S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Que faire sous LSD ?

#91
c'était quoi? de la holographie?
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#92
(01/02/2018 10:10)amicale_du_pc a écrit :
c'était quoi? de la holographie?



Nop, des peintures faites de façon à ce qu'on puisse mettre en scène avec ! Enormément d'illusions d'optique.

https://www.google.ch/search?q=art+in+pa...60&bih=512

Complètement dingue, surtout avec une goutte dans la gueule ahaha
#93
AH ouais pas mal c'est super stylé !
#94
on pourrait dire que c'est de l'hyper-réalisme surréaliste !

du coup j'ai pris la zique qui était visible en plus dans les images google. Je v la mettre dans le topic approprié.
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#95
Cool topic... cela dit trippé j'ai quasiment à chaque fois le même "programme": musique à fond et alternance de danse frénétique et de rêverie allongé & les yeux clos.
Je peux passer des plombes à phaser devant le miroir ou ma déco intérieure aussi.

En descente je m'enquille toujours 2 films minimum, acide & audiovisuel ça va très bien ensemble...
#96
Du footing.
Supernaute de la Lyre
#97
Bonjour à tous,
Moi,cela fait 15 ans que je n'ai plus déliré sous LSD.
Mais en parler me rappelle de très très bon souvenir.
Quand j'étais trippé,au début lorsque je n'étais pas habitué,je passais la soirée (la nuit) chez des potes "bob de confiance" à écouté de la musique et regarder la tv.
Plus tard étend beaucoup plus habitué,je passais toute la soirée à délirer dans un café avec des amis qui eux ne consommais que des bières.Je passais mon temps à avoir des conversations avec certains clients qui ne savais même pas que j'étais défoncé....Je kiffais de parler de chose et d'autres avec eu sans qu'il ne sache que j'étais complètement défoncé .
Ah,le bon vieux temps......
#98
que faire sous LSD25 ?
triper évidemment. (en français "voyager")

si tu n'as pas des visions de la même nature que sur l'image alors c'est que ce n'est pas vraiment du vrai de vrai LSD25 que t'a fourgué ton dealos. C'est peut-être une synthèse de molécule dérivée tendant à l'xtzy ou même autre chose... Sorry.

je suis content d'avoir trouvé une bonne représentation d'une vision au LSD25 !
ouaih on est presque hissé à 85% de l'accès plateau là.
Encore un peu de consistance et c'est parti pour l'Expérience.
[Image: saturnia.jpg]
il n'y a évidemment pas que ce thème "papier peint rouge" mais une infinité...

aussi je suis un peu perplexe sur les témoignages pck pendant un (vrai) trip on ne peut pas courir, ni se battre contre des personnages video, ni dessiner ni composer de la musique... pck on est en pleine sidération

je crois que la phase créatrice dure un temps mais vient après quand on utilise le trip passé comme une ressource à laquelle on croit.

Le LSD25 et même les autres LSD c'est comme tout... L'alcool, la fume etc... On peut un peu mais dès que on passe à l'excès on abime bêtement sa propre personne en devenir. C'est pour ça que j'ai arrêté (on m'a obligé mais bon  Sleepy  ) .

J'ai de très bons souvenirs (comme des genres d'hallu comme ci-plus haut) mais quand on a fait le tour après klkes petites années il faut doucement aborder l'éventualité de stopper.




j'admets ne pas être scientifique. Je n'ai donc pas de preuves positives ou négatives sur ma crédibilité étant basée sur l'expérience d'une vie.

Prenons donc ce texte comme une soliloque méditatif de la part d'un expérimentateur. Si l'un ou l'autre passage vous interpellait malgré tout et que vous êtes du corps scientifique alors soyez libre d'apposer des notions sur cette expérience intuitive pour la réfuter ou... l'agréer !!

je crois que le LSD25 est un produit chimique "cibleur" comme peuvent le faire certains prods, médicaments en psychiatrie ou en médecine au niveau des cellules humaines...

