S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Psilocybine et dépression, manuel d'utilisation

#1
Et voici le manuel de l'université de Yale à l'attention des praticiens de la psychologie pour le traitement de la dépression à l'aide de psilocybine !

https://psyarxiv.com/u6v9y/

Belle époque :D
Tu es nouveau et tu ne peux pas poster de topic ou envoyer de MP ? => Consulte la FAQ
_____________________________
La psychologie, c'est faire l'exégèse des étoiles.
La spiritualité se trouve là où cesse le commentaire, à la racine du silence.
Nomadic Warmachine
#2
Super intéressant, même si j'ai l'impression que ça part un peu dans tous les sens :)
S̸̱͓̀͛̀͌ͅĘ̵͓̝͖͚̠͛͒̽̆͂̕M̴̧͕̑̉̐J̴̤͎͛̆̀́Ẩ̶̮̪̙͎Ź̵̧̋Â̶̪̳̻͇̱̑͊͋̅     ̵͈̻̐͂̎͐͂̔S̷̹͈̭̺̮̭͌̾͂̇Ê̵̖̣̞̇͛̈́͘M̸͇͍̦͇̜̋͂I̵͙̦̓̌Ḁ̴̛̺̂̈́̔͗̊͠Z̵̙̥̙͕̓ͅÂ̴̺̌͌͝Z̸͚̿̑́     ̶̢̦̺̓̈́̾̐͝Ș̴̖̗̤̮͙̅̎̽͘H̴̨̨͙̼̹̹͐̓̓͘E̵̪͕̐͘͜͝͠M̷̛̹̊̊̈́̾Y̵̝̥̣̓͂̒A̶͚̗͕̽͊̓̈́̓Z̸͍̤͎̞̄̓͘̚A̵͈͌̓́͋̌
#3
Le futur va être fun avec un peu d'optimisme, on n'est qu'aux balbutiements !
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

#4
J'ai hâte de lire ça !
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#5
je veux pas dire que ça marche pas, mais je suis allé 2 fois en HP il ya plus de dix ans, et a chaque fois j'y ai rencontré des gens vraiment atteinds qui m'ont dit qu'il était depressif, qu'on a voulu les aider avec du lsd / des champis fort, de l'ayahuasca ou autre, et que ça les as rendu skyzofrènes.

evidemment ce sont des gens malades donc c'est peux etre ? a prendre avec des pincettes, mais juste pour dire que c'est pas pour tous le monde.

on a filé aussi de la psycocibiline dans un HP a quelqu'un de ma famille dans les années 70, qui était un peu autiste (mais brillant prof.) ou autre, et ça n'a engendré aucun effet escompté.

j'ai entendu parler de micro dosing. peux être que prendre de la psicocibiline pour des gens pas trop fragiles et dans un bon contexte peut pour certains permettre de s'ouvrir un peu a leur moi profond, spirtiuellement, pour une soirée.

ça peut peut etre aider mais je sors toujours ces exemple quand j'entend parler de ça parce que je vous jure que les skyzos en mode shinning que j'ai vu en HP ils font vraiment peur..
#6
Ensuite, peut-être n’ont-ils pas eu la psychothérapie accompagnatrice appropriée ? C’est une époque où l’on découvrait ce champ et où l’on prospectait un peu n’importe comment ...
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#7
En effet, l'utilisation de psyché sans thérapie me paraît quand même bien compliqué pour résoudre ce genre de maux. Suffit de voir la quantité de personnes qui ont ces problèmes la et qui consomment pourtant des psychés. la plus part des études concluantes à ce sujet ont été justement associées à des thérapies. Il serait fascinant de voir cette discipline se développer de façon encadré en France !
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#8
Pour rappel en France dans les années 60 on soignait l'homosexualité avec des doses massives de LSD et de mescaline, donc je doute qu'ils fassent de miracles dans les années 70.
GALA GALA

"Il y eut une fois, dans un recoin éloigné de l'univers répandu en d'innombrables systèmes solaires scintillants, un astre sur lequel des animaux intelligents inventèrent la connaissance. Ce fut la plus orgueilleuse et la plus mensongère minute de l' "histoire universelle". Une seule minute, en effet. La nature respira encore un peu et puis l'astre se figea dans la glace, les animaux intelligents durent mourir. - Une fable de ce genre, quelqu'un pourrait l'inventer, mais cette illustration resterait bien au-dessous du fantôme misérable, éphémère, insensé et fortuit que constitue l'intellectuel humain au sein de la nature. Des éternités durant il n'a pas existé ; et lorsque c'en sera fini de lui, il ne se sera rien passé de plus. Car ce fameux intellect ne remplit aucune mission au delà de l'humaine vie. Il n'est qu'humain, et seul son possesseur et producteur le considère avec pathos, comme s'il renfermait le pivot du monde". 
#9
(09/10/2020 14:53)Trickster a écrit :
Pour rappel en France dans les années 60 on soignait l'homosexualité avec des doses massives de LSD et de mescaline, donc je doute qu'ils fassent de miracles dans les années 70.


