S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Première fois RC 3-MMC

#1
Salut a tous,
Ce matin en club je discute avec un mec qui m'avait l'air d'être plutôt cool, il me proposa de tester la 3-mmc, il s'en est suivit une longue conversation d'une vingtaines de minutes afin d'être bien ok avec les doses et les effets.
3h10 je prend un para de 130mg je vais dancer tout en sniffant du poppers afin que ça monte.

3h30 je commence a avoir les effets aucune monté seulement un courant qui parcours tout mon corps, j'ai les jambes cotonneuses et le cerveau remplit de cette molécule.
4h30. j'atteins le pic de ma défonce, Route 8 est en train de mixé j'adore mais j'ai l'estomac qui devient acide, beaucoup de rot et de relan bien sur ils etaient gerables. Je me rend compte que mon estomac chauffe pendant quelques minutes et puis plus rien et rebellote (les montagne russes)
5h-5h30 Grosse envie de redrop mais je ne le fait pas car je taff a 8h le lendemain (pas très cool je sais) pour la petite info l'envie de redrop n'a pas durer très longtemps
6h. J'entretient le peu de défonce avec du poppers toujours beaucoup de relans mais encore gerable. La soirée touche a sa fin mes pupilles ne sont plus dilatées parfait je peux aller au travail sans soucis.

Les effets sont comparablent a la MDMA mais en moins puissant,j'ai retrouvé pratiquement tous les effets de la d sauf l'empathie qui est beaucoup moins prononcer. La descente n'est pas la même on se sent moins chagriné par la vie, par contre j'ai garder cette acide ce qui me rend vraiment nauséeux et pas très bien niveau mental (peut être qu'il faut que je mange). Pour ma part je trouve que commencer avec un stim comme celui ci c'est le top si vous appréhendé la MD (attention je dis ça car les effets sont moins puissant et pratiquement semblable je ne fais pas l'apologie de se RC)
#2
Je vais te rejoindre car j'ai essayé pour la première fois ce vendredi avec des amis.
D'abord petit test allergique puis on se fait tous ~25mg (a l’œil, un 0.10 pesé séparé en 4 a la carte) en Nasal vers 19h
Les effets se montrent assez vite, en 10-15minutes tout est la. J'ai trouvé un petit coté empatho mais pas fou (de toute façon à ces doses la ça ne va pas être sur-intense).
Par contre j'ai trouvé ca bien dopaminergique, très similaire à la coke, mais si on me donnait le choix entre les deux je prendrai le 3-MMC sans hésiter.
On a redrop 25mg à 22h et encore a 1h du mat. Je constate qu'une mini-descente (sur 3sec, ce petit "retour au réel") accompagnée d'un craving se fait sentir au bout d'une heure et demi a peu près, mais il est léger et très court, quelques minutes tout au plus, puis on oublie et on repart sur un petit nuage.
Le point positif que j'ai trouvé est qu'il y a cette "chaleur" interne qui s'est prolongée bien longtemps, là ou avec la c ca disparait d'un coup et paf ! froid interne.
La descente se fait tout doucement, je ne l'ai pas vraiment senti, ça serait presque plus un "retrait des effets" qu'une descente.
Je me suis endormi sans trop de problème vers 4h. le lendemain un peu la tête dans l'cul mais pas hyper violent non plus, m'enfin en meme temps on avait quand meme pas mal picolé avec.
J'ai quand meme senti de très légers pincements dans les reins en fin de soirée...et ca c'est vraiment pas trop. Sinon rythme cardiaque vers les 110 toute la soirée.

les pincement dans les reins ne m'inspirent rien qui vaille sur le produit....mais en ce qui me concerne je préférerais largement un 25mg de ca qu'une poutre de peuf qui fait 1h...
Mais je pense que c'est un produit à consommer de manière très très occasionnelle (au même titre que les autres d'ailleurs).
#3
kumaburr a écrit :
...Je constate qu'une mini-descente (sur 3sec, ce petit "retour au réel") accompagnée d'un craving se fait sentir au bout d'une heure et demi a peu près, mais il est léger et très court, quelques minutes tout au plus, puis on oublie et on repart sur un petit nuage...
La descente se fait tout doucement, je ne l'ai pas vraiment senti, ça serait presque plus un "retrait des effets" qu'une descente.
Je me suis endormi sans trop de problème vers 4h. le lendemain un peu la tête dans l'cul mais pas hyper violent non plus, .


Effectivement j'ai bien ressentit la même surtout au niveau du craving qui ma vraiment choqué.
#4
Merci pour vos partage, il me tarde de l'essayer celle-là Smile
#5
MydriHaze a écrit :
Merci pour vos partage, il me tarde de l'essayer celle-là Smile


Je ne l'ai pas encore essayée à ce qu'ils considèrent une dose "normale" (qui semble être autour de 100mg) mais je pense que ça doit être assez patate, ça doit bien faire parler et déballer sa vie privée à n'importe quel inconnu.
J'ai eu une petite phase grosse défonce (y'a 2-3 ans) mais je ne suis pas en général quelqu'un qui recherche la perche, plutot un effet subtil et agréable qui peut passer inaperçu en public (je fais partie de ceux qui n'assument pas leur défonce en présence d'un public sobre) et pour cela le 3-MMC a été ce que je préfère. Vraiment très similaire à de la C, mais avec un fond plus "heureux" (activité séroto) et plus long.
En ce qui concerne le plus long, si tu en prends fais vraiment gaffe à ne pas céder au craving qui arrive au bout d'1h-1h30, il arrive subitement comme une redescente instantanée avec directement l'idée en tête "mais merdeuuuh déja fini je veux cette chaleur en moi". NE TE LAISSE PAS AVOIR ! vraiment, ne te focus pas dessus, continue a faire tes trucs et en moins de 5min ce craving est oublié et tu es de retour sur le petit nuage. Et cette chaleur interne (que j'ai beaucoup avec la C) est beaucoup plus durable, ce qui diminue l'envie de retaper. Mais voila mes expériences étaient sur du ~25mg (max 3x en une soirée) pour avoir comme un effet coke subtil et agréable. [edit : ROA Oral, petit coin de carte dans le verre. 3-MMC dans l'nez ca pique ca pique, 3-MMC dans l'nez ca pique les troud'nez]

Je dois bien dire que après les deux premières prises et pas mal de picole dans le sang, la troisième prise a été conséquence du craving, je n'ai pas pensé à quoi que ce soit, juste mon cerveau a pris le controle de mon corps, a sorti le pochon et a foutu un coin de carte dans mon verre. après l'avoir bu la conscience est revenue "eh mais t'es serieux la mon gros ?". Je pense donc qu'à plus haute dose le craving doit etre bien conséquent. Mieux vaut partir en soirée avec juste ce qu'il faut que tu as préparé sobre et non partir avec le pochon en mode "on verra si besoin", parce que la le pochon risque fort bien d'y tomber. Bref si t'as déja mis une narine dans la poudre tu sais deja de quoi je parle.

Je ne sais pas du tout comment se gère la descente après un para "classique", mais de mon ressenti et des retours je j'ai vu a droite à gauche ca se fait assez doucement...loin du crash de MD.

Par contre ces pincements aux reins bien que légèrs, apparaissant 3h apres la prise et de temps en temps jusqu'a 2j après) ne m'inspirent rien qui vaille.
A utiliser avec parcimonie. Grande parcimonie ! comme tous les autres prods vous me direz Smile




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.