de mon prod ce soir et un peu du tien demain... Ça participe d’une certaine convivialité.
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#4
C'est vrai que j'aime bien partager mes trips, ou découvrir des nouveaux trucs par des potes. Mais je pense que dans le fond je fais une diff entre les gens qui sont déjà consommateurs et ceux qui ne le sont pas.

Pour les premiers, on a souvent tendance entre potes à tester des trucs ensemble. C'est plus cool en vrai, et puis quand on prend un truc inconnu, des RC, y a un côté  un peu rassurant à pas être seul là dedans. Régulièrement il y a un.e qui va acheter un truc nouveau, proposer de le test ensemble, puis la prochaine fois ce sera moi. 
Après il y a aussi les drogues de rue, où là le partage est plus spontané. Plus lié au milieu festif aussi. Quand on prévoit une grosse soirée avec mes potes, ben y en a un qui chope, les autres participent mais y a toujours une part qui fini mat pour les potos gratos, je sais pas ça me semble normal. On est là sous empatho les potes veulent redrop ben allerla.

Pour les non consommateurs, j'ai pas tellement de problème à faire goûter les prods. Mais je propose pas, ou rarement (quand je suis déjà bien fait). Par contre si on me demande c'est différent je trouve. Je vois aucun mal à répondre à la curiosité. C'est un peu limite je sais, mais à chaque fois j'explique ce que c'est cette drogue, les effets, les risques, la durée, la redescente, et si c'est un RC le fait qu'on sait pas grand chose dessus au final... La plupart du temps ça calme tout de suite. Et le futur nouveau consommateur ne le devient pas. Puis parfois ils disent oui, et alors j'ai la main sur la dose et j'y vais molo comme ça je sais qu'il y a pas de risque. 
En général ça arrive toujours dans la même situation, où je suis en train de taper, et alors un.e jeune néophyte croisé.e par hasard demande ce que c'est etc..

Enfin je suis d'accord on a envie de partager nos expériences, d'emmener les personnes sympas dans les contrées lointaines et fascinantes qu'on a découvertes. Et je comprend que ça peut être de l'incitation. Le tout est probablement de savoir à qui on s'adresse, et de pas le faire n'importe comment.
#5
J'ai une morale simple vis à vis de ça : Je ne partage rien.

Déjà parce que je trouve que fondamentalement prendre de la drogue c'est pas ouf, et en plus j'ai pas envie de cautionner des risques pour les autres.

Depuis quelques années j'ai même durci cette morale à l'extrême. L'aspect légal/illégal ne change plus rien. Je dépanne pas de clopes sauf si je connais très bien la personne et je paye plus de coups à boire.

Maintenant c'est sujet à débat et chacun(e) fait comme il veut mais moi je fonctionne comme ça et ça ne changera pas.
Prolo casquette rpz.

"La nostalgie est la douleur que nous cause la proximité du lointain."
Martin Heidegger

#6
Je partage le moins possible sauf si la personne en question est responsable et va pas foutre le bordel vu que j'ai des voisins et que je veux pas de bad trip hardcore à gérer alors que moi même je suis déjà cheper.

Quant au novice ou puceau des drogues (lol dsl) ben eux je veux bien partager si amis , bon potes mais dose moindre mais pas les hallucinogènes sauf les champ truffes mais pas les tonk . je prend pas la responsabilité comme je disais plus haut et encore moins.

Mais c'est cool de partager avec un ami et ressentir un bien être en même temps.

ceci dit jamais de tune en question !!! (sauf si produit cher ) mais on touche pas à ce qui brule les ailes depuis donc la cc et l'héro plus pour moi . pas pour eux je leur veux du bien je veux pas les enterrer .
"le problème avec les drogues c'est quand il n'y en a plus"

" j'ai vu le malin ou c'était un gnome déguisé en l'oncle sam"
#7
Hello, moi lorsque j’ai découvert tout ça il y a deux ans j’aimais partager ces expériences avec d’autres amis novices aussi. 
Comme évoqué plus haut c’est chouette de découvrir ces choses là ensemble ! 

J’apprécie partager mes prod avec mes proches ou même des gens sympathiques mais c’est effectivement plus simple quand c’est des gens qui savent à quoi s’attendre. C’est moins responsabilisant 

Par contre un cas que j’ai pu observer c’est que donner des prods qu’il y ai contrepartie ou non à des gens très ( voire trop ) expérimentés ça peut être délicat.
J’ai eu le cas d’un ami qui a vendu quelques paras à des gars qui avaient déjà la mâchoire québlo et ils sont revenus quelques heures après pour se plaindre qu’ils avaient eu peu d’effets etc. A la limite de l’embrouille. 
En même temps prendre 100mg de d après 4 taz j’imagine bien que ça devait paraître léger.
 Je me méfie beaucoup donc ces cas où un inconnu vient et est déjà bien amoché. 
Le but c’est de partager des expériences ou un bon produit, pas de s’attirer des ennuis.

Je trouve donc le partage très intéressant et enrichissant, mais ça doit être mûrement réfléchi et ce topic est une super idée pour cela.

D’ailleurs, je n’ai jamais pris les prods de quelqu’un d’autres hormis la weed, je n’ai pas confiance car très rares sont ceux qui testent leur prod voire même qui les pèsent.

Je teste et connais les miens, c’est bien plus rassurant
#8
C’est marrant parce que le soir même après avoir écrit ce post j’ai fais test à un pote sa première fois avec un prod autre que cannabis, première fois au 2C-B donc ! Ça faisait tellement longtemps que ça m’était pas arrivé.
Après discussion il a pris 20mg de poudre hcl, on était 4 posés sur une plage avec une vue imprenables et seuls au monde.
L’expérience est réussie il a adoré !

C’est chouette quand ça se passe comme ça Smile


Topics apparemment similaires...
  [Sujet de la Semaine] Drogue et musique Skruffy 10 1,521 14/07/2022 12:56
Dernier message: 5a1goat
  [Sujet de la Semaine] Le budget « drogue » Tridimensionnel 21 1,143 14/07/2022 06:45
Dernier message: 5a1goat
  [Sujet de la Semaine] Drogue et travail Skruffy 28 1,976 30/06/2022 22:49
Dernier message: EEEEEHeh



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.