En chimie on crée des produits qui ciblent tel mal, ou telle cellule cancéreuse, ou même tel endroit précis du cerveau pour changer des attitudes caractérielles, des sentiments funestes... C'est le schéma des formes chimiques d'une molécule qui fait cela. Par cette forme la molécule "accroche" précisément au tissu selon sa composition. La molécule sera sympathique à être menée là où sa nature permettra l'association cellulaire. (tout se fait via la circulation sanguine véhiculaire). A l'exception de cette localisation accueillante, les autres parts du corps et du cerveau restent indifférentes au produit.  Le LSD25 pourrait donc être une molécule qui se porte vers un endroit précis du cerveau, comme les médicaments cibleurs. Pour le LSD25 c'est là où réside la psyché. L'intoxication physiologique d'une zone cérébrale précise, bien délimitée, n'en fait pas moins une zone addicte. C'est ce que on appelle "psychologiquement dépendant" pour, selon la notion donnée aux gens, contingenter le manque à une idée, fût-elle désagréable... Alors que en réalité il s'agit juste d'un certain endroit dans la tête sujet au vrai manque physiologique générant un mal-être, de la paranoïa à la longue...

A comparer avec les manques de l'alcool et des drogues "classiques" (hachich, opium, héroïne...), le LSD25 se situe plus précisément à l'endroit atteint par ciblage et c'est par cette différence de l'étendue très définie considérée que on croit pouvoir parler d'une "dépendance psychologique" et de "tolérance".

Oui, cela se porte moins en étendue mais c'est localisé dans la fine "mécanique" cérébrale. Il est possible  que l'intoxication se fasse donc de façon plus ciblée (vers le for intérieur de la conscience, càd le cerveau) qu'une autre drogue. Mais l'addiction physiologique en zone ténue y est !! Pour la différence de proportions relatives aux matières physiologiques humaines affectées, imaginons klkun qui gèle dans le froid et klkun bien au chaud dont seul l'index sera maintenu dans le trou d'une paroi au-delà de laquelle règne une température de gel. Est-ce que le deuxième homme n'aura pas une mésaventure même si elle est différente de celle du premier homme entièrement frigorifié?? Par cette métaphore de l'alcoolique et du "tripeur" je pose cette question.

Le but d'information n'est donc pas atteint quand on affiche une tendance à embrouiller la vérité sur l'implication du LSD25, ce produit cibleur qui fût à une époque l'accessoire des psychiatres, en toute légalité.  L'usage du LSD25 a été relayé depuis la sphère médicale psy vers la foule des fêtes populaires lors des années 60. Il y a eu excès de consommation et dès lors le produit a été classé comme stupéfiant (ce n'est pas pour rien quand même).

L'acide (LSD25) mute le cytoplasme des cellules comme toutes les drogues mais à un endroit bien défini. Avec le temps, l'épuisement de la drogue dans les cellules provoque un mal-être psychologique chez le sujet qui devient un mini-junkie du LSD25. (ceci n'est pas exhaustif vis à vis des autres LSD)

Le LSD25 est très hautement sympathique au niveau des cellules ciblées et il fait l'intoxication localisée. Une overdose de lsd25 donne la même semblance apparente d'attitude qu'une électrocution. Comme quand on est bloqué. Avec le LSD25 c'est physiologiquement électro-chimique dans le cerveau qui est court-circuité. Il y a les électrocutions de différentes intensités, comme celles dont on se détache pour finir... mais aussi les plus fortes qui foudroient. Cela peut provoquer la mort. Oui, en toute logique il y a des overdoses de LSD25 mais il faudra comme un court-jus de cabine à haute tension pour en arriver là (par exemple avec un surdosage suite à une erreur). Je crois qu'il y a eu des faits divers de presse inspirés de ces accidents et qui sont depuis souvent sujets à polémique sans réponse vraiment définitive...

[edit] j'argumente ci-avant en envisageant principalment le LSD 25
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#99
C'est un peu vite dit de dire que si les visuels ne ressemblent pas à l'image ce n'est pas du L, non ? Il y a des types de visuels assez communs sous LSD effectivement, mais chaque expérience est différente donc ça reste finalement dur à définir.. Pour ma part j'ai eu des visuels un peu variés et je constate que c'est le cas pour beaucoup de gens, il y a même des trips pas vraiment visuels.

