S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Possible Gros Bad Trip avec MDMA ??

#1
Bonjour à tous, 
Pour presenter ma situation, j'ai commencé à consommer de la MDMA depuis un an, 4 prises depuis.

Je fais attention à la dose que je prends, j'attends toujours une période d'au moins 2-3 moins minimum entre chaque prise. J'ai commencé aussi à prendre les suppléments qui vont avec pour minimiser la neurotoxcité.
Je prends pas de LSD ou coke, vraiment rien d'autres.

J'ai jamais eu de mauvaise expérience avec la MD, meme pas de redescente d'énergie ou d'humeur le lendemain.
Il y a bien un fois ou j'ai eu une petite descente avec des visions en essayant de dormir après un TAZ (d'ailleurs je savais pas que la D pouvait faire ça) mais j'avais assez de recul pour comprendre que c'était juste de visions et ça s'est dissipé assez vite.

Bref que des bonnes exp avec la MD !

Il y a quelques jours, j'ai pris de la weed ultra forte.
M'attendant pas à autant d'effet j'ai commencé à flipper, vu que c'était juste en mode casual, y avait pas de sitter ou un bon setup.
Mes amis ont pas réussi à gérer étant donné qu'ils étaient débutant face au bad tripet étaient aussi en plein trip.

En claire, dans ma tete, l'espace-temps avait disparu, mon identité aussi (fallait que je me concentre très fort pour me rappeler de qui j'étais), une voix me disait que si je fermais les yeux j'allais mourir... bref
J'ai aussi eu de la déréalisation, la totale quoi

Ca s'est aggravé d'autant plus après avec des crises de paranoia, visions chelous, convulsions et on a du m'emmener aux urgences.
Pendant un moment j'ai cru que j'étais mort et que j'étais au purgatoire, puis j'ai commencé à sentir que j'étais en train de devenir schizophrène. 
Pas une bonne soirée. 

D'ailleurs je trouve ça ouf qu'on pouvait vivre tout ça juste avec de la weed.
Cela semble plus proche de l'ego death avec la LSD carrément d'après ce que je peux lire (???)
C'est normal d'après vous ?
-----

Depuis j'ai peur que cela peut se reproduire avec la MDMA.

Je sais que la weed (et LSD) sont pas de meme famille de psychoactif que la MD mais je voudrais etre sur qu'il est impossible d'avoir des effets de ce genre pendant un bad trip ou descente de MD avec une dose safe ou normal ?

Merci de votre réponses [Image: smile.png] !
#2
Salut, rien d'anormal pour moi, c'est les effets typiques d'un surdosage de weed. 

Bien que souvent oublié, la weed est un psychédélique à part entière quand on commence un peu à pousser les dosages, et un psyché qui tend à créer pas mal d'anxiété chez certains utilisateurs a fort dosages. 
Pour les convulsions par contre, ça pourrait être lié à une crise de panique (mais rien n'est sur, juste une hypothèse) Il pourrait être interessant cependant de faire analyser ta weed voir si y'a pas un petit malin qui aurait vaporisé des cannabinoides de synthèse (ou autre) par dessus, au cas où. 

Normalement si tu reste dans des dosages raisonnable de MDMA (moins de 125mg) tu devrais pas avoir d'effets secondaires majeurs. Mais tu n'es jamais a l'abris d'une crise de panique (ça arrive a plein de gens sobre aussi, c'est pas forcément lié aux prods) ou d'une descente pas tip top. 

Prends le temps de te remettre et digérer tout ça doucement, ça peut secouer ce genre d'expériences et ton cerveau va avoir besoin d'un peu de repos
#3
Merci beaucoup !
Ca me rassure tout ça. 
Pour ce qui est des dosages de MDMA, j'ai lu quelques part cette formule :
(ton poids)x1,5, sachant que je fais 60 kilos 
90mg de md + 40mg de redose 1h30 après est ce ok ?
#4
Pas de soucis, de toute façon aux urgences ils ont bien fait quelques tests histoire de voir si t'es pas épileptique ou un truc du genre ? 

