S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Sorcières

#1
Série sur les sorcières produite par France Culture. 

BG pour le nom de la série : LSD, La Série Documentaire

https://www.franceculture.fr/emissions/l.../sorcieres

J'ai trouvé plein d'autres trucs sympas sur les sorcières dernièrement, notamment un paquet d'images anciennes qui remontent jusqu'au XVeme siècle (les premières miniatures représentant des sorcières dans les marges d'un manuscrit de Simon Le Franc, évoquées dans un des épisodes). Peut être que je les mettrai à la suite si je me motive Smile
#2
Tout plein d'images de filles surnaturelles, par l'autralienne Ida Rentoul Outhwaite (illustratrices de livres pour enfants au début du 20e). Je te laisse deviner laquelle est ma préférée :3


                   
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#3
L'avant dernière, avec la chauve souris ? Smile
Moi j'adore la deuxième !

Sinon j'ai un gros crush sur celles là, que j'ai trouvées y a pas longtemps. 

Otto Goetze, Riding Witches, 1924
   
#4
Magnifique vive les sorcières les bigots dans un grand bucher de Datura et de Mandragore
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#5
Coles Phillips, Life Magazine, 1927

   
#6
Vous savez pourquoi elles sont souvent associées à des chauves-souris ?
let's groove 
#7
Certains femmes n'ot jst jamais plié aux injonctions masculines. Autre fois on les brulait pour ça. Aujourd'hui ils vivent cachés. Pourtant pour les liberer il faut just tenor à se rappeller des lecons de Covid 19 et de tout ce qu'on a appris sur les mythe fodateurs, les religions et d'autres sujets pas pour le moins remplis de la controverse.
#8
j'aime pas pck c'est vrai les sorcières... mais il y en a moins... les nez crochus et les griffes cela part en désuétude

les nez crochus c'est avec la morph et l'héro

et les gros pifs hybrides patate-fraise c'est la coke...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#9
(11/06/2021 14:47)fruzz a écrit :
Vous savez pourquoi elles sont souvent associées à des chauves-souris ?


Selon certains comptes les chauves souris venaient autour du feu des sorcières. Elles attrapaient ainsi les papillons de nuits et les sorcières les apprivoisaient.

Mais c'est une association assez tardive j'ai l'impression, faite autour du 18eme siècle, c'est à dire une fois que l'inquisition était plus ou moins terminée et que les débuts du courant romantique cherchaient à explorer l'univers de la nuit et son occultisme. 

Le premier animal associé à la sorcière est le bouc (Artiste inconnu, enluminure pour Johannes Tinctor, Tractatus contra sectam valdensium, c. 1460) et de plein jour. 

   
#10
(11/06/2021 15:57)amicale_du_pc a écrit :
j'aime pas pck c'est vrai les sorcières... mais il y en a moins... les nez crochus et les griffes cela part en désuétude


Difficile à decerner ces jours si, sauf si t'as passé tout le confinement à reveiller les etres de Lumiere, les sorcieres m'ont donné le la.
#11
(11/06/2021 16:08)WeAreOne a écrit :
(11/06/2021 15:57)amicale_du_pc a écrit :
j'aime pas pck c'est vrai les sorcières... mais il y en a moins... les nez crochus et les griffes cela part en désuétude


Difficile à decerner ces jours si, sauf si t'as passé tout le confinement à reveiller les etres de Lumiere, les sorcieres m'ont donné le la.


j'ai apporté une finition au message depuis... (la citation n'est pas up to date)
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#12
EEEEEHeh ne le prends pas de mauvaise part parce que ce sont mes sorcières que je n'aime pas... les tiennes sont bath. Chouette topic.
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#13
Y'a pas de sorcier,
que de la sorcellerie.
#14
Haha t'inquiètes, j'aime mes sorcières de toute manière Smile

Et elles ont eu beaucoup d'image et de représentations différentes, ce qui rend la chose plus intéressante encore. Ca c'est pour la représentation; car après il y a les vraies sorcières qui existent et qui font de la magie, des sorciers aussi.
#15
Pour tout mes païens sûrs (en anglais):

https://www.youtube.com/channel/UClfHrHv...PouM-j8bEA

C'est pas vraiment des sorcières mais ça s'insérait bien dans la conversation.

Edit Tridi : c'est une chaîne YT appelée "Norse Magic and Beliefs"
'Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.'
- Emile Cioran
#16
   

Internationale des sorcières : peinture murale évoquant Istanbul à Athènes
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#17
Suspiria c'est une film de sorcière de 1977. Classique du genre réalisé par le maître Dario Argento, c'est aussi un classique des nanars, avec notamment sa chauve souris suspendue à un fil de nylon bien visible à l'écran ! Et des visuels psychés dignes de l'époque. 

