S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Renseignement 4F-MPH

#1
Bonjour, après plusieurs renseignement et recherche sur google j'ai trouvé ce RC de la ritaline.

Alors, déjà, il y avais un point pas très clair à mes yeux, c'étais la différence entre " ritaline " et " rilatine "

J'ai eu ma réponse

Citation :Il est principalement commercialisé sous le nom de Ritalin (Ritaline en France ou Rilatine en Belgique), Quasym LP, Concerta/Concerta LP, Medikinet, ou encore Focalin (dexméthylphénidate) sous sa forme dextrogyre.

Et donc, j'ai vu que la ritaline étais connu comme stimulant par voie orale sous forme de pro-drogue ( 4F-MPH ).

Les effets recherchés sont une profonde concentration, et une très forte stimulation aussi accompagné d'une euphorie. ( 4F-MPH Par voie orale )

Mais c'est sur ce point que je bloque, je n'arrive pas à comprendre.
Quand j'étais petit j'ai été diagnostiqué comme étant hyperactif et j'avais un énorme trouble de l'attention et on m'avais presscit justement la ritaline. ( Je ne connais plus le dosage )

Donc sur le point de la concentration, je suis très compréhensif.

Par contre, j'étais un vrai zombie, je mangeais plus, j'étais beaucoup trop concentré, je ne ressentais même plus de plaisir ( Suite à tous ces mauvais effets, j'ai arrêté d'en prendre )

Donc, à mes yeux, la ritaline est un produit qui vous transforme en zombie approprement parlé.

J'ai aussi pu comprendre que l'écraser et la sniffer feraient les effets inverses et donc vous stimule au max..

Comment des gens trouvent une stimulation à une molécule qui est prescrite  à des personnes atteintes d'hyperactivités?

J'ai aussi lu plusieurs TR ou je trouves des gens qui ont été très stimulé en consommant le 4F-MPH par voie orale, je n'arrive toujours pas à comprendre, j'ai d'ailleurs commandé 150mg de 4F-MPH pour réessayer entre guillement la ritaline mais donc j'aimerais des avis extérieur avant de consommer.


Merci,
#2
Ben si t'es TDAH ça va pas être stimulant mentalement à dosages normaux. Rien de différent du MPH (ritaline).
Et la réponse au pourquoi ça stimule, c'est physiologique. Après les gens qui ont un TDAH ont une gestion de la dopamine bien particulière et les effets des drogues dopaminergiques sont calmantes pour eux au lieu d'être stimulante. Et non rien à voir avec la méthode de consommation (sniff ou oral ça change que dalle).
Sinon niveau euphorie ça pue la mort, c'est pas prévu pour.
Et c'est pas une prodrogue, les liaisons carbone-fluor sont trop galère à métaboliser.
Self-made chemist  and pharmacologist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#3
(15/11/2021 07:16)snap2 a écrit :
Ben si t'es TDAH ça va pas être stimulant mentalement à dosages normaux. Rien de différent du MPH (ritaline).
Et la réponse au pourquoi ça stimule, c'est physiologique. Après les gens qui ont un TDAH ont une gestion de la dopamine bien particulière et les effets des drogues dopaminergiques sont calmantes pour eux au lieu d'être stimulante. Et non rien à voir avec la méthode de consommation (sniff ou oral ça change que dalle).
Sinon niveau euphorie ça pue la mort, c'est pas prévu pour.
Et c'est pas une prodrogue, les liaisons carbone-fluor sont trop galère à métaboliser.



