S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[Rétrospective] Keta, comment j'ai fini à l'hopital...

#1
Je vais ici vous décrire mon rapport avec les dissociatifs, essentiellement la Kétamine;
De la découverte du produit il y a 10 ans jusqu'aux deux hospitalisations que j'ai vécu au cours de ce dernier mois.
Je précise que j'ai 28 ans


Il faut d'abord savoir que j'ai de fâcheuses tendances a passer par diverses phases; grossièrement des phases up & down, mais j'ai jamais réussi à avoir un suivis psy régulier à cause de mon instabilité et de mon indécision, donc zero diagnostique. Et surtout j'ai pris conscience, et du recul sur mes cycles d'humeur hyper tard.

Au cours de ces phases j'ai des consos abusives de prod; sans rentrer dans les détails je pense que je prod surtout en mode "auto médication merdique" pour supporter parfois ces phases plutôt intenses.


Pour la K ça a commencé à une teuf y'a une petite dizaine d'année, j'étais avec une ex sans argent, on s'était retrouvé dans un camion de ketosaure; après les avoir gavé pour qu'il nous paye une trace, ils ont fini par céder en nous payant deux poto du futur!
On a prit ça, on a fait 20 mètres en sortant du camion puis on a fini allongés en hole complet sous la pleine lune.
Suite à ça j'ai développé une fascination envers la puissance du produit.

J'ai commencé à me procurer le produit pour hole tout seul chez moi le soir en sortant du boulot en semaine, mais rien de vraiment régulier.

Chaque weekend j'étais fourré en freeparty, je consommais essentiellement des psychédéliques, n'ayant pas d'attirances particulière envers l'alcool, les amphet ou la C en milieu festif. 

Puis j'ai découvert qu'avec la K a petite dose, eh bien j'étais désinhibé x1000 avec zéro paranoïa
C'était devenu mon prod favoris en soirée, et j'ai commencé a forcer de plus en plus les doses juste pour ressentir cette sensation de flottement et cette désinhibition.


Inutile de préciser que ma tolérance était éclatée et c'était fini les hole à voyager dans les veines de l'univers, la magie du prod avait totalement disparu


J'ai continué mes bêtises le weekend pendant longtemps, avec plein d'autres bêtises en semaine avec d'autres consos/addiction plus ou moins temporaires;
J'ai entre autre mélangé dangereusement opiacé (héro et méthadone) avec la Keta pendant presque 1 an & demi, avec quelques grosses frayeurs ; des blackout, dehors ou chez moi. Dieu merci, j'ai esquivé de justesse les dépressions respiratoires!

Suite à mon sevrage d'heroïne; J'avais remarqué que la Keta était le seul produit que je consommais durant mes phases down & up; durant les phases up elle avait tendance à me calmer tandis qu'en phase down elle me boostait et avait un effet anxiolytique. 

J'avais remarqué aussi quelques difficultés pour uriner sur mes dernières consos mais je m'étais pas inquiété plus que ça. Je suis le meilleur dans l'art de se voiler la face!

Puis le COVID est arrivé avec la fin des soirées pendant 1 an et demi, c'est là que j'ai entrepris une grosse pause avec le produit


J'ai du déménager à la fin de l'année 2020 et j'me suis retrouvé dans une ville ou j'avais un plan deal, la j'ai repris une conso quotidienne le soir ( 1 à 3g par soir) pendant 2 mois par là, surement pour m'aider dans ma déprime et pour tromper l'ennuie. 
Mais cette conso en solo ne rimait à rien et je ressentais quasiment rien j'ai donc re stoppé.

J'ai découvert ensuite les RC dissociatifs et j'ai enfin pu re expérimenter des holes tous plus fou les uns que les autres j'en ai tésté plusieurs sur 2 mois en essayant de respecter des dosages et une fréquence RDR mais je m'étais bien rendu compte qu'il me fallait beaucoup plus que les autres pour arriver à des expériences satisfaisantes, ca m'arrivait d'enculer 1g de dmxe sur deux jours... 

J'ai pu noter des symptômes de DP/DR assez sérieux que j'avais jamais eu avec la K donc j'ai calmé un peu le truc.


L'été est là avec la fin des mesures sanitaire; une grosse phase up me fit partir en vadrouille dans le sud-ouest de la France, sur ma route j'ai recroisé le chemin d'un ami bien encré dans le mouvement freeparty de sa région.
Et là c'est reparti en cacahuete, avec la reprise des tawa; j'ai repris les vieille habitudes d'acheter en gros d'la K, puis faire des sous et m'enculer le front.

Sauf que la ou j'étais, on faisait la fête le weekend, mais aussi la semaine en attendant le weekend d'après.
On consommait vraiment sans compter, du réveil au couché; gross décadence et de la connerie totale! 
Même si j'aurais les dosages en tête, je le dirais même pas tellement j'ai honte.

Ca duré une quinzaine de jours comme ça, puis suite à un gros gros weekend, j'ai commencé a avoir des crampes abdominales sur la route du retour de la teuf. 
Je pensais que j'avais due manger un truc périmé, ou que c'était peut être la fatigue.
Les gens autours de moi commencent à me parler de "l'alien", une espèce de légende qui parle de crampes abdominales chez les abuseurs d'équitation!

Le lendemain les douleurs étaient de plus en plus présentes, je n'arrivais plus à manger, j'avais de la fièvre et je vomissais en continue de la bile.
 Mes amis ont appelé le Samu sans me le dire, j'ai donc tout raconter au secours puis ils m'ont emmené aux urgences.