   

   

   

C'est un des films qui permet de voire à quoi servent les remake : réinterpréter une oeuvre intéressante mais relativement limitée à son époque dans un nouveau cadre.

Et le remake a été fait en 2018. Il est plus sombre que l'original, mais franchement intéressant dans son nouveau traitement (jusqu'à la fin qui part en roue libre et retrouve un côté nanar-effets spéciaux flingués qui font déjà datés).

   
#18
https://nextshark.com/sukeban-japanese-s...irl-gangs/

Petite trad / sauvegarde des familles Smile



Il y a près de 50 ans, les bandes d'écolières japonaises connues sous le nom de "sukeban" ont défié avec succès l'image immaculée de l'écolière japonaise.

La sous-culture des sukeban (traduite librement par l'argot "girlboss") est apparue à la fin des années 1960 et a persisté tout au long des années 1970 au Japon. Si le terme lui-même fait principalement référence à la femme chef des gangs de filles, il a fini par être attribué au mouvement lui-même, qui a mis les filles au premier plan à une époque où les hommes Yakuza florissaient également.

C'est au cours de cette période d'après-guerre que de nombreux Japonais sont devenus plus spontanés et affirmés. L'émergence des "yanki" féminins (une sous-culture de jeunes rebelles) serait née du refus des groupes de Yakuza d'accepter des femmes parmi leurs membres.

Connues pour se battre avec des gangs rivaux et commettre d'autres délits mineurs, les membres de ce groupe subculturel portaient des lames de rasoir et des chaînes dissimulées sous leurs longues jupes. En raison de leur implication dans le vol à l'étalage, le vol et la violence, le public japonais les considérait surtout comme une menace pour la société.

Elles exprimaient leur rébellion contre les uniformes de style marin en portant des jupes inhabituellement longues, des baskets converse et des écharpes non attachées. Certaines ont même coupé des chemisiers pour exposer leur taille dans le but d'en finir avec l'apparence "guindée et correcte".

L'esthétique choisie a été interprétée comme une forme de protestation contre la représentation sexualisée des adolescentes à l'époque, tandis que les armes sont un moyen de protection et une déclaration montrant qu'elles ne sont pas de simples objets du désir des hommes.

Les gangs Sukeban avaient une hiérarchie, entretenaient une loyauté farouche et maintenaient un code de justice strict entre leurs membres. Par exemple, les brûlures de cigarettes sont utilisées comme une forme de punition pour les infractions mineures telles que le vol d'un petit ami ou le manque de respect envers un autre membre. Les infractions majeures étaient, quant à elles, sanctionnées par un lynchage.

À l'apogée de la popularité des sukeban, le nombre de leurs membres aurait atteint des dizaines de milliers. Un gang populaire, connu sous le nom de "Kanto Women Delinquent Alliance", aurait compté environ 20 000 membres.


           

Puis sont apparus les films d'exploitation à caractère sexuel, ou "films roses", qui ont profité de la popularité croissante du mouvement.

La série "Pinky Violence" avec Delinquent Girl Boss a été lancée par la société de production Toei au début des années 70 pour tirer profit de ce qui était considéré par les studios comme une simple mode. Elle a ensuite été suivie d'autres projets tels que les films "Norifumi Suzuki's Girl Boss (Sukeban)" et la série "Terrifying Girls' High School".

Tout à coup, le mouvement rebelle a été dépeint comme les objets sexuels contre lesquels il protestait. Il n'est pas certain que la popularité de ces films ait eu une incidence sur les sukeban de la vie réelle.

Les actrices Reiko Ike et Miki Sugimoto, qui jouaient souvent le rôle des "mauvaises filles", sont devenues des stars instantanées pendant ce boom cinématographique inspiré du sukeban.

   

https://youtu.be/hnTm4THe1yA
https://youtu.be/Bh6eAgXhXlM


Pendant ce temps, les sukeban de la vie réelle semblent avoir dépassé le mouvement dans les années 80, la plupart d'entre elles ayant fondé leur propre famille.  

Les sous-cultures basées sur le gyaru, telles que le ganguro et le kogyaru, ont fini par prendre le pas sur les sukeban en termes de popularité, remplaçant l'esthétique de la mauvaise fille débraillée par un maquillage épais et des mini-jupes.  

