S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[SALVIA] Le(s) monde(s) rectangulaire(s)

#1
Set&Setting : Chez un ami, moi lui et son chien, en fin de journée. Je connais bien l’endroit, et suis bien frais pour un petit voyage avec Sally.

Substance : Une douille de 0,30g de Salvia x5.

Expériences : J’avais déjà pris entre 3 et 4g de Salvia (Pomme, beurk…Wink, mais pas en pesant, et sans jamais partir trop loin. Sa sera donc mon plus gros trip Salvia, plus d'un an et demi après la découverte. Je connaissais mes "doses" mais sans jamais avoir atteint le fouilli mental profond.

TR :

Je prépare ma douille, ça chauffe bien, je la coule et garde la fumée aussi longtemps que je peux. Au moment où je la recrache, je me dis « Ouah, ça monte », et j'ai tout de suite de grosses vagues de chaleurs et les mains moites, je suis bien calé dans mon fauteuil, le trip peut commencer.
J'ai l'impression d'être oppressé par mon propre corps comme à chaque fois avec la Salvia, et cette impression va rester tout au long du voyage.

La musique (du mal à m’en souvenir, mais sa devait être Free Tibet de Hilight Tribe ou quelquechose dans le genre) sonne très étrangement, je sais que je la connais, mais je n’arrive pas à anticiper ce qui va suivre (un peu le phénomène de moment sans passé et sans futur, mais musicalement parlant).

Mon ami me demande si ça va, et je lui réponds avec beaucoup de difficulté quelquechose d’incompréhensible (je voulais juste lui répondre « foncedé » n’étant pas en état d’expliquer du tout, il me dira plus tard que j’avais les yeux quasi fermé et que j’étais en sueur et tout blanc, contrairement à ce que je pensais).

Je regarde ce qui se trouve devant moi : mes mains et mes jambes, que je bouge avec difficulté, me donne l’impression de ne pas appartenir à mon corps, en fait je n’ai plus de corps, je suis une petite masse d’énergie qui stagne là où devrait se trouver ma tête, observant le décor qui m’entoure. Tout se découpe, la table basse devant moi forme un « univers » à part entière, quand le sol ou encore mon corps et le fauteuil en forme d’autres, tous séparés. Je sentais aussi que ces univers avaient des liens spéciaux entre eux, que la table soumettais le reste, avec comme « donjon » imprenable le bang posé juste devant moi.

Je lève le regard pour avoir un aperçu plus général de la pièce, et tout ce que je peux voir se divise en rectangles très nets aux nuances de couleurs différentes, plutôt sombres et assez anxiogènes (un peu comme si tout ce qui se trouvait dans mon champs de visions était construit en légos pour donner une bonne image). Les seuls choses qui ne sont pas touchées par cette division sont mon ami et son chien, sur le canapé. Je reviens un peu à la réalité au fur et à mesure que je les fixes, seuls repères nettes dans ce « monde légo », puis un autre ami arrive dans la pièce et je retourne rapidement à un état de pensé beaucoup plus net, avec encore quelques restes de l’expérience, mais la table est de nouveau une table et non un monde entier, les membres devant moi sont redevenus mes mains et mes jambes, tout reviens à la normale.

Depuis ce trip je ne prends plus de Salvia en présence de quelque chose ou quelqu’un qui pourrait s’animer sans mon accord sous peine de cassage de trip frustrant. J’ai aussi l’impression que le tout a duré une dizaine de minutes alors qu’entre le douille et mon retour à la réalité il s’est passé 45min à peu près.

Mes observations post-trip :

Au moment du trip, c’était inconcevable pour moi que le monde s’étende au-delà de la pièce où j’étais, ou même que j’appartenais au monde. Je me sentais observateur de plusieurs univers mais acteur d'aucun d'entre eux, pris dans une sorte de « Mosaïque Salvinorinesque », et il était plutôt difficile de passer d’un de ces univers à un autre.
Un trip avec pas mal d'appréhension quand même.

EDIT 08/04/2013 : Sous disso, le monde-légo à l'air de me suivre.
Dr. Alexander Sasha" Shulgin a écrit :

#2
Intéressant, j'adore les TR Salvia. Je crois qu'il n'y a rien de plus fascinant. Et physiquement, comment pourrais-tu décrire l'impression que tu as eu ? Je parle de la manière dont tu as ressenti ton propre corps ?