C'est atterrant mais pas étonnant malheureusement. J'espère qu'un jour y sont tombés sur un 'patient' qui était hippie et à kiffé sa perche à mort.

T'as des sources qui parlent de ces 'traitements'?
No more beating my brains, with the liquor and drugs... with the liquor and drugs.
#10
(09/10/2020 18:54)Skruffy a écrit :
(09/10/2020 14:53)Trickster a écrit :
Pour rappel en France dans les années 60 on soignait l'homosexualité avec des doses massives de LSD et de mescaline, donc je doute qu'ils fassent de miracles dans les années 70.


C'est atterrant mais pas étonnant malheureusement. J'espère qu'un jour y sont tombés sur un 'patient' qui était hippie et à kiffé sa perche à mort.

T'as des sources qui parlent de ces 'traitements'?


800µg en IV dans un hôpital psy fallait être costaud pour kiffer sa perche quand même mrgreen

https://www.neonmag.fr/michel-et-bernard...50400.html

J'avais lu un autre article en anglais qui parlait aussi d'expériences similaires aux US mais impossible à retrouver.
GALA GALA

"Il y eut une fois, dans un recoin éloigné de l'univers répandu en d'innombrables systèmes solaires scintillants, un astre sur lequel des animaux intelligents inventèrent la connaissance. Ce fut la plus orgueilleuse et la plus mensongère minute de l' "histoire universelle". Une seule minute, en effet. La nature respira encore un peu et puis l'astre se figea dans la glace, les animaux intelligents durent mourir. - Une fable de ce genre, quelqu'un pourrait l'inventer, mais cette illustration resterait bien au-dessous du fantôme misérable, éphémère, insensé et fortuit que constitue l'intellectuel humain au sein de la nature. Des éternités durant il n'a pas existé ; et lorsque c'en sera fini de lui, il ne se sera rien passé de plus. Car ce fameux intellect ne remplit aucune mission au delà de l'humaine vie. Il n'est qu'humain, et seul son possesseur et producteur le considère avec pathos, comme s'il renfermait le pivot du monde". 
#11
Ouais non mais ils étaient complètement dingue, sachant qu'a cette époque, la dose recommandé pour une personne saine c'était 25-50µg. La ils jouaient clairement à "voir ce qu'il se passe". Je pleins ces pauvres cobayes.... par contre heu ... l'article cite 800mg ? j'espère que c'est une erreur Oops

Bon en fait j'ai fait des recherches avant de poster mon message, c'est bien une erreur, c'est "que" 800µg[ref]
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#12
(09/10/2020 11:17)JeanBrassens a écrit :
a prendre avec des pincettes, mais juste pour dire que c'est pas pour tous le monde.

C'est important de le dire ! Les psychédéliques ne sont pas des baguettes magiques et leurs effets très aléatoires, non seulement d'une personne à l'autre, mais aussi à chaque prise !

D'ailleurs, les chercheurs de l'université John Hopkins qui ont étudiés la psilocybine comme remède possible à la dépression, ont émis des mises en garde :

(09/10/2020 11:17)Santé log a écrit :
La psilocybine, évoquée fréquemment comme un « remède » possible contre l’anxiété et la dépression, n’est pas toujours sans risque de « bad trips », rappellent ces chercheurs de l’Institut John Hopkins qui ont évalué à la fois les comportements à risque et les résultats positifs de la substance. Des résultats présentés dans la revue Psychopharmacology qui mettent en garde contre des expériences jugées par un nombre non négligeable d’usagers comme « extrêmement difficiles » voire les plus difficiles vécues au cours de leur vie.