Yep ça me parrait raisonnable Smile
#5
On ne peut pas dire que c'est impossible, désolé ! Il n'y a pas de risque zéro (et c'est pourquoi on fait de la réduction des risques et non de la disparition des risques haha).
Mais bon, à moins que tu ne sois devenu vraiment très anxieux suite à cette expérience, il y a peu de chance que cela arrive.
Pour la petite anecdote, je ne supporte pas la weed et je vis très bien la MDMA.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#6
Citation :on fait de la réduction des risques et non de la disparition des risques
Si, on peut… Tu pense être un risque AGarçon ?  Wink
#7
La disparition des risques liés aux prods revient à ne pas consommer. Mais là vu qu'il est dans une optique de consommation autant appliquer une bonne RDR.
Pour ton bad à la weed oui ça peut juste une beuh très chargée en THC (ça arrive) ou en effet un cannabinoide de synthèse, vu la description des effets ça me semble clairement envisageable.
Self-made chemist
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
#8
(18/07/2019 19:29)Cookies a écrit :
Pas de soucis, de toute façon aux urgences ils ont bien fait quelques tests histoire de voir si t'es pas épileptique ou un truc du genre ? 

Yep ça me parrait raisonnable Smile


Merci à tous pour vos réponses !!

Premièrement, je n'ai franchement pas grand souvenirs nets des urgences haha
J'étais tellement dans mon trip que je pensais que j'étais là pour être "achever".
Je me rappelle pas des tests qu'ils m'ont faite ou si il y en a eu.
Par contre je sais juste qu'ils me disaient que "les constantes sont bonnes" à part le coeur qui bat trop vite mais ça va...
-----

Pour ce qui est des risques, j'ai jamais eu de crises d’épilepsies, de paniques ou paranoia de base. Je me considère comme une personne stable et rationnelle.
Après je me demande si j'ai une petite tendance à la bipolarité, puisque j'ai des swings d'énergie régulièrement (genre deux semaines productifs puis pour 0 raisons je peux etre en mode dépression, isolation pour 2 semaines)
Mais encore une fois y a trop de facteurs extérieurs pour que je dis si c'est autre chose ou réellement ça (genre si je fais du sport, si je me "force" à me sociabiliser, autre truc psychologique etc)

Le lendemain du bad trip, je suis allé voir un médecin qui m'a prescrit un scanner et une prise de sang avec genre une dizaine de truc à relever (du magnésium au MST) donc on verra je pense si j'ai des prédisposition à ça !

-----

En faite je me disais, puisque la MDMA et la weed ou LSD sont très différents et meme si pour toutes substances il y a des risques;
Est ce la MDMA est moins "aléatoire" que le reste ? J'ai l'impression que la LSD par exemple peut faire bad triper très vite pour un rien des fois meme avec un bon setting
Puisque la MDMA est pas un acid, j'ai l'impression que à dose convenable la personne a plus de contrôle ? Dans le sens il va pas faire une ego death de nul part quoi
#9
Cool pour les test, ça peut te permettre d'écarter du tableau des problèmes bien plus grave Smile

Clairement la MDMA est beaucoup moins aléatoire que les autres prods, particulièrement les psychédéliques intenses comme le LSD ou les champignons ou même la weed .
#10
J'ai déjà entendu parler de bad trip sous MDMA mais c'étaient toujours lié à des conditions de merde : dosage inconsidéré, rupture sentimentale pendant le trip, problème de santé...
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#11
La montée de MD peut être assez angoissante et inconfortable et « badante » mais en principe une fois que l’euphorie arrive on oublie toute angoisse . Idem pour la fin du trip qui peut être assez malsaine et provoquer des visus étranges . 

En principe le pic de MD est bien vécu mais c’est la montée et là descente qui peuvent être plus tendues, donc bien avoir ça en tête, ne pas se laisser dépasser et tout se passe bien . On peut vite être tenté de fumer de la weed en fin de MD pour calmer le reste de stimulation et gratter un peu d’euphorie mais je déconseille clairement, ça met dans un headspace très étrange et psychédélique alors avec la fatigue et le seum de la fin du trip magique il peut y avoir de quoi passer un sale quart d’heure .
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#12
j'aime beaucoup fumer la weed en fin de trip de md parce que ça fait basculer dans un trip psyché et promet de jolis visuels les yeux fermés au moment d'aller se coucher.

