S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Protection anti-toxicité (Antioxydants) => Vs MDMA Alcool etc.

#1
Warning modération : ce topic est ancien et contient quelques aberrations, notamment sur le risque supposé entre les ISRS et la MDMA. Trouvez d'autres sources et vérifiez que les propos ci-dessous sont toujours corrects et applicables. Une fiche d'informations plus récente et sourcée se trouve ici

Bon(Jour/Soir). Je n'ai vu aucun Thread concernant les protections du corps. Cela me paraît primordial surtout où l'on voit un nombre signifiant d'âmes débarquées sur le forum portant je l'espère, provisoirement, les failles de l'innocence Humaine.

Tout d'abord j'aimerais parler aux consommateurs IGNORANTS, j’emploie bien ce terme et ceux me connaissant savent que ce n'est que bienveillance couplée à un débordement désemparant. Ces "Ignorants" sont bien trop nombreux dans ce bas-monde mais je ne m’étendrais pas, du point sus-cité aujourd'hui j'aborde les cas de personnes consommant de manière général sans savoir d'où ils viennent, le chemin qu'ils prennent et donc où ils vont.

Le point du soir aborde "le Chemin à prendre" notamment au niveau métabolisme/catabolisme => Hépatotoxicité pour être clair.
Ainsi pour les trop nombreux nouveaux consommateurs de MDMA qui débarquent à flots : La protection vis à vis de la neurotoxicité

De Manière générale la protection passe vous l'aurez deviné par les antioxydants !

Non je ne parle pas d'al-qaïda (je déteste ces blagues condescendantes et de plus gerbante dans l’in-honnêté car réduire terrorisme/Islamisme à al-qaida est bien fallacieux mais je ne déraperai pas ce soir en politique) donc ma blague détestable faite par élan skyzoïde je rappel simplement que les antioxydants très simplement lutte contre les radicaux libres se produisant naturellement où liée à des facteurs exogène.

Il est toutefois intéressant de rappeler que la plupart des antioxydants sont bien connu du grand public notamment car nos vitamines les plus médiatisé en sont de puissants : Vitamine C, A et surtout E
Il me parait donc primordial de se prémunir en ingérant facilement et pour peu cher de généreuses quantités de ces vitamines, préférablement sous formes de comprimés : 2g de vitamines C et jusqu’à 50mg de vitamines E

Voilà ce que l'on peut appeler le niveau 1 de protection. Tellement simple qu'il doit devenir indispensable. Certes la protection sera minime mais à force de répétitions votre cerveau ne pourra que vous remercier et lui au moins peut le faire.


Pour ceux qui aimeraient aller plus loin : Peuvent intervenir des substances moins connues par votre esprit mais que vos corps connaissent très bien.

De très puissant antioxydants existent pour pas cher sur des sites bien légaux (vous pourrez me demander en privé ce sont bien des substances légales et en libre service !) voire même dans certaines pharma-parapharmacie.

Procédons dans l'ordre des substances les plus spécifiques à celles le moins sans discrimination nécessaire d'efficacité :

- Le N-acetyl-cysteine : Pour faire simple c'est un précurseur très puissant du plus puissant antioxydant du corps (cool non ?) : le glutathion. possède de nombreuses propriétés surprenantes, il est vendu notamment en tant que mucolytique il possède des propriétés également d’antipsychotique anti-toc mais ne doit surtout pas être utilisé en cas d’herpès ! Il demeure quasiment dénué d'effets secondaire et se révèle d'une puissance dramatique contre les effets délétères du MDMA

- L'Acide Alpha-Lipoïque : très puissant contre les DRO (Dérivé réactif de l'oxygène). Certains ressentent même une diminution de l'effet du MDMA après en avoir pris!

Ces antioxydants sont qualifiables de "purs" car ils ne possèdent quasiment aucun effet secondaire au sens strict du terme. Ils font leur JOB. D'autres encore moins connus sonnent comme inattendu mais leur puissance n'est pas à négliger..