Les gangs de motards entièrement féminins d'aujourd'hui, connus sous le nom de bōsōzoku, adoptent un style de vie qui se rapproche davantage de la culture sukeban, du moins dans leur défiance envers un récit patriarcal. Leurs tenues en combinaison, leurs tatouages floraux, leurs ongles longs manucurés et leurs motos très design sont considérés comme leur forme d'expression rebelle.

Si l'on retrouve encore aujourd'hui des influences sukeban dans la culture pop japonaise, notamment dans les mangas, les animes et les émissions de télévision, il est difficile de dire si l'une d'entre elles rendra pleinement compte de ce qu'était réellement le sukeban et de ce qu'il représentait à son apogée.
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#19
La classe absolue
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#20
La classe absolue c'est clair. Mais encore une fois récupérée par le cinéma pour construire un archétype qui ne servira qu'au male gaze :

"Tout à coup, le mouvement rebelle a été dépeint comme les objets sexuels contre lesquels il protestait. Il n'est pas certain que la popularité de ces films ait eu une incidence sur les sukeban de la vie réelle.

J'espère bien qu'elles s'en sont tapé dans la vraie vie mais comme même...

Sinon pour voir une culture où les sorcières sont respectées go la Roumanie 

https://www.vice.com/amp/fr/article/xwbb...e-roumanie

Avec de chouettes photos en plus
#21
L’esthétique des Sukeban me fait comprendre pourquoi Arisa Uotani (ancienne délinquante) porte une jupe longue dans Fruit Basket.

[Image: _0eSiefl9yI5Wcbpe11Y2h9w1AXqgiiXe9l5hv1K..._BqNSzlNMQ]

D’ailleurs, son amie Saki Hanajima est un personnage de vraie sorcière, rejetée par ses pairs à cause de la peur qu’elle inspire.

[Image: 792.jpg]
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#22
une petite contribution au sujet par des éléments périphériques au thème des sorcières...


Jacques Dutronc en Nosferatu. Probablement sa façon de draguer Françoise Hardy...
[Image: esoterique3.jpg]

les zombies (inspirés d'un fait sociologique réel )
(mise en scène éthique, propre...)
[Image: esoterique2.jpg]

<cut wikipedia>
L'ésotérisme est l'ensemble des enseignements secrets réservés à des initiés. Ce terme, dont le sens diffère de façon notable selon les époques et les auteurs, est parfois utilisé dans la culture populaire pour parler de courants de pensée marginaux à composante secrète ou étrange
</cut>
(un indice sociologique naturel. Archive doc)
[Image: esoterique.jpg]
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#23
Il ne faut pas oublier le rôle de l'onguent pour le vol dans la sorcellerie européenne composé de diverses plantes (datura, digitale...),de graisse et à l'odeur nauséabonde.
De par sa puissance hallucinatoire, il les transportait au sabbat, ceci non sans rappeler les voyages chamaniques primitifs, symbolisé par la sorcière sur son balais.

Les sorcières s'en enduisaient le corps nu et ou même certains suggèrent l'application par les membranes vaginale, zone riche en vaisseaux sanguins au moyen de bâtons, balais... Ce qui rajoute une touche supplémentaire d'érotisme et de féminisme dans l'art représentant sorcière, balais, vol et autres attributs.

Des anthropologues comme Michael J.Harner ou Müller-Ebeling ont effectués de bonnes recherches sur le sujet, j'ai un scan de la partie sorcellerie du livre de J.Harner.


[Image: 37lq.jpg]
Départ pour le Sabbat


[Image: qriz.jpg]


Obliger de mentionner Lilith, figure récurrente en magie, déesse, archétype féministe, insoumise et succube


[Image: n5ym.jpg]

................................
.............
.....
#24
Citation :Des anthropologues comme Michael J.Harner ou Müller-Ebeling ont effectués de bonnes recherches sur le sujet, j'ai un scan de la partie sorcellerie du livre de J.Harner

S'il y a de bonnes recherches à ce sujet je suis effectivement curieuse, parce que jusqu'ici j'ai toujours considéré qu'il y avait dans cette légende une double-part de fantasme :
- réhabiliter les plantes psychoactives européennes, pour les bons petits drogués que nous sommes
- donner une caution matérielle à la sorcellerie, pour les amateurs d'ésotérisme
Tu mets dans un shaker, tu secoues bien et hop ça fait de l'onguent de sorcière.