Sur les 1.993 participants à l'étude, âgés en moyenne de 30 ans, 78% étaient des hommes et 51% avaient un niveau d'études collégiales ou supérieures.
  • 93% des participants avaient utilisé la psilocybine plus de 2 fois.
  • 10,7% ont déclaré se mettre eux-mêmes ou d'autres personnes à risque de blessures physiques pendant leur « bad trip ».
  • 2,6% ont déclaré avoir agi agressivement ou violemment,
  • 2,7% avoir demandé une aide médicale.
  • 5 participants à antécédents d'angoisse, de dépression ou de pensées suicidaires ont tenté de se suicider pendant leur pire « bad trip »,
  • Mais 6 ont déclaré s'être débarrassés de leurs pensées suicidaires.
  • un tiers des participants ont qualifié leur expérience comme étant parmi les 5 expériences de vie les plus significatives et/ou les plus spirituellement significatives de leur vie.
  • 62% parmi les 10 expériences les plus difficiles de leur vie ;
  • 39% parmi les 5 expériences les plus difficiles,
  • 11% qualifiée comme leur expérience la plus difficile.

https://www.santelog.com/actualites/depr...e-lanxiete
#13
(09/10/2020 22:54)TripSitterFR a écrit :
(09/10/2020 11:17)JeanBrassens a écrit :
a prendre avec des pincettes, mais juste pour dire que c'est pas pour tous le monde.

C'est important de le dire ! Les psychédéliques ne sont pas des baguettes magiques et leurs effets très aléatoires, non seulement d'une personne à l'autre, mais aussi à chaque prise !

D'ailleurs, les chercheurs de l'université John Hopkins qui ont étudiés la psilocybine comme remède possible à la dépression, ont émis des mises en garde :

(09/10/2020 11:17)Santé log a écrit :
La psilocybine, évoquée fréquemment comme un « remède » possible contre l’anxiété et la dépression, n’est pas toujours sans risque de « bad trips », rappellent ces chercheurs de l’Institut John Hopkins qui ont évalué à la fois les comportements à risque et les résultats positifs de la substance. Des résultats présentés dans la revue Psychopharmacology qui mettent en garde contre des expériences jugées par un nombre non négligeable d’usagers comme « extrêmement difficiles » voire les plus difficiles vécues au cours de leur vie.

Sur les 1.993 participants à l'étude, âgés en moyenne de 30 ans, 78% étaient des hommes et 51% avaient un niveau d'études collégiales ou supérieures.
  • 93% des participants avaient utilisé la psilocybine plus de 2 fois.
  • 10,7% ont déclaré se mettre eux-mêmes ou d'autres personnes à risque de blessures physiques pendant leur « bad trip ».
  • 2,6% ont déclaré avoir agi agressivement ou violemment,
  • 2,7% avoir demandé une aide médicale.
  • 5 participants à antécédents d'angoisse, de dépression ou de pensées suicidaires ont tenté de se suicider pendant leur pire « bad trip »,
  • Mais 6 ont déclaré s'être débarrassés de leurs pensées suicidaires.
  • un tiers des participants ont qualifié leur expérience comme étant parmi les 5 expériences de vie les plus significatives et/ou les plus spirituellement significatives de leur vie.
  • 62% parmi les 10 expériences les plus difficiles de leur vie ;
  • 39% parmi les 5 expériences les plus difficiles,
  • 11% qualifiée comme leur expérience la plus difficile.

https://www.santelog.com/actualites/depr...e-lanxiete


Cette étude résume grosso modo que c'est pas la bonne solution. C'est sur les consommateurs "récréatifs" ou "non récréatifs mais tout comme" (le mec qui va en prendre e t se dire qu'est pour s'aider plutot que pour planer) vont adorer chaque étude parlant de ça comme une cure, et il y a un clairement un effet sur le psyché.

62% parmis les 5 expériences les plus difficile de leur vie..
#14
dans les 60 c'est des docteurs beatniks avec des chaussettes en grosse laine dégraissée dans les sandales, un pan de chemise hors du pantalon et des cendres de cigarettes sur la plastron, des lunettes rafistolées avec du sparadrap  ah ah...

[Edit] surtout les chimistes, les psys, les agrégés, Professeurs enseignant à la chaire, les chercheurs honoris causa ...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste


Topics apparemment similaires...
  [Études] Psilocybine et indice de masse corporelle Biquette 2 342 07/01/2023 00:02
Dernier message: Sickboy6789
  [Antidépresseur] La piste sérotoninergique de la dépression est-elle fausse ? Sorence 54 2,074 04/12/2022 07:27
Dernier message: viky
  Des bactéries (Escherichia coli) qui peuvent créer de la psilocybine Cookies 6 1,592 02/02/2021 10:39
Dernier message: Cookies
  De la Psilocybine produite à partir de levure Cookies 5 1,605 21/01/2021 00:27
Dernier message: snap2
  DMT, essaie clinique dépression Visiteur 7 1,308 16/12/2020 16:35
Dernier message: Visiteur
  La FDA autorise l'utilisation d'eskétamine pour lutter contre la dépression Trickster 2 1,395 08/03/2019 13:52
Dernier message: Vitalogy



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.