-L'acetyl L-Carnitine : On aurait pu le placer plus haut mais celui-ci possède de puissants effets complexe au niveau dopaminergique néanmoins à petites doses et couplé à L'ALA (Acide Lipoique), il est redoutable.

- La sélégiline : à la base un anti-parkinsonien possedant des propriétés IMAO SELECTIVE il n'est absolument pas dangereux ni pour les amateurs de fromages pourri très présent sur ce site ou accessoirement pour les fan de tryptamines ou DXM , il inhibe l'oxydation de la dopamine et de la phénylethylamine. Mais plus important il protège le striatum. C'est un excellent antidépresseurs à petites doses et un puissant protecteur. Il faut néanmoins baisser de 20% la dose envisagée.


Il existe bien sur d'auters substances pouvant se révéler bénéfique : Omega 3 (Huile de poisson) Lutéine Resveratrol (que l'on retrouve dans le vin rouge donc alcool il y'a à boire : A ABSOLUMENT DECONSEILLER NEANMOINS)
et très important le THE VERT pré et post consommation il régénère le cerveau comme personne de certains traumatismes à consommer SANS MODERATIONS.)



Maintenant du point de vue de la protection du corps, principalement des organes de filtrations et d’absorptions ( Estomac, FOIE)

Il existe deux choses très simple à faire : aider au besoin son foie et son pancréas en absorbant un peu avant des enzymes digestives à large spectre. Ainsi la pression exercée sera moindre.

et POST CONSOMMATION (sauf pour alcool pré-post) : très rapidement au moment où la lucidité revient ou après de nombreuses beuverie/droguerie une cure de chardon-marie pour réparer d’éventuelles fragilités ou lésions débutantes.

NB : Je compléterais plus tard, notamment avec d'autres produits ainsi avec un post concernant la régénération neuronale post-excès encore une fois accès sur la MDMA, néanmoins le thé-vert, les omégas 3 (quoique moins intéressants) et le N-acetyl-Cysteine demeure des alliés sans risques et redoutables contre la plupart des troubles envisagés.
#2
Yes ! bon post. Il me semble que la conso de cannabis durant la prise de MDMA reduisait ses risques neurotoxiques, non ? ainsi que la prise de SSRI durant le trip ou au début de la descente (=> meme effets protecteurs mais ne gache pas le trip - car il me semble aussi que les SSRI diminue l'intensité d'un trip à la MDMA).

Ca m'interresse parce que je consomme de la 3MMC de temps en temps, et ils se peux que les risques neuro soit plus ou moins de même nature que la MD (agit sur les même neurotransmetteurs)

En tout cas hier j'ai pri un peu de 3MMC, la je vien de me fumer un bon join, bah je suis super bien, preuve de réduction de la neurotoxicité, lol.
#3
Babychris a écrit :
La sélégiline : à la base un anti-parkinsonien possedant des propriétés IMAO SELECTIVE il n'est absolument pas dangereux ni pour les amateurs de fromages pourri très présent sur ce site ou accessoirement pour les fan de tryptamines ou DXM , il inhibe l'oxydation de la dopamine et de la phénylethylamine. Mais plus important il protège le striatum. C'est un excellent antidépresseurs à petites doses et un puissant protecteur. Il faut néanmoins baisser de 20% la dose envisagée.


T'es sûr de toi ???
Parce que (par exemple) Bijord avait rapporté cette expérience:

Bijord a écrit :
Pareil mélangé du 2C-D avec l'IMAO sélectif sélégiline, et j'ai du faire un tour a l'hopital tellement les effets que j'ai ressentis étaient inquiétants.


http://www.psychonaut.com/reductions-des...post747143

Donc comme la MDMA est aussi une phénéthylamine, je suis pas sûr que le mélange soit safe...
De plus, d'après Erowid la sélégiline devient aussi IMAO-A à fortes doses (à savoir pour les amateurs de fromages et autres).

http://www.erowid.org/smarts/selegiline/
#4
Attention à ne pas confondre "bien-être" et neurotoxicité. Je m’étendrais sur le premier point plus tard qui est certes terriblement lié au deuxième mais loin d'être de manière intrinsèque.

par contre ATTENTION : Jamais prendre un SSRI avec la MDMA ! Déjà ce n'est que masquer les troubles superficielles liés à une baisse de sérotonine et deuxièmement un risque Serotoninergique potentiellement mortel apparait attention !