Ces histoires de chatte par contre je suis certaine que c'est du pipeau. Ou plutôt, du fantasme masculin  Big Grin la vulve n'est pas une si bonne voie d'administration, c'est fragile. Et quand bien même, aucune sorcière n'aurait l'idée de s'en appliquer avec une brosse. Je répète, c'est fragile.
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#25
Quand on voit le rôle que les plantes psychoactives ont joué dans beaucoup de peuples différents et les techniques de l’extase basées sur à peu prêt un même schéma d’utilisation, les études sur la prise d’onguent me paraissent plus que plausibles.
Des récits stipulaient la façon de procéder,  s’enduire l’arrière des oreilles  etc…  Même si j’aurais plus penché à une prise orale, en complément peut être ?
 
Pour l’utilisation du balais, il pensait plutôt à une pénétration qu’au coté brosse ^^
Il ne faut pas oublier la place qu'à le sexe dans la magie, son aspect sacré, qu’il soit symbolique ou physique, c'est d’ailleurs cette énergie sexuelle qui remet puissance et insoumission à la femme.

Je te mets la courte partie sorcellerie de M J.Harner et un Claudia Müller-Ebeling

M J.Harner

Müller-Ebeling



................................
.............
.....
#26
Je te remercie, je vais potasser ça bien tranquillement.

Je ne nie pas que ce soit plausible (et même séduisant), mais pour moi il y a une différence entre le plausible et le véridique.

Concernant les onguents plutôt que l'oral, quelqu'un ici (Tisalut ?) a pris de la datura en onguent et disait que c'est moins dangereux qu'en oral, pour des histoires de biodisponibilité différentes des divers alcaloïdes si je me souviens bien. Son TR est quand même assez horrifique.
(et concernant les bâtons, c'est quand même plus simple de se mettre un doigt)
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#27
Je consomme des anticholinergiques depuis bientôt un an,
Il faut que j’arrête.
J’ai perdu beaucoup de capacités physique.

Mais je suis plus à même d’appréhender les religions d’un point de vue moins critique.

Ça engraisse l’esprit imaginaire
Et calme le mental reflectif
Invente des nouvelles sensations surprenantes
Developpe les émotions

Mtn je ne sais jamais quel jour on est mais je fait des rêves de fou la nuit
Et je rêvasse moins le jour, je m’occuppe de travailler pour moi sous le soleil notre parent à tous.
#28
Citation :Je ne nie pas que ce soit plausible (et même séduisant), mais pour moi il y a une différence entre le plausible et le véridique.

Oui biensur je comprends, on est pas juste dans le plausible ou une quête de séduction, la recherche anthropologique trace des schémas explicatifs applicables à des faits historiques, l’interconnexion des différentes cultures et pratiques culturelles étant une évidence, les études évoluent énormément au fur et à mesure du temps et donc des connaissances.

Avec toutes les études historiques qui ont été porté sur l'époque, on ne peut pas nier les témoignages utilisant les substances hallucinogènes ni leur emploi même si dans le doute d'une utilisation popularisée cela ne permet pas d’en faire une généralité absolue.
Il ne fait non plus aucun doute de leur connaissance des effets de leurs onguents, également sur l’appareil sexuel,  dû à leur grande connaissance de la médecine de l’époque et de l’herboristerie.


Ethnologies d'Europe et d'ailleurs de 1986 "Onguent des sorcières et plantes des matrones" de Marc Le Court publié par l'institut de sociologie de l'université de Bruxelles
Marc Le Court - 1986 -

Citation :a pris de la datura en onguent et disait que c'est moins dangereux qu'en oral, pour des histoires de biodisponibilité différentes des divers alcaloïdes si je me souviens bien. Son TR est quand même assez horrifique.

Merci j'irais regarder... Il y a quelques têtes brulées autour de moi qui se sont aventurés du coté des solanacées par voie orale, les rapports sont unanimes, pas de demi-mesure dans l'expérience, la rouste délirogène sidérale. Ils n'étaient pas réputés non plus y aller avec le dos de la cuillère.
J'ai déjà utilisé quelques graines comme complément anti-nauséeux avec d'autres psychés et peut être une augmentation sensible de l'euphorie.

La sorcière et son onguent datant de 1600 au musée de Bayonne

[Image: yzsl.jpg]

................................
.............
.....
#29
(29/08/2021 13:11)Hyosciamus a écrit :
Je consomme des anticholinergiques depuis bientôt un an,
Il faut que j’arrête.
J’ai perdu beaucoup de capacités physique.


Oui peut être, quoi comme capacités physique, fait gaffe à toi.

................................
.............
.....
#30
La vue troublée.
L’équilibre perturbé.
La déglutition(eau comprise) est difficile.
Episodes de nervosité ou de folie démentielle.
Affaiblissement de la musculature.
Les articulations des jambes de la colonne vertébrale.
Mais surtout je ne me reconnais plus dans la glace.




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.