Par contre des fois c'est assez rude le headspace vous fait rentrer dans une bulle un peu étrange.

Pire encore avec de la keta en descente là c'est un sacré bordel..
..
#13
Je trouve la MD plus prévisible dans ses effet et son mood que les psychés effectivement, mais je me suis comme même retrouvé dans des phases un peu bizarres quelques fois, avec une sensation un peu malsaine de vide, où je n'avais plus trop d'émotions et était un peu une machine. J'avais décrit ça dans un TR qui s'appelait 'Le taz de trop' il me semble. Maintenant ça m'arrive de ressentir ce coté un peu dark de la MD mais je l'accepte et je me dis que ça fait parti du jeu.

J'ai aussi déjà eu des hallus bien intenses avec la MD (j'ai aussi écrit un TR dessus, il me semble que le nom c'est un truc du genre 'des barrières partout'). Je ne distinguait pas trop ces hallus du réel donc dans ce sens c'était un peu une déréalisation mais c'était vraiment à haute dose. Je ne crois pas qu'on puisse avoir des hallus intenses aux doses que tu as mentionné. 90mg ça reste soft.

Tout ça pour dire que la MD c'est pas forcément tout le temps tout heureux et tout rose mais je ne pense pas que ça puisse provoquer des gros bad comme tu le décris, surtout avec 90mg.
"Le coffre de la voiture ressemblait à un labo ambulant de la brigade des stupéfiants : nous avions deux sacoches d'herbe, soixante-quinze pastilles de mescaline, cinq feuilles d'acide-buvard carabiné, une demi-salière de cocaïne, et une galaxie complète et multicolore de remontants, tranquillisants, hurlants, désopilants ... sans oublier un litre de tequila, un litre de rhum, un carton de Budweiser, un demi-litre d'éther pur et deux douzaines d'ampoules de nitrite d'amyle."

                                                                                                                                                                                                          - Hunter S. Thomson,  Las Vegas Parano

Soundcloud: https://soundcloud.com/ora-sas
#14
Bonsoir tout le monde, je suis nouvelle ici. Je me perds un peu dans ce site je trouve pas où poster ni comment..
J ai vraiment besoin de l’aide de tout connaisseur s’il vous plaît , c est très important , et désolée si je pose au mauvais endroit , je ne sais pas du tout ou le faire...merci d’avance Smile
#15
Pose ta question déjà et on verra en quoi on peut t'aider .