La bas j'ai eu le droit à d'énormes doses de morphine qui suffisaient a peine à calmer le mal, j'avais de la fièvre et j'étais plié en deux. 
Ils ont direct pensé a un syndrome cannabinoide alors que j'avais pas spécialement stoppé le cannabis.
J'ai eu le droit à tout les tests mais ils n'ont rien trouvé. Ils m'ont fait sortir le lendemain avec une charge de morphine.

J'ai donc effectué des recherches sur internet et je suis tombé sur un article parlant de la toxicité de la Kétamines chez ses usagers en récréatifs.
Il mettait entre autre en évidence des soucis biliaires ce qui correspondait à mes symptômes et à ce qu'un psychonaute m'avait dit.

La c'est le début de la fin car je suis entré dans une spirale infernale, à mon retour chez mes amis, les douleurs avaient reprises sauf que j'avais remarqué que la conso de K faisait carrément disparaitre les douleurs.
J'me suis donc encore une fois voilé la face et j'ai repris la consommation de plus belle en récréatif mais aussi pour camoufler ces douleurs au ventre.


Je devais rentré chez moi pour des impératifs, c'est alors que j'ai pris 3g de K pour le chemin du retour, dans la peur d'avoir mal au ventre.
Sur la route du retour j'ai commencé a sentir des douleurs en bas du pubis, et un certain inconfort dans le dos.
Au moment d'uriner, ca me faisait hyper mal en fin de miction.

Le lendemain je me suis tapé une sale crise, à uriner quelques gouttes toute les 10 minutes avec des douleurs atroces, pendant toute une aprem.
Rien ne calmait la douleurs, et dans la panique j'suis allé aux urgences, pareil que la première hospitalisation j'ai tout raconté.
Après analyse, du sang avait été détecté dans mes urines.
Ils ont aussi trouvé des "marqueurs" au niveau de mon pancréas ce qui coïnciderait avec mes soucis biliaires de la semaine d'avant, c'est a surveiller car ca pourrait être une pancréatite.

Leurs diagnostique penche alors vers des calculs rénaux puis coliques nephretiques.
Etant donné que j'arrivais tout de même a pisser et que ma vessie ne s'était pas gonflée, ils m'ont fait ressortir avec une ordonnance d'anti inflammatoire & d'antalgique.

Aujourd'hui ca fait deux jours que je pisse du sang avec des douleurs indescriptibles mais apparemment c'est normal.
J'dois pisser dans des filtres a café pour récupérer le ou les caillots pour analyse, mais pour l'instant c'est du sang et filament rouges (surement les lésions causée par le caillot)



Et oui il vas falloir que je fasse quelque chose de sérieux par rapport a mes troubles psy et mes consos abusives, j'ai passé trop d'année à mettre ma vie en danger!
#2
Merci pour ton retour, c'est toujours précieux.

Je te souhaites le meilleur pour la suite. Hésite pas à revenir nous faire un petit point un peu plus tard si le cœur t'en dis.

See you and take care Smile
let's groove 
#3
merci pour le témoignage ! Bon courage pour la suite et surtout prends soin de toi Smile
#4
Merci du témoignage, bon courage pour t'en remettre
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#5
Aouch, c'est pas cool, j'espère que tu va vite te rétablir effectivement, va falloir freiner ta conso... je suis même surpris qu'après tant de temps de conso régulière de Ke tu n'ai des problème rénaux que maintenant !
Chez certains il suffit d'une grosse session pour que ça casse.

J'espère que tu va te remettre rapidement Smile Bon courage !
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#6
Merci tout l'monde !
Eh oui Cookie mais il m'était déjà arrivé des inconforts dans le dos et des petites douleurs au WC mais ca passait tout l'temps avec un stop et de l'eau.
Mais on m'a expliqué qu'en fait au début les calculs sont petits, ils peuvent passer et descendre assez facilement dans l'urine, sauf qu'ils élargissent le passage petit à petit, et des caillots de plus en plus gros peuvent descendre, jusqu'au jour ou...
#7
Je veux bien récupérer les caillots pour les purifier et les retaper si jamais.


Topics apparemment similaires...
  Dosage kéta pour un bon gros trip Llama 7 897 14/04/2020 14:33
Dernier message: Biquette
  Question kéta Misteyes 5 1,325 10/07/2015 22:18
Dernier message: Misteyes
  keta liquide pure tibs78 45 26,591 12/06/2014 00:41
Dernier message: Psychedeclik'a
  Protox ou DXM au lieu de la kéta? Gleskorry 11 2,555 23/12/2013 11:44
Dernier message: Sludge
  La kéta wombat 94 13,827 05/07/2013 23:31
Dernier message: ketamine_mxe_dxm
  première prise de Kéta et douleurs rénales! Tirésias 3 1,496 24/06/2013 18:14
Dernier message: Mr Crusta
  Question : est-ce de la Kéta?? Le Russe 4 1,811 22/06/2013 05:52
Dernier message: Hebij
  Kéta K-Hole Danger ? Fat Jo 48 6,571 15/05/2013 10:43
Dernier message: Shayrel
  What do you think? Keta/mixie mol566 1 1,996 10/02/2013 09:05
Dernier message: piou piou
  Kéta: je pige toujours pas... lemmiwinks 31 5,553 07/02/2013 08:22
Dernier message: Ouroboros



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.