Néanmois après un trip pour recouvrir de la déplétion sérotoninergique il peut s’avérer intéressant en protégeant les récepteurs. Néanmoins une double action beaucoup plus saine et efficace est largement préférable

1- Recharger le stock en sérotonine avec du L-tryptophane ou du 5-HTP / Le cannabis agit en dépletant encore plus notre serotonine, certes il possède des propriétés complexes potentiellement intéressante néanmoins bien moindre à celle proposés.

2- "remobiliser" les récepteurs à la sérotonine via du millepertuis perforé (Saint John's wort)

Je détaillerais tout ça, en attendant si vous avez des doutes, recherchez absolument sur le net ou demandez-moi : c'est un plaisir outre le devoir que d'aider mon prochain.



Pour toi Jhi-Dou certes la sélégiline devient sélective à fortes doses mais j'ai bien parlé de PETITES DOSES = < 2.5 mg en dessous de 10mg AUCUNE RISQUE.

ATTENTION le 2C-D n'est pas le MDMA ! il semble agir sur des catécholamines mineures ainsi que sur la dopamine. De plus encore une fois le 2-CD n'est pas le MDMA et il est utilisé à des doses récréatives généralement bien trop élévé pour le corps et le cerveau activant des mécanismes terriblement complexe. Sinon je maintiens : petites doses de sélégiline + doses MDMA habituelles - 25% = 0 risques
#5
Juste pour préciser: pas de 5-HTP en même temps que le millepertuis (les 2 agissent sur la sérotonine donc même risque que ce dont tu parles ci-dessus).
#6
Non absolument pas. Le millepertuis se contente de normaliser les récepteurs serotoninergiques, il possède des propriétés de relargage de serotonine néanmoins bien trop faible pour inquiéter quiconque d'un risque serotoninergique. Le mélange des deux substances est donc parfaitement sains ainsi que synergiques ainsi il faut donc je l'admets revoir les dosages en fonction


ATTENTION NEAMOINS A NE JAMAIS CROISES LES SUBSTANCES QUE l'ON NE CESSE DE CITER AVEC LE TRAMADOL : Celui-ci possède des propriétés direct de SNRI => indirectement de SSRI (ISRS) = Anti Depresseurs = Syndrome Seroto.
#7
Babychris a écrit :
1- Recharger le stock en sérotonine avec du L-tryptophane ou du 5-HTP /


Il vaut mieux éviter de prendre du 5-htp de manière continue (long terme) et incontrôlée. On risque de déséquilibré le cerveau et faire plus de tort que de bien: 5-HTP efficacy and contraindications
D'ailleurs, ses effets antidépresseurs semblent souvent exagérés.

Sinon, je dois avouer que je suis plus du genre à soigner mon alimentation plutôt que me gaver de comprimés. C'est moins cher et parfois (souvent?) même plus efficace!

Babychris a écrit :
ATTENTION le 2C-D n'est pas le MDMA ! il semble agir sur des catécholamines mineures ainsi que sur la dopamine. De plus encore une fois le 2-CD n'est pas le MDMA et il est utilisé à des doses récréatives généralement bien trop élévé pour le corps et le cerveau activant des mécanismes terriblement complexe.