Si tu as l'impression d'être dans une situation d'urgence médicale de surdosage ou quoi, appelle les urgences plutôt que d'attendre nos réponses
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#16
Il y a 3 mois j’ai eu la mauvaise idée de prendre de l’ecstasy avec mon copain, et ça s’est transformé en cauchemar. Il a commencé à transpirer vraiment énormément, à parler tout seul, à ne plus pouvoir garder les yeux ouverts, il les fermait et commençaient à faire des gestes bizarres..des tics, se frottaient les mains, faisait des bisous dans le vide, ou à sa main, lançaient des pouces et parlaient à quelqu’un qu’il était seul à voir. J’ai paniqué, ça m’a vraiment mis une angoisse horrible, sachant qu’il en avait pri 2 ou 3, moi je suis restée à mon quart habituel. L’épisode est passé , il a tout nié en bloc..et j’ai laissé filer. 
Il y’a quelque jours avec un groupe d’ami , on a retenté l’expérience, moi avec mon quart et lui, 2 ou plus, je ne sais trop. Tout se passait bien encore une fois, jusqu’à ce qu’il aille s’enfermer dans la chambre, sous la couette les yeux fermés, les mêmes gestes les meme mimiques, il ouvrait les yeux et parlait à quelqu’un que seul lui voyait. Et des que je le réveillait de son ‘délire’, il me regardait et niait tout en bloc, en s’énervant de plus en plus. 
J’ai paniqué une nouvelle fois et suis rentrée chez moi. 
Je ne comprends pas du tout ce qui s’est passé, j’ai cherché un peu partout sur le net mais bon, aucune réponse. 
Désolée si c est long, mais je n’arrive plus à le voir sans que ma panique ne me rattrape 
Merci de ton retour en tout cas
#17
Salut, la première réponse qui me vient à l'esprit est qu'un surdosage de MDMA entraîne des symptômes délirants. C'est-à-dire que la personne a de vraies hallucinations (= elle confond la réalité avec les produits de son esprit), qu'elle a très peu de recul sur ce qui lui arrive et qu'elle est souvent persuadée d'être dans son état normal.
2 ou 3 taz ça peut être une dose énorme.
Chacun réagit différemment à ce genre de surdose, il y a des gens qui arrivent à rester lucides et profiter des hallus, d'autres qui font absolument n'importe-quoi et se mettent en danger, et certains comme ton copain ne font de mal à personne mais se conduisent bizarrement. C'est pas forcément grave, ça ne devrait pas lui laisser de séquelle, mais faut pas qu'il prenne cette habitude.
Le surdosage de MDMA entraîne d'autres complications, dont l'hyperthermie qui peut mener à un syndrome sérotoninergique. Les symptômes de l'un et de l'autre sont facilement disponibles sur Internet. Ce que présente ton copain pourrait aussi ressembler à un syndrome séroto de moyenne intensité. C'est pas bon pour le corps ni pour le cerveau, et dans certains cas extrêmes ça peut mener à la mort. S'il recommence, essaye de le rafraîchir et appelle les urgences si les symptômes prennent de l'ampleur (mouvements involontaires, yeux qui partent en couilles, muscles rigides, confusion, hyperthermie...).
Et le mieux serait que dorénavant il t'imite sur les dosages Wink
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#18
Je suis pas particulièrement connaisseur dans le domaine, d'autres membres auront peut etre des réponses plus pertinentes .

A haute dose, la MDMA, principe actif le plus souvent obtenu dans les exta peut avoir des effets hallucinogènes / délirogènes, ce qui peut potentiellement induire des comportements inappropriés ou bizarres . De plus, les exta ne contiennent pas forcément de la MDMA ou pas que de la MDMA mais impossible de spéculer sur ça sans faire analyser le cachet .

Ce qui t'as choqué.e, c'est de voir ton copain dans un tel état ainsi que le fait qu'il nie tout en bloc c'est ça ? Là je ne saurais pas trop quoi dire pour t'aider . Si ça présence te panique, essaye peut-être de mettre les choses à plat par appel ou message ?

Tu pourrais en tout cas essayer de le persuader de ne pas en prendre autant d'un coup bien que ce soit plus facile à dire qu'à faire

En tout cas il n'est pas devenu fou ou possédé t'inquiète, s'il arrête de surdoser comme ça il devrait bien s'en remettre ^^

Voici un exemple de surdosage de MDMA et des effets délirants qui peuvent s'en suivre, histoire que tu te sente moins seul : https://www.psychonaut.fr/Thread-MDMA-6eme-sens
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#19
Merci pour vos réponses, vraiment.

Alors, oui je lui en ai parlé, il m’a dit qu’il allait arrêter d’en prendre, quoique il a tout nié en bloc encore. 

Et oui, ce qui m’a choqué c est son regard, ses gestes répétitifs mais les mêmes , absolument les mêmes que ceux de la premières fois. Et limpresshon que tous ces gestes et ces paroles étaient incontrôlables, il me parlait et d’un coup, quand il pense que je ne le regarde pas ou qu’il ferme les yeux, il repart dans son délire. Et ça a duré 3h jusqua ce que je n’en puisse plus et que je me sauve parce que tout simplement il m’a fait peur, vraiment. Donc je ne devrais pas plus m’inquiéter ? Du fait qu’il nie et qu’il faisait ça en cachette, ainsi qu’il se mette automatiquement en contre attaque quand je lui posais la question ? 

Le comprimé était d’un bleu petant avec une tête de mort dessus, assez gros. 