Je suis complètement d’accord avec SNAP2. 
J’ajouterai EAU PRÉCIEUSE qu’il y a un grave biais cognitif dans ton message : tu dis que tu as été diagnostiqué hyperactif. Or, prendre des stimulants quand on est hyperactif de nature…je ne saisis ni l’intérêt ni la valeur ajoutée.
#4
Comme je l'ai dis, j'ai été diagnostiqué TDAH quand j'étais petit, là ça fais très très longtemps, j'ai plus ce problème d'hyperactivité. Et les prods je les prends comme produit récréactive donc même si j'étais atteint de TDAH et que les sensations me plaisaient, j'aurais continué, ce n'est pas à but de travail que je voulais prendre le 4F

D'ailleurs, j'ai essayé le 4F à 15mg, 30mg et 60mg et c'est vraiment horrible. j'ai une très grosse pression artérielle au niveau du coeur, et je suis en stress, il n'y a aucune récréativité, c'est nul!
#5
Moi aussi ont m'à diagnostiqué un tdah dans la petite enfance et mis sous ritaline vers mes 5/6 ans. Dans mes souvenirs, sa avait amplifié mon hyperactivité. Sa m'avait rendu litéralement infernal (courir dans toute la maison des heures durant, sauté sur les tables et j'en passe!) et je grinçai des dents non stop. Donc effet paradoxal 0. On m'à represcrit du méthiphénidate (concerta lp) il ya environ 2 ans (que j'ai pris pendant 1 an) mais sans aucun bienfaits (sûrement du à de grosses consommation et addiction au crack). Et la semaine derniere j'ai découvert le 4f-mph et 3-fmp. Pris en usage récréatif, j'ai consommé 1g des 2 mélangés et là les effets sont réellement paradoxal. En petite quantitée (15/20 mg) les effets stimulants sont là, mais passé ce seuil fait les effets inverse: trés apaisant voir planant avec une grosse augmentation du focus. Alors oui il est clair que les effets du méthiphénidate et ses dérivés sont vraiment différents voir unique en fonction de chaque individus et de sont "histoire chimique" si je puis dire.
#6
Bonjour

La 4F-MPH est la version fluorée du méthylphénidate est 3 fois et demi plus puissante que le méthylphénidate en comprimés. La version 4F-MPH powder se prend par tous les modes de consommation il me semble.

Mais j'ai vu un ami comme toi qui se sent déprimé en prenant du Concerta dans le cadre d'un TDAH adulte.
Parle-en bien avec ta psy si tu souhaite un traitement mieux adapté.
#7
Une des hypothèses actuelles concernant l'étiologie du TDA/H serait que les individus ont moins de connexions dopaminergiques dans certaines régions telles que la région préfrontale orbitofrontale et la région préfrontrale cingulaire antérieure.

Hors ce sont des zones du cerveau qui sont impliquées dans l'inhibition du comportement et la prise en compte des normes sociales.

Le fait d'avoir moins de ces neurotransmetteurs dans ces régions entraîne un déficit qui se caractérise par des inattentions ou/et de l'hyperactivité.

La ritaline favorise une augmentation des concentrations extracellulaires de dopamine dans les fentes synaptiques. Ce qui permet de compenser l'activité moindre de cette catécholamine que les TDAH ont par rapport aux autres.
#8
Citation :Le fait d'avoir moins de ces neurotransmetteurs dans ces régions entraîne un déficit qui se caractérise par des inattentions ou/et de l'hyperactivité.


Très exact, c'est d'ailleurs précisément l'amygdale qui prend le contrôle avec ses potentiels post synaptique largement supérieurs à ceux qu'on trouve au niveau du lobe préfrontal. C'est une perte de contrôle par un amas de signaux provenant de l'amygdale.
#9
(25/01/2022 18:01)galliium a écrit :
Citation :Le fait d'avoir moins de ces neurotransmetteurs dans ces régions entraîne un déficit qui se caractérise par des inattentions ou/et de l'hyperactivité.


Très exact, c'est d'ailleurs précisément l'amygdale qui prend le contrôle avec ses potentiels post synaptique largement supérieurs à ceux qu'on trouve au niveau du lobe préfrontal. C'est une perte de contrôle par un amas de signaux provenant de l'amygdale.


Le système nerveux est passionnant pas vrai ?!




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.