Sur quoi te bases tu pour affirmer cela?
Je ne connais pas vraiment la pharmacologie du 2c-d, mais j'ai toujours pensé que c'était via un activation des récepteurs à sérotonine.
#8
j'ai jamais parlé d'une utilisation à long terme j'ai parlé de "recharge de stock" ensuite il est indéniable que sur certaines personnes et dans une certaine mesure, il possède des activités anti-dépressive. Sinon oui l'alimentation peut être utile je n'ai jamais dénié ça mais après libre à chacun de rechercher où trouver les produits d’intérêts, j'aurais pu préciser je ne peux le nier que le L-trypto précurseur du 5-HTP était retrouvé en quantités : dans les volailles (notamment dinde) dans les oeufs, produits laitiers et autres.
mais je commençais ainsi je devrais donner les sources de vitamines E.. et je pense qu'internet est suffisamment fourni pour aider odus otis.

Par ailleurs je n'ai jamais dis que le 2C-D un tryptamin(ique) n'agissait pas sur la sérotonine c'est le principe même chimiquement ça n'aurait plus aucun sens. Néanmoins j'ai dis qu'aux doses consommés bien supérieures à des doses "physiologiquement tolérable" il agissait sans aucun doute via moultes divers mécanismes mettant en jeu des catécholamines qui pouvaient rentrer en conflit avec l'inhibition engendrée par la selegiline. Il faudrait spécifier la nature des troubles qu'avait subi notre ami afin de savoir d'où venait le problème.
#9
C'est vraiment intéressant tout ça!

Juste une petite question stupide: le n-acetyl-cystéine, c'est pas ce que l'on trouve dans le Mucomist, des sachet de poudre pour les toux grasses?
#10
Citation :le THE VERT pré et post consommation il régénère le cerveau comme personne de certains traumatismes à consommer SANS MODERATIONS.

Si tu pouvais éditer le "sans modérations", ce serait pas plus mal. Je rappel que le thé contient de la caféine, un produit qui précipite le magnésium dans la pisse, et qui comme tout, est mauvais à haute dose (source d'angoisse, tremblement, tachycardie).

Comme KingKong, je ne peux que conseiller d'avoir une alimentation variée, gober des cachetons peut aider, seulement dans le cadre d'une alimentation contrôlée. N'hésite pas à éditer ton message pour ajouter cette information (je rappel que tu rédige ce post à l'attention des "ignorants", soit donc le plus précis possible).
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
#11
Tout à fait l'enzyme d'hydroxylation du L tryptophane est inhibée de 50 à 80% post consommation d'MDMA (suivre les rapports du docteur Wahlstein) c'est pourquoi post-MDMA je conseil les "cachetons" de 5-HTP, la dinde étant peu efficace..

Néanmoins au bout de quelques jours elle redevient suffisamment efficiente pour espérer en convertir suffisamment. Néanmoins l'apport alimentaire me semble toujours peu conclusif car mis à part se gaver des aliments cités, la régénération demeure assez lente m’en-fin, il y'a rarement urgence sauf pour ceux qui font des redescendes trop douloureuses.

Par contre Parellel je suis absolument désolé quant à tes propos bien hasardeux et approximatifs quant au thé-vert. Devrais-je te rappeler que certes celui-ci contient de la caféine (il a d'ailleurs été démontré que les effets que tu mets en exergue n'ont quasi aucune relation avec le relargage magnésique mais passons) mais que la présence de théanine en grande quantités (proportionnelle relativement à la caféine) masque les effets stimulants bas-de-gamme de la caféine. De plus les ECGC apportés ne pourront être que salutaire. Mais bon si tu veux : Buvez du thé BLANC sans modération et VERT avec grande attention (warning : caféine in) pour le thé noir attention risque de trip crystal meth.

Pour Dopa : Oui certainement je l'ai dis l'acetyl cysteine (souvent sous sa forme simple) est utilisé dans les médicaments permettant la fluidification du mucus. Il est d'ailleurs très intéressant pour les fumeurs. Néanmoins les doses dans les médicaments commun et le fait qu'il soit couplé à des adjuvants rend son caractère antioxydants moins frétillant.
#12
Oui ! Bon Dieu, j'avoue m'être précipité. J'avais oublié que des gens prenait de la MDMA coupé aux amphets..

Par contre j'ai déjà testé le combo ne soit pas pour autant présomptueux.