Merci énormément, ça me torturait. Et désolée pour mes questions répétitives, je cherche à tout prix à me rassurer.
#20
Probablement qu'il ne comprenait pas lui-même ce qui lui arrivait et que c'était plus rassurant pour lui de se cacher et de nier quand tu le lui faisais remarquer Smile
Si par hasard cette situation se répète, essaye plutôt de dédramatiser (tout en surveillant que ça ne parte pas trop loin) en lui offrant un cadre sécurisant et bienveillant.
Je comprends que ce soit flippant, mais s'il n'agit pas comme ça en dehors de binges de taz à la concentration et aux produits inconnus, tu n'as pas de souci à te faire pour sa santé mentale.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#21
[quote="Tridimensionnel" pid='611962' dateline='1598494181']
Probablement qu'il ne comprenait pas lui-même ce qui lui arrivait et que c'était plus rassurant pour lui de se cacher et de nier quand tu le lui faisais remarquer Smile
Si par hasard cette situation se répète, essaye plutôt de dédramatiser (tout en surveillant que ça ne parte pas trop loin) en lui offrant un cadre sécurisant et bienveillant.
Je comprends que ce soit flippant, mais s'il n'agit pas comme ça en dehors de binges de taz à la concentration et aux produits inconnus, tu n'as pas de souci à te faire pour sa santé mentale.
[
Je souffle enfin. Merci beaucoup. Smile

( j’ai oublie un petit détail..a la première fois, à un moment il a touché son s*xe et s’est mis à crié de douleur (je pense?) quand je lui ai demandé ce qu’il faisait, on aurait dit que je l’avais réveillé alors qu’il avait les yeux grand ouvert mais vides. Les taz ont un effet sur ça également ? )
#22
Pas de souss ! N'hésitez pas, tous les deux, à lire notre fiche sur la MDMA : https://www.psychonaut.fr/Thread-Fiche-I...%A8re-fois
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#23
Pardon mais...

"( j’ai oublie un petit détail..a la première fois, à un moment il a touché son s*xe et s’est mis à crié de douleur (je pense?) quand je lui ai demandé ce qu’il faisait, on aurait dit que je l’avais réveillé alors qu’il avait les yeux grand ouvert mais vides. Les taz ont un effet sur ça également ? )"

J'en pleure...

Et ça me rappelle une anecdote.

Un soir d'hiver, j'avais filé du 3-MEO-PCP et c'est parti en vrille complet pour cette personne (qui n'avait pas dormi depuis 2 ou 3 jours, due à son habitude de binge des stim, et qui me l'avait caché). Bref, ça a terminé en délire complet en moins de deux. Du genre tout nu dehors à raconter des conneries en plein hiver, et pas moyen de reprendre le contrôle... J'ai donc téléphoné aux pompiers, signalant une personne toute nue au comportement suspect. Ils ont donc envoyé les flics municipaux, et pour le coup le poto est tombé sur une équipe vraiment sympa. Et ce qui faisait le plus rire les flics, c'est le fait que le poto en pleine redescente de son délire n'arrêtait pas de se tripoter/pincer la bite. Alors je pense bien que quand ça part en couille, c'est vachement réconfortant de se tripoter l'bazar.

Attention aux brûlures tout de même...
#24
@PaRa 

Mais encore ? Ça me bouffe tellement que j’en dors plus la nuit so..
#25
(27/08/2020 03:09)Tridimensionnel a écrit :
Je comprends que ce soit flippant, mais s'il n'agit pas comme ça en dehors de binges de taz à la concentration et aux produits inconnus, tu n'as pas de souci à te faire pour sa santé mentale.


Hum il me semble que ce n'est pas tout à fait anodin non plus, certaines des victimes de trouble psychotique bref chimiquement induit peuvent garder des séquelles, faut vraiment faire gaffe à ne pas abuser de ce genre de prods.
Après c'est ptetre faux je sais pas, mais méfiance...
https://en.wikipedia.org/wiki/Substance-..._psychosis
l <3 5-HT ~
Si tu peux lire ceci c'est que tu as l'âme d'un.e explorat.eur.rice, de bons yeux (ou une fonction zoom sur ton navigateur sophistiqué) et même mieux, que tu sais mettre un texte en surbrillance! Et ça, c'bow. :3 T'as tout mon respect.
#26
Nan mais c'est bon y'a rien de fou... Faut arrêter de flipper.