Mes deux expériences à la Salvia ont vraiment été rudes, trop en "défensive" et pas en laisser aller. Je regrette un peu d'ailleurs. Je me rattraperai, un jour...
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#3
Pareil! J'adore les petites histoires sous Salvia ^^
C'est tellement absurde. Fou que le cerveau puisse créer des choses aussi absurdes, des mondes n'ayant aucun sens, tout sauf familiers. J'ai l'impression que les ressentis corporels sont toujours assez puissants quand le trip marche bien. A chaque prise de Salvia, j'ai la sensation de me fondre totalement avec le décors, l'environnement autour de moi. Le plafond est le prolongement des meubles qui sont le prolongement de mon corps qui est le prolongement du tapis, etc. Je suis incrusté là dedans.
T'as eu cette sensation?

Citation :la table soumettais le reste, avec comme « donjon » imprenable le bang posé juste devant moi.
Tounge Génial!

C'est dingue la durée de ton trip par contre: 45 min :shock:
Moi c'est plus 5-10 min et après descente de 30 min. Mais je suis totalement revenu à la "réalité" (celle de tous les jours quoi... Rolleyes ) au bout de 10 min max.

Qu'est ce que tu tires de cette expérience alors?
C'est cool de percevoir des micros univers parallèles? Non?

Merci pour le TR en tout cas! C'est jamais très facile de mettre un trip Salvia sur le papier.
#4
Limbo a écrit :
A chaque prise de Salvia, j'ai la sensation de me fondre totalement avec le décors, l'environnement autour de moi. Le plafond est le prolongement des meubles qui sont le prolongement de mon corps qui est le prolongement du tapis, etc. Je suis incrusté là dedans.

Je ne crois pas avoir eu ce genre de ressenti mais ça me semble totalement crédible et imaginable pour un trip de Salvia. Je m'imagine bien regarder mes mains et les sentir à l'intérieur du canapé, sans arriver à les séparer. ^^

La première fois c'était mes deux mains qui étaient reliées, et je ne pouvais pas les défaire, c'était comme si elles avaient fusionné. C'est le même genre de délire.

Mais pour un prochain trip j'aimerais vraiment arriver à trouver la force de m'allonger et de fermer les yeux. Au pire je demanderai à un copain de m'accompagner et de me déplacer si besoin.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#5
Au début du trip j'avais une impression de lourdeur avec une sensation d'étouffement, et plus tard de plus avoir de corps du tout, déconnecté mais comme si j'en avais jamais eu et pas comme si il s'était effacé (j'ai jamais pris de disso, même si ça ne saurait tarder, mais je pense que sa doit s'en rapprocher).
J'ai pas bouger de mon fauteuil pendant tout le trip, donc de ce côté là j'ai très peu de choses à dire à part que j'ai réussi à bouger mes bras plus ou moins comme je voulais seulement après une quinzaine de minute, bizarrement quand je les ai plus sentis. Peut-être la flemme ou le fauteuil qui me gobe même quand je suis sobre Smile
Dr. Alexander Sasha" Shulgin a écrit :

#6
La Salvia Divinorum EST un dissociatif donc ce genre d'effet est normal. Mais je pense qu'elle est de toute façon trop unique pour être vraiment comparée à d'autres substances.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#7
Je retire alors, j'pensais plus aux dissos "purs et durs", je me ferais mon idée après test d'un de ceux là.
C'est vrai que c'est foutrement spécial comme trip, la redécouverte d'un endroit connu, du monde en général, mais vraiment bizarre, ya plus aucun repère et au fur et à mesure du trip j'ai eu l'impression de recréer une nouvelle logique suivant ce qu'il y avait autour de moi.
Dr. Alexander Sasha" Shulgin a écrit :



Topics apparemment similaires...
  Un peu de joie dans ce monde de brutes ! [Salvia x20] Baldr 5 2,276 11/06/2014 17:40
Dernier message: dubman
  Premier trip x30 , autre monde ... Hangarter 6 2,042 21/07/2013 03:51
Dernier message: Hangarter
  x30 en pipe : la révélation et le monde comme un livre Kokiri 16 2,648 31/03/2013 12:51
Dernier message: Cleminou
  1er Voyage dans le monde de Sally wutang 12 2,008 11/08/2012 09:15
Dernier message: wutang
  Il y a les edvis et les cators dans le vrai monde ettenissral 20 3,893 16/05/2011 18:32
Dernier message: ettenissral
  Le monde paradoxal de la Salvia Divinorium Dewees 19 5,833 03/03/2011 17:02
Dernier message: Dewees
  Le nouveau monde murof 8 7,117 24/08/2008 15:59
Dernier message: CRAYON



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.