C'est un phenylethylamine même pharmacodynamiquement ? Mince alors, bon de toute façon je n'ai jamais conseillé la selegiline avec autres drogues que MDMA soyons clair. Et surtout pas avec un phenylethylamine... même si on ne peut être sur que ta réaction soit lié à cela surtout si tu as arrêté deux semaines ce qui est vraiment le temps MAXIMUM pour que 99% des MAO soient reformés. Mais j'avais du mal à concevoir qu'en partant de PEA on puisse atteindre des trips psychés.. J’éditerais les points douteux.

Par ailleurs tu ne connais pas mon niveau de connaissances générales, j'ai extrêmement simplifié ma pensée pour être le plus concis. Par ailleurs l'ignorance résidait plus dans la volonté inconsciente ou la non volonté de se renseigner conduisant à des empoisonnement terrible : oui j'ai peur que les cerveaux de milliers de gens pourrissent par simple flemme.

Par ailleurs pour les vitamines, là tu cherche la petite bête je parle de manière permanente en terme MINIMUM c'est à dire la supplémentation la plus simple possible, c'est à dire une prise appuyé ponctuel et là on peut se permettre de belles doses : j'avais parlé de 50 mg de vitamine E + 2 à 5g de vitamine C. Ce n'est certainement pas des doses quotidiennes.
#13
Babychris a écrit :
Mince alors, bon de toute façon je n'ai jamais conseillé la selegiline avec autres drogues que MDMA soyons clair. Et surtout pas avec un phenylethylamine...


Euh, la MDMA est une phénylethylamine !!!!!!!!!!! (Substituted phenethylamine - Wikipedia, the free encyclopedia)

Et pour rajouter quelques infos sur le mélange MDMA + sélégiline, selon cette étude le mélange sérotoninergique + sélégiline est quand même à envisager avec prudence:
Safety of selegiline (deprenyl) in the treatment of... [Drug Saf. 1998] - PubMed - NCBI

Et voir ce lien aussi:
Déprényl (sélégiline)

Pour le 5-HTP + millepertuis:

Passeport santé a écrit :
On ne sait pas quels effets pourraient se produire en prenant du 5-HTP en même temps que d’autres antidépresseurs naturels, comme le millepertuis.À éviter.


Définition : 5-HTP

Et cette conversation sur Bluelight:

Is this stack safe??

En conclusion, je trouve que tes affirmations sont bien dangereuses Babychris...car malgré ce que tu dis, il y a beaucoup d'incertitudes par rapport à ces 2 combinaisons.
#14
Mouais, Passeport santé des escrocs de première..

Et la MDMA est certainement un phenylethylamine chimiquement, mais sans pharmacodynamique concomitante : La PEA n'intervient que très peu en pratique et sa mobilisation aux doses correctes, n'entraine que très peu de dangers néanmoins il est vrai que la sélégiline n'est pas à mettre en toute les mains, il faut être prudent avec mais je pensais que chacun se renseignerai de toute façon avant d'en acheter et d'en prendre.
#15
Citation :- Le N-acetyl-cysteine : Pour faire simple c'est un précurseur très puissant du plus puissant antioxydant du corps (cool non ?) : le glutathion. possède de nombreuses propriétés surprenantes, il est vendu notamment en tant que mucolytique il possède des propriétés également d’antipsychotique anti-toc mais ne doit surtout pas être utilisé en cas d’herpès ! Il demeure quasiment dénué d'effets secondaire et se révèle d'une puissance dramatique contre les effets délétères du MDMA


Je serai intéressé de savoir sur quelles sources tu te base pour justifier ta conclusion a la fin du quote? J'ai lu quelque part (mais sais plus ou^^) que la N-acétyl-cystéine était potentiellement neuroprotective notre la toxicité de la MDMA, de même que l'aspirine, mais j'avais enregistré "potentiellement" et pas "puissance dramatique". Cela dit t'a l'air d'aimer les superlatifs^^ Ducoup si tu pouvais me linker sur quoi tu te base pour tes affirmations ça serai super intéressant Happywide
#16
Protection against 3,4-methylenedioxymethampheta... [J Neurochem. 2002] - PubMed - NCBI