Le type se colle une décharge de MDMA dans la gueule et a un comportement chelou PENDANT le trip. Rien d'anormal.

L'attitude à adopter, après coup, c'est de surveiller si il pourrait y avoir des signes de possible séquelles. Si tout est normal, y'a pas à chier dans ses culottes toutes les nuits...

Et je pense que de lui tripoter le zboub pour vérifier que ça ne le brûle plus serait la première chose à faire.

Tu peux également réaliser ce test :

[Image: 1598513363-fb-img-1598509342319.png]

Si le monsieur répond comme sur la photo, go passer scanner + IRM en urgence.
#27
Au vu de sa consommation, c'est mieux qu'il diminue ou arrête avant qu'il ait des séquelles. Mais ça reste son choix.
Pour le fait qu'il nie ce qu'il vit, c'est assez normal. Vu les dosages la création de souvenirs est sacrément affecté par la MDMA. Rien d'alarmant dans l'état actuel des choses. Mais c'est clairement pas une conso saine et sans risques
#28
Morning Glory, oui bien sûr s’il garde des séquelles ça devient inquiétant aha. Je veux dire que s’il est normal quand il ne se la colle pas, pourquoi flipper ? Sa copine semble très anxieuse, peut-être a-t-elle peur que ce comportement bizarre soit le signe d’une personnalité désaxée, je veux juste dire que non, c’est comme qqun de bourré qui semble débile, ça n’en fait pas qqun de débile en soi.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#29
Avoir l'air flippant sous une dose massive de drogue c'est presque normal quand on a pas trop l'habitude .
Ne plus jamais en reprendre me semble un peu manichéen et pas forcément facile à tenir, en tout cas s'il décide d'en reprendre essaye au moins de le pousser vers des dosages plus légers car, ces comportements mis à part, ça peut etre tendu de prendre 2 ou 3 comprimés dont on a aucun moyen de savoir la concentration en MDMA ni si ça contiens réellement de la MDMA .

Mais le fait qu'il ait l'air tout à fait normal après trois extas est peut-être plus signe d'une personnalité chelou que l'inverse si ça peut te rassurer .
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#30
Si jamais @Indica c'est pas la MDMA qui est délirogène mais un métabolite produit en grosse quantité quand le foie est surchargé (un peu comme l'acétaldéhyde avec l'alcool), la MDA.
Self-made chemist
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!


Topics apparemment similaires...
  Parano avec MDMA ou ecstasy ? Gamal40 6 572 23/05/2020 09:44
Dernier message: psychofireflies
  La ROA a-t-elle une influence sur un trip de MDMA ? Tridimensionnel 8 717 20/01/2020 02:35
Dernier message: Tridimensionnel
  Psilocybes après MDMA = réduction/disparition des effets secondaires post trip MagickMush 27 2,680 08/06/2017 03:24
Dernier message: Xochipilli94
  [MDMA] Question gros dosage et redrop sirbee 7 2,047 12/03/2017 07:10
Dernier message: MadJa1
  Mon après-trip report - MDMA - réaction surprenante Suicideisfreedom 15 3,767 23/07/2014 15:26
Dernier message: Suicideisfreedom
  Effets en relation avec la prise de MDMA Lollipop0Beat 13 2,915 08/10/2013 19:28
Dernier message:
  Énorme sueur avec le MDMA, plus aucun effet :/ Im-loving-it 6 2,953 08/07/2013 01:03
Dernier message: Ouroboros
  MDMA en gros cristaux Marron foncés ? NIAS-DATA 9 6,127 29/09/2012 12:11
Dernier message: Sludge
  [MDMA] Des effets d'une faible dose de MDMA sur des novices Cadavre 33 12,969 29/05/2009 13:44
Dernier message: Sebastian
  Trip report: Methylone, Bk-MDMA, M1: Exp en couple legrandoudini 3 3,096 11/12/2008 22:21
Dernier message: Sebastian



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.