Sinon je pense qu'écouter de la musique ou encore se balader en extérieur c'est pas mal sous L, j'aime bien discuter et regarder des trucs drôles aussi, je crois que le LSD est la substance qui m'a le plus exposé aux fous rires Happywide
https://www.erowid.org/chemicals/lsd/lsd_death.shtml

Citation :For those concerned about immediate medical hazards in ingesting LSD [...] Abram Hoffer has estimated, on the basis of animal studies, that the half-lethal human dose--meaning half would die (a standard measure for drugs)--would be about 14,000 [ug]. But one person who took 40 mg. (40,000 [ug]) survived. In the only case of death reportedly caused by overdose ([Griggs and Ward, 1977]), the quantity of LSD in the blood indicated that 320 mg. (320,000 [ug]) had been injected intravenously.2

40mg..! Heureusement que passé 1 500 ù les effets cessent d'augmenter...
(06/02/2018 10:02)Kethrope a écrit :
https://www.erowid.org/chemicals/lsd/lsd_death.shtml

Citation :For those concerned about immediate medical hazards in ingesting LSD [...] Abram Hoffer has estimated, on the basis of animal studies, that the half-lethal human dose--meaning half would die (a standard measure for drugs)--would be about 14,000 [ug]. But one person who took 40 mg. (40,000 [ug]) survived. In the only case of death reportedly caused by overdose ([Griggs and Ward, 1977]), the quantity of LSD in the blood indicated that 320 mg. (320,000 [ug]) had been injected intravenously.2

40mg..! Heureusement que passé 1 500 ù les effets cessent d'augmenter...


d'abord je réponds en l'absence des professionnels. Moi je suis klkun avec qui on peut papoter quand les pros sont occupés à leur boulot.
bon allez je me lance à interpréter tout ça (je prends donc un risque mais qui ne tente rien n'a rien...). Je propose d'en faire une discussion.

D'abord: tout ça (ce rapport scientifique) vient des 70 mmmhh??? On n'a rien d'autre? Un petit élément positif c'est que dans les textes des années 70 quand on cite le LSD on entend le LSD25 automatiquement. Il ne fallait même pas préciser. Aujourd'hui il faut préciser LSD25 pour faire un sujet. Quand on dit LSD aujourd'hui cela peut définir plusieurs produits... C'est imprécis.

enfin bref dans le texte on dit que en essayant sur des animaux avec des doses de 14000 ug on en déduisait que la moitié des hommes seraient morts si cela avait été expérimenté sur eux (ce que on ne peut pas essayer évidemment. On doit s'inspirer des essais sur animaux pour tenter d'apposer les résultats sur le genre humain). Mais que une personne ayant pris 40000 ug (en vrai cette x) n'est pas morte (on ne dit pas dans quel état psychologique elle en est ressortie). Le seul cas de mort observé sur un vrai humain (et donc pas en s'inspirant de résultats sur les animaux) avait été causé par un shoot de 320000 ug.

commentaire: on ne  nie pas le risque de mort apparaissant à partir de 14000 ug avec le LSD25 mais on a eu la chance de pouvoir observer un cas ayant survécu à une dose de 40000 ug. Ce cas pris sur le terrain (et non en labo pck on ne peut pas expérimenter ça sur l'homme) est le seul point de repère à défaut de certitudes plus précises. Et pareillement pour l'autre situation citée avec la mort par iv (320000 ug) qui ressemble à un fait divers et non d'une expérimentation scientifique préparée. Petite note perso et hypothèse: le dernier cas ressemble à une tentative désespérée d'un junkie en manque d'héro ou de morphine qui s'envoie un substitut par le biais du LSD25 pour échapper au manque. C'est un fait divers typique des années 70. Dans le texte on s'en est accaparé pour établir un point de repère scientifique pour une ébauche de certitude.
Ce texte en anglais essaie d'établir des points de repère avec des éléments disponibles mais on n'envisage pas de faire un rapport sur les états psychologiques à l'issue d'essais ou d'incidents par faits divers car ce n'est pas en labo. Les états psychologiques peuvent se décliner du plus léger jusqu'à l'état de légume avant d'arriver à observer la mort physique.



@AlphaD il y a trop de déclinaisons de synthèse pour être sûr que ce soit du LSD25. En labo tu changes un des traits du schéma chimique du LSD25 (par exemple pour contourner la loi) et hop tu obtiens un prod assez cousin, certes, mais qui s'associe de façon nuancée aux tissus humains cérébraux avec des effets différents... Donc je ne veux pas en discuter (ou à contrecœur) bien que je sois d'accord avec toi pour dire que les effets c'est selon chacun en fonction de l'avancement de l'habitude. Par exemple avec un dosage à 120 ùg pour un débutant, et là je reste intransigeant, soit il a des visus et c'est du LSD25, soit il n'en a pas et c'est un prod cousin au LSD25 mais pas du LSD25.