Pas mal de témoignages et mon ressenti personnel. J'ai d'autres études qui complètent celle-ci, moins axé mais qui vont dans le même sens, si ça t’intéresse.
#17
J'ai pas tout lu je dirais meme j'ai survoler, mais j'ai l'impression que jhi-dou c'est trouvé un ami scientifique

Vous allez bien vous entendre je le sens !
Mes TRs :

/// DXM
/// MXE
/// Kétamine

Faites toujours analyser les produits dont vous n'êtes pas sûr à 200% de la contenance !! Essayez Wedinos.
Ou viens comprendre pourquoi en t'informant par ici.

"Les drogues ne sont pas un problème, c'est leurs usages que nous ne savons pas maîtriser."
#18
La L-Dopa (notamment en combo avec du L-tryptophane (zavaient pas de 5-HTP à la pharmacie)) me semble également bien efficace pour atténuer la descente d'amphétamines...

Bijord a écrit :
Il me semble que les phénétylamines sont métabolisées par les MAO, contrairement aux tryptamines

Et la DMT alors ?
#19
Citation :Et la DMT alors ?

La DMT n'est pas une phénéthylamine mais une tryptamine. Cela dit pour le coup de la métabolisation des phéné par les MAO j'aimerai bien retrouver ma source, je ne suis plus sûr d'ou j'ai trouvé ça. On va dire que j'y penserai, une fois que les partiels seront passés Smile
#20
Mais la DMT est métabolisé par les MAO non ? D'où la nécessité d'un IMAO dans l'ayahuasca.
#21
Je ne connait pas trop la DMT mais de toute façon ce n'est pas une substance qui est métabolisé par les MAO, les MAO sont une enzymes qui dégradent les catécholamines au sens large (DOPA/Pheny/Nora/Sero).

Je suppose que la DMT entraine une décharge importante de plusieurs d'entre eux surement princiapalement la serotonine. Il y'a d'autres substances qui doivent rentrer en jeu néanmoins car la MAOa est assez complexe.
#22
Babychris a écrit :
Je ne connait pas trop la DMT mais de toute façon ce n'est pas une substance qui est métabolisé par les MAO, les MAO sont une enzymes qui dégradent les catécholamines au sens large (DOPA/Pheny/Nora/Sero).

Je suppose que la DMT entraine une décharge importante de plusieurs d'entre eux surement princiapalement la serotonine. Il y'a d'autres substances qui doivent rentrer en jeu néanmoins car la MAOa est assez complexe.

Source: Wiki
Citation :La prise par ingestion est inefficace car une enzyme de l'estomac, la monoamine oxydase, en détruit le principe actif. Il est donc nécessaire d'utiliser un IMAO, un antidépresseur qui bloque cette enzyme, pour ressentir les effets de la DMT par ingestion.
Les MAO= Monoamine Oxidase, pas catécholamine oxidase Wink
Ors la DMT est une monoamine.
Citation :Tryptamine is a monoamine
Au passage la sérotonine aussi est une tryptamine Wink
CQFD mrgreen
Et puis si je ne m'abuse la DMT est un agoniste des recepteurs seroto et pas un releaser.
#23
(07/05/2013 21:38)Babychris a écrit :
Attention à ne pas confondre "bien-être" et neurotoxicité. Je m’étendrais sur le premier point plus tard qui est certes terriblement lié au deuxième mais loin d'être de manière intrinsèque.

par contre ATTENTION : Jamais prendre un SSRI avec la MDMA ! Déjà ce n'est que masquer les troubles superficielles liés à une baisse de sérotonine et deuxièmement un risque Serotoninergique potentiellement mortel apparait attention !

Néanmois après un trip pour recouvrir de la déplétion sérotoninergique il peut s’avérer intéressant en protégeant les récepteurs. Néanmoins une double action beaucoup plus saine et efficace est largement préférable

1- Recharger le stock en sérotonine avec du L-tryptophane ou du 5-HTP / Le cannabis agit en dépletant encore plus notre serotonine, certes il possède des propriétés complexes potentiellement intéressante néanmoins bien moindre à celle proposés.

2- "remobiliser" les récepteurs à la sérotonine via du millepertuis perforé (Saint John's wort)

Je détaillerais tout ça, en attendant si vous avez des doutes, recherchez absolument sur le net ou demandez-moi : c'est un plaisir outre le devoir que d'aider mon prochain.



Pour toi Jhi-Dou certes la sélégiline devient sélective à fortes doses mais j'ai bien parlé de PETITES DOSES = < 2.5 mg en dessous de 10mg AUCUNE RISQUE.

ATTENTION le 2C-D n'est pas le MDMA ! il semble agir sur des catécholamines mineures ainsi que sur la dopamine. De plus encore une fois le 2-CD n'est pas le MDMA et il est utilisé à des doses récréatives généralement bien trop élévé pour le corps et le cerveau activant des mécanismes terriblement complexe. Sinon je maintiens : petites doses de sélégiline + doses MDMA habituelles - 25% = 0 risques

Super intéressant je rajouterais 6h à 12h après pour le reload associer 5htp avec de l'extrait de thé vert bio pour régénérer la sphère cognitive . Je conseille aussi la quercetine , le coQ10,  le RAlpha lipoic ,le resveraterol , le NAC puissant detox du foie comme mentionné au préalable avec du chardon Marie.  En ce qui me concerne  je prends des anti oxydants puissants avant,  pendant ( enfin j'essaie) et après et tout le long de mon séjour à ibiza par exemple . Je bois bcp d'eau pour l'hydratation et l'élimination et manger très nutritif et bio de préférence. Les jours suivant je conseille aussi les compléments alimentaires proteochoc pour aider le corps à récupérer et le P.O.P poudre de chair dhuitre que je commande via Amazon .comme c'est naturel , les nutriments sont assimilables et permettent la régénération.

La prise de melatonine aussi au coucher et de glycine pour bien dormir et récupérer
#24
Citation :par contre ATTENTION : Jamais prendre un SSRI avec la MDMA ! Déjà ce n'est que masquer les troubles superficielles liés à une baisse de sérotonine et deuxièmement un risque Serotoninergique potentiellement mortel apparait attention !

Ce qui me permet de débunker cela !
La prise d'ISRS avec la MDMA n'entraîne pas de risque de syndrome sérotoninergique.

Pour plus d'information que j'invite à suivre ce lien :
https://mixtures.info/combo/isrs+mdma/
Et celui-ci : https://www.psychonaut.fr/Thread-%C3%89t...%C3%A9tude
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#25
Pis on a extrêmement peu de données sur le mode d'action du millepertuis, pour l'instant à l'air plutôt dangereux à mélanger avec de la MDMA car il semble augmenter le taux de sodium présynaptique et donc celà pourrait bien plus aisément produit une toxicité sérotonergique que les ISRS.
Sourceuuh

Et wtf ce mec qui prend tout le monde de haut pour amener des informations erronées, non-sourcées et potentiellement risquées... Et quand-même le gars avance que la DMT n'est pas métabolisée par la MAO alors que c'est la base même de l'Ayahuasca haha.

Bref je vais annoter le post qui est 1) trop vieux et 2) à la limite de l'incitation à la consommation. Ce forum n'est pas un congrès de pseudomédecins et n'a pas la vocation de l'être.
Self-made chemist
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
#26
D'ailleurs, j'ai fais un post sourcé à ce sujet :
https://www.psychonaut.fr/Thread-Fiche-I...imentaires
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos


Topics apparemment similaires...
  Delirium Tremens et sevrage brutal de l'alcool Burned 36 3,253 12/07/2017 04:56
Dernier message: Lotre
  Toxicité des différents produits tagadatagada 13 4,723 13/12/2012 01:47
Dernier message: Jampearl



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.