[edit] j'argumente ci-avant en envisageant le LSD 25 bien sûr...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
"Que faire sous LSD ?"

De notre côté, on a essayé de faire l'expérience sous musique (avec une bonne playlist préparée à l'avance, ici c'était des classiques du rock) : Arrivé sur le plateau, impossible d'écouter un son si "complexe", ducoup on avait finalement du avorter le projet pour plutôt contempler les apparitions visuelles fractales et le ciel.

À voir la prochaine avec un style de musique peut être plus posé !
@PurpleAlex, as tu essayé cette écoute de rock à divers moments échelonnés après le trip pour voir quand se situe la meilleure sensibilité?
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
@amicale_du_pc Sur le moment, à cause de "l'hypersensibilité" on a été complètement saturé du rock sur le moment, même des plus simples et posées comme Stairway to Heaven ne passaient pas, du coup après on a pas osé la reprendre. Par contre on a reprit plus tard la musique sur Little Big - Faradenza, et étrangement, c'était vachement bien -quel modèle de virilité en même temps-. Après, on a dévié sur de la Psytrance et tout aussi étrangement, c'était beaucoup moins agressif.


Meilleure chanson/clip de l'univers, au passage.
https://www.youtube.com/watch?v=1t_sMynan_k
je voulais dire APRES le trip... le lendemain... les jours suivants... quand on a encore ce beau voyage qui occupe l'analyse mais au niveau du mémo cette x.

Et de même, voir si on a la disposition avantageuse de créer des choses, des textes par exemple...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
Bonsoir tout le monde,
Moi ce que je préfère le plus faire avec des potes et des cartons c'est aller à la rencontre des animaux !
Nausicaa, pairi daiza, petits zoo, ect...
Très honnêtement c'est le top, de notre point de vue.
Sinon ce qu'on fais très souvent c'est se balader dans la nature, le long d'un canal par exemple ou mieux dans une forêt.
Et vous, vous avez des sorties du style à conseiller?
Peaaace.
Regarder cette vidéo Wink


méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
Ça peut paraître étrange mais sous LSD, j'aime vraiment vraiment regarder des films. Si possible en pleine nature avec mon petit projo.

Les jeu des acteurs est vu complétement différemment tout comme le cadrage, la photographie et la lumière. Je ne parle même pas de la musique !

Parfois, j'ai vraiment l'impression de ressentir le film.

Idéalement, il faut des œuvres qui s'y prêtent.
C'est pourquoi je partage en plus cette vidéos qui référencent pas mal de films cools à voir dans un état second :


Cool ta vidéo !
Par contre le forcing à poster sur 3 topics différents c'est un peu sans gêne Tounge
Nouveau ? Viens vite lire les règles => http://www.psychonaut.fr/announcement-4.html
 
"Vous étiez l'évidence
Vous n'êtes plus que l'énigme
Vous étiez l'éternité
Vous n'êtes que dépassé"
(11/09/2020 21:46)Biquette a écrit :
Cool ta vidéo !
Par contre le forcing à poster sur 3 topics différents c'est un peu sans gêne Tounge


Je trouve que ça rentrait dans plusieurs catégories d'où le multi-post.

Après si ça gène, pas de soucis, je ne le referai pas Smile
Regarder les NUAGES!!!!
Les nuages sous LSD... je les verrais plus jamais pareil (sans dec^^)
l <3 5-HT ~
Si tu peux lire ceci c'est que tu as l'âme d'un.e explorat.eur.rice, de bons yeux (ou une fonction zoom sur ton navigateur sophistiqué) et même mieux, que tu sais mettre un texte en surbrillance! Et ça, c'bow. :3 T'as tout mon respect.


Topics apparemment similaires...
  Faire tester son Lsd Ulysse36 16 2,121 12/11/2014 01:06
Dernier message: HighCat
  Comment faire des cartons de LSD bangus 10 4,716 10/11/2006 14:50
Dernier message: bangus
  du LSA pour faire du LSD derckain 14 6,564 05/03/2006 21:15
Dernier message:



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.